Partagez | 
 

 Je suis pas assez bien payé pour faire ce boulot [PV:Shizuka/Aguri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
Invité
avatar



MessageSujet: Je suis pas assez bien payé pour faire ce boulot [PV:Shizuka/Aguri]   Dim 17 Avr - 14:49

Bordel.
Enfoiré.
Aguri se releva difficilement, esquivant d’un petit saut en arrière la nouvelle attaque de son adversaire. Tout son corps le faisait souffrir, et plus particulièrement son épaule droite.
Il va le payer.
Les deux autres gars étaient déjà à terre, dans les vapes. Plus qu’un et ce serait terminé.
Je suis jamais assez payé pour faire ce boulot, pensa-t-il.
Ignorant le sang qui commençait à obscurcir sa vision, il s’élança en avant, décrochant ainsi un magnifique crochet du gauche à son adversaire. Ce dernier recula dans un grognement de douleur, avant de ramasser le couteau qu’il avait perdu peu de temps avant, et tenta de le planter de l’épaule du chasseur de primes. Ce dernier eut juste le temps de faire un pas de coté avant de grogner :

Trop lent conn*rd

Il lui fila un coup violent dans le nuque, et l’acheva d’un coup de genou en plein dans la tête. Le dernier combattant tomba finalement à terre, épuisé. Aguri tremblait fortement, et sa respiration était courte. Il grimaça en se saisissant de son poignet endolori, l’adrénaline retombant peu à peu. Il observa un peu son corps, essuyant comme il le pouvait le sang de son visage, qui dégoulinait d’une entaille sur son front. Pas profonde, c’était déjà ça. Il avait des bleus et des coupures partout, mais le plus inquiétant restait son épaule, qui ne semblait plus vraiment vouloir retenir son bras.
Et m*rde, je me la suis déboitée…
Il n’avait aucune, mais alors vraiment aucune envie de retourner à l’hôpital. Les médecins posaient trop de question. Beaucoup trop.
Il vint se mettre face au mur. Il serra fortement les dents, puis, d’un coup sec, il donna un coup d’épaule dans celui-ci. La douleur avait presque envahi entièrement son bras, et son regard s’était obscurci pendant quelques secondes. Il observa son épaule, au bord de l’agonie.
Raté.
Un deuxième coup, la douleur est encore plus violente cette fois-ci, et un « Crac » se fait entendre.
Aguri se sentit faillir, et se laissa glisser le long du mur avec un râle de souffrance, le regard totalement voilé. Il resta là un moment, immobile, son épaule de nouveau en place. Combien de temps ? Il n’aurait pas pu le dire. La seule chose qu’il ressentait, c’était l’intense douleur qui avait pris la moitié de son corps du coté droit, mais qui diminuait lentement.
Il haletait, était en sueur, délirait même.
Une fois la douleur devenue supportable, il se releva et tenta de bouger un peu son bras, serrant les dents. Tout avait l’air « normal ».
Pourtant, il était toujours dans un sale état. Il devait rentrer chez lui, se reposer. Et récupérer son argent.
Il s’approcha d’un des gars évanoui, et le secoua un peu. Il en profita au passage pour cracher au sol, sa salive s’étant mélangée avec du sang. Une fois le sang évacué, il revint à sa victime, qui était revenue à elle.

La prochaine fois que vous vous approcherez d’elle, je vous crève, compris ? »

Il le balança de nouveau sur le béton, avant de se relever.
Il était tard, il n’allait surement croiser personne.
Il sortit de la ruelle, avançant d’un pas qu’il aurait voulu rapide, boitant.
Il était trop faible, mais il devait continuer.
Il marcha quelques minutes. Personne n’était venu à son rencontre, et il était bientôt chez lui.
Soudain, la douleur le tirailla de nouveau avec violence. Il n’en pouvait plus. Il se laissa glisser le long du mur, à bout de souffle.
Une pause, oui, juste une minute. Après il repartira.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Je suis pas assez bien payé pour faire ce boulot [PV:Shizuka/Aguri]   Dim 24 Avr - 12:57

Une jeune fille à l'épaisse chevelure rose était accoudée à sa fenêtre. Il faisait sombre, bientôt, ce serait une nuit sans lune, elle le savait. Il ne restait qu'un maigre croissant qui éclairait bien peu leur ville. Il y avait aussi des étoiles, dans le ciel, mais elle ne pouvait pas bien les voir, celui-ci était nuageux.
Elle avait envie de sortir. Inexplicablement, elle qui aimait tant rester dans son antre, à savoir sa chambre à ne rien faire, elle voulait faire un petit tour dehors. L'air était frais sur son visage, elle devrait sans doute se couvrir, mais elle allait faire ça.

Elle referma sa fenêtre et se tourna vers son armoire. La pièce était faiblement éclairée, mais assez pour qu'elle pioche deux-trois vêtements : un t-shirt rose avec un lapin blanc qui saignait des yeux et un grand sourire pas très rassurant, une petite veste et un pantalon noir déchiré aux cuisses et aux genoux. Elle s'enveloppa également dans un large châle, lui aussi noir. Elle attacha ses longs cheveux et alla rapidement se maquiller. Un petit peu, pas trop : un peu de rose à lèvres et une touche de crayon noir et de mascara. Elle ne voulait pas exagérer, mais voulait être un minimum présentable au cas où il arriverait quelque chose.

Elle sortit, verrouilla la porte et frissonna en sentant l'air froid sur ses genoux et son visage pâle. Oui, en pensant à ça, elle aimerait bien bronze un jour. Mais pas aujourd'hui, évidemment. Elle se mit en marche. Elle ne savait où aller, elle n'avait pas envie d'aller dans un bar. Elle n'aimait pas l'alcool, et même pour boire un coca, elle n'avait pas envie. Ouais, elle allait bêtement marcher, et voir où ses pas pourraient la mener. En espérant évidemment pouvoir rentrer par la suite chez elle. Elle ne voulait pas payer un hôtel ou dormir à la belle étoile juste parce qu'elle s'était perdue. Ce serait trop bête.

Après une vingtaine de minutes de marche, elle réfléchit enfin à où elle était. Et elle réalisa que ses pieds, à qui elle avait fait confiance (ce qui, avouons-le, pouvait paraître vraiment bizarre) l'avaient emmenée dans des ruelles, un peu sombres, non, vraiment sombres. Y'avait quand même de l'éclairage, mais celui-ci était de piètre qualité et ça n'était pas très rassurant. Elle était déjà venue ici, c'était un bon raccourci pour rentrer chez elle quand elle allait voir une amie, ou même dans une boutique de mangas, qui n'était pas celle où elle bossait, mais qu'elle aimait beaucoup. Mais jamais la nuit. Et la nuit, c'était pas le mieux.

Elle fut presque étonnée de ne voir personne. Il paraissait qu'il y avait parfois des sans-abris, ici, ou même des couples qui venaient faire des choses qu'on ne citera pas. Ou pire, des choses encore plus malsaines. C'étaient des ruelles, quoi. L'endroit mal-famé de la ville, où le soir, une jeune fille ne devait pas traîner seule (ou même accompagnée). Elle fit immédiatement demi-tour. Elle avait assez marché, elle allait rentrer pour se reposer. Et cette fois, elle regarderait où elle mettrait les pieds.

Au bout de quelques virages, ses pieds, oui, encore eux, rencontrèrent ceux d'une autre personne. Décidément, la poisse ne la quittait jamais. Et elle trébucha tout bonnement dessus. Heureusement, elle ne chuta pas, et put se retourner vers la personne qu'elle avait ainsi embêtée.

Assis contre le mur, elle crut un moment que c'était un simple sans abri. Mais il semblait dans un tel état qu'elle changea vite d'avis. Un drogué ? Un bagarreur ? Elle ne savait pas, et le mieux aurait été de quitter immédiatement les lieux sans un regard en arrière. Mais cette nuit était vraiment particulière pour elle, alors elle ne bougea pas d'un iota et se contenta de regarder la personne, sans un mot. Enfin si, finalement, elle parla, d'une voix douce, pour ne pas l'effrayer, ou du moins, pas sembler hostile. Elle se devait d'être toujour sur ses gardes, toujours.

« Ça va ? »

Deux mots simples, mais néanmoins gentils, qui montraient à la personne interpellée qu'on s'intéressait à elle. Elle avait son GSM, si le garçon était trop mal en point, elle appellerait une ambulance. Mais pour le moment, elle voulait juste savoir comment il allait. Simplement.

« Vous ne semblez vraiment pas bien, il y a un problème ? Vous avez besoin de quelque chose ? »

Pourquoi elle disait ça ? Elle ne le savait même pas elle-même. Les battements de son organe de vie, bien au chaud dans sa poitrine, s'étaient accélérés inexplicablement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Je suis pas assez bien payé pour faire ce boulot [PV:Shizuka/Aguri]   Mar 17 Mai - 7:01

(Huuuuuh.... RP a supprimé, je suppose ?)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Je suis pas assez bien payé pour faire ce boulot [PV:Shizuka/Aguri]   Mar 17 Mai - 8:22

....Gênant ;w; j'archive >w <
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Je suis pas assez bien payé pour faire ce boulot [PV:Shizuka/Aguri]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis pas assez bien payé pour faire ce boulot [PV:Shizuka/Aguri]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis pas assez bien payé pour faire ce boulot [PV:Shizuka/Aguri]
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Il faut de tous pour faire un monstre [pv Elle]
» cherche personne pour faire évoluer mon machopeur
» [Jour I] Pour faire partie du « petit noyau », du « petit groupe », du « petit clan » des Verdurin ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG :: archives :: RP achevés-
Sauter vers: