Partagez | 
 

 Chapitre 0 : La naissance d'un crépusculaire - finie? *^* -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar


Messages : 27
Date d'inscription : 02/05/2016
Avatar : OC de Nathie

Carte d'identité
Occupation: Crépusculaire à plein temps
Nationalité: Indienne
Lié à: Jun
étoile

MessageSujet: Chapitre 0 : La naissance d'un crépusculaire - finie? *^* -   Lun 2 Mai - 22:11




changerlelienparvotreimage100x100
Nom — Hirapati  - qui veut dire le maître de l'or; les noms de famille en Indes ne sont pas obligatoires, et ils indiques souvent le niveau de richesse -
Prénom — Teide
Âge — 31 ans
Sexe — Masculin
Race — Etoile
Nationalité — Indienne
Occupation —Ancien représentant d'une grande firme de bijoux indiens, en plus d'avoir été joallier. - en attente de confirmation de créputage 8D -
Orientation sexuelle — Je compte bien former une famille un jour. Mais j'aime aussi m'amuser avec des bonhommes à l'occasion. Tout est bon à prendre.




physique

couleur des yeux — Noir ; couleur des cheveux — Noir ; taille — 1m97 ; poids —93kg; tatouages ou piercings — Beaucoup de tatouages : un bouclier recouvre son dos ; dedans, on trouve deux haches croisées entourées de corde. Sur le haut de chaque cuisse, il a deux pistolets semi-automatique dans leur étui, avec sur l'attache de quoi rechargé. Dans son dos, juste au dessus de ses fesses, il a deux cimeterres croisés. De l'autre côté, il a un laserman – la version évoluée du couteau-suisse. Sous le pied droit, il a une mine. Sur l'arrière du mollet gauche, il possède un critérium entrain d'écrire 'La vie est une souffrance' dans un petit carnet à dessin. Enfin, il a écrit un code en barbelé dans sa nuque : C14. Le code par lequel on l'appelait étant enfant-soldat. Il possède aussi sur le majeur droit un tatouage fin qui représente une épingle ; il a vraiment été formé comme un soldat, et il est s'est préparé à toutes les situations possibles. Dont celle d'être capturé.  ; cicatrices — Beaucoup également. Certaines sont recouvertes par des tatouages, d'autres, surtout au niveau de son torse, sont encore visibles. Les traces de ses années de jeunesse. De ses années de combat. ; style vestimentaire — Des vêtements simples, mais classes. Souvent une chemise, un pantalon. Parfois une veste – sauf quand il travaille ; elle est alors obligatoire. Maintenant qu'il ne travaille plus, il se laisse plus facilement aller à des tee-shirts ou des débardeurs simples, et des pantalons dans lesquels il est à l'aise. Plus pratique pour fuir.


pouvoir


Nom du pouvoir — Drawing alive
Description du pouvoir — Du papier à la réalité...
Un dessin, qu'est-ce que c'est ? Un tracé sur un papier. Et ce tracé, Teide peut y donner vie, à condition qu'il respecte quelques règles :
-Il doit représenter quelque chose d'existant
-Il doit représenter quelque chose de non-vivant
-Il doit être un minimum réaliste
-Sa complexité doit être inversement proportionnel à sa complexité
Si ces règles sont respectées, alors l'oeuvre de papier devient réel. Mais si le papier devient réalité, il ne s'agit pas du seul support. Toutes œuvres dessinées peut prendre vie. Comme un tatouage, une peinture, un crayonné... Et inversement ; un objet réel peut également devenir tracé. Pour cela, l'objet doit répondre aux mêmes règles que le dessin. De plus, si l'objet est abîmé, alors le dessin le représentera dans le même état.

En fait, si c'est pas assez clair, je reprends *^* Mais sinon, la flemme


caractère


 Le principal trait de mon caractère ?
Si j'étais un film ? Un mélange entre slumdog millionaire et 127 heures. Ce serait l'histoire d'un mec qui n'a jamais eu de bol dans sa vie, qui est passée par des épreuves très compliquées, et qui finit par s'en sortir sur un coup de bol.
Ce que j'apprécie le plus chez mes amis ? Je n'ai pas d'amis.
Mon principal défaut ? Je suis trop stric, parait-il.
Mon occupation préféré? Créer des bijoux.
Ce que je voudrais être ? Ce que je suis.
Le pays où je désirerais vivre ? Je n'ai l'impression d'être à ma place nul part. Alors un pays ou un autre...
La couleur que je préfère ? J'aime le bleu de l'océan et du ciel, et l'or des bijoux et du désert. Mais j'ignore s'il s'agit de mes préférées...
La fleur que j'aime ? L'eldweiss. Clairement. Pas à cause de son apparence, mais parce qu'elle est la seule qui éclot dans le froid. Dans les endroits escarpés. Pour l'avoir, il faut la mériter.
L'animal que je préfère ? Tous ont des raisons d'être appréciés, ou non. Alors je ne sais pas.
Le don de la nature que je voudrais avoir ? La photosynthèse. Créer mon propre oxygène pour respirer. Pratique pour survivre.
Comment j'aimerais mourir ? Je ne veux pas mourir. Il n'y a pas de bonne façon de mourir.
Fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence ? Toutes fautes méritent punitions.
Votre mot préféré ? Aucun. Sérieusement, un mot?
Le mot que vous détestez ? ... Allez voir au dessus.
Votre drogue favorite ? La violence.
Le son, le bruit que vous aimez ? Le bruit du feu chauffant le métal. Celui des outils pour tailler contre la pierre...
Le son, le bruit que vous détestez ? Le bruit d'une mine qui explose.
Votre juron, gros mot ou blasphème favori ? Allez vous faire foutre.
Le métier que vous n'auriez pas aimé faire ? Beaucoup trop pour les citer tous.
La plante, l'arbre ou l'animal dans lequel vous aimeriez être réincarné ? Peut-être un oiseau. Pour être enfin libre. Comme peut-être un rapace. Un oiseau que l'on craindrait.
Si Dieu existe, qu'aimeriez-vous, après votre mort, l'entendre vous dire ? "Désolé." Et il a intérêt à l'être sérieusement. Parce que, s'il existe, il s'est carrément planté avec moi.

'Je te veux suppliant comme une pute à genoux'
Teide est vulgaire et violent. Mais il lutte contre ce qu'il est. Il se cache. Il ne montre qu'un visage strict. L'image d'un homme droit dans ses bottes. Il contient ce qu'il est réellement. Il ne se laisse aller qu'à de rares occasions. Il n'a pas appris à être lui-même. Seulement un parfait petit soldat de plomb. C'est pour ça qu'il a pu si facilement se faire une place dans la société. Parce qu'il a toujours été ce qu'on a voulu de lui. Mais à présente, la règle du jeu a changé. Il est devenu plus. Le petit soldat s'est découvert des ailes. La possibilité de choisir et de décider par lui-même. C'est nouveau. C'est effrayant. Mais Teide ne se laissera pas abattre par cela. Il apprend à devenir lui. Et pas un autre. Il avance doucement, marche après marche, vers celui qu'il a toujours été et qu'il a enfermé. Et si un soldat est dangereux, un homme capable de choisir par lui-même l'est encore plus.  

'Derrière chaque loup se cache un agneau'
Parfois, il arrive que Teide soit calme. Il peut même sourire. Sourire de façon sincère, je veux dire, parce qu'il est heureux. Et ça, c'est toujours quand il dessine ou quand il peint. Ce qu'il se force à faire souvent, pour apprendre à le faire toujours mieux et plus vite. Quand il travaille avec un crayon ou un pinceau, il vide son esprit. Il ne se concentre sur rien d'autre que sa toile ou sa feuille. Il laisse son esprit se reposer et vagabonder. Enfin. Il fait une pause quoi... Et dans ces moments-là, il est presque mignon.

Autre petit détail, il ne supporte pas les gens faibles, et encore moins les soumis. D'ailleurs, pour lui, par défaut, les femmes sont classées dans la catégorie des soumises – aussi à cause de ce qu'il a vu en Indes et en Afrique. Du coup mesdames, à vous de lui montrer qu'il se trompe, et il vous respectera. Peut-être.


histoire


Chapitre 1 : La naissance d'une étoile
Chaque étoile présente ses caractéristiques. Certaines sont bleues, d'autre rouges. Teide, lui, était une étoile froide. Parmi les plus froides de l'univers. On les appelle aussi les naines brunes. Certains refusent même de les considérer comme des étoiles, préférant dire qu'il s'agit d'une autre sorte d'astre. Entre les planètes et les étoiles à cause de leur masse. Pourtant, est-ce leur faute si elles sont ratées ? Si elles sont instables ? Non. Ce n'est pas leur faute. Par contre, c'est peut-être l'une des raisons pour laquelle Teide a dévidé de sa trajectoire lorsqu'il a été choisi pour aller sur Terre. Il n'a plus aucun souvenir de cette époque, mais il refuse de croire qu'on l'a déposé volontairement en Afrique. Au milieu des guerres. La première chose qu'il a pu voir était la terre, ravagée, violée par de trop nombreux combats. Sans savoir pourquoi, il n'a pas pu détacher ses yeux de ce spectacle désolant. Et puis, sans savoir comment, il a fini dans un orphelinat. Ou plutôt, une construction de fortune où s'entassait des dizaines de gamins. A cette époque, il n'avait aucune idée de ce qu'il était, contrairement à Mohamed. Mohamed, c'était un autre enfant de l'orphelinat, arrivé sur Terre avec tous ses souvenirs d'étoile. C'est grâce à lui que Teide a pu se rappeler de sa nature. Mais bien plus tard. D'abord, il y a eu la guerre. La vraie. Et Teide et Mohamed ont été pris dedans.

Chapitre 2 : La naissance d'un soldat
A l'orphelinat, tout se passait bien. Ils avaient peu d'argent, mais un rien les amusait. Et c'était bien. Puis les soldats sont arrivés. Ils ont tué les adultes et traîné les enfants ailleurs. Dans un autre camp. Le début de l'enfer. Mais Teide l'ignorait encore à cette époque. Il n'était qu'une toile vierge de tout coup de pinceau. Et au lieu de la peindre, on l'a déchiré pour en faire autre chose. De l'art au chaos. Teide était un oiseau à qui on a brisé les ailes pour l'empêcher de voler et de rêver. Puis, on l'a jeté dans la cage aux lions. Et il a brûlé. Pour mieux renaître. Le gamin faible et innocent laissa place à un fauve. Une créature sauvage, avide de sang, incapable de réfléchir seul. Il était passé par des horreurs sans nom pour devenir un monstre pareil. Des horreurs que personne n'imaginerai faire à un enfant. De leur orphelinat, il ne resta que Mohamed et Teide. Seuls, contre tous. Ils ont grandi ensemble. Ils ont vécu ensemble. Et ils ont tué ensemble. Ils étaient les parfaits petits soldats. Jusqu'à ce que l'on découvre la nature de Mohamed. Une étoile parmi les hommes. Une véritable aubaine. A partir de ce moment, il fut exploiter, lui et son pouvoir. Et Teide remercia les cieux de ne pas être né étoile, ignorant encore ce qu'il était réellement. Mais malgré tout, tout allait bien. Ils étaient encore deux. A la vie, à la mort. Et cette dernière se joua d'eux. Au cours d'une attaque, Teide tua un homme. Un homme comme les autres. Un soldat dans le camp adverse. Un soldat pour qui Mohamed voulu intervenir. Mais c'était déjà trop tard. Le mal était fait. Teide venait de tuer le lié de son ami. Il venait de tuer Mohamed. Et en regardant le cadavre de son frère d'arme dans ses bras, tout lui revient. Qui il était. Ce qu'il était. Et il quitta le champ de bataille. Sans un regard. Seulement des larmes pour ce corps qu'il devait laisser là s'il voulait avoir une chance de fuir. Une chance de ne pas finir comme lui. Il fuit donc l'Afrique pour les Indes.

Chapitre 3 : La naissance d'un survivant
Le voyage fut mouvementé. Teide crut y reste plus d'une fois. Il atteint le nouveau continent en se cachant dans la cale d'un bateau. Voir de plusieurs ; un échec est si vite arrivé. Surtout lorsqu'on ne connaît au monde extérieur. Teide était perdu, sorti hors de sa guerre et de sa violence. Arrivé en Indes, il fut happé par le monde. Alors, à l'extérieur, il y avait autant de gens ? C'est à ça que ressemblait une ville ? Pour un peu, Teide était un sauvage parmi les hommes civilisés. Il n'avait pas d'argent. Pas de culture. Pas de langue. En tout cas, pas la bonne. Il ne lui fallu pas longtemps pour se mettre à voler pour survivre. Il lui en fallu plus pour se faire arrêter et enfermer, par contre. Ce n'était pas une bonne idée. Le soldat en lui ressurgit. Il était un lion en cage, refusant de dire autre chose que 'je ne dirais rien' dans sa langue natale. Une langue qu'ici, personne ne pouvait comprendre. Il fut isolé, cloîtré dans une chambre de prison bien trop petite pour lui en attendant de trouver quelqu'un qui pourrait lui parler. Qu'il s'explique. Ce fut un homme qui prit l'apparence de cette personne. Un homme d'une soixantaine d'année bien tassée. On le laissa seul avec Teide. Il commença à lui parler, et pour la première fois, le jeune homme comprenait. C'était nouveau pour lui. Ca lui faisait du bien. Alors l'étoile se confia. Elle lui raconta son histoire, sans parler de sa nature. Non pas qu'elle faisait confiancer à cet inconnu, mais elle avait besoin de parler. D'être comprise. Et il la comprit. Pour une fois, Teide n'était pas seulement un exécutant. Il prenait enfin sa vie en main. L'autre homme comprenait l'ancien soldat. Il comprenait même sa nature. Lui aussi était une étoile. Une étoile qui pouvait traduire n'importe quel langage. Un beau pouvoir, le pouvoir d'un négociateur. Tout l'inverse de Teide.
'Je t'ai montré mon secret. Quel est le tien ?'
Teide savait ce qu'il voulait dire par là, mais il hésita. Finalement, il attrapa une feuille de papier et le crayon de l'autre homme, et de mémoire, commença à dessiner. De mémoire, il laissa sa main guider ses traits qui prenaient peu à peu la forme d'une pomme. Après près d'une heure et demi, il avait fini. Et la pomme quitta le papier pour prendre vie. Et aussitôt, l'ancien soldat croqua dedans. Il mourrait de fin. L'autre, quant à lui, sourit. Et il s'arrangea pour faire sortir Teide de là, en se portant garant et en l'adoptant, tout en se débrouillant pour qu'il bénéficie du statut de réfugier de guerre. De là, il commença son éducation.

Chapitre 4 : La naissance d'un commerçant
Il lui appris tout ce qu'il avait à savoir pour se tenir un minimum en société. De toute façon, le reste viendrait avec l'âge et le temps. Il lui appris même son métier ; joaillier. Le jeune homme apprenait vite. Et bien. Très bien même. Bientôt, il fut capable de se débrouiller seul. Et de créer ses premiers bijoux. Il était l'un des employers d'une grande firme indienne, grâce à son bienfaiteur. Et bien vite, il fut indispensable. Il eut donc droit à des formations. Nombreuses. Il apprit, notamment, le commerce. L'art de savoir vendre et de se vendre. Et Teide était bon. Très bon. Il lui avait fallu du temps pour apprendre différentes langues, mais maintenant qu'il les maîtrisait, il les maîtrisait avec brio. Un beau parleur. Tellement bon qu'on l'envoya représenter la marque au Japon, en charge de toutes les correspondances avec le pays, et de la gestion de toutes les boutiques qui y ouvriraient.

Chapitre 5 : Un indien au Japon
L'arrivée dans le nouveau pays se passa bien mieux que son précédent voyage. Il ne fuyait pas cette fois ; il avait choisi d'y aller. Et puis, le Japon était un pays très accueillant. Et la ville d'Hoshikami, parfaite pour lui. Après tout, c'est ici que les histoires sur les étoiles étaient les plus présentes. Les affaires marchaient plutôt bien, qui plus est. Tout allait bien, si ce n'est que l'opinion de Teide à propos des étoiles et de leur lien attira bien vite l'attention des forces de l'ordre sur lui. On le suspecta d'être un crépusculaire, chose qu'il n'était pas. En tout cas, pas à l'époque. Et on fut bien obligé de le reconnaître. Mais les choses changèrent. La mentalité évoluait, exactement comme Teide le craignait. Les pouvoirs des étoiles posaient problèmes. Les étoiles en elles-mêmes commençaient à être mal vu. Résultat, l'étoile fut renvoyé. Bon, à vrai dire, on se contenta de lui retirer son poste de commerciale pour 'se concentrer pleinement sur sa tâche de joaillier'. S'en fut trop pour Teide. Il envoya tout bouler. Plus rien ne comptait. Lui qui avait lutté toute sa vie pour se défaire de son image de soldat, il était maintenant pourri par sa nature d'étoile. Les hommes craignaient les étoiles ? Et bien, ils n'avaient encore rien vu. Rien. Du. Tout.

Chapitre 6 : De l'aube au Crépuscule
Une page qui reste à écrire...





Ceci est un titre



Pseudo — J'sais plus. Allez voir la fiche d'Aaron  
Vous; en cinq mots —  Idem  
Personnage sur l'avatar — OC - j'vais retrouver le nom, il est réservé déjà 8D -
Comment avez-vous découvert le forum — DC    
Présence ( /7) — Pour le moment, 7/7
Pedobear ou bisounours — AH, CETTE FOIS, PEDOPANDA 8D  
changerlelienparvotreimage100x100
http://hoshikami.forumactif.org




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 106
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 22
Avatar : Konoha (Haruka Kokonose), Kagerou Project
Disponibilité : Disponible, mais long pour RP x)

Carte d'identité
Occupation: Policier
Nationalité:
Lié à: Lila Black
policier

MessageSujet: Re: Chapitre 0 : La naissance d'un crépusculaire - finie? *^* -   Lun 2 Mai - 22:45

Re welcome toi ! :D


Larken's theme songe :



Why don't you let me hide from me ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Chapitre 0 : La naissance d'un crépusculaire - finie? *^* -   Mar 3 Mai - 0:26

AH MAIS T'ES LÀ MAGGLE !! OWNDODNWIDNFOSNEKFJDKEND
J'adoooooore Teide déjà ... Il est tellement viril
Tu as tout bientôt fini ta fiche déjà god, bonne chance pour les derniers achèvements 8')
DU LUV DANS TAGGLE.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Chapitre 0 : La naissance d'un crépusculaire - finie? *^* -   Mar 3 Mai - 1:12

Tu donnes des cours de virilité ?
J'en prendrais bien une centaine pour Fenrir tuvoi

BIENVENUE À CE PERSO KRRKRR.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Chapitre 0 : La naissance d'un crépusculaire - finie? *^* -   Mar 3 Mai - 1:15

Pourquoi quand je raffraichis déjà y'a un message de Mat qui était pas là y'a 30s, ET POURQUOI IL PARLE ENCORE DE MA VIRILITE ? *table flip*

*tousse*

WAAAAH JAVOUE QU'IL EST VIRIL♥♥♥♥, EN PLUS CREPU (CERTIFIE, TU SORS LES BOULES?), ET IL A 31 ANS (arretez de traiter elisabeth de vieille, vous insulterez le DC d'Aaron en plus de Taku.), ET ET UN POUVOIR TROP CREEPY

Ca change vachement de Noiz le gay. /paf

TU GERES. J'ai pas le temps de lire la fiche mais sache que je sais que ça gère déjà ;w; bon courage
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 145
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 19
Avatar : EVANGELION - Asuka Soryu Langley
Disponibilité : I'm free on week-end !
Post-it : présentationrelation
Parle en #F65754










Carte d'identité
Occupation: Police scientifique
Nationalité: Gallo-japonaise
Lié à: Kyou Arakawa
policier

MessageSujet: Re: Chapitre 0 : La naissance d'un crépusculaire - finie? *^* -   Mar 3 Mai - 7:18

Pourquoi les crépu sont toujours si badass...
Je vais me plaindre à Gen >__>



Fay t'es la meilleure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Chapitre 0 : La naissance d'un crépusculaire - finie? *^* -   Mar 3 Mai - 16:44

Un mec qui porte ses balls.
Les crépus sont légions en vrai j'suis sûr. Parce qu'en plus des rouges, les non certifiés doivent polluer ! ça va être la fête. En tout cas, gg le visu, j'adore.
Bienvenue. Fin rebienvenue plutôt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 27
Date d'inscription : 02/05/2016
Avatar : OC de Nathie

Carte d'identité
Occupation: Crépusculaire à plein temps
Nationalité: Indienne
Lié à: Jun
étoile

MessageSujet: Re: Chapitre 0 : La naissance d'un crépusculaire - finie? *^* -   Ven 6 Mai - 23:10

Merci à touuuuuuuuuuus ♡
Bon, et je pense que c'est fini 8D surtout avec ce dont on a parlé Starless 8D - s'il y a besoin de modification, c'est open bar, je m'en occupe en suivant ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 414
Date d'inscription : 27/12/2015

Carte d'identité
Occupation: Inconnu.
Nationalité: Error 404.
Lié à: Hehehehe.
pnj

MessageSujet: Re: Chapitre 0 : La naissance d'un crépusculaire - finie? *^* -   Dim 8 Mai - 14:03

Du coup, dois-je te mettre en tant que Crépu, ou souhaites-tu jouer ton arrivée dans le groupe et commencer donc en simple étoile ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 27
Date d'inscription : 02/05/2016
Avatar : OC de Nathie

Carte d'identité
Occupation: Crépusculaire à plein temps
Nationalité: Indienne
Lié à: Jun
étoile

MessageSujet: Re: Chapitre 0 : La naissance d'un crépusculaire - finie? *^* -   Dim 8 Mai - 15:05

Crépu, crépu 8D On verra avec Hu sur skype sur le comment, mais c'considéré comme déjà fait. En tout cas de mon point de vue *^*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 414
Date d'inscription : 27/12/2015

Carte d'identité
Occupation: Inconnu.
Nationalité: Error 404.
Lié à: Hehehehe.
pnj

MessageSujet: Re: Chapitre 0 : La naissance d'un crépusculaire - finie? *^* -   Mar 10 Mai - 19:44

avatarspouvoirsrelationshipsrole playhome

Bienvenue à Hoshikami, crépu ! /o/

Voilà, tu aimes le crépuscule donc tu es cool ! J'aime aussi l'idée de ton pouvoir, et je te souhaite de bien t'amuser sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Chapitre 0 : La naissance d'un crépusculaire - finie? *^* -   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 0 : La naissance d'un crépusculaire - finie? *^* -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sam • « La vie est comme un livre. Ne saute aucun chapitre et continues de tourner les pages. Tôt ou tard, tu comprendras pourquoi chaque chapitre était nécessaire. » [Finie]
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1
» ~ Chapitre I : Interprétation des rêves ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG :: Premiers Pas :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: