Partagez | 
 

 Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar


Messages : 145
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 19
Avatar : EVANGELION - Asuka Soryu Langley
Disponibilité : I'm free on week-end !
Post-it : présentationrelation
Parle en #F65754










Carte d'identité
Occupation: Police scientifique
Nationalité: Gallo-japonaise
Lié à: Kyou Arakawa
policier

MessageSujet: Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]   Mer 30 Mar - 22:30




changerlelienparvotreimage100x100
Nom — Hasegawa
Prénom — Ritsu
Âge — 23 ans
Sexe — ♀
Race — Humaine
Nationalité — Gallo-japonaise
Occupation — Police scientifique, agent spécialisé et biologiste mal payé
Orientation sexuelle — Préfère les hommes.




physique

couleur des yeux — Bleu azur fragile au soleil ; couleur des cheveux — Élégante rousseur à la crinière décoiffante le matin ; taille — Taille moyenne américaine d'un mètre soixante-huit. ; poids — cinquante-deux kilos, anormale pour bouffeuse de fast-food ; tatouages ou piercings — non identifié ; cicatrices — légères coupures au cou et sur le bras ; style vestimentaire — Selon ses envies. Elle peut passé d'un gros kigurumi la nuit, à un tailleur confortable le jour. Elle ne porte rien qui l'encombre et préfère ce qui est cute ou parfois baclé. Porte des lunettes au boulot.


caractère

Chieuse, boudeuse, râleuse.
Première définition de Katsu.
Son passe-temps, embêter son entourage. Au début juste pour s'amuser, à la fin, peut devenir lourde. On ne lui en veut pas, mais elle reste très maladroite sur les mots et sur le ton. Ça arrive parfois de l'entendre crier, alors qu'elle affirme le contraire ou de dire quelque chose d'insultant de façon négative alors que ce n'était pas son intention. C'est pour ça que les plus susceptibles ne restent pas longtemps avec elle et son image est parfois négative à la première rencontre. Seuls ceux qui s'approchent un peu plus, saura que malgré sa maladresse, elle restera... toujours maladroite, mais gentille. Nuire à autrui n'est pas l'effet qu'elle recherche.
Katsu est aussi très capricieuse, quand elle veut quelque chose, surtout si c'est lié à de la nourriture, elle s'y accroche et boude à tous ceux qui lui refuse. Tel un enfant gâté. Cela accentue la chieuse qui est en elle, mais la rend parfois adorable. Ce qui est moins adorable par contre c'est sa façon de parler tout le temps, de râler sur tout et n'importe quoi, mais jamais jusqu'à la traiter pour commérage. Elle reste tout de même respectueuse envers les autres et ne supporte pas la critique sur de faux fondements. En fait, non, elle déteste la critique tout court. Surtout concernant son travail. Chaque personne qui ont insulté son travail a regretté, soit empaillé ou ligoté au fond du bureau ou soit forcé à l'esclavage. Katsu est très susceptible dessus, mais oublie très vite ensuite.

Energique, bouffeuse, assurante.
Deuxième définition de Katsu.
Quand il s'agit d'aller dehors, c'est la première qui sort. Elle a toujours aimé l'air frais, le parc et la belle verdure qu'on y trouve. Au contraire, les milieux clos la rendent malade. C'est peut-être pour ça qu'elle a plus tenté biologie que médecine. Elle ne pouvait pas tenir dans une salle d'examen plus de deux heures et demie, ce qui la faisait stresser et parfois, elle échouait juste pour ça. C'est donc vraiment quelqu'un qui a besoin de mouvement et cela se voit dès sa façon de marcher, plutôt rapide. Après une journée, Katsu dort très rapidement vu l'énergie qu'elle peut dépenser. Elle est très enthousiaste à beaucoup de choses mais elle aime aussi le calme et peut se montrer très posée dans les moments appropriés surtout s'il s'agit d'être à l'écoute. Elle est très attentive et ne manque jamais d'affirmer ses idées. Même si ses propos sont déplacés, elle n'hésitera jamais à s'exprimer et possède une totale confiance en elle que ce soit concernant le travail ou ses relations ce qui la rend très charismatique.
Mais malgré ce charisme, elle peut perdre toute crédibilité devant de la nourriture car oui ! Katsu est une très grosse mangeuse ! Elle décide tout de même de prendre du temps pour aller dans des fasts food le midi même si le boulot ne lui permet pas, et l'argent aussi ! Malgré tout elle reste encore une étudiante dans des conditions de mal nutrition. Alors qu'elle peut très bien se préparer à manger car c'est une très bonne cuisinière, mais comment dire... flemme ! En tout cas ce n’est pas le genre de personne à refuser de la nourriture, au contraire, sauf ! Les produits laitiers sont nos amis pour la vie... FAUX ! Pour Katsu, c'est le mal ! Nan, pour la famille Hasegawa c'est le mal ! Telle une malédiction ou une tradition de la famille. Au moins ça évite les boutons, dit-on.

Bosseuse, courageuse, protectrice.
Troisième définition de Katsu.
Lorsqu'on rencontre Katsu, on cherche souvent à essayer de s'intéresser plus sur son travail, étant donné que la police scientifique c'est quelque chose. Cependant, pour elle ce n’est pas si extraordinaire que ça. Certes l'idée de travailler sur des enquêtes peut être palpitante mais cela requiert une grande concentration et aussi une autre façon de voir les choses, heureusement pour elle, c'est son grand atout. Lorsque quelque chose la rend perplexe, l'idée d'une solution reste en tête, ce qui la décroche complètement du monde, donc toutes les personnes qui tenteront de lui parler seront soit éjectés direct, soit subiront une colère noire, car rappelons-nous, Katsu oublie vite. Pour travailler dans ce métier, il faut être une personne très organisée, néanmoins ce n'est pas le cas pour tout le monde. Effectivement Katsu arrive parfois à être très tête en l'air ou bordélique. Rien de bien méchant, mais parfois cela peut faire perdre du temps ce qui dérange rapidement son supérieur. La jeune fille reste toutefois très énergique ce qui rattrape le temps perdu.
Il lui arrive même qu'elle reste au boulot plus de deux nuits de suite quand elle trouve que l'enquête n'avance pas ou s’il est nécessaire de faire le tri dans ses affaires. C'est vraiment une personne qui s'implique et qui adore son métier. Néanmoins dans mon récit, quelque chose ne semble pas cohérent. On peut se demander pourquoi la jeune devrait réfléchir tant sur une enquête alors qu'elle n'est qu'ingénieur de la police scientifique ? Et bien c'est simple, la jeune fille espionne de son bureau, via une caméra caché installé dans l'une des salles des réunions. Bien entendu son supérieur le sait, mais il sait aussi que les intentions de Katsu sont bonnes donc il ne l'a jamais réprimandé pour ça. Et même d'ailleurs, il l'invite parfois à venir sur le terrain, voir même se servir d'appât quand la situation est gérable. Jamais la jeune scientifique a refusé l'une de ses propositions et remplit ces tâches courageusement. Elle joue même très bien les provocatrices vu qu'au fond, elle est à la fois sadique et aime bien avoir le maintien des choses. On peut plus penser qu'elle est imprudente que courageuse, mais on y peut rien ça l'amuse.
On l'a bien compris, le rêve de Katsu est de devenir enquêteur.

Amis, altruisme, amour.
Quatrième définition de Katsu.
Katsu adore rire et a une imagination débordante quand il s'agit de passer du temps avec ses amis. Elle est du genre à vouloir toujours prendre l'air avec eux, leur téléphoner, les encourager et les aider.  On l'aura compris, l'enthousiasme de Katsu se base sur les amis et à part son boulot, elle ne fait pas grand-chose d'autre. Elle envie tous ceux qui ont une passion sur laquelle ils s'accrochent, et à la fois, elle ne les comprend pas très bien. C'est aussi le cas pour la vie affective. Jamais dans sa vie, elle est vraiment tombée amoureuse. Certes quelques amours au lycée, mais rien de ce qu'on appelle le vrai amour. De plus, son boulot ne lui permet pas vu le temps qu'elle s'y consacre. Néanmoins, elle est cependant là quand quelqu'un vient de se faire larguer et essaye de lui remonter le morale. C'est quelqu'un sur qui on peut compter et qui possède une aura bienveillante, lorsqu'elle écoute. Mais cet aura n'est pas juste qu'un aspect ?

La comédie est la meilleure façon de cacher ses désirs.
Cinquième définition de Katsu.
Tous les aspects de Katsu ne les trouvez-vous pas trop classique ? On pourrait penser qu'elle sort d'un manga. Bien sûr, ce n'est pas le cas.
En vrai, Katsu n'est pas vraiment ce qu'on croit qu'elle est. Certes, elle est taquine, mais cette façon de taquiner l'amuse en fait au plus haut point. Pour elle, sa personnalité n'est qu'un passe-temps, un jeu. Réellement, elle se fiche clairement de ses amis surtout des filles qui parfois les trouve puériles, mais l'être humain se distrait comme ça non ? Tout ce qu'elle veut, c'est tuer le temps. Pour elle, la vie n'est qu'un ennui éternel. Elle le consacre à manipuler et jouer. Au fond, elle peut être très autoritaire et provocatrice, comme au lit. Elle aurait pu très bien se pencher vers la luxure, vu qu'elle semblait apprécier ça, un certain temps, mais quelque chose d'autre la pousser vers une autre voie.
Katsu est rongée par la vengeance. Une vengeance provoqué par à la mort de son meilleur ami et son père qui étaient eux-mêmes des étoiles. Elle a une rancune sévère envers les anti-étoiles dont elle les traite de déchets. Voilà pourquoi devenir enquêteur lui semble la meilleure voie possible pour traquer ses "ordures". La fois où elle montrerait son vraie visage, c'est lorsqu'elle serait en face du tueur de son meilleur ami. Pour l'instant le jeu semble lui plaire surtout au travail et l'idée de se faire offrir la nourriture n'est pas si mal d'après elle, bien qu'au fond, elle ne veut pas l'admettre mais elle semble s'y attacher à ce mode de vie.

En résumé, Katsu est une femme à la personnalité débordante dont la complexité se démontre par son gène x.


histoire

La lune est pleine ce soir, comme ce jour-là. Cependant, la brume sombre n'est pas là. Dans la nuit, une rousse se promenait dans un parc. On peut y voir des fleurs de cerisiers s'estompés au gré du vent. Un printemps doux et froid à la buée qui en sortait de sa bouche. Elle marchait lentement sur une ligne droite, comme si sa marche était infinie. Puis, à la lumière de la lune, elle s'arrêta et se pencha vers elle. Elle ferma les yeux et se remémore d'une scène.

Une pleine lune obscure au printemps. Des écrans de fumées noirs s'abattant sur une plaine civilisés où le rouge ardent consume des maisons. Le feu se répandait. Des cris, des pleurs, le vent soufflant ce martyr dans la nuit. Les gens s'enfuirent, voulant s'échapper de près ou de loin de la faucheuse écarlate. Dans la scène, une petite enfant immobile, ne voulant pas bouger d'ici. Un visage tel un bébé qui demandait son lait, mais d'une tristesse sans fin. Des larmes, d'énormes larmes recouvrant celle-ci. Elle criait malgré le peu de voix qu'il lui restait. Quitte à s'asphyxier par la fumée noire.
«Papa... Papa!», braillait-elle. «Papa... Papa!» Ça n'en finit pas, elle continuait même si elle recrachait ses poumons.
C'est au bout d'un quart d'heure que la petite fille aux yeux clairs s'épuise. Dans la fuite d'un homme, elle fut emportée dans les bras. Un policier avec son insigne, vivant aussi dans ce quartier consumé. Il brillait comme une étoile. A cette vision, les yeux de la petite fille s’éteignirent.

Le ciel est magnifiquement bleu. Le bruit de la journée était assourdissant, mais agréable. On entendait des rires de personnes avec quelques pleurs de joies. Autour, c'était gai. Des formes d'attractions, des stands recouvraient le paysage. Une mascotte, près des stands de glaces. La même petite fille se tenant main dans la main avec un homme. Elle lui ressemblait un peu. Elle l'appelait «Papa» et afficha le sourire le plus radieux du monde.
  • «On fera les montagnes russes, la prochaine fois, hein ?
    - Hmmm... Quand tu seras plus grande plutôt ?
    - Promis ?
    - Promis.»
Et ils sourirent. Elle semblait avoir passé du bon temps avec lui. Pourtant, qu'il l'aurait cru, que le soir même, cet incident se produisit.

Les rayons du soleil parcoururent une chambre poussiéreuse. Le froid dominait la pièce. Sur le lit, quelqu'un endormie sous la couverture. Des mèches fauves en sortaient de la couette comme le visage rond d'un enfant. C'est encore elle. Cette fois avec des égratignures et des bandages. Ces yeux se plissèrent à la vision de la lumière éblouissante. Lorsque la vue s'éclaira, elle s’assoit sur le lit et sentit un poids sur ses jambes. C'était le poids d'une autre personne endormie veillant sur elle. Le policier. A son regard, elle venait de se rappeler de l'horrible soirée. La frimousse bouffie se remet à pleurer. Elle secouait le bras du policier pour le réveiller.
  • «Nathan... Il est où papa ?... Nathan...»
Oui, elle le connaissait, il était même proche de son père. Nathan se réveilla secoué, mais en voyant la petite fille, son regard s'alourdit de tristesse. Il prit dans les bras, la bouille rousse décoiffée.
  • «Katsu... je suis désolée...»
A ces mots, son coeur venait d'être transpercé. Elle se mit à pleurer encore plus fort en secouant énergiquement la tête. Elle ne voulait pas y croire.
  • «Il va venir me chercher n'est-ce pas ? C'est le poisson d'avril aujourd'hui c'est ça ? Nathan... Dit-moi que papa va revenir... On ira au parc d'attraction encore une fois hein ! »
Le visage du jeune homme se baissa, les yeux lourds. Au silence installé, le hurlement de la jeune fille de neuf ans résonnaient dans le ciel. Papa est mort.

  • «Elle ne mange toujours rien ? Ça fait des jours...
    - Depuis la mort d'Edward, elle ne veut rien. Même dormir lui semble impossible.
    - Elle est où sa mère ?
    - Morte.
    - C'est déprimant de garder une fille comme ça... Elle ne parle même pas et ne sourit même pas. Tu veux que la garder encore chez nous ?
    - Chérie !
    - Je sais, je sais... Mais comprend moi, c'est tendu à la maison depuis qu'elle est là.
    - Elle a juste besoin de temps. Je te laisse, je vais essayer de l'occuper.»
Il raccroche, mais cette conversation s'entendait de la chambre. Katsu avait tout entendu. Accroupie sur son lit, son regard vide devenait dur. Son corps avait maigri et d'énormes cernes s'étaient dessinés sous ses yeux. Nathan n'a pas à être gentil. Je le dérange, je le sais. Ses poings se serrent. Elle regarde par la fenêtre. Il pleuvait. C'est mieux pour tout le monde que je parte n'est-ce pas ? Lentement, elle se redressa, ses pieds s'appuyant sur le sol froid, quittèrent le lit pour se diriger doucement vers la fenêtre. Elle touche la vitre avec ses mains frêles. C'est froid.
  • «Si tu comptes partir, c'est grillé.»
Katsu se tourna brusquement vers la porte fermé, il y a à peine deux minutes. Elle voyait Nathan s'adosser sur cette porte.
  • «Comment tu peux toujours deviner !?
    - Je te l'ai déjà dit, non ? J'ai un don.»
Elle avait oublié. Le policier est une étoile, comme son père. Une étoile qui lit dans les pensées. La petite se tut et regarde le sol. Il soupira. Il expliqua ensuite que Alexia, sa femme avait du mal avec les enfants, mais elle a bon cœur. Et puis, les grands-parents de Katsu avaient déjà donné la permission à Nathan de la garder le temps de ses études au Pays de Galles en envoyant de l'argent. La décision de ses grands-parents l'avais surprise. Papi et Mamie ne veulent pas non plus de moi ? Ses yeux reperds immédiatement leur éclat, mais Nathan a cette pensée, soupira une nouvelle fois. Il s'approcha vers elle et la pris dans ses bras. Il la rassura disant que ses grands-parents l'aiment, mais à leurs âges, se déplacer si loin était compliqué. Oui, les grands-parents vivent au Japon étant donné que Katsu a du sang japonais. De plus, pour une fille de son âge, l'idée de quitter le pays n'est souvent pas la meilleure. Bien que son village a été rasé et elle ne sait même pas qui de ses amis sont encore en vie. Son regard est plus doux, elle regarda les yeux de Nathan.
  • «A partir de maintenant, fait comme si je suis ton oncle et on vivra ensemble.» Dit-il avec un sourire chaleureux.

--------------------


Deux ans plus tard, la vie revient dans les yeux de Katsu. Suite à l'incident, ils ont dû déménager dans une des villes voisines. Nathan est policier et Alexia secrétaire médicale, ils sont constamment au travail, ce qui laisse à Katsu la maison seule. C'est pareil pour les repas, le plus simple du monde : pastabox et surgelés. Katsu ne se plaignait pas de cette nutrition, mais la petite étant gourmande, la nourriture partait vite, donc les dépenses devenaient énormes. Mais, vu que la rousse était toute seule, cela lui arrivait de préparer à manger. La première fois c'était compliqué, mais son père lui avait appris plein de choses avant et donc c'était déjà plus facile. Quand c'était Katsu qui cuisinait, c'était bien meilleur que ce qu'Alexia et Nathan pouvaient faire avec leurs surgelés. C'est au bout de quelques mois que la jeune fille devenait au final la cuisinière de la maison. Pour le rangement par contre, l'homme de la maison était vraiment crado. Il laissait toujours traîner ses affaires alors qu'Alexia, elle, est une vraie maniaque. Leurs disputes se basaient surtout sur ça et même parfois Katsu demandait à Alexia pourquoi elle reste toujours avec cet homme. Elle devenait très complice avec la femme et avait toujours des idées pour embêter l'homme. Au final l'ambiance, c'était devenu un peu comme une vraie famille.

Concernant ses études, la jeune fille avait du mal à se remettre et n'avait aucun amis, vu son transfert en cours d'année. La plupart du temps, les enfants la questionnaient sur l'incendie et très vite la jeune fille se mettait à pleurer ou s'enfermer. Même des rumeurs circulaient sur elle disant beaucoup de choses difformes à la réalité. Comme quoi, les collégiens sont effrayants. Bien sûr à ces rumeurs, elle ne se laissait pas faire, mais personne ne semblait vraiment l'écouter. Elle attisait même une haine à l'administration, alors qu'elle était sage, juste parce que à son arrivée, les élèves ne parlaient plus que d'elle et de l'incident. Nathan fut souvent appelé à l'école pour ça, et très vite, il protégeait Katsu, lui-même étant agent de police, il en savait plus qu'eux sur l'incident. Il n'en avait jamais parlé à la petite d'ailleurs. Il se plaignait aussi de l'attitude de l'administration immature qui n'écoute que ce que les enfants disent. Il a même menacé au proviseur de porter plainte. Cela les calmait, mais ce n'est pas pour autant que la situation de Katsu s'était améliorée. Heureusement que les professeurs, surtout ses professeurs de SVT et de Physique-Chimie, la protégeaient. Effectivement, la rousse était très intelligente dans la filière scientifique, elle avait plus de mal en Anglais, mais elle s'accrochait. Elle apportait toujours des bonnes notes à l'école, car elle s'y consacrait beaucoup comparé aux autres. Elle n'avait pas d'amis et elle ne semblait posséder aucune passion à part manger.

Très vite, l'année du collège arriva à son terme. Katsu devait commencer à s'intéresser à son avenir et elle n'hésita pas à choisir une filière générale. Pourquoi ? Parce que la jeune fille ne semblait toujours pas connaître ce qu'elle voulait faire, mais elle était tout de même douée pour la science et les professeurs lui avait conseillé, donc comme une fille sage elle obéissait. Pendant ce temps, Nathan obtenait une promotion et fut affecté loin de la ville, Alexia n'a pas semblé hésiter à le suivre, de toute façon le cabinet allait bientôt fermer. Il travaillait désormais dans une nouvelle section comportant la protection des étoiles contre les discriminations mais aussi ces droits et ces devoirs. C'est ainsi qu'elle commença ses années de lycée à la capitale Cardiff. Cette fois, elle allait tout refaire.

Elle se souvenait que ces années furent les plus marquantes de sa vie, ainsi que le reste après, car c'est à ce moment qu'on se lie vraiment d'amitié avec des gens sans jugement.
A peine, la rentrée arrivée, la rousse se précipitait en classe. On y trouvait tout plein de nouvelles têtes, mais elle fut étrangement surprise que nombreux étaient des étoiles qui jouaient avec leur pouvoir sans l'ombre d'un doute. Comme si exposer leur don était normal. Avant, les étoiles se faisait plus discret et il y avait plus de respect envers les humains, alors que dans cette classe, il semblerait que les humains se trouvait séparer des étoiles. Au vue des nouvelles lois reconnus aux étoiles depuis deux à trois ans, les étoiles se mirent à faire n'importe quoi, du moins les enfants. Il commence à oublier. Oublier l'importance de leur venue. Il y en avait qui restait plus discret et essaye de communiquer avec les humains, mais suite aux étoiles qui se comportaient mal, les humains semblaient les rejetés. Ces lois commencent-elles à semer la pagaille sur le peuple ? C'est ce que Katsu se demandait, car elle était pour ce lien de fraternité entre humains et étoiles, comme son père l'était avec Nathan, et elle le voulait ce lien. Ça doit être chouette d'avoir quelqu'un pour t'aider. Elle savait que dans certains pays de nombreuses légendes auparavant sont racontés sur les étoiles et c'est seulement dans ces pays où les étoiles ont reçu des droits, mais que s'est-il passé ensuite ? La discrimination est partout et cela ne changera pas, que ce soit pour les humains ou les étoiles. L'être vivant est au courant, mais dans cette classe personne ne réagit à ça, sauf un.

A la fin de la semaine de cette rentrée scolaire, en plein milieu du cours où les plus turbulent se déchaînent avec leur pouvoir pour soit éviter d'écouter le cours, soit martyriser les plus faibles, un jeune homme tapait sur sa table pour qu'on l'écoute. A l'époque, Katsu ne connaissait pas son nom, elle regarda comme tous les autres, surpris. Ses cheveux bruns brillaient au soleil, ces yeux bleus, quant à eux, brûlait de colère mais une lueur de détermination s'y marquait. Malgré sa minceur, il semblait avec de la force. Il se tourna vers l'un des étoiles perturbateurs et d'un ton rêche, il s'exprima :
  • «Hé toi, qu'est-ce que t'y gagnes à martyriser plus faible que toi ?»
Pour la première fois, une lueur chaude parvenait aux yeux de Katsu.

--------------------

  • «Encore ? Ca fait la quatrième fois ce mois-ci ! Quand vas-tu arrêter ?
    - Tant que je n'ai pas fait comprendre à ses gamins que les pouvoirs, ce n'est pas pour le mal.- Ton sens de la justice m'étonnera toujours.»
C'est dans une salle blanchâtre que Katsu soupira. Assis sur un tabouret, elle soignait ce garçon assis sur un autre tabouret. La lumière éclaira les rideaux blancs ainsi qu'un lit froid. Ce garçon, c'était celui qui avait fait son discours sur la fraternité devant les étoiles turbulents à la rentrée l'année dernière, il le fait toujours, mais cela attire la colère de certains élèves et il finit souvent par utiliser les poings. Son nom devenait connu dans l'établissement : Ethan Harrison. Katsu l'accompagnait souvent à l'infirmerie depuis qu'elle était devenue, deux années de suite, déléguée de classe, au vue de ces notes excellentes, mais aussi à la popularité qu'elle avait en classe. Elle semblait plutôt appréciée, malgré son nom japonais et cela changeait beaucoup du collège. Le sourire était de retour et elle y gagnait de plus en plus confiance en soi. Ils se fréquentaient surtout depuis que leur bande d'amis se sont réunis à la cantine. Ethan adorait taquiné la rousse et plus le temps passe, plus celle-ci arrivait à répondre à ces taquineries et faire de même. On pouvait dire que c'était un joli couple, mais la jeune fille n'y voyait rien de sentimental.
  • «Tu devrais devenir médecin.»
Katsu fut surprise des mots de son ami et se mit à rire gênée. Elle ne pourrait pas supporter de rester dans un milieu clos très longtemps et encore moins dans un hôpital vu que la jeune fille souffrait un peu de claustrophobie. Elle ne répondit pas à la remarque et changea de sujet.

Un beau jour de printemps, quand la jeune fille s'apprêtait à rentrer, quelqu'un lui tira par la main. C'était Ethan. Le garçon semblait essoufflé comme si il avait essayé de le rattraper. Au contact de la petite main de son interlocuteur, il se mit à légèrement rougir.
  • «Ton père est bien agent de police dans la section SPL, non ?»
    Katsu restait perplexe sur la tournure de la situation.
    «Euh... oui, c'est même lui le chef... Pourquoi ?
    - Je peux le rencontrer ?»
Elle fut aussitôt surpris de la demande de son ami, mais vu la volonté de fer de Ethan dans son regard, elle accepta. Ils se dirigèrent alors au commissariat.

Néanmoins, la rencontre avec Nathan se passait aux premiers abords, très tendu. A peine, ils rentrèrent dans le commissariat, la pression montait. Katsu avait l'habitude de passer ici pour soit aller manger avec Nathan et Alexia au fast-food ou soit donner à manger à Nathan, car il oublie tout le temps ses repas et comme d'habitude, elle veillait à ce qu'il les prenne. Toutefois, ce jour-là, c'était différent, aujourd'hui elle était en compagnie avec quelqu'un qui plus est, est un garçon. Alors qu'il se dirigeait vers le bureau de Nathan, il le croisa sur le chemin. Nathan aux cernes profonds et de plus irrité de voir ces deux-là.
  • «Katsu, je ne t'ai pas éduquer pour que tu me ramène un garçon dans mon bureau pour faire des ébats étranges.
    - Que je sache, c'est plus moi qui t'éduque à ranger tes affaires, prendre bien tes repas et avoir un sommeil régulier et pour l'autre suggestion, arrête de divaguer.»
    Nathan la regarda avec des yeux qui semblait pleurnicher et en même temps la bouder. Katsu soupira avant de reprendre.
    «C'est un AMI qui voulait te rencontrer. Ethan Harrison.»
L'officier de police dévisageait la personne dernière sa petite chérie. Le jeune homme à la caricature musclé et aux yeux clairs semblait gêné, mais très vite sa détermination reprit forme.
  • «Apprenez-moi à amener les étoiles vers le droit chemin.»
Direct et cul cul praline, voilà la définition de la demande d'Ethan.

  • «Sa sent trop bon ! Tu prépares quoi ?
    - Mais met pas tes doigts sales dedans !
    Katsu tapait les doigts avec une spatule, la main d'Ethan.
    - T'es malade ! C'est chaud !
    - Bien fait, pourquoi tu rentres pas, plutôt ?
    - Mes parents cuisinent que des surgelés, c'est meilleur chez toi».
Tiens, ça me rappelle de personnes avant ? Les adultes n'ont-ils tellement plus le temps de cuisiner ?»
Depuis la rencontre entre Ethan et Nathan, le jeune lycéen vient tous les soirs chez Katsu. Les rumeurs se font entendre entre ces deux-là, mais Katsu n'en disait rien car elle voyait bien que Ethan s'en fichais pas mal. La raison de cet intrusion tous les soirs, c'était le refus de Nathan à sa demande. Depuis, il essaye de dissuader le policier, en essayant de demander de l'aide à Katsu, afin qu'il puisse répondre à sa demande. En même qui prendrait sa demande vraiment sérieusement, on aurait dit les paroles d'un enfant.
  • «Tu sais, il continuera toujours à refuser, même si tu viens tous les jours.
    - Ça, t'en sais rien ! Moi, j'te dis, il va accepter, c'est sur !

    Katsu soupira.
    - Tu ne fais que déranger sa vie familial, tu sais ?
    - Je crois pas, non. Ils rentrent toujours tard tes parents, alors je pense qu'un peu de compagnie te fais du bien aussi.»
    dit-il avec un sourire.
La rousse rougit. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il lui réponde ça. Elle essaya de le contredire, mais cela ne fait qu'amuser le garçon, il en rit. «T'es trop mignonne comme ça ! » Elle se mit à le taper, tellement sa gêne était grande. Néanmoins, ce que a dit le jeune homme était vrai, Katsu ne se sentait plus seule et cela se voyait dans son humeur, elle parlait beaucoup plus. Au fond, Katsu adorait sa présence à la maison, mais ça, elle ne l'avoueras jamais. Tout à coup, quelqu'un entra dans la cuisine, c'était Nathan. Ils ne l'avaient pas entendu entré, tous les deux se mirent à se calmer. Katsu se mit à le saluer avant de retourner aux fourneaux. Ethan, lui, le disait bonjour, puis avec une timidité sans fin, il essaya de dire quelque chose. Nathan soupira. Il était arrivé bien plus tôt et avait entendu leur conversation. Il pensait que l'idée que quelqu'un est aussi proche avec Katsu, le rendait extrêmement attentif, mais aussi le soulageait.
  • « Ethan, je te prend comme apprenti, mais je te préviens, une erreur et tu sors.»
Ces yeux ont commencé à briller.

La dernière année de lycée allait bientôt finir se terminer, et voilà Katsu devant sa fiche d'orientation. Elle regardait le paysage par la fenêtre, assise sur sa table assigné en classe. Elle soupirait. Une fille arrivait à sa rencontre. Elle était mignonne avec ses cheveux lisses d'un noir d'ébène et sa coupe au carré plongeant.
  • «Il s'est passé quoi avec Kentin ?
    - Bof, il m'a quitté parce qu'il avait pas confiance en Ethan.
    - En même temps, depuis qu'il sait qu'Ethan passe ses soirs chez toi... Il faut comprendre.
    - Ouais, mais je lui ai déjà expliqué qu'il fait ça pour son rêve, Shannon.
    - Son rêve ?
    - Celui de devenir une force de la «justice».»
Beaucoup de personnes ont un rêve à accomplir, mais il reste beaucoup d'autres qui se trouvent devant une impasse. La prétendue Shannon ne semblait pas comprendre l'ampleur que possède les rêves. Tout comme Katsu, mais à la différence de son amie, la rousse savait à quel point c'est beau une personne qui s'accroche à son rêve. Elle en voyait un tous les jours qui se donne d'arrache-pieds pour ça. C'est ce qui est admirable, mais aussi incompris pour certains. Pendant que son amie lui parlait de son ex, Katsu, n'avait plus rien à faire de lui, pour elle c'était fini. De plus, il ne semblait pas avoir respecter Ethan, donc elle était plutôt en colère. En soit, elle se demandait si elle l'avait vraiment aimé Kentin. Néanmoins, un autre problème était bien plus important pour elle. Cette feuille d'orientation qui n'attend que l'encre du stylo de son propriétaire.
Depuis qu'elle était ici, malgré ces bonnes notes, elle n'a jamais cherché à savoir ce qu'elle pouvait faire plus tard. Elle se rappelait des paroles d'Ethan : «Tu devrais devenir médecin.» Elle rit. Katsu savait bien que ce n'est pas faite pour elle, le concours est trop sélective et ne prendrons que les meilleurs. La jeune fille ne voulait pas finir sa première année à se morfondre dans ses études, mais l'idée n'était pas mal. Elle réfléchissait...
Il y avait bien quelque chose qui lui tentait, elle se demandait si ça lui plairait vraiment d'être dedans. Katsu soupira. Elle devait rendre la feuille dans cinq minutes. Elle réfléchit encore.
Sur un coup de tête, elle pris un stylo et écrit : «Etudes en biologie».

--------------------


  • «Nous venons d'apprendre une terrible nouvelle par notre journaliste Dylan Honson. Le groupe des crépusculaires a encore frappés mais cette fois ci, ciblant a nouveau la ville d'Hoshikami au Japon, sanctuaire des étoiles. D'après la police internationale de la protection des étoiles, d'autres groupes d'anti-étoiles se sont formés dans le monde, Belfast en Irlande et Cardiff au Pays de Galles sont mis en garde. Le bilan s'élève à une vingtaine de morts et 50 blessés qui sont pris en charge par les services d'urgence.
    - Encore eux ?! Si seulement j'arrive à en attraper un je vais lui faire comprendre !»
Nathan rumine. Il est vrai que depuis quelques semaines on ne parle que de ce groupe terroriste. Ils ont fait écho suite à de nombreuses meurtres qui n'avaient au début rien de similaire, puis au fil du temps, la police a découvert leur identité, mais c'est seulement lorsque le chef de ce groupe s'est prononcé dans l'une des attaques que les médias se sont immiscé. On peut dire que le lien entre les humains et les étoiles est fragilisé depuis ces dernières années. Est-ce dû au fait que maintenant les étoiles ont des droits ? Ils cherchent, en tout cas, à obtenir leur liberté. Quant aux humains, une méprise s'y ai installé après cela. Katsu n'en disait rien, elle continuait de manger son repas bien que elle voyait Nathan et Ethan s’exciter devant la télé. Cela fait déjà cinq ans qu'elle a quitté le lycée et qu'elle est en fac de biologie. La jeune fille était trop tourmenté par ces études que par ce qui se passait à l'extérieur, car oui, cette année, c'était la dernière avant d'obtenir son master. Qu'allait-elle bien faire après ? Elle-même y réfléchissait. Elle pensait continuer dans une formation pour être en labo, mais elle hésitait. Alors qu'elle y vaguait dans ses pensées, l'appétit s'y était coupé. Elle n'avait plus faim alors que son assiette était encore pleine. La rousse soupira.
  • «Tu es tendue pour ta dernière année ?» questionna Alexia à côté d'elle. Katsu se tourna légèrement embarrassé, elle acquiesça avec un hochement de tête.
    Tu sais c'est bien normal, essaye de te renseigner encore pour la suite. Tu trouveras surement quelque chose qui te plaira.»
Alexia a toujours un don pour la comprendre et c'est avec un ton calme qu'elle rassure l'étudiante. Elle tournait la tête vers Nathan, mais ses yeux croisèrent ceux d'Ethan. Les siens dérivent aussitôt ailleurs. Cela fait pas mal de temps qu'Ethan semblait éviter Katsu, pour une raison que la jeune fille ignorait, bien qu'elle avait une idée. Cela a commencé après qu'Ethan a rencontré son petit-copain, Matthew, il y a quelques mois, qui ne l'est plus depuis le temps. Katsu pensait qu'il était trop immature pour une vie à deux. Depuis ce jour, Ethan semblait distant et cela faisait mal à la jeune fille, car elle le considérait depuis le temps comme son meilleur ami, son frère. Elle se résignait tout de même de cette situation, ne savant pas comment l'aborder ni essayer de regagner sa confiance. De plus, il était devenu très occupé car son concours pour entrer dans la police allait bientôt commencer. Elle ne voulait le déranger plus.

Ethan, dans son coin, rougit, il ne savait plus pourquoi ses yeux ont dérivés. Depuis ce jour, la tension était grande et il s'en voulait. Qu'est-ce que je fais, moi ? Cela lui rongeait la tête comme le coeur. Tout lui semblait étrange avec elle. Néanmoins, Nathan le sort de ses pensées. C'est vrai, le boulot avant tout. Il ne devait pas l'oublier. De plus, une grosse affaire se tramait dans les bureaux, les agents enquêtent et présument peut-être une prochaine attaque sur la ville par ces terroristes. Cela pouvant prendre une ampleur international. Ethan devait se concentrer et étant devenu l'apprenti de Nathan, il devait suivre chaque mouvement. Sauf que le jeune homme est bien curieux. Il lui arrivait de chercher des pistes tout seul et de fouiner un peu partout. Cependant, il en avait découvert une qui semblait plutôt potable d'après lui, voir même réalisable.
Wilson Jefferson. Un simple barman de la ville, vous me direz, mais c'est aussi un homme brute qui semblerait avoir une haine envers les étoiles. Impliqué dans un viol, il y a quelques années d'une étoile encore lycéenne, il ne semblait pas faire trop de ravage. Il n'y parait pas devant ses clients en tout cas, mais Ethan l'avait déjà surpris à frapper des personnes, qui étaient des esprits célestes, qui avaient beaucoup bu derrière le bar. De plus, il avait appris aussi qu'il appelait beaucoup à l'étranger, car il parlait différentes langues. Toutefois, le jeune apprenti n'était pas si sur de sa piste, donc il n'en parlait pas à Nathan, bien que, même si ses recherches ne mène à rien, il dénoncerait à coup sûr Wilson pour les autres actes. Il était cependant sûr de vouloir le suivre ce soir. Wilson avait prévu après le boulot de voir quelqu'un, avec qui il avait une conversation au téléphone la semaine dernière et cela pouvait être très important. De plus, il l'avait déjà mis dans son objectif, grâce à son pouvoir. Un pouvoir inconnu pour certains, mais très pratique, bien que l'on peut considérer cela comme un pouvoir de psychopathe. Le pouvoir de tracer quelqu'un à distance.
Ce soir, il allait entrer en action. Ethan se retrouvait derrière le bar caché près des poubelles, attendant sa cible. Il en sorti très vite ce Jefferson et il se dirigeait très vite hors de la ville. Le jeune apprenti sous sa capuche, choisi de le laisser de la marge, bien qu'il préférait avoir un oeil plus observateur sur lui, mais de peur qu'il se fasse remarquer, il restait sur le plan prévu. C'est au port que Jefferson s'arrêtait, d'après le traceur. Ethan s'y rendait au plus vite. A peine arrivé sur le lieu, il se rendait compte qu'un attroupement c'était fait autour du barman qui venait de prendre congé. Il se cachait près des conteneurs, essayant tant bien que mal d'écouter leur conversation. Les seuls bribes de conversation qu'il entendait n'avait ni queue, ni tête. C'était un mélange de deux langues qu'il n'arrivait pas à percer. Toutefois, il y avait bien un bruit qu'il entendait, c'était le bruit d'un déploiement d'armes. Le mauvais pressentiment arrivait dans le coeur d'Ethan. Il fallait qu'il prévienne quelqu'un, mais à peine qu'il sorti son téléphone de la poche, que la réunion s'était fini et que les hommes commençaient à se déployer. Il ne fallait pas qu'il soit prit sinon, il allait le tuer. Il essayait de quitter les lieux, le plus discrètement possible.

Après quelques minutes, il était arrivé dans une ruelle sans être suivi. L'adrénaline montait. Il composait alors le numéro de Nathan, mais au bout du fil, l'officier ne répondait pas. Encore entrain de tenter à avoir un bébé avec Alexia. Putain ! Il fallait que tu me lâches dans des moments pareilles ! Tant pis, je vais me débrouiller. Il n'avait plus qu'à se fier à son traceur et réfléchir comment allait-il agir.
La nuit était éclairé, la lune présente. Ethan se dirigeait vers l'endroit où se trouvait sa proie tout en téléphonant au commissariat. Il essayait de regarder autour de lui, si il n'était pas sur le chemin d'un des gars armé, mais la première chose qu'il remarquait c'était la familiarité des rues qu'il prenait. Le doute prit le dessus et l'inquiétude primait dans son organisme. Ne me dit pas que... Wilson se dirigeait chez l'officier et créateur des protecteurs des étoiles du Pays de Galles : Nathan. En panique, le garçon demandait le déploiement au commissariat de troupes, celui qui lui répondait au bout du fil savait qu'Ethan n'était pas du genre à perdre son sang froid et exécutait. Le jeune homme se précipita donc chez Katsu, mais trop tard, Wilson y était déjà devant, entouré de trois autres hommes. Pas le temps de réfléchir. Il devait trouver un moyen pour gagner du temps.
  • « Hey Wilson ! Comment ça va ?
    - Ah, Ethan, tu tombes bien, tu sais où se trouves Katsu ? Elle a oublié de payer la dernière fois au bar.

    Les yeux bleus d'Ethan s’agrandissaient. Il ne viserait pas Katsu, si ? Elle n'a pourtant rien avoir avec cette histoire, si ? Un frisson de terreur le parcours, mais malgré ça, il essayait de garder son calme.
    - Non, je ne l'ai pas vu.
    - Ethan ?

    Une voix sortit de nulle part, c'était Katsu avec un sac de courses. Pourquoi il fallait que tu arrives à ce moment là ! Le malaise monte.
    - Ah, Katsu, tu tombes bien, je voulais te parler. »
Wilson s'approchait d'elle tout en essayant de prendre quelque chose de son manteau avec un sourire narquois. Il en sortait une arme. Ethan, pris de panique, tira la jeune fille vers lui, au moment où il allait tiré. Une balle part. Les deux étudiants couraient à tout à allure. On entendait les sirènes arrivés. D'autres coups de feux. Nathan qui regardaient par la fenêtre. La scène se passait trop vite.
La maison était encerclé. Ils allaient bientôt la fusiller. Nathan court chercher Alexia qui venait de se réveiller dans la chambre par les coups de feu. Il faut se dépêcher. Il la tira d'ici pour redescendre aussi vite qu'il le pouvait. Le couple allaient se réfugier au sous sol au moment où des coups de feu brisa les fenêtres du deuxième étage. Alexia crie, Nathan court tout en la protégeant.
Une fenêtre, deux fenêtres, trois... Ils fusillent tout. La police les encerclent à nouveau. Un homme à terre, un autre, c'est un champ de bataille.

  • « Ethan ! Ethan ! Tiens bon ! Je t'en prie ! Pendant la course, le jeune homme s'était pris une balle dans le torse.
    - Argh... T'inquiète pas, j'te dis... Tu vas bien toi ?
    - Idiot ! Dans ces moments-là, pense pas à moi ! Regarde dans quel état tu es ! J'appelle une ambulance. »
La jeune fille ne savait plus quoi faire, elle était en panique, et ses yeux remplis de larmes, elle essayait de composer le numéro avec ses doigts tremblants. Ils avaient réussi à s'en sortir et se cacher dans une petite ruelle. Soudain, Ethan la prit dans ses bras, peut-être pour la calmer, peut-être pour se calmer, mais les larmes de la jeune fille ne faisait que monter en elle, elle savait plus quoi dire, sa bouche ne sortait que des hoquets. Ils se serrèrent ainsi pendant quelques minutes avant que la jeune rousse repris son calme, elle appela une ambulance avant de se remettre à se blottir dans les bras du blessé qui hurlait intérieurement la douleur. Katsu essayait de stopper l'hémorragie en l'entourant de bandage qu'elle avait racheté.
  • « Nathan...  
    - Ne t'inquiète pas pour lui, va, je suis sur qu'il s'en est sorti.
    - Mais...
    - Fais lui confiance. »
    Il caressa la tête de Katsu.
Katsu acquiesça bien qu'elle avait du mal. Elle s'inquiétait, c'est normal. Ils restaient ainsi en silence, le temps d'attendre l'ambulance, parfois, il parlait de tout et de rien, mais la situation était embarrassante. Cela faisait longtemps, qu'ils n'avaient pas pas parler ainsi, rigoler ainsi. Katsu n'osait pas lui demander pourquoi il était distant, ne voulant pas gâcher la discussion. Néanmoins, leur regard se croisent et elle voyait les yeux éclatants d'Ethan qui lui reflétait une grande tristesse. « Ethan ? » Il s'avança vers elle. Leurs lèvres se touchèrent. C'était chaud. Un long baiser s'entamait puis les mots arrivaient. « Je t'aime. » Ensuite, le vide. Le jeune homme tombe, la sirène retentit. Les cris de Katsu s'étouffaient dans la nuit.

On se remémorait de cette nuit comme la nuit d'une tentative d'assassinat, élaboré selon les médias, par un groupe d'anti-étoile belge, Nothingness encore peu connu. Ils avaient échoués car Nathan était encore en vie, mais celui qui avait prévenu tout le monde de ce complot n'avait pas réussi à survivre. Ethan est mort et cela en avait laissé des grosses séquelles à la ville, tout le monde l'appréciait, mais celle la plus démoralisé restait celle qui la vue mourir jusqu'à la fin.
Un an plus tard, Cardiff reprit les rennes pour faire régner la paix. Depuis la mort d'Ethan, les gens ont pris conscience de son courage et aussi sa justice. Il avait pris conscience que le lien entre humains et étoiles devaient resté solennel. Quant à Katsu, elle a réussi à plus ou moins passer la page.
  • « Katsu, tu as fini les analyses ?
    - Voilà, Nathan !"

Nathan et Alexia ont eu un enfant le mois dernier, ils l'ont nommé Ethan, et Katsu, après avoir réussi sa dernière année en biologie, est entré dans la police. Elle se sentait coupable que celui qu'elle aimait vraiment n'avait pas pu continuer son rêve. De plus, depuis sa mort, la jeune fille sentait une haine au fond de son coeur, se tenir contre les Crépusculaires. Elle s'y plaisait tout de même très bien dans la police, elle se passionnait même d'analyser, d'enquêter. Très vite, malgré son manque d'expérience, elle réussit à rester très professionnel dans son travail et fut envoyé à Hoshikami, une ville au Japon, par la recommandation de Nathan, lorsqu'on a apprit que beaucoup d'anti-étoiles s'y trouvaient et que les forces japonaises avaient besoin de renfort. Là voilà alors, prendre une nouvelle vie dans son autre pays d'origine et en quête de sa vengeance ou de son bonheur. Elle a du reprendre à parler japonais grâce à l'aide de ses grand-parents qui lui rend visite de temps en temps.  




Ceci est un titre



Pseudo — Kats' via Hainely
Vous; en cinq mots — Expressive, Maladroite, Compréhensive, Timide, Perverse ?
Personnage sur l'avatar — Asuka Soryu Langley — Evangelion
Comment avez-vous découvert le forum — J'étais inscrite sur l'ancien Hoshikami sous le nom de Scarlet C. Kennedy :3 ! J'ai reçu un mail et je l'ai consulté que ce mois-ci x)
Présence (4/7) — Honnêtement, j'ai moins de temps qu'avant donc je dirais 5/7 pour consulter, 3/7 pour répondre au rp.
Pedobear ou bisounours — Bisounours ♥ avec un peu de pédo quand même ~
changerlelienparvotreimage100x100
http://hoshikami.forumactif.org




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 105
Date d'inscription : 19/03/2016
Avatar : Neuro Nōgami - MTNN. ARTHUR MERCI ♥
Disponibilité : rp : 2/3!!
Post-it :

Carte d'identité
Occupation: Coiffeur.
Nationalité: Monténégrins
Lié à: aucune foutue idée.
étoile

MessageSujet: Re: Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]   Mer 30 Mar - 22:40

T'es cool toi
GRAAAAAH
J'aime ton perso! J'AIME COMMENT TU DECRIS!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]   Mer 30 Mar - 22:42

EVANGELION
Putain ton personnage est cool
Love love love ♥️
Courage pour la suite de ta fiche et BIENVENUE !!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 47
Date d'inscription : 18/03/2016
Avatar : Human!sans # undertale
Post-it :
étoile

MessageSujet: Re: Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]   Mer 30 Mar - 22:46

T'es choute


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]   Jeu 31 Mar - 1:31

HAAAAAAAAAAAAAA CE VAVA EST SO COOL
Bon, je t'avoue que vu l'heure et vu que j'ai déjà lu le début de la fiche de Zoé, je lis pas pour le moment, MAIS les qualités/défauts écrits en gras me donne une bonne image cool de ton perso !!
ET PUIS UNE FLIC AZY !!
LOVE SUR TOI !!
BIENVENUE CHEZ LES MEILLEURS !!
ça fait tellement plaisir !!

BREF. Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]   Jeu 31 Mar - 7:15

Moi je dis agent double. Crépuscule anonyme spotted. Je vais rester silencieux pour le moment. Mais je t'ai a l'oeil.

Bienvenue sinon. :srs ; tu gères trop ♥️♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 145
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 19
Avatar : EVANGELION - Asuka Soryu Langley
Disponibilité : I'm free on week-end !
Post-it : présentationrelation
Parle en #F65754










Carte d'identité
Occupation: Police scientifique
Nationalité: Gallo-japonaise
Lié à: Kyou Arakawa
policier

MessageSujet: Re: Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]   Jeu 31 Mar - 9:56

OOOOOHHH ! DU PEOPLE !  
Merci de votre accueil super top ! C'est cool ça, je vois déjà les smiley marrant à mettre, je sens que je vais faire des folies avec !
Déjà, merci du compliment pour mon vava, vous êtes adorables, moi je pensais qu'il était too much vu le peu de temps consacré dessus #lazywoman

J'ai voulu refaire une étoile avec comme pouvoir, apparition la nourriture et transformation d'objets en nourriture, mais quand j'ai vu la masse d'étoiles OMG
LES HUMAINS SONT EN SOUS EFFECTIFS !  
Donc me voilà avec un perso' humain dont j'espère sera sympa à jouer !  
Par contre si l'idée et le TEMPS de faire un DC me tente, réserver moi le pouvoir de la nourriture s'il vous plait !  
Rien qu'à moi ce pouvoir !

@Amnesia > Et OUAIS LES GENS ! Parce que la po-po-poliiice, c'est badass hein. Encore plus si c'est c'est scientifique. (filière S mggl.) V'là j'chuis inspiré avec ce métier !    *retourne voir des séries policières*

@Fenrir > AHAH ! T'es intuitif toi Mais perdu !
Si tu avais fait attention à lire le dernier paragraphe, t'aurais pu voir un petit détail ! Mais t'inquiète, j'connais ça ! 


Bref, j'arrête les smileys pour ce post.
Je pense finir ma prez' juste après le week-end, vu les quelques contrôles qui reste cette s'maine donc pas le time.
En tout cas, je sens que ça va être chouette avec vous les rps !

Pleins de keur keur ! ♥️
Non, en tant normal, je parle pas comme une thug...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]   Jeu 31 Mar - 16:51

HA! WHAT? NAH!

Citation :
Une vengeance provoqué par à la mort de son meilleur ami et son père qui étaient eux-mêmes des étoiles.
Tu parles des anti-étoile juste après mais y'a aucun rapport avec elles, je prend ça comme un prétexte "Ouais bon aller sinon ça va faire louche" 8D hâte de voir l'histoire du coup mademoiselle l'enquêteuz
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 32
Date d'inscription : 27/03/2016
Age : 36
Avatar : Master, OC by Aenaluck
Disponibilité : A voir ~

Carte d'identité
Occupation: Surveillant à l'Académie
Nationalité: Américaine
Lié à: Hecate Krishna
humain

MessageSujet: Re: Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]   Ven 1 Avr - 10:42

OMG ce vava tellement bien graphé ;w; *plore*
C'EST UNE PORTEUSE DE KIGURUMI //bem//
Une humaine hm ? Donc pas d'étoile *pas lié*
BWEF, Biiiieeeennnvenue à toi o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 30
Date d'inscription : 13/03/2016
Age : 16
Avatar : Gareki || Karneval || Credits to me °W°
Disponibilité : Dépendamment owo"

Carte d'identité
Occupation: Etudiant
Nationalité: Anglaise
Lié à: Noa Ria
lycée; troisième année.

MessageSujet: Re: Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]   Ven 1 Avr - 18:40

WAH.
Toi + Moi + Satoshi.

Non, plus sérieusement, si tu es bien celle que j'pense, j'crois que j'te connais owo'
Du coup, heureux de te voir là °W°


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 145
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 19
Avatar : EVANGELION - Asuka Soryu Langley
Disponibilité : I'm free on week-end !
Post-it : présentationrelation
Parle en #F65754










Carte d'identité
Occupation: Police scientifique
Nationalité: Gallo-japonaise
Lié à: Kyou Arakawa
policier

MessageSujet: Re: Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]   Mer 6 Avr - 10:11

Coucou
Merci à vous deux !

@Radley Baker > VIVE LES KIGURUMI °^° !
On verra bien, vu le nombre d'étoiles qui ne sont pas liés x) !
J'espère que tu seras chanceux  


@Randall E. Spencer > Oooh ! On se connait   ?
Qui peux-tu être ?  
En tout, j'espère te revoir IRP !

C'était juste pour vous prévenir que je ne pourrais finir à temps, suite au raison ici, et j'aimerais un délai supplémentaire pour finir ma présentation. Désolé pour ça ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 414
Date d'inscription : 27/12/2015

Carte d'identité
Occupation: Inconnu.
Nationalité: Error 404.
Lié à: Hehehehe.
pnj

MessageSujet: Re: Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]   Mer 6 Avr - 10:57

Coucou toi.

Pas de soucis pour le délai, la fin des vacances en zone c est le 2 mai, est-ce que cette date te convient ?
Repose toi bien et prend soin de toi, c'est le plus important ;) Et nous sommes tous là si tu as un problème ou que tu as besoin d'en parler/besoin de parler d'autre chose pour te changer les idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 414
Date d'inscription : 27/12/2015

Carte d'identité
Occupation: Inconnu.
Nationalité: Error 404.
Lié à: Hehehehe.
pnj

MessageSujet: Re: Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]   Dim 10 Avr - 18:17

Double post /o/
J'ai lu ta fiche, j'ai eu l'impression qu'elle était terminée /o/ C'est le cas ?
Sinon pas de soucis pour le délai que tu as demandé, hein, je me posais uniquement la question ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 145
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 19
Avatar : EVANGELION - Asuka Soryu Langley
Disponibilité : I'm free on week-end !
Post-it : présentationrelation
Parle en #F65754










Carte d'identité
Occupation: Police scientifique
Nationalité: Gallo-japonaise
Lié à: Kyou Arakawa
policier

MessageSujet: Re: Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]   Lun 11 Avr - 19:30

Coucou o/
Vu sa longueur, on peut croire qu'elle est terminé, mais non en fait x) ! Je suis à la moitié de mon histoire, j'essaye d'avancer quand j'ai le moral, mais j'avoue que j'ai une panne d'inspi'
Pour le délai, oui j'aimerais un délai jusqu'au 2 mai, merci beaucoup en tout cas pour ton soutien et je n'hésiterais pas à venir à la CB ^^

Bisous ~



Fay t'es la meilleure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 145
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 19
Avatar : EVANGELION - Asuka Soryu Langley
Disponibilité : I'm free on week-end !
Post-it : présentationrelation
Parle en #F65754










Carte d'identité
Occupation: Police scientifique
Nationalité: Gallo-japonaise
Lié à: Kyou Arakawa
policier

MessageSujet: Re: Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]   Mar 19 Avr - 17:19

Coucou !
Après plusieurs inspirations, panne d'inspirations, délires en CB, déprimes dans ma vie IRL et beaucoup d'envie de tout bacler, me voilà, après presque 4 semaines, pour vous présenter une fiche ENFIN TERMINÉE !
Avec une histoire comportant 6172 mots au total et 772 lignes !

Sur ce, j'espère que vous n'aurez pas la flemme de le lire !
Bisous ~

https://www.youtube.com/watch?v=6b1FN14Sh2c



Fay t'es la meilleure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 414
Date d'inscription : 27/12/2015

Carte d'identité
Occupation: Inconnu.
Nationalité: Error 404.
Lié à: Hehehehe.
pnj

MessageSujet: Re: Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]   Jeu 21 Avr - 10:12

Salut toi !

Alors je suis vraiment vraiment désolé, mais il y a un petit problème de cohérence dans ta fiche vis à vis du contexte (mais tu ne pouvais pas savoir !)
En fait, le crépuscule n'est pas encore aussi développé pour être à l'international, et il est rare qu'il s'attaque directement à des personnes =) Il s'agit plutôt de grands actes de destructions ou pour mettre la pagaille, très visibles. Du coup, ça ne colle pas avec ton histoire =/

Ce que je te propose, c'est qu'à travers le monde, d'autres groupes se soient inspirés du Crépuscule pour milliter contre le lien étoile/humain ! Ça te permet de juste avoir à changer le nom du groupe sans pour autant modifier ton histoire, qui est très bien =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 145
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 19
Avatar : EVANGELION - Asuka Soryu Langley
Disponibilité : I'm free on week-end !
Post-it : présentationrelation
Parle en #F65754










Carte d'identité
Occupation: Police scientifique
Nationalité: Gallo-japonaise
Lié à: Kyou Arakawa
policier

MessageSujet: Re: Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]   Jeu 21 Avr - 11:41

Rectifié ! Désolé pour ça ><



Fay t'es la meilleure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 414
Date d'inscription : 27/12/2015

Carte d'identité
Occupation: Inconnu.
Nationalité: Error 404.
Lié à: Hehehehe.
pnj

MessageSujet: Re: Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]   Ven 22 Avr - 20:28

avatarspouvoirsrelationshipsrole playhome

No soucis ! Du coup j'ai le plaisir de te valider, bienvenue à Hoshikami !!

J'ai beaucoup aimé ta fiche, ta (longue) histoire en plein dans le contexte du forum, ça fait toujours plaisir de voir des personnages dont le caractère et la vie se construisent par rapport à l'intrigue !
Enfin bon, tu verras vite que la police ils ne sont pas très bien, on est mieux au crépuscule.
D'ailleurs, vu que tu es policière je sais pas trop si je devrai te valider en fait...

Bref, amuse toi bien sur le forum =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wanted : Potatoes ! - Katsu Hasegawa [FINISHED]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de Wanted / Renom / Honneur Xino & Jenaiz
» Renom et Wanted du tigre marin !
» Wanted : Partenaire(s) pour RP !
» [Terminé] Wanted
» [Ahito Erenoa] Wanted/renom/récompense

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG :: Premiers Pas :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: