Partagez | 
 

 Seth F. Heinemann | « Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar


Messages : 140
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 18
Post-it :



CLIQUE ICI
J'ai encore rêvé de Seth ~
- Il était une fois Jun
ET LA AUSSI ET ENCORE LA
Seth le petit chaton ~
- Kenjunjirac
ET PUIS ICI
Seth
- Maître Wen's
AND HERE
Sethoutai
- Stromawen
LE MEILLEUR
Mon petit Seth
- Kenjunjirac
BON SANG
Beau
- Notre Jun d'Hoshikami

Carte d'identité
Occupation: Dormir, manger... Et en recherche d'emploi.
Nationalité: D'origine anglaise.
Lié à: Mathias K. Renton et Sushi
étoile

MessageSujet: Seth F. Heinemann | « Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain »   Mar 29 Déc - 22:06




changerlelienparvotreimage100x100
Nom — Heinemann
Prénom — Seth
Âge — Il paraît qu’il a dépassé la vingtaine… Mais il se comporte comme un gamin alors bon.
Sexe — Mâle
Race — Etoile
Nationalité — Japonaise
Occupation — Manger, dormir, fouiller les poubelles…  Et accessoirement en recherche d’emploi.
Orientation sexuelle — Honnêtement ? Il saute sur tout ce qui bouge. /paf/




physique

couleur des yeux — Deux pupilles dorés et une lueur malicieuse qui les anime. ; couleur des cheveux — Leur couleur n’a rien d’exceptionnel : noirs comme du charbon. Il se vante souvent que ses cheveux tiennent tout seul en l’air (probablement parce qu’il ne les coiffe pas, ce qu’il ne précise pas.) ; taille — Très précisément 1m87 ; poids — 75kg : que du muscle ! (Enfin, selon Seth. Et ce n’est pas une source sûre.) ; tatouages ou piercings — Nope ; cicatrices — Quelques unes minuscules par ci par là, mais rien de bien impressionnant. ; style vestimentaire — Seth n’a pas de style prédéfini. Il met ce qu’il trouve et s’en contente. Bien qu’il soit plus fréquent de le voir dans des vêtements simples et confortables, comme des joggings ou des ensembles t-shirt jean, il est capable de porter n’importe quoi. Le ridicule ne lui fait vraiment pas peur.



pouvoir


Nom du pouvoir — Métamorphe : chat.
Description du pouvoir — Seth a l’incroyable capacité de pouvoir métamorphoser son corps en chat à sa guise (vêtements compris). Bon, d’accord, ça ne paie pas de mine comme ça. Et pourtant, croyez-le ou non, ce pouvoir a de nombreux avantages. Du moins, tout ceux que peut nous accorder le corps d’un chat : souplesse, agilité et sens aiguisés. Il n’est pas difficile pour lui de sentir votre parfum à quelques mètres, d’entendre vos pas dans la pièce à côté où de discerner plus ou moins clairement des formes dans la nuit. Sous sa forme humaine, certains de ses sens restent plus développés que la normale, mais bien moins que sous sa forme féline.

Le jeune homme peut se transformer autant qu’il veut, à condition d’être en bonne condition physique. Ainsi, lorsqu’il est malade, il est incapable de se transformer. De plus, si par malheur il était victime d’un accident quelconque, il reprendrait alors son apparence normale quoiqu’il en coûte. S’il s’épuise sous métamorphose en multipliant les efforts physiques, là encore, il reprendra son apparence normale automatiquement.

Et vous voulez savoir quelque chose de drôle ? Parfois, il ne parvient pas à métamorphoser ses vêtements. Je vous laisse imaginer.




caractère

Comment définir Seth simplement ? Ce n’est, à première vu, pas quelqu’un de complexe. Un jeune homme simple, qui vit sa vie comme il peut, au jour le jour. Mais cela va pourtant bien au-delà de ça. Seth, c’est l’insouciance : il est la définition même du Carpe Diem. Il n’est là que pour rire et jouer, se détendre, passer un bon moment, et au diable la mauvaise humeur. Au diable le pessimisme et l’ennui. Lui n’est là que pour s’amuser. Avec vous, ou de vous ? Difficile à dire. Si vous vous avérez être quelqu’un d’amusant, alors il envisagera la possibilité de vous inclure dans son cercle d’amis (qui est probablement plus large que vous ne le pensez…). Vous pourrez rire avec lui sans aucune crainte et il se montrera foncièrement aimable en votre compagnie. Dans le cas inverse… Vous connaîtrez le trait de caractère fondamentale de Seth : un chieur universel.

Non, Seth n’est clairement pas quelqu’un qu’on apprécie dès la première rencontre, car dès que vous lui adresserez la parole, la première pique fusera. Puis une deuxième. Et encore une autre. Cela peut être sur votre façon de parler, de vous comporter, votre coupe de cheveux (même s’il n’est pas très bien placé pour vous juger), peu importe, il trouvera toujours un détail qui lui arrachera ce sourire. Ce sourire insupportable, un rictus légèrement en coin, malicieux, qui se moque ouvertement de vous. Seth aime rire, mais ce qu’il aime surtout, c’est se moquer de vous. Ce n’est pas spécialement méchant, car honnêtement, il n’est pas quelqu’un de réellement antipathique. Mais il aime vous montrer que vous n’êtes pas parfait, vous rappeler vos défauts à longueur de journée, et rire de votre imperfection. Ca le rend hilare, mais ne soyez pas sur vos gardes pour autant : le rire est contagieux, profitez-en.

Mais le jeune homme est capable d’aller très loin pour vous embêter. Un brin manipulateur, il lui arrive de mentir –rien qu’un peu !- afin de se faire passer pour ce qu’il n’est pas, ou pour vous forcer à faire des choses singulièrement ridicules. Ne le prenez pas personnellement, c’est dans sa nature de grand joueur. Au contraire, soyez-en flatté : plus vous l’intéresserez, plus il vous fera de farce. Qui aime bien châtie bien. Et comme il est buté, vous êtes mal barré pour vous en débarrasser : plus vous tenterez d’échapper à ses griffes, plus il aura d’emprises sur vous. Vous voulez un conseil ? Suivez-le dans son jeu, et vous n’aurez rien à craindre. Au contraire, vous aurez fait un heureux ! Après tout, il ne demande que ça lui. Être heureux, tout simplement.

Alors demandons-nous simplement pourquoi Seth cherche-t-il autant les ennuis ? Pourquoi s’acharner à taquiner alors qu’il sait clairement que ça emmerde la plupart des gens ? Deux mots retentissent alors : orgueil et curiosité. Pas de chance, les deux sont des péchés. Il ne pouvait pas être parfait, après tout.  En effet, Seth est profondément curieux et aime fouiner, mettre son museau là où on ne l’attend pas, glisser ses oreilles derrières des portes interdites. Alors, s’il en vient à vous pousser dans vos derniers retranchements à chaque fois qu’il vous vois, au summum de la colère –ou du désespoir- ce n’est que par simple curiosité. La curiosité de voir votre manière de penser, d’agir, mais surtout vos réactions. Inconsciemment, il vous pousse à vous dévoiler, il découvre que vous êtes impulsif, calme, intelligent, idiot, ouvert d’esprit… Et tout ça, rien qu’en quelques phrases. C’est qu’il est malin, quand même le matou.

Et l’orgueil dans tout ça ? En effet, Seth ne porte pas beaucoup d’intérêt à ce que vous ressentez au premier abord. Qu’est-ce que ça peut lui faire que vous soyez vexé ? Il s’amuse, lui, c’est tout ce qui compte. Les chats sont des rois, après tout et ne vivent que pour leurs désirs, ou leurs besoins. Ainsi, il pense d’abord à lui, et après à vous, ça lui semble normal… Quoiqu’un peu paradoxal pour une étoile.

Mais tout peut changer s’il vous apprécie. Seth est chiant et parfois insupportable, mais pas méchant. Il a un cœur, comme vous, et s'inquiétera peut-être pour vous, de temps en temps. Il lui arrive de s’attacher, même s’il n’aime pas ça, et de penser à vous. Pourtant, il ne manque pas d'affection, bien au contraire. Mettez ça sur le compte de sa nature féline si vous le souhaitez, mais les câlins, ça le connait. Seth n'a aucune gêne quand il s'agit de toucher n'importe qui, alors si vous n'aimez pas trop les contacts, ne restez pas près de lui. Surtout s'il vous aime bien, là, il partira à l'assaut pour vous réclamer des papouilles sur la tête, des grattouilles dans le dos ou simplement un gros câlin. Mais au-delà de ça, il ne donnera pas toujours cette impression amicale, celle qui fait ressentir que la personne en face se soucie de vous.  Donc, même s'il vous apprécie, n’espérez pas trop de lui quand même, et estimez vous heureux de ce que vous avez réussi à obtenir de lui.

Parfois, il pensera à vous et rien d’autre. Parfois, il s’en fichera complètement, et ne pensera qu’à lui, sans se soucier de ceux qui l’entourent ou des événements actuels. Le brun peut passer sa journée à dormir sans problème sans se soucier des responsabilités, où de ce que les autres peuvent penser (c’est d’ailleurs probablement pour ça qu’il n’a toujours pas de travail). Ce que vous pensez de lui n'est pas bien important de toute façon, c'est pour ça qu'il n'a aucune gène. Tant qu’il est heureux, après tout. Que demander de plus ?


histoire

Seth est né en tant qu’être céleste, une étoile parmi tant d’autre dans une galaxie sans fin. De là-haut, il observait paisiblement la Terre, comme tant d’autres comme lui. Une belle création de l’étoile Reine. Il ne l’avait jamais rencontré, rares étaient ceux qui avaient cette chance, mais songeait qu’elle était incroyable. Les humains qu’elle avait créé était la chose la plus fascinante qu’il lui avait été donné de voir, tant et si bien que la petite étoile ne se lassait jamais de les observer dans leur quotidien.

Mais c’est alors qu’il tomba. Il ne sut ni comment, ni pourquoi, mais sentait cette chute inexorable. Où allait-il atterrir ? Il avait déjà vu certains de ses compères tomber. À observer, ça n’avait pas l’air bien effrayant, mais à vivre… Il était prit d’un vertige incontrôlable et priait pour que cela se termine rapidement. Mais la seule chose qui s’en suivit fut le noir complet.

Lorsque il ouvrit les yeux, tout avait changé. À vrai dire, tout était flou avant qu’il ne soit aveuglé par un blanc éclatant. Le lieu lui était inconnu, mais il se sentait bien. Etrangement bien. Lorsqu’il reprit complètement connaissance, on vint le voir pour lui poser des questions. La situation lui parut à la fois étrange et tout à fait banale. Il ne put répondre à aucune des questions qu’on lui posa cela dit, mais ne s’en formalisa pas. Plus rien n’avait de sens, mais tout semblait aller de soi. Le lendemain, on lui avait déjà donné une identité, livré à une famille inconnue et donné une nouvelle vie, comme si tout semblait normal. On lui expliquait brièvement qu’il s’appellerait désormais Seth, qu’il vivait en Angleterre, dans une petite ville non-loin de Londres et qu’il irait à l’école, en CP, comme tous les enfants de son âge.

Alors Seth devint ce qu’on lui demanda d’être, comme si tout était normal. Rien n’était normal pourtant, il le savait. Il se souvenait, de quand il était là haut. Il savait pertinemment qu’il n’avait qu’une mère, et qu’elle était là-bas, que c’était elle qui l’avait créé. Il se rappelait très nettement quand il observait cette planète, ces humains. Qu’était-il devenu ? Pourquoi était-il là ? Cette question le suivait chaque jour. Il vivait normalement, car c’était ce qu’il y avait de mieux à faire sans doute. tout comme sa réponse qui n’avait pas besoin d’être prononcée pour être connue. Elle était aussi claire que de l’eau de roche, tout comme ses souvenirs .Elle était évidente, allait de soi, comme tout ce qui se passait autour de lui. Son humain, il fallait qu’il le trouve. Qu’il le protège. Comment on trouvait un humain ? Pourquoi ne pouvait-il pas en prendre un au hasard ? Tout aurait été beaucoup plus simple ainsi.

Et il ne fallut pas longtemps pour que le brun développe son pouvoir. Il s’était simplement mit à rétrécir, tout naturellement, comme s’il avait fait ça tout sa vie. Il avait fermé les yeux, puis les avait ré-ouvert. Son corps s’était recouvert d’un pelage noir sur toute son intégralité ; des griffes lui avaient poussé, puis des crocs, et enfin une queue et deux oreilles. Tout s’était fait très rapidement et avec une simplicité alarmante. Seth ne fut pas plus surprit que ça : il n’était naturellement pas humain, vu les souvenirs qu’il avait en tête. Sous cette nouvelle forme, il s’en était allé gambader dans les prés dans les ruelles de sa ville.

Seth découvrit alors que sa vie ne s’arrêtait pas simplement à ce qu’on lui imposait. Au contraire, il pouvait être ce qu’il voulait. Souhaitait-il être un humain banal –quoique assez intéressant- menant sa vie tranquillement comme tous les autres ? Être cette fameuse étoile et protéger son humain comme il était censé le faire, comme son devoir lui imposait ? Ou alors… Être un simple chat errant, vivant au jour le jour parmi d’autres animaux comme lui. Sans distinctions, sans inégalités, sans discrimination. Une vie insouciante, sans problèmes, sans restrictions. Rien ne l’empêchait de garder cette forme comme bon lui semblait –à condition d’être vigilant. Sa pseudo-famille ne le saurait jamais, puisqu’ils ignoraient son pouvoir.

Et c’est ainsi que Seth vécu une vie sans aucunes responsabilités, une vie à traîner dans les poubelles parmi les chats errants du quartier, se nourrissant de ce que lui proposaient les passants, ou chipant simplement ce qu’il pouvait trouver sur les terrasses d’un restaurant. Il était le plus courageux des chats, puisque l’espèce humaine n’avait pas de secrets pour lui… Mais probablement la plus lâche des étoiles. Son humain ? Clairement, il s’en fichait ! Il n’avait aucune idée d’où il pouvait être, pourquoi irait-il s’embêter à le chercher ? Si sa reine voulait tant que ça qu’il le protège, alors il aurait fallut qu’elle le lui livre, et puis c’est tout. Un gamin capricieux, vous dites ? Sans doute.

Cette vie dura, hélas, bien longtemps. De temps à autre, Seth était forcé de redevenir humain. C’était son enveloppe corporelle naturelle après tout, il n’avait pas d’autre choix que de redevenir ce qu’il était, à son grand désarroi. Les contacts humains n’étaient pas son fort, s’il appréciait les observer et se moquer d’eux, aller les voir était une autre affaire. Sa vie de chat lui plaisait comme elle était après tout, il n’avait pas à se plaindre, ni rien à perdre. Il n’avait plus revu sa famille, peut-être l’avaient-ils cherché, allez savoir. Il ne le sut jamais, et les oublia bien vite : faire semblant d’être le petit garçon de deux parents totalement inconnus lui avait guère plus.

Mais Seth n’était qu’un adolescent lorsqu’il fut de nouveau recueillit. Tout du moins, un adolescent sous sa forme animal. Quel âge avait-il ? Quatorze, quinze ans ? Le temps passait vite et, étant donné qu’il ne se souvenait même pas de sa date d’anniversaire, il avait oublié de compter les années, alors ce n’était qu’approximatif. Quoiqu’il en soit, il baignait dans la saleté d’une ruelle remplie de poubelles lorsque deux mains l’avaient attrapé. Deux grandes mains, à la fois infiniment chaleureuses mais également durcies par le temps, qui le saisissaient fermement pour l’empêcher de s’échapper. Le chat eut beau agiter ses griffes, il ne fit pas long feu face à la vieille dame qui le serrait contre lui.

« Allez, allez mon petit. Tu vas venir avec moi, d’accord ? Je vais bien m’occuper de toi tu verras. »

Non ! Seth était un chat libre, insouciant ! Aucun devoir, aucune responsabilité, aucune contrainte ! Qu’allait-elle lui faire ? Lui mettre un collier ? L’enfermer chez elle ? L’animal feula de colère contre la dame durant tout le trajet, et continua arrivé chez elle, quand bien même elle lui tendait des friandises ou de la nourriture. Il se débattait dès qu’elle le prenait, l’attaquait dès qu’elle le touchait, s’enfuyait dès qu’elle s’approchait. L’épuisement fut tel que sa transformation fut inévitable. Seth redevint humain sous le regard incrédule de la vieille dame. Elle ne fut pourtant pas si surprise. Elle ne fut pas paniquée. Elle eut l’air de réfléchir un instant, tandis que le brun reprenait ses esprits et réalisait la situation. Doucement, presque timidement, elle s’approcha du jeune adolescent, en murmurant presque pour elle-même.

« Tu n’es pas un simple humain, alors… Tu es… Une étoile. »

Le jeune garçon ne dit rien, et lui lança un regard noir. C’était évident qu’il était une étoile, qu’aurait-il pu être d’autre ? Qu’allait-elle lui faire ? Le disséquer ? Faire des expériences ? Il avait apprit de lui-même que les étoiles restaient des curiosités auprès des humains, bien que leur intégration se faisait petit à petit.

« Où est ton humain ? »

Seth la toisa pendant quelques secondes et haussa des épaules. Qu’est-ce que ça pouvait lui faire ? Il n’en savait rien, comment pouvait-il le savoir. La vieille dame lui tapota alors doucement la tête, et il n’osa bouger. Non pas qu’il devenait docile, disons qu’il ne savait plus comment agir. Il n’était plus en chat, il n’était plus l’animal sauvage qu’il se plaisait d’être. Il se devait d’être Seth, maintenant. C’était ridicule de voir comme son apparence influençait son comportement du tout au tout. Il était ridicule.

« Alors ta place est à Hoshikami. Peut-être le rencontreras-tu là-bas, ton humain. »

Seth serra les poings. Pour qui se prenait-elle, à penser pouvoir lui dicter sa vie ainsi ? Il était libre de faire ce qu’il voulait. Il ne savait même pas ce que c’était que ce Hoshikami. Qu’est-ce qui lui faisait croire qu’il avait envie de rencontrer son humain, d’abord.

La vieille dame n’ajouta rien et repartir vaquer à ses occupations, comme si de rien était. C’était à ne plus rien y comprendre. Elle le kidnappait, cherchait à attirer son attention, puis l’ignorait totalement ensuite. Les humains étaient vraiment étranges… Si tant est qu’elle fut humaine. De nombreuses fois il s’était demandé si elle n’était pas une étoile, elle aussi, mais jamais elle n’eut fait mention de cela lorsqu’il vécut avec elle.

Quoiqu’il en soit, comme vous l’aurez comprit, Seth se décida à rester avec elle. Peut-être pour se donner bonne conscience car elle était vieille et seule, mais qu’importe, il était resté. Et sa curiosité insatiable l’avait bel et bien poussé à poser des question, à cette vieille dame qui semblait être un puit sans fond de connaissances.

Elle lui raconta alors toutes les légendes qui se disaient sur ce lieu, ainsi que sur les étoiles et le lien qu’elles entretenaient avec les humains. Il savait la plupart de ces choses, mais en ignorait quand même une bonne partie. Hoshikami était donc le lieu où les étoiles s’en allaient chercher leur humain, et vice-versa. Mais Seth avait il vraiment envie de rencontrer son humain ? Protéger un être était une grande responsabilité. Pourquoi devrait-il se prendre cette peine, lui qui pouvait être un chat libre et insouciant ?

« C’est ton devoir en tant qu’étoile, tu ne dois pas le renier. C’est un beau rôle que tu portes, Seth. Ne le gâche pas. » furent les paroles de la vieille dame face à ses doutes. « Mais si tu ne te sens pas près à protéger cet humain, alors attends. Attends le bon moment, celui où tu iras à Hoshikami. » avait-elle ajouté d’une voix douce pour le rassurer.

Seth mena alors une vie de chat, comme on pourrait l’appeler. On aurait pu considérer la vieille dame comme sa maîtresse, et cette vision ne le dérangeait pas plus que ça. Elle le nourrissait, il dormait sur son canapé, l’idée était là. Les années passèrent sans que Seth ne fasse rien d’autre que manger, dormir, regarder la télé, sortir… Il commença à avoir ses premiers contacts réellement humain dans ces années là, alors qu’il avait dans les 19 ans, peut-être.

Mais cette vie ne pouvait pas durer éternellement, n’importe qui s’en serait douté. Avez-vous déjà eu un animal de compagnie ? Connaissez-vous ce sentiment lorsque celui-ci disparait, s’en va pour de bon ? Seth vécu la situation inverse. Sa maîtresse mourut. Non, son amie, sa mère spirituelle, sa colocataire : l’âge l’avait emportée, pour de bon. Une expérience douloureuse pour le brun, qui perdait désormais ses repères. Ils s’étaient mutuellement acceptés, et elle disparaissait, comme ça, après tout les sacrifices qu’il avait fait. Il n’était plus un chat errant grâce à elle, mais il avait quitté sa liberté. Qu’allait-il bien pouvoir faire désormais ? Il n’avait jamais eu d’ambition, n’avait pas fait d’études, n’avait aucun but.

« C’est le moment. » aurait-elle dit, si elle était encore là.

Aussi étrange que cela puisse paraître, le jeune homme était sur l’héritage de la vieille dame. Une modeste somme d’argent, mais une somme respectable, lui fut versé. Elle n’avait ni famille, ni amis et peu de biens : le reste fut emporté. L’argent qu’il reçut ne servit qu’à une chose : se payer un billet d’avion pour le japon, plus précisément à Hoshikami. C’était la seule chose qu’il pouvait faire, désormais. Il regretta presque de ne pas l’avoir fait avant, mais songea que désormais, il était prêt à faire face à son humain, et à le protéger, puisque tel était son devoir.

Seth vécut alors longtemps là-bas, plus d’un an, sans doute, sans jamais croiser sa route. Ou alors ne s’en était il pas rendu compte. Comment allait-il savoir qu’il avait trouvé son humain ? Il n’était pas vraiment plus avancé une fois sur place, tout compte fait. Mais ce temps passé dans la ville lui permit au moins de reprendre contact avec le genre humain, avec une certaine curiosité non dissimulée, comme s’il redécouvrait cet être qu’il l’avait fasciné à une certaine époque. Il apprit la langue locale également, plus ou moins rapidement car Seth apprend naturellement vite.

Mais Seth reste Seth : un chat insouciant et farouche. Bien qu’il se croit capable de recevoir son humain, il est évident que ce dernier aura du fil à retordre avec son étoile. Mais c’est une nouvelle aventure qui commence pour lui. Pas vrai ?





blblbl



Pseudo — Blblbl
Vous; en cinq motsBelle grande blonde gros seins Troll câlin cuicui pokémon flemme
Personnage sur l'avatar — Kuroo Tetsurou – Haikyuu !.
Comment avez-vous découvert le forum — Top-sites, je crois ?
Présence ( /7) — J’ai toujours un moment pour passer, NORMALEMENT.
Pedobear ou bisounours — Pedobear. ôvô
changerlelienparvotreimage100x100
http://hoshikami.forumactif.org




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Seth F. Heinemann | « Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain »   Mar 29 Déc - 22:18

SALUUUUUUUUT PEDOBEAR :die:
Bienvenue encore une fois c:
Kuroo c'est la classe huehuehue
J'te ferais peut-être un vava un jour en cadeau /pan
Une n'étoile mâle, encore, c'est cool **
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Seth F. Heinemann | « Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain »   Mar 29 Déc - 22:29

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 963
Date d'inscription : 26/12/2015
Avatar : Shokudaikiri Mitsutada ©La badassitude d'une céleste.
Disponibilité : Déménagement et vacances. Je passe uniquement pour les validations et les nettoyages rapides. Désolé. ;;
Post-it : « You can't change me, cause we've lost it all. Nothing lasts forever. I'm sorry, I can't be perfect. »






Carte d'identité
Occupation: Commandant de la première division d'enquêtes.
Nationalité: Japonais.
Lié à: Dougal Wennolds, l'affreux. ♥
policier

MessageSujet: Re: Seth F. Heinemann | « Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain »   Mar 29 Déc - 23:12

Bienvenue beau brun. ♥
TAIN.
UN CHAT?
Je t'aime.
C'est trop miiiignoooon.
Il est adoptable? 8D
Parce que je dirais pas non. /PAN
En tout cas, il m'a l'air tout fun déjà ce perso.
J'attends de lire l'histoire pour me prononcer. What a Face
C'est cool que t'aimes les câlins. /lui en send plein du coup.

Bonne chance pour la suite!
Love, love, sartre.




merci avrilchouw www. — meeercii Chlodamore www. — guide du forum www.
merci junjiesweetie www. ; www. — arigatou Charlie pour le gif I guess??? ;w;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 140
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 18
Post-it :



CLIQUE ICI
J'ai encore rêvé de Seth ~
- Il était une fois Jun
ET LA AUSSI ET ENCORE LA
Seth le petit chaton ~
- Kenjunjirac
ET PUIS ICI
Seth
- Maître Wen's
AND HERE
Sethoutai
- Stromawen
LE MEILLEUR
Mon petit Seth
- Kenjunjirac
BON SANG
Beau
- Notre Jun d'Hoshikami

Carte d'identité
Occupation: Dormir, manger... Et en recherche d'emploi.
Nationalité: D'origine anglaise.
Lié à: Mathias K. Renton et Sushi
étoile

MessageSujet: Re: Seth F. Heinemann | « Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain »   Mer 30 Déc - 2:18

Merci pour vos messages de bienvenue ~
Seth est totalement adoptable étant donné que ça l'empêche d'avoir la moindre responsabilité /shot/

SINON J'AI FINI ! L'histoire est bien nulle, aussi nulle qu'une histoire écrite à deux heures du mat, mais comme demain je pars vers 16h -je crois- je voulais terminer ce soir en fait. J'espère que ça ira quand même parce que j'ai pas relu D8 (oui je bâcle et je relis pas, vous pouvez me taper)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 963
Date d'inscription : 26/12/2015
Avatar : Shokudaikiri Mitsutada ©La badassitude d'une céleste.
Disponibilité : Déménagement et vacances. Je passe uniquement pour les validations et les nettoyages rapides. Désolé. ;;
Post-it : « You can't change me, cause we've lost it all. Nothing lasts forever. I'm sorry, I can't be perfect. »






Carte d'identité
Occupation: Commandant de la première division d'enquêtes.
Nationalité: Japonais.
Lié à: Dougal Wennolds, l'affreux. ♥
policier

MessageSujet: Re: Seth F. Heinemann | « Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain »   Mer 30 Déc - 14:16

Et le chaaat partit gambader dans les près. 8D
Haha. Nan mais seriously.
Il est juste ... trop mignon. Chiant mais mignon. What a Face
C'est le genre qui te troll bien, que t'as envie d'éviter mais une fois qu'il est plus là, t'es en mode "Nan mais reviens, je t'aime bien... Beaucoup bien."
L'histoire m'a fait sourire bêtement à plusieurs moments.
En fait; on se demande souvent.
Il est une étoile et un humain. Le chat est juste son pouvoir.
Et pourtant, il a tout refusé pour être chat. /PAN
"I WANNA BE FREE, BIATCH."
N'empêche, il l'a easy du coup. èé
C'est trop cool la vie de chat.
Ceci dit.
C'est trop triste avec la vieille dame...
Pourquoi les meilleurs gens sont ceux qui meurrent tsais. /out
Kinda saad, u know. ;w;
En tout cas.
Si on peut résumer, Seth c'est un peu le mec: "Ok. J'ai plus rien à foutre de ma vie. Vas-y. On va voir ce qu'on peut faire avec ce con d'humain."
Et du coup.
=> HOSHIKAMI.

Nan mais c'est bien, in fact. Perso, il me fait craquer. ♥
Et du coup, je te valide sur le champ, chaton!
Tu peux go recenser ton avatar, ton pouvoir, poster ton journal de bord et demander un rp.
Je lancerais les dès quand il y aura un autre humain. (Sinon y aura pas le suspense. )

GOGOGO.
Amuse-toi bien parmi nous!
> http://hoshikami.forumactif.org/t17-recensement-des-avatars
> http://hoshikami.forumactif.org/t18-recensement-des-pouvoirs
> http://hoshikami.forumactif.org/f7-journal-de-bord
> http://hoshikami.forumactif.org/f8-demandes-en-tout-genre
> http://hoshikami.forumactif.org/t19-demander-un-habitat-commerce#30
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Seth F. Heinemann | « Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain »   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seth F. Heinemann | « Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (F) CLAIRE HOLT - Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain
» [Jour II] « Sans l'ironie, le monde serait comme une forêt sans oiseaux. »
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG :: Premiers Pas :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: