Partagez | 
 

 You were my Lorelei ~ terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar


Messages : 269
Date d'inscription : 07/03/2016
Avatar : Robin Soloviev ~ Fisheye Placebo (Yuumei)
Disponibilité : Disponible
Post-it :

Carte d'identité
Occupation: Photographe de presse
Nationalité: Norvégienne
Lié à: Wes p'tit con.
étoile

MessageSujet: You were my Lorelei ~ terminé   Lun 7 Mar - 20:21




changerlelienparvotreimage100x100
Nom — Solberg.
Prénom — Lorelei.
Âge — 25 ans.
Sexe — Féminin.
Race — Etoile.
Nationalité — Norvégienne.
Occupation — Photographe de presse ; complémente ses fins de mois en proposant ses services aux particuliers.
Orientation sexuelle — Asexuelle.




physique

Yeux — vert émeraude ; scrutateurs, dérangeants, ils s’accrochent au moindre détail à relever, habitués à tout observer pour capturer le cliché au bon moment. Rarement expressifs, leur insistance peut paraitre déconcertante. Ils n’ont aucun égard pour les personnes qu’ils examinent des pieds à la tête et n’épargnent aucun défaut, mais ils savent également repérer la beauté là où elle semble absente.
Cheveux — roux carotte. Comme ses sourcils. Ses cils. Ses poils. Partout. Une vraie rousse ! Ses cheveux – longs – sont souvent attachés en simple chignon ou queue de cheval, quand ils ne sont tout simplement pas laissés détachés.
Couleur de peau — très pâle, trop pâle, et éviter de s’exposer au soleil ne va pas pour arranger les choses. Mais pas d’inquiétude, ce teint blafard ne cache aucune maladie, c’est simplement naturel chez elle. Tout au mieux peut-on parfois voir ses joues rosir sous le coup d’une émotion un peu trop vive.
Taille — 1,68 m ; poids — 57 kg ; une corpulence normale voire fine, elle a peu de muscles donc peu de force, c’est peut-être pour ça qu’elle ne bosse pas dans le déménagement d’ailleurs.
Cicatrices & imperfections — une petite cicatrice au niveau de la fosse iliaque droite (résultat de son opération de l’appendicite), une au niveau de l’épaule gauche et d’autres sur les mains et avant-bras (résultat d’un chat effrayé ou agacé) ; elle cicatrise mal ; une tâche de naissance de la taille d’un poing sur la hanche gauche et trois grains de beauté entre les omoplates. Les quelques "imperfections" de sa peau la complexent, c’est pourquoi elle laisse rarement sa peau apparaître.
Tatouages ou piercings — aucun, peut-être un tatouage à l’avenir, pourquoi pas pour cacher une cicatrice ou ses grains de beauté… Rien de trop gros ou trop voyant, de toute manière elle serait la seule à en profiter.
Style vestimentaire — plutôt relax et passe-partout, elle porte souvent des jeans ou pantalons larges ainsi que des sweats sans forme, la capuche rabattue sur la tête quand elle n’a pas un casque audio sur les oreilles. Ses tenues sont plutôt sombres et elle a rarement les bras découverts. Lorelei est une jeune femme qui essaie de se rendre discrète en évitant de se mettre en valeur. Elle ne laisse pas vraiment apparaître sa féminité et ne fait pas d’effort particulier pour prendre soin d’elle.



pouvoir


Nom du pouvoir — amnésie.
Description du pouvoir — par simple contact, Lorelei est capable de faire perdre la mémoire à quelqu’un. Ce n’est pas un vol puisqu’elle ne peut pas lire ces pensées, cette mémoire, mais sa victime devient amnésique à propos de sa dernière heure de vie. Oui, une heure, c’est la plage de souvenirs qui disparaissent. Cette disparition est plus ou moins révocable. En effet, il est possible que la personne ne retrouve jamais ses souvenirs, tout comme elle peut – grâce à une stimulation comme une odeur, un bruit, une sensation… – se rappeler de ce qui a été oublié.
La nécessité du contact est probablement l’une des causes de sa répulsion à toucher les autres ou à une trop grande proximité avec quelqu’un. En effet, si elle n’efface pas la mémoire à chaque contact, il lui arrive d’avoir des loupés et de le faire contre sa volonté. L’inverse – qu’elle ne parvienne pas à utiliser son pouvoir lorsqu’elle le veut – est beaucoup plus rare.



caractère

Elle n’est pas méchante, Lorelei, elle est simplement chiante.
Elle n’est pas facile à vivre. Non. Vraiment. Ce n’est pas un monstre de malveillance qui profite des faiblesses des autres pour les rabaisser les humilier, les faire souffrir, c’est juste qu’elle peut se montrer intolérante. Parce que trop habituée à la solitude, trop renfermée sur elle-même, trop attachée à sa routine, ses habitudes. Elle n’est pas complètement imperméable aux autres mais elle supporte mal que ses proches – pour le peu qu’il y a – ne fassent pas les choses comme elle l’entend. Pas la peine d’imaginer une vie en collocation avec elle, à moins de vous arranger pour ne pas la croiser, ne pas déranger ses affaires et respecter à la lettre les règles instaurées. La rigidité d’esprit n’est pas le bon terme puisqu’elle sait parfois faire preuve de souplesse, notamment pour son travail. Elle s’adapte à la situation lorsque le besoin s’en fait vraiment ressentir, mais pour son petit train-train de tous les jours elle n’aime pas que quelqu’un vienne mettre son grain de sel. Enfin, peut-être est-ce parce que toutes les personnes qui ont essayé jusque-là n’ont pas suffisamment insisté pour la faire avancer dans sa façon de voir les choses ?

Certes, l’approcher n’est pas chose aisée. Ses difficultés dans le relationnel ne sont absolument pas aidées par son aversion du contact. Cette crainte s’est développée avec le temps et son pouvoir qu’elle ne maîtrise pas complètement. Pour éviter au maximum de provoquer des amnésies involontaires chez les gens qu’elle côtoie, elle évite tout simplement de les toucher. Malheureusement, cela se répercute sur son caractère et son aptitude sociable. Elle se replie sur elle-même et laisse difficilement les gens s’approcher et essayer de mieux la connaître. De son côté pourtant, elle s’intéresse aux autres, du moins essaye-t-elle, mais la mission est compliquée quand il faut en même temps se cacher soi-même.

Cet isolement social l’a conduit à apprécier passer du temps dans la nature. Si elle avait pu en vivre, aucun doute qu’elle aurait préféré devenir photographe d’art, mais c’est un projet qu’elle garde pour plus tard. Pour le moment, elle s’assure un salaire et garde la photographie des paysages pour son loisir. Autre répercussion de son isolement volontaire, sa fâcheuse tendance à avoir un casque sur les oreilles, les agressant la plupart du temps avec de la musique électro. Cela lui permet de mettre une autre barrière entre elle et les autres ; ils ne viennent pas la déranger s’ils pensent qu’elle ne les écoute pas.

Son comportement ne reflète pourtant pas la débâcle qui résonne généralement dans sa tête car Lorelei est de nature calme, posée. Elle ne s’excite pas pour un rien et prend le temps de réfléchir avant d’agir. Cette façon de faire rajoute encore à sa froideur naturelle et elle peut sembler ne pas éprouver d’émotion au premier abord. Pourtant, elle est aussi sensible que d’autres à la joie, la colère, la tristesse ou tout autre émoi. Les sentiments ne sont pas non plus absents de sa personne, elle sait simplement bien les dissimuler.

Si l’on creuse et que l’on réussit à se rapprocher d’elle, que l’on apprend à la connaître, il est possible de découvrir une jeune femme passionnée, curieuse et entêtée, parfois lunatique et tête en l’air, souvent capricieuse, qui déteste courir mais qui le fait tous les jours pour attraper son bus… Bon, ça même le chauffeur dudit bus saurait le dire donc ça ne compte pas. Plus généralement, elle ne sait pas toujours ce qu’elle veut mais lorsqu’elle s’est fixé un but, elle met tout en œuvre pour l’atteindre, même si ce doit être au dépend des autres. La petite fille qui voulait sauver le monde a disparu pour faire place à une jeune femme pouvant se montrer égoïste bien plus souvent qu’à son tour. Quoique… est-ce vraiment de l’égoïsme que de s’éloigner des autres pour ne pas leur faire subir ce qu’elle ne contrôle qu’à moitié ?

Ce qu’elle aime :

  • les chats ; surtout le sien, Phoenix.
  • les bonbons ; tout ce qui est plein de sucre, de préférence avec un goût chimique particulièrement prononcé.
  • la nuit ; elle se sent plus à l’aise sous la seule lueur de la lune plutôt qu’en plein soleil.
  • marcher sur les bandes blanches des passages piétons, ou sur les rebords des trottoirs. Elle le fait inconsciemment mais se sent très frustrée lorsqu’un imprévu l’oblige à faire un écart.
  • son appareil photo ; elle en prend soin comme de la prunelle de ses yeux. Ou comme de son chat, aussi.

Ce qu’elle déteste :

  • la betterave cuite. Crue, elle la mange sans problème.
  • être touchée contre son gré.
  • la fumée de cigarette, l’odeur de tabac froid.
  • être obligée de lécher le rabat d’une enveloppe pour la fermer. Vive l’ère du numérique !
  • sortir les poubelles. L’une des seules raisons pour lesquelles elle cherche un colocataire.

Parlons un peu des crépusculaires… Ils ne lui font ni chaud ni froid. Ou plutôt : ils l’intéressent, dans le sens où un cliché compromettant pourrait lui permettre de récupérer une belle prime. Pour ce qui la concerne personnellement, elle a accepté l’idée d’être liée à quelqu’un, à la vie à la mort, et c’est d’ailleurs pour cette raison – et contre toute attente – qu’elle est venue à Hoshikami. Elle souhaite trouver l’humain auquel elle est reliée, principalement par curiosité et par soucis pour sa propre sécurité. Elle pense que garder un œil sur son humain lui évitera des ennuis à l’avenir. Donc tant que les actions terroristes ne mettent pas sa propre vie ou celle de son humain en jeu, elle garde un avis neutre sur eux.


histoire


5 ans

Une petite fille pleure. Elle pleure car elle est seule. Elle pleure car elle a peur. Elle voudrait appeler. Que quelqu’un vienne. Mais qui ? Elle ne sait pas. Elle ne sait plus. Alors elle lève simplement le visage vers les cieux. Et elle pleure.
Sur ses joues coulent des poussières d’étoile ; chaque larme qui s’échappe est un souvenir qui s’envole et retourne là-haut, d’où elle vient. Peu à peu, ses sœurs les étoiles ne deviennent plus que des points brillants sur cette voûte sombre et inaccessible. Elle ne les entend déjà plus lui souhaiter bonne chance et chanter pour son réconfort. Il n’y a plus que leur éclat pour lui apporter un peu de chaleur et d’apaisement.

Lorsqu’il n’y a plus de souvenir pour mouiller ses yeux, elle baisse le regard vers le lac près duquel elle se trouve, assise dans l’herbe fraîche. Il scintille, comme si toutes les lumières de la nuit avaient plongé dans l’eau pure, mais l’enfant apprendra plus tard que ce n’est qu’un reflet. Plus loin, sur l’autre rive, quelque chose d’autre brille. La lumière bouge lentement, elle semble se rapprocher. Alors l’enfant attend. Elle est toujours seule, elle a toujours peur, mais elle ne pleure plus. Elle ouvre grand ses yeux, emplie d’une curiosité qui prend le pas sur la crainte, et se lève maladroitement pour avancer à la rencontre de l’inconnu.

C’est une grande dame, elle est belle, elle rayonne. Une étoile, apprendra-t-elle plus tard, comme elle. Et elle brille. Elle brille de mille feux et sa lumière semble provenir de son être tout entier pour rayonner autour d’elle, tel un halo protecteur. Elle arrive tout près et s’agenouille pour se trouver à son niveau et ancrer son regard bleu nuit dans celui de la fillette.

« Du er Lorelei, min lille stjerne, og jeg er Hana. »1

Ce sont les premiers mots entendus dont elle se souvient. La compréhension et l’expression semblent innés chez cette enfant tombée du ciel, ou bien est-ce simplement que quelques larmes n’ont jamais voulu lâcher ses cils, qu’elle n’a pas tout oublié de son autre vie. Pourtant, plutôt que de répondre de sa voix fluette, elle préfère passer ses bras autour du cou de cette belle dame et la laisser l’emporter avec elle.

1Tu es Lorelei, ma petite étoile, et je suis Hana.

***

Hana était une étoile dont le pouvoir consistait à briller la nuit. Elle était sur place lorsque Lorelei est apparue sur Terre et elle a recueilli l’enfant perdue, l’emmenant dans un foyer aimant. Elle vivait avec Koshiro, un humain de nationalité japonaise dont la passion était de voyager à travers le monde et qui avait croisé le chemin de l’étoile lors d’un séjour en Norvège, plus précisément à Oslo. Le hasard des rencontres avait bien fait les choses car Hana et Koshiro étaient liés. L’amour ne fut pas immédiat, mais il se développa au fil du temps. C’est grâce à son père adoptif que Lorelei apprit à parler anglais et japonais dès sa "naissance" ; il estimait essentiel qu’elle sache parler la première langue afin qu’elle puisse communiquer dans bon nombre des pays où il l’emmènerait quand elle serait plus grande, et quant à la seconde c’était surtout par amour de son pays natal. Amour qu’il sut parfaitement transmettre aux deux femmes de sa vie.

***

8 ans

A chaque âge ses découvertes. Le temps est venu pour l’enfant de découvrir ce qui la démarque des humains. Sa curiosité à ce sujet a déjà fait naître de nombreuses questions qui ont, pour la plupart, eu une réponse.

Pourquoi est-ce que tu brilles la nuit, maman ? Pourquoi est-ce que tu ne brilles pas, papa ? Et pourquoi maman et pas toi, et pas l’inverse ? Et moi, quand est-ce que je vais briller ? Est-ce que toutes les étoiles sur Terre brillent ? Alors si elles ne brillent pas, qu’est-ce qu’elles font ? D’accord, mais par exemple ? Oh ! Tu crois que moi je pourrai faire pousser des fleurs sur ta tête ? Unique ? Mais pourquoi ? Et moi ce sera quoi ? Et quand est-ce que j’aurai mon pouvoir, hein ? …
Dis maman, quand est-ce que j’aurai mon pouvoir ?
Et toi papa, tu sais quand j’aurai mon pouvoir ?
J’aimerais bien avoir quelque chose qui rende les gens heureux…

Les histoires, les explications narrées lui avaient permis de mieux comprendre le monde dans lequel elle vivait désormais, pourtant rien ne l’avait préparé à faire face à la nature de son pouvoir le jour où il apparut.

Lorelei a huit ans, c’est une enfant intelligente, pourtant cette fois elle ne comprend pas. Elle vient de faire ses devoirs avec son père et elle a bien réussi malgré quelques difficultés au début. En récompense, elle peut donner toute seule à manger à Plume, leur chatte angora. Son père la surveille du coin de l’œil – Plume n’a pas besoin d’une double ration, elle pèse déjà son poids – mais elle remplit parfaitement sa tâche, et sans tout renverser par terre comme la dernière fois. Après ça, une petite caresse sur le dos du chat trop occupé à manger, puis elle saute au coup de son père pour l’embrasser. Mais papa a une réaction étrange… Il a le regard vide quelques instants, puis il se relève, regarde l’heure sur l’horloge de la cuisine et reporte son regard sur l’enfant, les sourcils froncés.

« Lore, je t’avais dit qu’il fallait faire tes devoirs avant le goûter, tu ne m’as pas écouté ! »

Angoisse, incompréhension. Mais elle les a déjà fait ses devoirs ! Il l’a même aidée. Bras croisés, papa s’impatiente. Si elle essaie de se moquer de lui, ça va mal se passer. Alors elle va chercher ses devoirs pour lui montrer. Maman arrive à ce moment-là avec le fameux goûter et l’incident est vite oublié, puisqu’au final les devoirs sont faits.
Vite oublié… et vite reproduit. Des comportements étranges, des sensations de malaise dans la maison. Hana est très attentive, elle finit par se rendre compte que ces drôles de sensations ressenties parfois après avoir enlacé sa fille sont en fait des pertes de mémoire. Ils finissent par comprendre. Et c’est le début des ennuis…

***

Des mesures furent prises pour contrôler au mieux ces amnésies intempestives. Dès qu’elle se rendait compte que la personne adoptait un comportement étrange après qu’elle l’ait touché, Lorelei déduisait que son pouvoir avait encore frappé et elle s’efforçait de lui rappeler ce qu’il venait de se passer dans la dernière heure. Mais certaines fois échappaient à sa vigilance. Elle décida d’elle-même de réduire les contacts avec les autres, mais elle avait du mal à s’y tenir avec ses parents. Heureusement, sa mère connaissait un spécialiste, une étoile qui aidait ceux d’entre eux ayant du mal à contrôler leur pouvoir. Il aida grandement la jeune fille, mais elle ne parvint jamais à un contrôle total.

Les voyages à l’étranger avec ses parents débutèrent assez tôt et Lorelei put ainsi découvrir de nombreux pays. Sa préférence alla néanmoins au Japon, probablement car il s’agissait du pays où son père avait grandi. Elle voulait le visiter encore et encore…

***

15 ans

La petite fille n’en est plus une. Elle a grandi, c’est l’adolescence. La crise. Les amis. Les amours. Les emmerdes. Beaucoup d’emmerdes. Surtout quand on refuse tout contact corporel avec les autres. Et qu’on est amoureuse. Malheureusement, l’idylle ne dure pas longtemps à cause de ce qu’elle considère désormais comme un handicap. C’est à cette période que Lorelei commence à se renfermer de plus en plus sur elle-même. Ses parents ne parviennent plus à communiquer avec elle ; la jeune fille passe des heures toute seule, dehors. Elle prend souvent l’appareil photo durant ses escapades et revient avec la carte mémoire saturée. La passion se développe, les idées se précisent.

***

Les années d’études se succédèrent et la jeune étoile décida de s’orienter dans la branche de la photographie. Elle s’intéressait également au journalisme, consciente qu’elle pourrait difficilement vivre de la seule vente de ses photos de paysages ou animaux. Elle poursuivit donc dans cette voie.

***

24 ans

Avec l’aide financière de ses parents, Lorelei décide de quitter la Norvège après ses études pour aller s’installer au Japon. Elle a également entendu parler de cette ville, Hoshikami, sorte de lieu de pèlerinage pour ceux qui cherchent encore leur âme-liée. C’est sa destination, elle espère y trouver son humain pour garder un œil sur lui. Là-bas, elle trouve un appartement qu’elle loue, peut-être un peu trop grand pour quelqu’un tout seul, mais elle s’en fiche, elle adopte un chat, Phoenix, au pelage aussi flamboyant que ses cheveux.
Elle a l’impression de naître pour la seconde fois dans sa vie. Mais cette fois, pas de souvenir effacé, du moins pas pour elle…





Sauvez un bambou, mangez un panda !



Pseudo — Fromille.
Vous; en cinq mots — je galère à me décrire. ♥
Personnage sur l'avatar — Robin Soloviev ~ Fisheye Placebo (Yumei).
Comment avez-vous découvert le forum — j’accuse Aaron, sur skype, avec le caps.
Spoiler:
 

Présence ( /7) — je dirais 5/7, voire 7/7, tout dépend du boulot à côté.
Pedobear ou bisounours — on m’a toujours dit que je vivais dans un monde de bisounours. J’imagine très bien un pedobear chez les bisounours.
changerlelienparvotreimage100x100
http://hoshikami.forumactif.org




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: You were my Lorelei ~ terminé   Lun 7 Mar - 20:27

Je sais pas encore si je dois te souhaiter la bienvenue chaleureusement ou pas

NON JE RIGOLE. WELCOME CHOSE DU NORD
Je suis pas méchante hein, crois pas.
Même mon rouge il est cool, il fait genre que j'peux tuer quelqu'un -alors que pas du tout-.
Sinon, j'aime bien l'avatar, le perso aussi, parce que être rousse c'est badass [Uren confirmera ou pas]

J'espère que tu m'aimeras bien What a Face
Bonne chance pour la suite, je la lirai avec plaisir.
Des bisous et des câlins et du chocolat.

Chlo, je sais que tu vas venir lui souhaiter la bienvenue mais tu la touches même pas éè

EDIT : Le jour où je serai dangereuse ET psychopathe, qu'on me le dise, j'ai juste crevé l'oeil de Cael. Je suis gentille avec toi Jaja
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar



MessageSujet: Re: You were my Lorelei ~ terminé   Lun 7 Mar - 20:40

Gaffe à Kara, c'une dangereuse psychopathe. Viens me voir s'tu veux un café, j'suis assez peace comme mec.

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar



MessageSujet: Re: You were my Lorelei ~ terminé   Lun 7 Mar - 21:07

Jor Jarod est peace, lolololololololololololololol !
Quand on voit qu'il enferme son étoile dans un placard après l'avoir frappée, hein, voilà. BREF.
BIENVENUE ♥
CE VISU EST..... J'ADOOOOOOOOOOOOOOOOORE WESH !!
J'aime beaucoup ce visu !
Il est cool.
Norvégienne c'est cool aussi, ça change !
Puis ...
CETTE FICHE EST TROOP VIDE AZY
En tout cas, encore bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar



MessageSujet: Re: You were my Lorelei ~ terminé   Lun 7 Mar - 21:29

BIENVENUUUUE o/
Et oui, on est une communauté de malade mon petit
Mais c'est pas notre faute, faut accuser Gen, c'est lui le papa de tout ça
Bon courage pour ta fiche ! Et j'adore le choix de ton avatar haha
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 269
Date d'inscription : 07/03/2016
Avatar : Robin Soloviev ~ Fisheye Placebo (Yuumei)
Disponibilité : Disponible
Post-it :

Carte d'identité
Occupation: Photographe de presse
Nationalité: Norvégienne
Lié à: Wes p'tit con.
étoile

MessageSujet: Re: You were my Lorelei ~ terminé   Lun 7 Mar - 23:00

Merci tous

KARA : WESH SI J'AI BESOIN DE TA CHALEUR (j'viens du NORD mais j'suis frileuse, ewai)
Mais si y'a du chocolat, alors ouais, j't'aime ♥

JARODS : si t'as des gâteaux avec le café, uniquement ! ♥


AMNESIA : j'aime frustrer les gens, c'pour ça, je remplis pititapiti ! (en vrai c'est la première fois que j'ai pas ma fiche déjà prête avant de m'inscrire, ça me perturbe !) ... MAIS MERCI WESH ♥


MENMA : si j'me sens bien avec vous c'est que je suis malade aussi alors ? ♥



Merci Fay

MERCI WES BB & LULA:
 

wes t 1 troll:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 168
Date d'inscription : 23/02/2016
Age : 19
Avatar : Marco Bott ☆ SnK
Disponibilité : Merci de ne pas supprimer ce compte - j'aimerais pouvoir vous faire des petits coucous même si je suis inactive ♥
Post-it : FicheRelationsUnivers






Carte d'identité
Occupation: Jardinier
Nationalité: Marocain
Lié à: Yukiko ♥ Asuka
étoile

MessageSujet: Re: You were my Lorelei ~ terminé   Mar 8 Mar - 9:22

Sois la bienvenue parmi nous, rouquine

J'aime bien le pouvoir de l'amnésie, surtout d'une heure. Ça donne une bonne limite avec pourtant plein de possibilités ! Je reviendrais lire le reste de ta fiche, d'ici là bon courage pour l'écrire ♥ Et merci à Ronron d'avoir insisté à coup de capslock pour que tu viennes hihi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: You were my Lorelei ~ terminé   Mar 8 Mar - 16:08

~watching you~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar



MessageSujet: Re: You were my Lorelei ~ terminé   Mar 8 Mar - 16:56

Y'a définitivement pas de S à mon pseudo.
Si j'te croise, j'vais plutôt pencher pour l'éviscération, au final.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 963
Date d'inscription : 26/12/2015
Avatar : Shokudaikiri Mitsutada ©La badassitude d'une céleste.
Disponibilité : Déménagement et vacances. Je passe uniquement pour les validations et les nettoyages rapides. Désolé. ;;
Post-it : « You can't change me, cause we've lost it all. Nothing lasts forever. I'm sorry, I can't be perfect. »






Carte d'identité
Occupation: Commandant de la première division d'enquêtes.
Nationalité: Japonais.
Lié à: Dougal Wennolds, l'affreux. ♥
policier

MessageSujet: Re: You were my Lorelei ~ terminé   Mar 8 Mar - 16:57

AH. JE AH.
ok.
l'avatar.
la nationalité.
l'occupation.
LE POUVOIR.
Surtout le pouvoir. J'adore franchement tout. "répulsion à toucher les autres." Donc j'imagine que Lorelei ne cherche pas tant à l'utiliser? Enfin c'est assez intriguant vu qu'on connaît toujours pas son caractère et son histoire! mais j'dois avouer que j'suis trop excited à en savoir plus.
J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous!!
(ne t'approche pas trop de Kara et Jarod plz. surtout jaja. ils sont creepy. ET ECOUTE PAS LES CREPUS PLZ. //tentativedésespérée)

et ouais. je suis le papa. Starless la maman. c'est de notre faute.
tout plein de kiss à Aaron pour nous ramener des gens aussi cuties omg.
let me love u too.

Bienveeenuuue parmi nous!
et bonne chance pour la suite de ta fiche. -winks winks-




merci avrilchouw www. — meeercii Chlodamore www. — guide du forum www.
merci junjiesweetie www. ; www. — arigatou Charlie pour le gif I guess??? ;w;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: You were my Lorelei ~ terminé   Mar 8 Mar - 18:03

~s'approche doucement~
Tu as vu, il a pas dis que tu devais pas t'approcher de moi ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar



MessageSujet: Re: You were my Lorelei ~ terminé   Mar 8 Mar - 18:07

Sauf que je suis pas d'accord

CHLO TU FAIS QUOI LAAAAAAAAA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar



MessageSujet: Re: You were my Lorelei ~ terminé   Mar 8 Mar - 18:22

Je la kidnappe.
Je la donne à Jun pour qu'il augmente son pouvoir de manière x ou y.
On rend toute la police amnésique.
Et on sauve Ben.
Et valà.

Où est-le problème ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar



MessageSujet: Re: You were my Lorelei ~ terminé   Mar 8 Mar - 18:28

Si ce n'est que ça et qu'elle ne finit pas dans ton lit.

Faisons ça alors
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 269
Date d'inscription : 07/03/2016
Avatar : Robin Soloviev ~ Fisheye Placebo (Yuumei)
Disponibilité : Disponible
Post-it :

Carte d'identité
Occupation: Photographe de presse
Nationalité: Norvégienne
Lié à: Wes p'tit con.
étoile

MessageSujet: Re: You were my Lorelei ~ terminé   Mar 8 Mar - 22:54

IZAR : merci merci ♥ oui Ronron est un vilain matou, mais c’est pour ça que j’l’aime

CHLO : MAGAD BIG BROTHER EST LA ! *s’éloigne doucement* jévu jévu, sûrement un oubli de sa part 8D

JAJA : VOILA COMME ÇA PAS DE RISQUE

GENKISHI : ouaip, tatoupijé, c’t’à-dire qu’elle trouve pas ça trop koul pour les autres de leur effacer la mémoire, même une heure, TAVU ELLE EST ALTRUISTE. ET MERCI ♥


J’aime qu’on floode sur ma fiche
Mais pas qu'on me kidnappe




EDIT : ET C'EST TERMINÉ (normalement) ♥♥
EDIT 2 : J'crois que j'ai oublié de parler d'un truc dans mon histoire ._.
EDIT 3 : en fait si c'est bon /l'insconstance incarnée/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 414
Date d'inscription : 27/12/2015

Carte d'identité
Occupation: Inconnu.
Nationalité: Error 404.
Lié à: Hehehehe.
pnj

MessageSujet: Re: You were my Lorelei ~ terminé   Mar 8 Mar - 23:46

avatarspouvoirsrelationshipsrole playhome

Je ne suis pas certain de devoir te valider, après tout tu attaques ma crédibilité sans vergogne dans le flood.

Mais ta fiches le mérite, et je te souhaite donc la bienvenue à Hoshikami.
J'aime particulièrement le fait que ton caractère soit entièrement construit sur ton pouvoir et ton histoire. Il y a une vraie cohérence entre les trois qui te permettent d'avoir un personnage construit, cohérent et réaliste, ce qu'on trouve malheureusement parfois rarement dans une fiche.
Ton style d'écriture est très beau, j'aime notamment le début de l'histoire qui est très lyrique.

Bref, amuse-toi bien parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 269
Date d'inscription : 07/03/2016
Avatar : Robin Soloviev ~ Fisheye Placebo (Yuumei)
Disponibilité : Disponible
Post-it :

Carte d'identité
Occupation: Photographe de presse
Nationalité: Norvégienne
Lié à: Wes p'tit con.
étoile

MessageSujet: Re: You were my Lorelei ~ terminé   Mar 8 Mar - 23:53

Rrrrouuuu merci merci ♥

Mais c'est bien que les gens sachent que tu as un petit cœur au fond de toi \o/

Ravie que ma fiche t'ait plu ! Et oui, en général je me demande ce qui a pu arriver à mon perso pour qu'il soit comme il est au moment présent (même si j'écris le caractère avant l'histoire, oui oui, je sais déjà les grandes lignes x) )

*file prendre des clichés compromettants... ou pas*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You were my Lorelei ~ terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 
You were my Lorelei ~ terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG :: Premiers Pas :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: