Partagez | 
 

 mixed drinks about feelings,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar


Messages : 13
Date d'inscription : 16/01/2016
Avatar : aph, belarus
Disponibilité : aléatoire
Post-it : and the wind blowing, and the stars blinking, and the cars, and the bars, and the barmen, and everything soiled, torn, dead
humain

MessageSujet: mixed drinks about feelings,   Dim 17 Jan - 0:13

here shall john always stumble ; here shall jane's heart always break


staska
gregorkiewicz
23a

humaine
pansexuelle
polonaise
apprentie en laboratoire
crépuscule



sa mine slave est ingénue, une fraîcheur de cils innocents. immédiatement, elle appelle l'attendrissement, incarne l'énervement peu crédible, devient le coeur d'une plaisanterie bon enfant.

son architecture semble s'élaborer sans effort ; tout est une arrière-pensée. un assemblage oubliable laisse une impression globale de simplicité géniale. on oublie ce qu'elle a porté ; mais on sait, après coup, que c'était beau. une attention détaillée difficile à percevoir tant chacun est obnubilé par soi-même. cependant, chaque pan de sa mise est une décision réfléchie. une sélection selon ce qu'elle souhaite par-dessus tout projeter. l'icône simple et l'image nonchalante, l'allure inimitable et outrecuidante de rigueur. staska insiste à dissimuler toute trâce de diligence et cultive doucement une aura d'indolence. une grâce polonaise rougoureusement étrangère, différenciée de la couleur locale, presque abjecte d'arrogance patricienne. et cette prétention à la beauté facile, infinitésimale à l'oeil humain, reste comme un arrière-goût incompréhensible dans votre conscience.

la pommette charmante et une démarche effrontée. une certaine contrariété permanente qui infuse tous ses gestes et ses masques faciaux. une prestance de garçonne aux manches relevées, aux sourcils froncés à outrance. la quintessence d'une révolutionnaire fraîche d'indignement. mais sa loyauté excessive à l'agressivité passive ne gâte rien. cette vigueur épaisse est allégée par une figure pâle et trop frêlen un timbre trop soyeux. sa dégaine est irrémédiablement enfantine. dans les premières rencontres, chacune de ses levées sombres et tumultueuses est ignorée comme un vulgaire caprice.

mais quelque chose change dans une perspective individuelle. sous un regard unique, elle a un monde précieux au creux du sourire. lorsque son oeil azur est amusé, c'est toujours avec un malice curieux. l'attrait d'une diablesse qui prend goût à un jeu malévolent. et on se dit que on aura tout notre temps pour nous en vouloir plus tard de toutes ces péripéties un peu trop sombres. parce que son être est si rarement agité en public que son enthousiasme infecte rageusement, perméabilise l'humeur et s'empare discrètement de votre estime. c'est purement physique,  elle a un élan crochu qui entraîne.

à ses caractéristiques spécifiques s'ajoutent celles propres à son âge. quelques éléments d'un uniforme mondial de scientifique en formation. sac à dos de cuir rempli de brochures, de magazines un peu superficiels, de livres aux mots intelligents. des derbies vernies, un manteau long et ample. des cernes et une somnolence divertissante.

elle est un prince farouche au rire terrible, un chaton candide à la réplique acerbe, un air narquois inoffensif.

une blonde que tu croises vaguement en soirée.  



elle s'enflamme de tout. en réalité, elle s'est épris du sentiment d'injustice qu'elle sent dès qu'elle hausse la voix. il est évident qu'il ne faudrait pas, qu'une telle fougue n'est pas nécessaire. mais elle le veut, et la violence et la force et l'exhaustion.

elle a compris très jeune les enjeux de sa vie. elle devait immédiatement trouver ceux qui la comprendraient. la solitude et l'unicité de pensée l'asphyxiaient. il fallait, à tout prix, se dédier à bon escient. trouver, coûte que coûte, ce et ceux qui la faisaient vibrer. ce qui lui apportait, selon elle, une teinte de victoire. trouver les personnes qui la poussaient vers l'avant, trouver la cause qui agitait son esprit et son imagination. mais son optique n'était pas seulement égoïste. en vraie idéaliste, elle tend à concrétiser une certaine vision du monde. ou peut-être qu'elle le veut seulement en adéquation avec son être. que le rythme du quotidien pulse en phase avec celui de son coeur.

staska ne peut supporter d'être seule. c'est comme si elle était alimentée seulement par une attention continue, une présence rassurante et permanente. elle laisse une chance à chacun d'être dans son cercle, mais élimine bien vite la médiocrité. elle s'en voudra mais ne pourra s'en empêcher - c'est épidermique. l'énergie des autres l'influence, et elle ne peut se faire moyenne. alors se voir attribuer une entité, une substance qui se doit de la protéger, c'est la pire des insultes. une condescendance insupportable qui aliène sa volonté. qui ose s'en prendre à son indépendance? à son libre-arbitre concernant ses fréquentations? plus encore, comment peut-on assumer qu'elle ne puisse se protéger par elle-même?

paradoxalement, elle s'inquiète avec une permanente peur d'être abandonnée par ceux qu'elle admire. alors elle s'accroche. les larmes refoulées, elle se blâme pour chacune de vos mines déconfites. se rend responsable de toutes vos mauvaises humeurs. elle s'en veut de ses humeurs excessives, de son comportement inadéquat. au final, sa façade d'innocente arrogance est une indifférence feinte. elle souhaite, elle veut, elle convoite votre amour indivisé. elle se limite tellement que son coeur déborde. c'est pour ça, sûrement, qu'elle a rejoint les crépuscules. le rejet d'une protection imposée et le voeu d'appartenir à un ensemble. se battre pour une cause avec un sacrifice épique de sa propre sécurité. cet engagement, c'est une rébellion contradictoire contre tout ce qui l'asservit.

alors forcément, c'est un cercle vicieux. la tempête puis le calme. puis elle tente de s'assommer, de s'anesthésier, de s'empêcher d'exploser à nouveau. puis la tension se construit, prend contrôle, la conquiert. et elle est à nouveau flamme.



what you fear, you become

une petite blonde à l'expression étrange et aux pupilles énormes. de petite taille pour sa dizaine d'années, elle se fraie pourtant un chemin parmi des lycéens étonnés. des przepraszam, przepraszam murmurés à répétition dès qu'elle rentre un peu trop en collision avec quelqu'un. frénétiquement, elle fouille les visages pour enfin trouver celui qu'elle cherche. dans son esprit encore un peu immature, tout se mélange. les couleurs et les bruits et les rires et les interjections interloquées. tout devient un amas de sons indiscernables, une bouillie visuelle menaçante. presque les larmes aux yeux, elle s'apprête à pleurer quand elle le voit.

— WASIL je t'ai trouvé tu es là t-
— staska ?? mais...

avant qu'il ne puisse continuer, elle se jette dans ses bras et l'encercle. enfouit son petit visage dans un câlin d'enfant. le grand garçon blond ne sait plus trop que faire, les mots restent bloqués devant son gosier. souvent, les actions de la petite staska mettaient sa famille dans la confusion. là, elle se met à être secouée de sanglots violents, volumineux. tout son petit être est soulevé de gros hoquets et de soupirs douloureux. wasil s'accroupit et enlace sa petite soeur.

*

une cuisine chaude et un petit sentiment de délinquance. staska est assise devant un thé au lait déjà tiède et son frère la regarde silencieusement. elle a interrompu son quotidien avec une césure si soudaine, qu'elle lui semble irréelle. stas trop douée pour l'imprévisible.

— stas... tu ne peux pas continuer à faire ça

il rompt ce calme avec la prestance et l'autorité qu'elle lui a toujours admirés. pour autant, elle ne relève pas son visage et empoigne plutôt le mug à deux mains. boire comme diversion pour éviter à avoir à se justifier.

ils avaient eu entre eux ce monde inaccessible pour tout autre. un univers transcendant, créé d'un commun accord. un language secret sans syllabes, avec une compréhension admise et constante. et staska souhaitait, par-dessus tout, revenir en arrière. que son frère lise de nouveau ses pensées. elle qui est bien trop fière pour prendre la parole. à dix ans déjà, son image compte trop.

— je peux pas toujours sécher pour prendre soin de toi

wasil s'imaginait cette petite forme trouver le chemin de son lycée, demander des directions à des inconnus, traverser des routes sans aide. c'était une image terrifiante et curieuse à la fois. à dix ans, staska avait déjà des yeux d'adulte.

elle n'avait pas pipé mot depuis qu'elle l'avait aperçu pour la première fois. il n'osait plus braver l'embarras d'être celui qui s'exprime le plus, alors il se tut également. et pesait sur cette petite cuisine une tension folle. wasil avait évacué la babysitter inutile. elle était confuse, bien évidemment. comment une petite fille peut-elle réussir à s'échapper d'une maison avec tant d'aisance? les enfants gregorkiewicz ont toujours eu le goût de la transgression. avec des parents comme les leurs, c'est compréhensible. c'était un cri à l'aide, un discret appel à l'attention.

ils parlèrent en même temps.

— je veux rester avec toi pour toujours
— je déménage en angleterre

*

c'était un traumatisme feutré, fondement du large hématome à venir. une suscitation douce de la haine. ça laisse poindre un léger doute sur toute décision. l'envie d'indépendance adolescente et de présence fraternelle forme un alliage destructeur. elle ne s'en rend pas compte.

ainsi, elle combine faiblesse et force de caractère - furieuse et influençable à la fois. tellement engagée qu'elle se fait dénoncer. petite staska, terroriste. ennemie de la nation en blouse immaculée. quelle bonne blague, il aurait dit.

c'était wasil, sa réelle bonne étoile.
sans lui, elle se désintègre.
tous vos protecteurs ne valent pas ses bras.



aph — belarus
salut c'est mashka
je cherchais un forum encore en vie en surfant de partenaire en partenaire et je vous ai trouvé ou sinon on peut dire que j'ai suivi ma bonne étoile mais ce serait un peu trop lourd comme jeu de mot n'est-il pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://russiankitsch.tumblr.com
avatar


Messages : 398
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 23
Avatar : Karamatsu Matsuno ☼ Osomatsu-san
Disponibilité : x
Post-it :





Carte d'identité
Occupation: Super héros !
Nationalité: Anglais
Lié à:
étoile

MessageSujet: Re: mixed drinks about feelings,   Dim 17 Jan - 0:26

Oh my god, je t'aime déjà ** J'aime trop ton vava ( BELARUUUUUUUUUUUUUUUS ) et puis tu écris bieeeeeeen aaaaaaaaaaAAAAAAAAAAAAAAAAH
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche ! ♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 117
Date d'inscription : 09/01/2016
Age : 23
Avatar : Merci Andromede, Merci Spica :face:
Post-it :






edit gen: et moi, tu m'aimes pas?
casse toi gen je t'aime pas


Carte d'identité
Occupation: Doctorant en biologie | Chercheur en biologie
Nationalité: Chinoise
Lié à: Inshi Sôseki
étoile

MessageSujet: Re: mixed drinks about feelings,   Dim 17 Jan - 0:46

Oh donc c'est consœur et pas confrère, whatever, on s'en fiche du genre. BIENVENUE, CREPUSCULE TU AS FAIS LE BON CHOIX. On se comprend entre scientifique. "Apprentie en laboratoire", je t'accueille alors mon apprentie. Je t'accueille à bras ouvert, allons faire progresser la science.




psk jé la klass:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: mixed drinks about feelings,   Dim 17 Jan - 3:45

BELARUS !!!!!!
PUIS CRÉPUSCULE
UNE ROUGE EN PLUS C'EST COOL !
BIENVENUE PARMI NOUS !!!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 963
Date d'inscription : 26/12/2015
Avatar : Shokudaikiri Mitsutada ©La badassitude d'une céleste.
Disponibilité : Déménagement et vacances. Je passe uniquement pour les validations et les nettoyages rapides. Désolé. ;;
Post-it : « You can't change me, cause we've lost it all. Nothing lasts forever. I'm sorry, I can't be perfect. »






Carte d'identité
Occupation: Commandant de la première division d'enquêtes.
Nationalité: Japonais.
Lié à: Dougal Wennolds, l'affreux. ♥
policier

MessageSujet: Re: mixed drinks about feelings,   Dim 17 Jan - 10:04

AAAH
Une polonaise.
c'est rare.
PUIS UNE CREPUSCULE.
SURTOUUUUT CAAAAA.
Jun aura pas attendu longtemps pour son disciple. /out
Bonne chance pour la suuuite de ta fiche, charmante jeune femme au nom imprononçable.
ton jeu de moi est parfait tho.
OH.
J'ai failli oublier.
BIEEEEEEENVEEEEENUUU.




merci avrilchouw www. — meeercii Chlodamore www. — guide du forum www.
merci junjiesweetie www. ; www. — arigatou Charlie pour le gif I guess??? ;w;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 778
Date d'inscription : 30/12/2015
Avatar : Hakutaku - Hoozuki No Reitetsu MERCI FAYFAY ♥
Disponibilité : 2/3 rp ! dispoooo
Post-it :







Carte d'identité
Occupation: Infirmier scolaire hinhin
Nationalité: Japonais
Lié à: Skyler Rooks
Personnel de l'académie

MessageSujet: Re: mixed drinks about feelings,   Dim 17 Jan - 14:40

CREPUSCULE

Nan sérieusement : BIENVENUE!
Staska a l'air troooop interessante mon dieu


Merciiii pour les vava! J'vous aimes tellement damn ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: mixed drinks about feelings,   Dim 17 Jan - 15:22

Bienvenuuuue ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar



MessageSujet: Re: mixed drinks about feelings,   Dim 17 Jan - 16:43

Bienvenue. c:
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 13
Date d'inscription : 16/01/2016
Avatar : aph, belarus
Disponibilité : aléatoire
Post-it : and the wind blowing, and the stars blinking, and the cars, and the bars, and the barmen, and everything soiled, torn, dead
humain

MessageSujet: Re: mixed drinks about feelings,   Dim 17 Jan - 20:47

merci les gars, j'ai très hâte de subir moult interrogatoires et de me faire bizu en labo ehehe ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://russiankitsch.tumblr.com
avatar


Messages : 963
Date d'inscription : 26/12/2015
Avatar : Shokudaikiri Mitsutada ©La badassitude d'une céleste.
Disponibilité : Déménagement et vacances. Je passe uniquement pour les validations et les nettoyages rapides. Désolé. ;;
Post-it : « You can't change me, cause we've lost it all. Nothing lasts forever. I'm sorry, I can't be perfect. »






Carte d'identité
Occupation: Commandant de la première division d'enquêtes.
Nationalité: Japonais.
Lié à: Dougal Wennolds, l'affreux. ♥
policier

MessageSujet: Re: mixed drinks about feelings,   Dim 17 Jan - 22:09

avatarspouvoirsrelationshipsrole playhome

Staska est ... spéciale.
ENFIN BON.
Je veux dire dit comme ça, ça n'a aucun sens.
Mais la façon dont tu as commencé l'histoire.
Mon cerveau a direct bugé.
Je t'avoue que j'ai priiis fraaaaanchement mon temps avant de saisir lentement.
(désolé. c'est comme ça d'être un idiot, des fois. )
Et donc en gros.
J'ai lu. Deux fois la même phrase.
et trois fois le passage ou ils parlent en même temps.
(Je l'ai trouvé trop classe, celui-là. J'avais l'impression de voir l'action se passer devant moi en mode film. C'EST TROP KEWL VRAIMENT.)
Puis je pense avoir compris. (J'espère)
En tout cas, de la façon dont tu l'as écrit,
Staska aime son "grand-frère" un peu trop.
Du coup, on saisit assez bien la "haine" qu'elle entretient avec les étoiles.
C'est pour ça que Staska est plutôt spécial en son genre. What a Face
En tout cas.
J'imagine que la majeur partie de l'évolution se fera en rp.
Donc je la suivrais de très près!
Bienvenuue parmi nous anyway.
Et amuse-toi bien.

Jun va se sentir moins seul au labo.




merci avrilchouw www. — meeercii Chlodamore www. — guide du forum www.
merci junjiesweetie www. ; www. — arigatou Charlie pour le gif I guess??? ;w;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: mixed drinks about feelings,   Lun 18 Jan - 23:02


Sooo je suis vip en fait quelle classe.
Je suis sûre, que Gen me laisse lancer ton dès comme ça si tu tombe sur Junjie je pourrais m'en prendre qu'à moi même

Le truc amusant, c'est qu’apparemment, les images sont pas à jour. Du coup, tu peux tomber sur une étoile qui à déjà son humain. Ça exprimerait un peu de malchance, mais du coup, de la chance pour toi vue que t'es crépu Bon, du coup ça voudra dire que Gen refera le lancé demain mais bon. C'est marrant quand même

(Soit-disant passant, l'étoile doit certainement être Elena)


Let's go
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 423
Date d'inscription : 06/04/2014
Post-it : « Look up at the stars and not down at your feet. Try to make sense of what you see, and wonder about what makes the universe exist. Be curious. » — Stephen Hawking

Carte d'identité
Occupation: Ennuyer le monde.
Nationalité: Question piège?
Lié à: L'univers.
pnj

MessageSujet: Re: mixed drinks about feelings,   Lun 18 Jan - 23:02

Le membre 'Botan Watanabe' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Etoiles' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hoshikami.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: mixed drinks about feelings,   

Revenir en haut Aller en bas
 
mixed drinks about feelings,
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attaquant mixte / Mixed
» Reese-My feelings are too loud for words and too shy for the world.
» Julian Ҩ “My feelings are too loud for words and too shy for the world.”
» Relation Dominicano-Haitienne
» Victini / Victini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG :: Premiers Pas :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: