Partagez | 
 

 Too classy for whisky || ft. Rui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar


Messages : 102
Date d'inscription : 09/01/2016
Age : 27
Avatar : Ken Kaneki - Tokyo Ghoul
Disponibilité : Pas envie et absente
Post-it : Nessie is a confused jerk please love him (even if he doesn't deserve it).





Johannes balance des pickup-lines nerdy en lightslategray

Carte d'identité
Occupation: Chômeur oisif qui aimerait trouver un job.
Nationalité: Norvégienne
Lié à: Marvel Itô, le cutie~
étoile

MessageSujet: Too classy for whisky || ft. Rui   Jeu 14 Jan - 19:45

détails
Too classy for whisky
Hey, girl, what's your name ?~
ft. Rui
Ʃkaemp はは ™

On raconte des Nordiques qu'ils passaient leur temps à se bourrer la gueule avec de puissants alcools, et ce depuis toujours. Et si il y a peut-être une part de vérité, autant dire qu'étant donné la famille de fous dans laquelle avait grandi Hannes, il n'avait pas tellement eu l'occasion de boire... Bon, soit. Il y avait bien eu cette fois, récente d'ailleurs, où il avait commandé un Whisky trop fort à un barman aux cheveux noirs, qui l'avait vaguement engueulé après qu'il se soit fait agresser par de sinistres individus. Mauvais souvenirs en perspective ; fort heureusement, le blanc avait gardé assez peu de souvenirs de cette expérience pour recommencer cette terrible erreur. Aussi le borgne retourna dans un bar – le même d'ailleurs, il n'y en avait pas des masses à Hoshikami, en tout cas un seul qui soit situé à une distance suffisamment faible de chez lui pour qu'il ne se perde pas et doive appeler son colocataire à l'aide tel un chiot perdu.

Dès qu'il pénétra dans cet inquiétant établissement, il refreina une grimace perplexe. Qui sait ce qui l'attendait ? Après tout, les humains présents ici étaient tellement... louches. On avait déjà tenté de le tabasser la dernière fois, or pas question qu'on touche une fois de plus à son somptueux visage de princesse. Réajustant son bandeau, Johannes s'avança un peu, balayant les lieux du regard. Une ambiance chaleureuse régnait dans les lieux, personne n'avait encore pété un plomb et l'heure n'était pas suffisamment avancée pour que la moindre catastrophe soit déjà survenue, à moins bien entendu qu'on ne considère Hannes lui-même comme une catastrophe. Les lumières chaudes du bar japonais éclairaient des visages rougis par la boisson et des discussions joyeuses résonnaient dans la pièce. Les bras le long du corps, droit come un piquet, terriblement stoïque, le jeune homme observait tout cela d'un oeil terriblement neutre, fixe au milieu de la pièce. Un borgne aussi stoïque à la coupe de bon chrétien, au milieu de personnes relaxées et décoiffées, faisait tout de suite une impression étrange, certes, mais... Il ne s'en doutait pas le moins du monde. Pas plus que le fait que son jean tombait sur ses cuisses, laissant apparaitre une partie de son caleçon d'un somptueux vert anis, ou que sa chemise était à l'envers. Oui oui, à l'envers. Hannes était... distrait, disons ? Et pas doué.

Le jeune homme s'assit au comptoir, les mains sur les genoux, toujours aussi rigide, face à un serveur qui haussa un sourcil en le voyant.

"Hey, dude, sois un peu plus relax.
- Mon nom est Hannes, pas "dioude". Et je suis une étoile, pas relax."

Nouveau haussements de sourcils de la part du serveur, qui leva les yeux au ciel en demandant ce qu'il voulait. Ce à quoi il répondit aussitôt "un truc pas très fort". Peut-être qu'il aurait l'air d'un lâche, mais sachant que la dernière fois qu'il avait pris un truc fort, ça s'était mal passé... mieux valait rester prudent. On lui servit rapidement son verre, qu'il porta à ses lèvres avec un air relativement inquiet. Non, non, il avait pas peur, juste un peu... et puis ces bulles avaient quelque chose de terrifiant. Peut-être que ça allait lui brûler la langue ou quelque chose du type... ? Ah, c'est pour ça qu'on ne devait boire que de l'eau plate, le corps humain avait été fait pour ça, après tout. Bon, ça l'aurait arrangé de n'avoir aucun de ces besoins et de rester ce qu'on appelait vulgairement "une grosse boule de feu" ici bas, mais on ne pouvait pas tout avoir. Il se demandait si il ne devait pas adresser la parole à quelqu'un... beaucoup de gens en abordaient d'autres. Mais lui, ça ne le tentait pas plus que cela. Les gens ne souhaitaient-ils pas siroter leur breuvage tranquillement ?

Il se dit d'ailleurs qu'il manquait quelque chose au sien. Il se tourna alors légèrement pour saisir la manche de la première personne venue, à savoir une femme aussi féminine qu'il était viril, et qui avait techniquement 90% de chance d'être une serveuse si ça se passait comme dans les restaurants. Levant la tête vers elle, car elle était debout, il lui demanda, d'un air neutre et calme au possible :

"Je voudrais une paille. S'il vous plait."

Hors-sujet.



If we run out of time, where does it go ?
The other day I met this man, a really nice guy you know ? And we had a really good chat then I slit his throat and ripped his heart out of his chest… does that make me a bad person ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Too classy for whisky || ft. Rui   Mer 20 Jan - 21:23

Feat. Johannes
Let's Go
943 Mots
Parle en #99cccc

Bar Party

Des journées bien trop courte. Cela faisait un petit moment que les soirées s'enchainées, faisant place à un petit rythme de vie. Rui avait passé la journée dans son appartement, regardant son coloc' jouer tranquillement, quand elle y repensait cela faisait maintenant 3 ans qu'elle vivait avec Toru, son guitariste. Elle était tranquillement installé dans son canapé en train de gribouiller quand elle passa son regard vers la fenêtre. Remarquant avec un petit sourire que la nuit venait de tomber. C'était le bon moment, pour sortir et vivre. Rui est une vraie femme nocturne ne pouvant vivre que la nuit, ne supportant pas de trop, la lumière du soleil. Il était temps de se lever pour faire un petit tour. Rui rit légèrement avant de foutre un coup de pied gentil à Toru, avant de finir par courir dans la salle de bain. Elle s'observa un moment dans le miroir, avant de passer son corps pâle sous l'eau chaude. Elle apprécia l'eau brûlante couler le long de sa peau, secouant énergiquement ses cheveux. Elle finit par en sortir au bout de quelques minutes, s'étirant de tout son long, se séchant par la suite les cheveux. La soirée était maintenant bien entamée, alors qu'elle repasse dans la salle de vivre pour rejoindre sa chambre. Enfilant un simple jean en grande partie troué, et un tee shirt blanc.
En quelques minutes elle chevauchait déjà sa bécane, jouissant de la vitesse. La moto ronronnait frénétiquement à ses mouvements, la suivant dans les virages.

Elle arriva rapidement à bon port, passant la porte avec un large sourire. Elle s'empressa de se hâter vers le bar, alors qu'elle sauta un peu partout, allant dire bonjour à toutes ses connaissances. Sa vie se passait dans ce genre d'endroit, avec l'alcool, les cigarettes et la populasse qui passait par là. Elle n'était pas du genre à se prendre la tête, elle voulait enfin profiter de sa vie, sans prise de tête. Surtout quand elle pensait à sa récente rencontre avec ce petit humain, ce garçon à qui elle se trouvait liée. C'était tellement chiant. Elle devait s'en occuper maintenant, qu'elle ne prenait même plus le temps de dormir correctement.
Tout ce qu'elle avait besoin c'était d'un bon remontant, un très bon même, un petit signe vers le serveur et un verre glissa jusqu'à elle sur la surface lisse du comptoir. Elle ne se laissa pas assez de temps pour le contempler que le liquide coula le long de sa gorge, d'un coup. Elle soupira de bien être avant de se mettre à rire sans aucune retenue, elle discuta par ci et par là. Se sentant très à l'aise avec les gens, elle connaissait assez de gens pour pouvoir se sentir à l'aise. Une sorte d'habituée de ce bar, tout le monde la connaissait, enfin la plupart. Il lui arrivait de voir de nouvelles tête mais ce n'était pas souvent. Elle discutait tranquillement en observant l'ensemble des gens dans le bar, elle sirotait son deuxième verre avec plaisir quand elle aperçut une petite tête qu'elle n'avait encore jamais vu. Des cheveux blanc, vraiment blanc comme neige, c'était rare de croiser un albinos dans les parages, c'était même la première fois qu'elle en voyait un. En tout cas il semblait… vraiment étrange. Elle ne pu s'empêcher de retenir un petit rire quand elle le détailla se rendant compte de sa tenue, une tenue étrange, comme si ce jeune homme c'était simplement habillé dans le noir avec seulement 10 secondes à sa disposition. Soit il était tête en l'air, soit il n'avait vraiment aucun goût vestimentaire. Mais elle trouva cela intriguant vraiment. Elle ne pu s'empêcher de se rapprocher progressivement, c'était de la pure curiosité. Tout ce qu'elle ne connaissait pas, l'intéressait. Et pour le coup il avait l'air vraiment à part. Elle arriva rapidement au comptoir, parlant avec le serveur comme un bon pote, c'était bien le cas d'ailleurs. Elle haussa les sourcils quand elle entendit la voix du jeune homme, elle n'avait rien de spécial, mais ce qu'il disait par contre. Il était vraiment étrange. Annoncer clairement qu'on était une étoile, n'était pas chose courante, vraiment pas courant. Il était donc vraiment comme elle, dans un certain sens. Elle secoua la tête en reprenant sa conversation. En temps normal, elle n'aurait pas eu de mal à l'aborder, mais cette fois elle se demandait si c'était vraiment la meilleure idée. Etre humaine c'était pas mal de temps en temps.

Avant qu'elle ne puisse y réfléchir plus longtemps, elle sentit que quelqu'un lui tirait légèrement son tee shirt. Elle n'hésita pas à tourner la tête, sachant pertinemment qui elle allait découvrir, elle écouta ce qu'il allait dire, en haussant les sourcils. Elle ne savait pas vraiment ce qu'il pourrait bien lui demander. Elle écouta avant d'afficher un petit sourire, se passant une main dans ses cheveux, le fixant gentiment. Elle ne pu s'empêcher de trouver cela vraiment trop chou, vraiment. C'était bien la première fois qu'on lui demandait une paille. Elle rit légèrement, penchant la tête légèrement sur le côté. Avant de se tourner pour appeler le serveur lui demandant une paille, il ne comprit pas sure le coup, mais s'exécuta. Elle l'attrapa avant de la placer dans le verre du garçon.

« Voilà. C'est rare qu'un jeune homme demande une paille pour de l'alcool. » Elle afficha un large sourire avant de s'asseoir sur le tabouret à côté de lui. « Et c'est bien la première fois qu'on me prends pour une serveuse, je ne sais pas comment le prendre. »

Elle rit de bon cœur en observant l'individu devant elle, alors qu'un troisième verre vînt de nouveau glisser sur le comptoir.    


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 102
Date d'inscription : 09/01/2016
Age : 27
Avatar : Ken Kaneki - Tokyo Ghoul
Disponibilité : Pas envie et absente
Post-it : Nessie is a confused jerk please love him (even if he doesn't deserve it).





Johannes balance des pickup-lines nerdy en lightslategray

Carte d'identité
Occupation: Chômeur oisif qui aimerait trouver un job.
Nationalité: Norvégienne
Lié à: Marvel Itô, le cutie~
étoile

MessageSujet: Re: Too classy for whisky || ft. Rui   Dim 24 Jan - 13:42

détails
Too classy for whisky
Hey, girl, what's your name ?~
ft. Rui
Ʃkaemp はは ™



Hannes fut surpris par la réaction de la demoiselle. Elle avait passé sa main dans ses cheveux, souri même. C'était des signes de sympathie manifestement, mais les humains n'étaient pas censés être gentils... mmh, non ! C'était sûrement l'attitude professionnelle qui donnait cette impression. La jeune femme faisait sûrement son boulot, tout simplement, or celui-ci exigeait qu'elle soit aimable envers les clients. Hannes ne comprenait pas pourquoi d'ailleurs. Il était fermement convaincu que les gens ne suivaient pas cette règle de toute façon. Il avait bien connu un psy qui traitait les gens de fous en riant et éborgnait les gens, faut dire qu'il était un poil biaisé. La demoiselle, tout en s'asseyant à côté de lui, dit qu'il était rare pour un jeune homme de demander une paille. Ah ? Lui trouvait ça plus pratique, au contraire, il ne se mouillait pas les joues lorsqu'il buvait et n'en renversait pas partout.

"Moi j'aime bien. C'est pratique, on garde les mains libres."

Dit-il simplement, d'un ton neutre, avant d'entendre la seconde phrase de la demoiselle. Ah, elle était pas serveuse ? C'est bizarre, lui était pourtant sûr... la logique voulait que... oh et puis merde, l'important c'est qu'elle était pas serveuse. Raison pour laquelle elle s'asseyait à côté de lui, certainement, parce qu'il ne pensait pas que c'était très règlementaire de la part d'une serveuse. Mais bon, comme elle était pas serveuse... bref. Il n'aimait pas trop qu'on se rapproche à ce point de lui, généralement, sous sa forme d'astre, quand un corps approchait c'était très mauvais signe pour lui... et sous sa forme humaine, c'était juste embarrassant. C'est donc en fronçant les sourcils et en esquissant une moue perplexe que Hannes répondit.

"Bah je sais pas comment vous devriez le prendre. J'ai pas de boulot alors je préfèrerais être pris pour un serveur qu'autre chose sinon. Après je ne sais pas ce que vous faites donc ça peut vous vexer. Pardon si c'est le cas ?"

Il avait dit tout ça d'un ton absolument pas désolé, plus perdu qu'autre chose à vrai dire, mais en même temps il ne savait pas trop comment réagir face à ça. Les humains étaient étranges aussi, avec leurs questions-piège, là ! Quoique, peut-être qu'elle n'était pas humains ? Ca se tenait, parce qu'elle avait une aura sympathique. Or un humain ne pouvait être totalement affable selon les standards de Hannes. Roh, et puis il s'embrouillait. Faisant tourner sa paille dans son breuvage, il la porta ensuite à sa bouche, commençant à boire. C'était moins fort que la dernière fois et heureusement d'ailleurs, sinon il allait encore se mettre à gueuler qu'il avait la Grâce avec lui ou quelque chose comme ça. Ou alors recracher son verre sur le comptoir. Ce qui était, ma foi, fort peu esthétique et lui vaudrait d'être viré d'ici à coups de pied au cul.

"Du coup, vous faites quoi dans la vie ? Vous n'êtes pas dans le médical j'espère ?"

Hannes posait les vraies questions, oui. En même temps, il avait de légers problèmes avec le sang et les psys donc le médical, ouais, ça l'intéressait pas trop. Ca lui faisait même carrément peur, et le ciel savait qu'il valait mieux ne pas effrayer Hannes si on tenait à le garder stable. Et puis, qu'est-ce qu'elle venait faire ici ? Pourquoi elle s'asseyait à ses côtés... ? Et lui avait adressé la parole, à la base ? Est-ce qu'elle voulait quelque chose de sa part, ou bien peut-être qu'elle voulait juste des explications quant au fait qu'il l'avait pris pour une serveuse ? Pourtant, elle était restée ici après qu'il se soit justifié. Bizarre, bizarre. Toujours d'une voix rauque, grave et méfiante, mais honnêtement curieux au fond, il demanda :

"Pourquoi me parler d'ailleurs ? Vous me connaissez pas."

Hors-sujet.



If we run out of time, where does it go ?
The other day I met this man, a really nice guy you know ? And we had a really good chat then I slit his throat and ripped his heart out of his chest… does that make me a bad person ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Too classy for whisky || ft. Rui   Dim 24 Jan - 22:47

Feat. Johannes
Let's Go
726 Mots
Parle en #99cccc

Bar Party

Elle attrapa habilement le verre qui venait de glisser vers elle, elle sourit sans retenue au serveur avant de boire directement une gorgée de son alcool caramélisé. C'était vraiment le meilleur, elle n'arrivait pas à s'en passer. Gardant du coin de l'oeil, un regard sur le nouveau venu, qui comment dire ? Sortait clairement du lot. Il dégageait clairement l'impression d'être dans son monde, un monde bien à lui, bien loin de celui dans lequel ils se trouvaient. C'était intriguant. C'était la première fois, qu'elle rencontrait quelqu'un comme cela, c'était en quelque sorte rafraîchissant. Il était clairement imprévisible pour le moment. Il venait dans un bar pour boire un petit alcool, pas trop fort, il semblait se fermer sur lui même, qu'est ce qui avait pu l'attirer ici.
Elle ne pu se retenir de rire légèrement devant sa remarque, c'était une réflexion qu'elle voyait bien sortir de la bouche d'un enfant, mais pour le coup c'était un adulte devant elle. Elle sourit, bien heureuse de s'amuser, et d'avoir fait une rencontre étonnante comme celle-ci. D'un point de vue, il n'avait pas vraiment tort, mais personne ne faisait cela pour autant. Elle regarda son verre un moment avant d'interpeller le serveur, demandant de nouveau une paille. Cela pourrait paraître complètement enfantin, mais en ce moment elle s'amusait simplement, essayer de comprendre l'homme qu'elle avait à côté. Elle mit la paille dans son verre, avant de siroter le breuvage. Elle afficha un léger sourire.

« Cela faisait un moment que je n'avais pas bu avec une paille, c'est amusant. »

Elle regarda l'homme au cheveux blancs, avant de retourner son regard sur la salle, où une bonne ambiance régnait, c'était une soirée calme. Il y avait un petit monde, mais ce n'était que le début de soirée, tout le monde restait calme dans son coin, même si quelques uns avaient déjà bien trop forcés sur la boisson. Petits joueurs. Elle sourit légèrement devant cette vision, elle se sentait vraiment bien dans ce bar, c'était son lieu de repos en quelque sorte. Elle retourna vers son interlocuteur posant le verre, penchant la tête légèrement sur le côté. La vexer ? Il en fallait bien plus.

« Oh je ne suis pas vexée, t'en fais pas. En soit je prendrais plutôt cela comme un compliment. »

En tout cas il était bavard, c'était déjà une bonne chose, il aurait pu la renvoyer. Il aurait pu être simplement silencieux devant elle, ne voulant pas être dérangé. Mais ce n'avait pas été le cas. Il n'avait rien avec les nouvelles rencontres, il était quand même dans un sens assez ouvert. Elle essayait de le sonder, simplement, regardant l'ombre qui s'étendait sur le sol. Elle était pensif, quel genre de mec pouvait oublier de mettre à l'endroit son haut ? C'était une bonne question.
Elle l'écouta reprendre la parole, des questions, elle n'avait pas eu le temps de lui en posait alors, que tellement de questions venaient se pousser dans sa tête. Elle n'eut pas le temps de répondre non plus qu'il reprit la parole pour une nouvelle question, il avait l'air vraiment intrigué. Il voulait vraiment savoir pourquoi, une question bien complexe. Rui ne prenait pas le temps de savoir pourquoi elle parlait aux gens, elle agissait simplement comme elle l'avait toujours fait depuis son renouveau. Elle s'ouvrait aux gens aimant faire de nouvelles rencontres, elle était curieuse tout simplement. Une nouvelle fois elle vient attraper sa paille entre ses lèvres pour siroter tranquillement son alcool faisant mine de réfléchir en levant les yeux. Par la suite elle sourit comme à son habitude, le regardant du coin des yeux.

« La médecine très peu pour moi. Je suis chanteuse dans le groupe Angel. On joue de temps en temps dans ce bar. » Elle marqua une courte pause avant de se tourner vers lui en le fixant longuement dans les yeux. « Ca me paraît évident, tu es comme moi, je dirais. Puis j'aime faire de nouvelles rencontres, je vais facilement vers les gens. »

Elle rit comme si de rien n'était avant de finir son verre une nouvelle fois, cela passait tellement facilement dans sa gorge que s'en était agréable. Elle finit par s'étirer sur la chaise en soupirant légèrement, venant tendre par la suite la main vers l'étiquette de son haut.

« Ton vêtement est à l'envers au fait. »      

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 102
Date d'inscription : 09/01/2016
Age : 27
Avatar : Ken Kaneki - Tokyo Ghoul
Disponibilité : Pas envie et absente
Post-it : Nessie is a confused jerk please love him (even if he doesn't deserve it).





Johannes balance des pickup-lines nerdy en lightslategray

Carte d'identité
Occupation: Chômeur oisif qui aimerait trouver un job.
Nationalité: Norvégienne
Lié à: Marvel Itô, le cutie~
étoile

MessageSujet: Re: Too classy for whisky || ft. Rui   Ven 19 Fév - 23:35

détails
Too classy for whisky
Hey, girl, what's your name ?~
ft. Rui
Ʃkaemp はは ™



Premier truc que nota Johannes : elle n'était pas médecin. Donc c'était potentiellement, éventuellement, à 1% de chance quelqu'un de bien. Donc c'était cool ! Et elle... chantait ? Oh, Hannes n'y connaissait pas grand chose en la matière, pour le coup. Mais ça l'intéressait. De tous temps le chant avait été porteur de messages d'espoir et d'amour, le chant était poétique, romantique, et l'Etoile kiffait ça. Et puis Angel, "Ange"... Il se prenait souvent à se comparer à un ange déchu. Tombé du ciel, en perdant ses ailes... et les molécules qui faisaient de lui une gigantesque boule d'énergie nucléaire autrefois, il est vrai. Mais, aussi fort son amour pour la science puisse-t-il être, il ne trouvait pas cette manière de parler très... poétique. Non, un ange déchu, c'était plus beau comme allégorie de sa chute.

Mais ce qui le toucha fut la suite de sa phrase. "Comme moi". Au départ il ne comprit pas, il sembla prêt à répliquer que c'était absurde et qu'en aucun cas il n'était un méprisable humain – mais il était plus intelligent qu'il n'y paraissait. Il se remémora ce qu'il avait dit au barman. Une étoile... Elle aussi était une étoile ? Oooh... il... n'en avait jamais rencontré à sa connaissance. Et elle lui parlait tellement naturellement... c'était sûrement normal de la part d'une personne sociable. Mikhail faisait pareil. Hell, même Grim pouvait faire pareil ! Mais qu'on lui manifeste une si grande gentillesse naturellement, ça le touchait. Il avait toujours été excessivement émotif, après tout. Aussi les larmes lui montèrent très rapidement, la grimace avec. Il commençait à sangloter comme un idiot, et se tourna vers la bleue, lâchant sa paille qui avait déjà pompé une quantité considérable de liquide.

"Je.... bwaaa, vous êtes trop gentille..." fit-il d'une voix anormalement grave pour un gamin en pleurs.

Il s'effondra alors sur son épaule, non sans répandre une quantité considérable de larmes dessus. C'est alors qu'elle lui fit remarquer que sa chemise était à l'envers. Brusquement, Hannes se releva, l'air stoïque voire grave, essuyant ses larmes d'un revers de la main. Wow, encore ? Oui, ce fut sa seule réaction. Un "encore". Parce qu'il avait déjà mis sa chemise à l'envers, des dizaines, des milliers de fois, si bien qu'il avait pris la fâcheuse habitude de laisser les boutons derrière à tous les coups, comme si c'était le sens correct finalement. Il ne savait plus ce qui était correct. Il ne savait rien de toute façon.

"Ah... c'est vrai. Merci de prévenir."

Sur ces mots, il saisit le bas de sa chemise et la souleva, se retrouvant torse nu. L'alcool faisait-il déjà effet ? Oh, sûrement, il ne tenait pas la boisson. Mais ça venait aussi de son mépris complet des conventions sociales, que son esprit trop cartésien se refusait à comprendre et retenir. C'est donc à moitié nu qu'il se retrouva devant un barman exaspéré, qui roulait déjà les yeux au ciel, et une assemblée hilare, choquée ou simplement indifférente au possible. Avec le plus grand calme du monde, voire même avec une concentration anormale, il retourna le vêtement et le remit à l'endroit. Enfin... il essaya. Parce qu'évidemment, cet abruti se retrouva coincé en essayant de l'enfiler, et ne parvint pas à sortir sa tête de l'étoffe froissée. Normal, me direz-vous ; si il l'avait déboutonnée, il s'en serait peut-être mieux tiré. Mais c'est alors qu'il trouvait une solution à son problème que le barman l'attrappa par l'épaule, ainsi que la demoiselle à côté si il en croyait ses dires. Il leur demandait de quitter immédiatement le bar.

"Je peux emporter mon verre ? Je l'ai pas fi—"

Mais au ton du barman, il se dit que tergiverser était inutile et il se dirigea lentement vers la sortie, guidé par la poigne bien trop ferme du jeune homme, et se retrouva rapidement dehors. La tête toujours coincée au niveau du col.

Hors-sujet.



If we run out of time, where does it go ?
The other day I met this man, a really nice guy you know ? And we had a really good chat then I slit his throat and ripped his heart out of his chest… does that make me a bad person ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Too classy for whisky || ft. Rui   Dim 21 Fév - 17:23

Feat. Johannes
Let's Go
741 Mots
Parle en #99cccc

Bar Party

Elle n’avait jamais vu quelqu’un d’aussi… émotif. Oui, effectivement cela ne faisait que quelques minutes qu’elle avait commencé à discuter avec ce jeune homme et le voilà déjà en train de pleurer sur son épaule. Elle ne comprit pas vraiment pourquoi, c’est vrai qu’il avait l’air ailleurs, dans son monde. Il pleurait maintenant, elle en vient à se demander si elle avait fait quelque chose de mal. Mais elle chassa assez rapidement cette idée de son esprit, il venait de dire qu’elle était du genre vraiment trop gentille. Mais elle n’avait pourtant rien fait, elle s’était contentée d’être elle-même, la jeune femme sociale qui prenait plaisir à faire de nouvelles rencontres chaque soir. Elle s’était penchée sur son cas, parce qu’il dégageait quelque chose de différent, une aura, quelque chose. En le voyant comme cela pourtant, elle fut surprise, est-ce qu’il était si seul. Ou était-il simplement super émotif. Elle ne chercha pas plus loin, elle essaya de faire en sorte que ça aille mieux et le seul truc qu’elle trouva à dire, c’était que sa chemise était à l’envers. Y a mieux comme moyen de réconforter quelqu’un, vraiment, elle avait dit le premier truc qu’il lui venait à l’esprit. Et c’était pour dire que cette chemise lui tracasser le cerveau depuis son entrée dans le bar.

C’était nul, certes. Mais ça avait très bien marché, la preuve est quand quelques secondes plus aucune larmes ne coulaient de son œil, alors concentré sur sa chemise pour essayer de la remettre à l’endroit. Il pouvait changer d’expressions en quelques secondes, cela surprit légèrement Rui mais elle commençait à s’y faire, cet homme n’était pas comme tous ceux qu’elle avait rencontré avant. Il était à part. Le genre de personne totalement imprévisible, il ne fallait donc pas qu’elle s’imagine comment il allait réagir. C’était un mystère entier, et c’est bien ça qui intrigua Rui, il était une étoile tout comme elle mais pourtant bien différent. Elle avait envie de savoir pourquoi il avait une vision si différente du monde qui les entourait. Elle sourit légèrement venant essuyer son épaule alors qu’il s’était pris à l’œuvre de remettre sa chemise. Tout aurait pu bien se passer pourtant, mais il s’y prit bizarrement, en découlant alors un jeune homme presque nu dans le bar. Le pauvre barman n’en pouvait déjà plus et même si Rui souriait un peu gêné, lui n’avait aucune envie de rire. Pour le reste de la salle par contre, c’était un divertissement, entraînant alors une vague de rire. Elle aurait bien voulu l’aider, elle se leva pour s’approcher de lui, mais il bougeait vraiment dans tous les sens. Elle restait les mains levées à hauteur de son buste, au cas où elle trouverait un moyen de lui faire enfiler le plus rapidement possible. Elle ne put cependant s’empêcher de rire gentiment, le regardant faire, il donnait un peu de bonne humeur dans un bar où juste avant tout le monde restait silencieux. C’était agréable.

« Tu es vraiment une personne marrante. »

Elle sourit encore de plus belle alors qu’il venait de coincer sa tête au niveau de son col, pour Rui cela raviva un nouveau fou rire, se tenant l’estomac. Mais le barman ne l’entendit pas de cette oreille, contournant le bar pour, les mettre dehors… comme des malpropres. Rui se laissa entraîner au premier abord, voyant bien qu’il n’avait pas l’intention de coopérer, elle passa un regard sur le jeune homme qui ouvrit la bouche ne terminant pas sa phrase. Elle passa la porte en direction de la sortie avec lui avant de se retourner, regardant le barman, avec un regard aussi froid que la banquise du pôle nord.

« Vous êtes très aimable, cela ne m’étonne pas que votre établissement soit en déclin, qui voudrait s’amuser dans un endroit aussi peu accueillant. »

Elle sourit légèrement en coin avant de prendre la route lançant un large signe de main à ce barman, avec un large sourire hypocrite. Elle se retourna par la suite vers son nouveau compagnon d’infortune, s’avançant vers lui pour déboutonner le haut de son col pour qu’il puisse de nouveau voir ce qu’il se passait autour d’eux.

« Ça devrait aller mieux comme ça haha. Au fait je m’appelle Rui et toi ? »

Elle souriait comme si rien ne venait de se passer, elle en connaissait des tonnes de bars, se faire virer de l’un d’eux n’allait pas l’empêcher de faire la fête ailleurs.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 102
Date d'inscription : 09/01/2016
Age : 27
Avatar : Ken Kaneki - Tokyo Ghoul
Disponibilité : Pas envie et absente
Post-it : Nessie is a confused jerk please love him (even if he doesn't deserve it).





Johannes balance des pickup-lines nerdy en lightslategray

Carte d'identité
Occupation: Chômeur oisif qui aimerait trouver un job.
Nationalité: Norvégienne
Lié à: Marvel Itô, le cutie~
étoile

MessageSujet: Re: Too classy for whisky || ft. Rui   Dim 21 Fév - 18:37

détails
Too classy for whisky
Hey, girl, what's your name ?~
ft. Rui
Ʃkaemp はは ™


Louis ? C'était bizarre comme nom pour une fille. Il était certain que c'était un nom masculin, et puis elle avait l'air asiatique, pourquoi lui donner un nom aussi Européen ? C'est ce que Hannes lui demanda, tout en lui donnant son nom. Johannes. Nes, pour les intimes, parce que c'était quand même un nom long et qu'on préférait souvent le raccourcir. Il parait que c'était plus... affectueux, les surnoms. Hannes ne comprenait pas, mais qu'importe.

Suite à quoi il se demanda ce qu'ils pourraient faire maintenant. Ce serait dommage de partir, n'est-ce pas ? La logique voulait qu'il se séparent mais il était tellement content d'avoir rencontré une personne aussi gentille, une Etoile qui plus est ! Il avait toujours rêvé de rencontrer d'autres Etoiles... Non, il devait trouver une idée. Une idée qui les satisferait tous les deux et qui leur promettrait une belle soirée, parce qu'il parait que c'était comme ça qu'on sociabilisait.

"Et si... et si on faisait une tournée des bars."

Quoi de mieux pour séduire son petit côté alcoolique ? Une tournée des bars, sérieusement ! Il n'avait pourtant pas la moindre autre idée. Il commençait à se faire tard, alors... pourquoi pas ? C'était la seule chose qui lui était venue à l'esprit sur le moment. Rapidement, il se rendit compte de la stupidité de sa proposition et agita nerveusement les bras, bégayant, en essayant de s'excuser pour ça.

"Désolé, ça m'a échappé tout seul ! C'est probablement une idée stupide, mais... j'aimerais bien qu'on fasse quelque chose, si tu veux bien... ? Je ne sais pas quoi, ce que tu veux..."

Il ne savait pas comment corriger le tir, alors il essayait... disons... de manière maladroite.

Hors-sujet.



If we run out of time, where does it go ?
The other day I met this man, a really nice guy you know ? And we had a really good chat then I slit his throat and ripped his heart out of his chest… does that make me a bad person ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Too classy for whisky || ft. Rui   Lun 22 Fév - 22:25

Feat. Johannes
Let's Go
755 Mots
Parle en #99cccc

Bar Party

Louis ? Elle haussa rapidement les sourcils, c’est vrai que cela pouvait porter à confusion. Elle n’avait jamais vu son nom aussi occidental. La plupart du temps les gens ne dénotaient pas, ils passaient rapidement à autre chose, la conversation venant rapidement s’installer par la suite. S’arrêter sur son prénom était inhabituel. Elle ne savait pas pourquoi les humains qu’elle avait nommé parents auparavant lui avaient donné ce nom, pourquoi ils avaient arrêté leur choix sur ça ? En plus d’être peu commun, c’était évident qu’il était du genre masculin. Mais pour cela Rui évitait d’y penser. Penser à cette vérité qu’elle avait chassé de sa vie, il y a déjà longtemps.

Stupide enfant. Il faut grandir, aller de l’avant. Qu’est-ce que tu fous encore à penser à ça ? Ressaisis toi ma grande ! Tu n’es pas seule, devant toi un jeune homme que tu viens de rencontrer ne doit pas se douter de tes pensées. Ne lui montre pas tes faiblesses.

Il ne s’était écoulée que quelques secondes dans sa tête, alors que ses idées s’embrouillaient encore et encore. Alors que la seule chose qu’il lui vient, c’est ce rire, innocent. C’était une bonne blague, elle le prenait ainsi, une petite blague, pour mieux le vivre, le ressentir. Elle se pencha légèrement pour masquer, ce regard. Le regard triste qu’elle ne peut s’empêcher d’afficher quand elle repense au passé. Il aurait pu être de haine, de colère, de méprise. Mais son esprit s’était perdu bien ailleurs. Elle finit par se redresser affichant un petit sourire, le même regard qu’auparavant revenant sur son visage. Elle s’approche de lui, venant poser une main sur une de ses épaules, avec un regard complice.

« Ravis de te connaître, Nes ! »

Elle utilisa directement le surnom qu’il lui avait donné, c’est vrai que c’était bien plus court, et cela réduisait la distance entre eux. Ils n’étaient plus de simple inconnus pour l’autre, non maintenant ils étaient compagnon pour la soirée. Elle répondit à son sourire, il souriait enfin, elle en était heureuse. C’était bien la première fois qu’elle rencontrait un mec aussi peu expressif. Et elle avait réussi à le dérider un minimum, ce n’était pas rien pour elle. Et une victoire pour elle-même.

Elle se recula de nouveau regardant autour d’eux un moment, elle cherchait bien quelque chose à faire, si ils continuaient comme ça ils allaient camper dans la petite rue du bar qu’ils venaient de quitter. Il ne fallut que quelques mots pour éveiller son intérêt : bar + tournée. Ça c’était un magnifique combo gagnant. Elle se retourna avec des étoiles plein les yeux vers son compatriote, déjà en train de se justifier, croyant son idée complètement stupide. Et il était bien loin de la vérité, le pauvre petit, il ne savait pas à qui il avait décidé de boire. La madame de la boisson ! Boire c’était comme un petit hobby, et depuis le temps elle avait une bonne descente. Elle le regarde gesticuler dans tous les sens, venant poser une main sur son crâne pour le calmer. Le papatant calmement avec un grand sourire.

« Non justement je trouve cette idée, géniale ! Je connais pas mal de bar je vais te faire tester un peu tout ça. »

Elle tourne sur elle-même en levant les bras avant de se mettre en marche lui indiquant de la suivre, elle était déjà pressée de se retrouver dans le prochain bar. Elle savait très bien où l’emmener, un endroit qu’elle connaissait bien, le genre de bar beaucoup plus accueillant que le précédent. Elle avait pour habitude de venir avec son groupe, ils leur étaient même arrivés de jouer pendant des soirées spéciales. Elle marcha avec entrain, lui jetant de temps en temps de petit regard, toujours un sourire aux lèvres, elle voulait confirmer qu’il la suivrait.

En quelques minutes, ils étaient arrivés, devant ce petit bar, dans le style ancien. Rock’n’roll. Elle s’empressa de passer la porte en bois massif, laissant s’installer une bonne ambiance, plus grand que le précédent. Il s’agissait d’un bar avec bon nombre de vieilles photos, de motos, d’instruments en noir et blanc. Un long comptoir s’ouvrant sur une salle aux tables rondes et massives. Où étaient déjà installé un bon nombre de personnes. Elle sautilla directement vers le bar avant de se tourner vers Nes.

« Alors qu’est ce qui te tentes ? »

Elle tapa rapidement dans la main du barman, avant de s’installer sur un tabouret, elle comptait bien boire jusqu’à plus soif, ce soir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 102
Date d'inscription : 09/01/2016
Age : 27
Avatar : Ken Kaneki - Tokyo Ghoul
Disponibilité : Pas envie et absente
Post-it : Nessie is a confused jerk please love him (even if he doesn't deserve it).





Johannes balance des pickup-lines nerdy en lightslategray

Carte d'identité
Occupation: Chômeur oisif qui aimerait trouver un job.
Nationalité: Norvégienne
Lié à: Marvel Itô, le cutie~
étoile

MessageSujet: Re: Too classy for whisky || ft. Rui   Mar 23 Fév - 17:51

détails
Too classy for whisky
Hey, girl, what's your name ?~
ft. Rui
Ʃkaemp はは ™



Patpat, le léger son que produisait la main de la jeune femme sur l'épaisse chevelure de l'Etoile. Et en parlant d'étoiles, il en avait dans les yeux alors qu'elle esquissa ce geste. Sérieusement. C'était. Le. Nirvana. Actuellement, Hannes, qui pourtant n'aimait pas spécialement le contact physique, avait la bouche à moitié ouverte (et l'air vachement stupide qui va avec), les yeux écarquillés, et si il avait été un chat il aurait ronronné. Son cerveau, lui, était parti en blue screen, et on aurait pu résumer ses pensées à : "efdkfeazodipdeez affection trop gentille aaaaaa" (en d'autres termes, une masse confuse de mots incohérents, il se passait des choses bien étranges dans la tête de Nessie).

Note aux lecteurs : Comment vous attirer la sympathie de Nes ? Lui caresser la tête comme à un chaton. Surtout si vous êtes une étoile bien sûr, on laisse pas les humains approcher.

Et en plus elle trouvait que c'était une bonne idée. OWAI, de l'alcool ! Le petit côté de Johannes appartenant aux alcooliques anonymes fut ravi par cette réaction enjouée. En plus elle connaissait plein de bars, le bonheur... oui, parce que lui ne connaissait rien à rien, demandez-lui le nom de son voisin et il aurait un mal fou à vous répondre. Du coup il allait pouvoir tester plein de nouvelles boissons. Oh, comment ça c'était pas bien ? Comment ça il ne tenait pas l'alcool et allait finir par péter un câble ? Comment ça ils allaient finir dans une soirée louche, se réveillant le lendemain dans un squat crasseux avec des inscriptions obscènes sur le visage et une gueule de bois monumentale ? Peut-être, mais au moins Nessie aurait mieux compris comment les humains s'amusaient (et quel goût pouvaient avoir tous ces jolis verres devant lesquels il bavait avec envie lorsqu'il voyait les gens en boire). De toute manière, le blanc n'était pas connu pour son sens du raisonnable.

Il suivit donc Louis-cutie, se laissant guider. Après tout, c'était une Etoile, alors elle avait forcément bon goût en la matière. Ils entrèrent donc dans un bar à l'ambiance des plus... sympathiques. Il faisait certes moins 'joyeuse fête conviviale" que le premier, mais on y trouvait une atmosphère lus typée. De vieux airs à la guitare s'échappaient des enceintes, une odeur de cuir se mêlait à celle de la boisson, et toute la décoration semblait avoir été minutieusement choisie pour vous donner l'impression d'être une rock star ou un motard solitaire et cool. Hannes se sentait comme dans un film et très sincèrement, c'était cool. Louis fut la première à s'installer au comptoir, toujours souriante et joyeuse, rapidement suivie du jeune homme. Elle lui demanda ce qui le tentait. Détendu par cette présence bienveillante et grisé d'avance par l'alcool, Svensen abandonna sa façade confuse, enfantine et trop logique un instant et, ayant pris ses marques, se permit d'adopter un ton plus calme, assuré, voire même de faire un clin d'oeil complice à sa camarade de beuverie. Ce qui était assez con en fait, dans la mesure où il avait tendance à oublier qu'il était borgne, et que l'oeil qu'il ne fermait pas était... caché derrière un bandeau. Gros fail en somme, mais c'était bien tenté.

"Ce qu'il y a de meilleur. Tiens, et si on essayait un truc fort ? Quitte à écourter notre tournée, je veux voir jusqu'où on peut tenir. Et puis j'ai envie de m'amuser. Qu'est-ce que t'en dis ?"

Une des principales raisons pour lesquelles il aimait l'alcool était que ça le faisait goûter à une irrationalité qu'il avait rarement l'occasion de connaitre. Ici les émotions étaient liées à la boisson et à la joie, pas à des angoisses terribles accompagnées de pensées qui le torturaient. Autrement dit, à ses yeux, devenir un parfait alcoolique était un art qu'il se devait de maîtriser à la perfection. Et comme il aimait bien le challenge, autant commencer par le plus dur. Ils prirent alors commande et aussitôt, Hannes saisit son verre et le but à moitié (pas cul sec, il avait des limites quand même). Il en avait même oublié de demander une paille, c'est dire... même si il aurait pensé préférable qu'ils en fournissent une.

Ca allait mal finir.

"Aie pitié d'un amateur comme moi, au passage. Si je sombre dans un délirium singulier et me mets à valser dans la folie de l'ivresse, je t'invite à m'y rejoindre."

Parce que oui ; même lorsqu'il jouait les ivrognes, il fallait qu'il débite de la mauvaise poésie. LA BASE. Et encore, heureusement qu'il n'avait pas ressorti, innocemment bien sûr car il ne comprenait rien à l'amour, une pickup line nerdy... parce qu'il en aurait été capable. Suite à quoi il s'adressa au jeune serveur, un sourire victorieux sur les lèvres.

"Hey, est-ce que tu es fait de cuivre et de tellure ? Parce que tu es… CuTe~"

… Ca allait mal finir. Ils allaient se faire virer de tous les bars de l'existence et être bannis de la ville à cause de ses âneries. Finissant son verre d'une seconde gorgée, non sans laisser échapper une légère quinte de toux à cause de la brûlure de l'alcool, il murmura, après avoir commandé un second verre, d'une voix rauque et relativement suave :

"Talk nerdy to me."

Hors-sujet.



If we run out of time, where does it go ?
The other day I met this man, a really nice guy you know ? And we had a really good chat then I slit his throat and ripped his heart out of his chest… does that make me a bad person ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Too classy for whisky || ft. Rui   Mer 2 Mar - 0:09

Feat. Johannes
Let's Go
833 Mots
Parle en #99cccc

Bar Party

Elle le sentait, elle ne savait pas vraiment pour quelles raisons, mais le jeune qui la suivait avait tout de suite l’air beaucoup moins tendu. Même si cela n’était pas gagné pour autant, la soirée venait simplement de commencer, elle venait de gagner une petite bataille. Bien fière, d’avoir arraché un petit sourire au jeune homme. Elle haussa néanmoins les sourcils quand elle le vit fermer un œil un peu enthousiaste, elle ne comprit pas vraiment sur le coup, ce qu’il avait bien put essayer de faire. Elle réfléchit un peu perplexe, essayant de comprendre, un instant elle resta silencieuse. Avant de penser qu’il avait un bandeau sur son deuxième œil, elle ne savait pas encore ce qu’il lui était arrivée, peut-être qu’elle le saurait un jour. Mais l’hypothèse qu’il ait essayé de faire un clin d’œil en se loupant lui vint peu à peu à l’esprit. Affichant alors un large sourire, il en était bien capable en tout cas, avec ce qu’y s’était passé plus tôt avec la chemise. La bonne humeur était bien au rendez-vous, en cette soirée, la cloche de la fête venait de sonner dans l’esprit de Rui. Elle pensait commencer calmement, après tout un petit verre n’était pas de refus pour commencer la soirée. Après tout, il ne tenait peut-être pas l’alcool, elle ne pouvait être sûre de rien. Elle pensait donc commencer en douceur, mais la réponse de son compagnon de soirée la laissa bouche bée quelques secondes.

Il voulait commencer par ce qui était le plus fort, alors il tenait bien l’alcool ? Tant mieux, après tout cela ne serait que plus marrant si elle avait un challenge au bout du compte. Il voulait s’amuser et elle aussi. Il avait bien tout compris à la vie, elle ne pouvait que s’entendre avec un homme pareil. Elle afficha un large sourire, avant de se tourner vers lui, posant un coude sur le comptoir. Elle était prête et motivée.

« Je suis là pour m’amuser, je suis totalement partante ! »

Elle s’exclama de joie avant de regarder le barman, avec un sourire malicieux, elle n’allait pas se laisser faire, par ce jeune homme. Elle allait boire et lui montrer que même les femmes tiennent bien l’alcool, il ne sera plus quoi dire par la suite. Elle rit malicieusement en pensant à cela avant de se pencher vers le barman lui demandant deux verres. Un bon petit Scotch pour bien se réveiller. Il voulait commencer fort, elle n’allait pas faire cela à moitié. Les verres vinrent sur le comptoir, l’attrapant calmement elle le regarda faire avant tout, un demi-verre d’un coup comme cela. Rapide. Et elle ne laissa pas le challenge monté. Elle avala d’une traite le verre avant de lâcher un bruyant soupir de satisfaction. C’était tellement amusant ce petit jeu.

S’en suivit la magnifique phrase, du mec qui malgré tout annoncé bientôt la fin. Bon il ne tenait pas l’alcool, il l’annonçait déjà dans sa phrase. La prochaine tournée serait plus calme alors, cela ne servait à rien de s’amuser toute seule. S’il sombrait trop rapidement elle allait se sentir vraiment seule. Mais voilà, à peine était-elle en train de réfléchir à cette question, à voir comment continuer la soirée que le jeune Nes était passé à autre chose. En clair. Il était complètement mort. Elle écarquilla les yeux en un instant, se rendant compte qu’il était en train de draguer le serveur, ou plus exactement il essayait. Parce que là pour le coup c’était vraiment étrange. Elle n’avait jamais entendue une technique d’approcher aussi nul, même bourrée. Et elle ne put s’empêcher d’exploser de rire, manquant de s’étouffer avec le liquide qu’elle avait porté à sa bouche. Elle tapa de nombreuses fois sur le comptoir, toussant à de nombreuses reprises, avant de reprendre sur un rire. Elle regardait son ami le barman qui ne savait pas vraiment où se mettre ou encore que répondre. Il préféra ne rien dire se décalant plus vers sa camarade Rui. Qui elle essayait de s’en remettre tant bien que mal. Cette soirée était tellement imprévisible, elle adorait ça.

« Ne t’en fais pas ! Je crois qu’il a déjà trop bu ! »

Elle pouffa encore une fois de rire, alors que le barman, afficha un sourire amusé à la fin de tout cela, il en voyait des bien pires chaque soirée. A côté, Nes était vraiment un petit choupinou qui touché l’alcool pour la première fois. Mais cela ne le dissuada pas de reprendre un autre verre, Rui par la même occasion en profita pour en avaler un second, avant de se pencher vers Nes un petit sourire aux lèvres, venant poser ses mains sur ses épaules.

« Tu es sûr que ça va ? Un deuxième ce ne sera pas trop ? »


Elle voulait s’amuser, certes. Mais elle ne voulait pas non plus ramasser son vomi sur le sol. Elle préférait être prévoyante, elle l’alcoolique de service. La bonne blague. Alors qu’un troisième coulait à flots.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 102
Date d'inscription : 09/01/2016
Age : 27
Avatar : Ken Kaneki - Tokyo Ghoul
Disponibilité : Pas envie et absente
Post-it : Nessie is a confused jerk please love him (even if he doesn't deserve it).





Johannes balance des pickup-lines nerdy en lightslategray

Carte d'identité
Occupation: Chômeur oisif qui aimerait trouver un job.
Nationalité: Norvégienne
Lié à: Marvel Itô, le cutie~
étoile

MessageSujet: Re: Too classy for whisky || ft. Rui   Lun 21 Mar - 19:31

détails
Too classy for whisky
Hey, girl, what's your name ?~
ft. Rui
Ʃkaemp はは ™



Pourquoi elle riait autant ? Hannes ne comprenait pas mais il le prit avec fierté, l'alcool aidant. Par contre, il fronça les sourcils lorsqu'elle dit qu'il était trop bourré. Mais c'était pas vrai, il était encore parfaitement conscient, c'est juste que ça aidait à le désinhiber, disons. Et c'était plutôt bien, parce qu'admettons-le franchement, Hannes avait un balai dans le postérieur en temps normal et plus innocent tu meurs, autant qu'il révèle une nouvelle facette de sa personnalité ! En plus, pour une fois, il était confiant, voire carrément fier.

"Je suis pas bourré, je suis juste trop fabuleux pour toi, Louis. "

Elle rit encore, alors que le barman lui servit un autre verre. Tant qu'il ne se mettait pas à déchirer sa chemise en détruisant les tables, il devait sûrement tolérer Johannes, voire s'amuser de son comportement assez innocent, tout comme le faisait Rui sans que le borgne ne s'en rende vraiment compte, trop occupé à draguer ce cher barman et à réfléchir à une pickup line liée aux équations (car il n'y a rien de plus sexy qu'une équation). La jeune femme aux cheveux bleus plaça d'ailleurs une main sur l'épaule de son camarade de beuverie, lui demandant si il tiendrait un autre verre.

"Bien entendu ! Ne t'en fais pas, je tiens mieux que tu ne le penses. Et puis c'est tellement bon~"

Oh mon dieu, mais quel alcoolique. Le pire c'est que ça venait du coeur, il adorait vraiment l'alcool, ça l'aidait à oublier tous ses soucis, ça l'aidait à agir de manière sociable ou en tout cas plus normale et moins apathique que d'habitude, il se sentait humain et... malgré sa haine des humains, c'était assez agréable. Il se sentait libéré, libéré des émotions négatives qui tambourinaient sa poitrine et tourmentaient son esprit, et au fond il était autodestructeur, Nessie, il voulait s'oublier, et l'alcool était le meilleur moyen de le faire. Et pourtant il ne l'admettrait jamais, absolument jamais, parce qu'il était trop logique, parce qu'il ne comprenait pas assez sa propre personne pour s'en rendre compte. Et ça allait causer sa perte, mais... pour l'instant, qu'est-ce qu'il pouvait passer un bon moment !

"Au fait, Rui. Je pourrai t'écouter chanter un de ces jours ? Ca a l'air sympa, j'ai jamais vu de concert live."

Il poussa un petit rire rauque. En vérité, il aurait été capable de lui demander un job à ses côtés, mais vu son habileté au niveau des doigts ou encore sa voix bizarre, il n'avait aucune chance de faire carrière dans la musique et il était encore assez conscient pour s'en rendre compte, fort heureusement. Manquerait plus qu'il se mette à chanter au milieu du bar. Ou à réciter des poèmes, plutôt, connaissant Johannes. Quoiqu'il en soit, sur ses dernières paroles, il avala cul sec son second verre.

"En tout cas, je passe un super moment, je te remercie pour ça~ Ca doit te paraitre bizarre, mais… ma maman dit que je suis spécial !"

Hors-sujet.



If we run out of time, where does it go ?
The other day I met this man, a really nice guy you know ? And we had a really good chat then I slit his throat and ripped his heart out of his chest… does that make me a bad person ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Too classy for whisky || ft. Rui   Mar 3 Mai - 12:05

Feat. Johannes
Let's Go
833 Mots
Parle en #99cccc

Bar Party


Rui venait de se lancer dans une longue soirée. C’était certain. Avec un phénomène comme celui-là, c’était sûr que la soirée allait être mouvementée. Surtout que ce monsieur avait l’air de ne pas lâcher le morceau. Il était déjà bien atteint, du point de vue de la bleuté mais lui certifié qu’il se sentait parfaitement bien. C’est bien cela qui poussait Rui à croire que cette soirée allait être des plus amusante. Il voulait continuer ? Elle n’allait pas l’en empêcher. Ce qu’elle allait faire c’était plutôt l’accompagner dans sa beuverie. Après tout elle aime boire, et elle aimerait bien être un peu touchée elle aussi. Une parfaite alcoolique. Elle ne peut pas se laissé détrôner de la sorte par son nouveau compagnon de boisson. Ah ça non. Elle ne tarde pas à prendre un nouveau verre, laissant rapidement couler le liquide le long de sa gorge. Il n’a vraiment rien de meilleur. Elle tape le verre sur le comptoir avant de soupirer d’aise se tournant avec Nes avec un fin sourire.

C’est vrai qu’il lui montrait une partie de lui, en s’ouvrant ainsi avec l’alcool, cela nous permet de nous libérer et surtout de dire plus facilement ce que l’on pense tout bas. C’est bien pour cela que Rui adore l’alcool, elle déteste le mensonge, les gens faux. Quand elle baigne dans les soirées alcoolisées, les personnes se révèlent tel qu’ils sont vraiment. Plus besoin de se cacher derrière un masque. On apprend beaucoup plus sur une personne quand elle est bourrée que quand elle est lucide. Et c’est exactement ce qui est intéressant, ce qu’elle trouve intéressant. Et c’est bien pour cela qu’elle passe son temps dans les bars à boire un coup. Ecoutez les autres parler d’eux même était plus intéressant que de rester à se morfondre chez soi. Et encore ce soir cela s’appliquait. Elle avait déjà appris pas mal de choses sur Nes, rien qu’avec son attitude face au serveur. Elle reprit un autre verre, regardant joyeusement Nes qui devait déjà planer très haut dans son esprit.

Elle avait en face d’elle un petit Nes bien bavard comparé à une heure avant. Elle haussa les sourcils face à sa demande avant que celui-ci avale cul sec un autre verre avant de parler d’autre chose. Il fallait suivre, il était plutôt rapide avec de l’alcool dans le sang. Elle sourit gentiment avant de demander un autre verre au barman, elle allait en avoir besoin. Elle se tourne ensuite vers Nes avant de rire à tous poumons, venant ébouriffer ses cheveux énergiquement.

« Ah ça pour être spécial, tu l’es ! On ne s’ennuie pas avec toi, je passe une très bonne soirée ! »

Elle était contente de sa rencontre, il était rare pour elle de passer une mauvaise soirée, mais tout de même cela arrivé. Il suffisait de tomber sur un dégénéré ou une autre connerie dans le genre et avec l’alcool tout pouvait aller très vite. Elle posa son coude sur le comptoir avant d’afficher un sourire au barman. Glissant son doigt le long du verre doucement.

« En tout cas si tu le veux je pourrais chanter pour toi sans soucis, j’aime bien faire le show haha. Et je suis sûr que cela te fera passer un bon moment. Après tout il faut s’éclater dans la vie. »

Elle sourit gentiment avant de prendre deux petits shoot et d’en placer un devant Nes. Elle sourit en coin, l’alcool commençait doucement à monter et il était l’heure de jouer. Elle tapa doucement son verre avec le sien avant de le monter à hauteur de son menton.

« Tu vas m’en dire des nouvelles, c’est le shooter le plus fort du bar héhé. »

Un dernier sourire avant d’avaler d’une traite le contenu du shoot, frappant vivement le comptoir par la suite.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 102
Date d'inscription : 09/01/2016
Age : 27
Avatar : Ken Kaneki - Tokyo Ghoul
Disponibilité : Pas envie et absente
Post-it : Nessie is a confused jerk please love him (even if he doesn't deserve it).





Johannes balance des pickup-lines nerdy en lightslategray

Carte d'identité
Occupation: Chômeur oisif qui aimerait trouver un job.
Nationalité: Norvégienne
Lié à: Marvel Itô, le cutie~
étoile

MessageSujet: Re: Too classy for whisky || ft. Rui   Lun 27 Juin - 20:36

détails
Too classy for whisky
Hey, girl, what's your name ?~
ft. Rui
Ʃkaemp はは ™



Nes haussa un sourcil lorsque la jeune femme lui ébouriffa les cheveux, mais ce n’était ma foi pas si désagréable, au contraire – mais ça lui donna par la même occasion un air sacrément éméché. Ce qui ne le dérangeait pas plus que cela, d’ailleurs ; ses pensées, généralement complètement confuses et contradictoires, se concentraient sur la boisson qui lui montait à la tête. Heureusement, pas assez au point qu’il en oublie son interlocutrice, laquelle lui dit qu’elle passait une bonne soirée. Ce qui le surprit un peu, d’ailleurs, si bien qu’il se demandait quand les choses allaient dérailler (parce qu’elles déraillaient toujours, son karma, sans doute). Suite à quoi elle commença à sourire au barman (azy, il était là en premier) tout en caressant un verre (pourquoi elle drague le verre ?).

Rui lui proposa ensuite de chanter pour lui. Woah, en fait on le traitait vraiment comme un roi ! Est-ce que la chance lui souriait enfin et qu’il avait l’occasion de se faire payer des verres, satisfaisant sa nature profonde l’alcoolo, en plus de bénéficier de son propre concert live ? C’était merveilleux, il en aurait presque des étoiles dans les yeux.

« Bah, j’ai pas vraiment l’occasion de m’éclater la plupart du temps. Sans potes et avec une vie pourrie, c’est assez difficile. »

Il émit un petit rire, se disant l’espace d’une seconde que c’était peut-être à cause de son attitude habituelle que les gens le fuyaient, mais cette idée totalement absurde disparut rapidement. C’était probablement parce que les humains étaient de dangereux rabat-joie qu’il était constamment seul et torturé.

« Mais ce serait avec plaisir. Je suis sûr que tu chantes super bien. La dernière fois que j’ai fait un karaoké, personnellement, c’était un chant traditionnel norvégien et mon colocataire a tenté de m’assassiner avant que je ne finisse la chanson. »

Mais, pour des raisons obscures, il le soupçonnait d’avoir utilisé ça comme prétexte pour se débarrasser de l’étoile aux cheveux blanc. Après, peut-être que celle-ci voyait le mal partout… Pfft, il réfléchissait trop, il fallait qu’il boive plus pour arrêter de réfléchir, ça l’épuisait à force. Et puis c’était un mec franchement triste, un peu d’amusement, que diable ! Par chance, la chanteuse venait de commander deux shoots, pas bien imposants (ce qui déçut Johannes) mais qu’elle qualifia de très forts (ce qui lui arracha un frisson. De peur ou d’excitation ? Allez savoir). Il trinqua avec elle, puis porta le verre à ses lèvres, prenant une grande inspiration… avant d’avaler, cul sec !

Cinq secondes plus tard, Johannes Svensen, Etoile de son état, était effondré sur la table, toussant et crachant ses tripes.

« Ai… cough la nausée… cough ! Sauve-moi, Rui… » geignit-il en faisant une pose de drama-queen, la tête toujours plaquée contre le comtoir.

Le jeune homme essaya de se relever tant bien que mal, une main sur le comptoir pour se maintenir debout, l’autre sur la bouche pour s’empêcher de tousser (ou de vomir, au choix).

« Uh… t’inquiète j’assure. Hey, tu parlais de chanter, non ? On en prend encore une ou on attend la fin de la chanson avant que je m’évanouisse ? »

Hors-sujet.



If we run out of time, where does it go ?
The other day I met this man, a really nice guy you know ? And we had a really good chat then I slit his throat and ripped his heart out of his chest… does that make me a bad person ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Too classy for whisky || ft. Rui   Jeu 30 Juin - 11:11

Feat. Johannes
Let's Go
651 Mots
Parle en #99cccc

Bar Party


Finir avec un garçon bien étrange au comptoir d’un bar. C’était un peu cela si on regardait la scène de l’extérieur. Et pourtant, Rui s’amusait comme une petite folle. Rare sont ceux qui lui tiennent tête au niveau de la boisson. Même si le jeune homme est plus près du coma qu’autre chose. Il reste tout de même complètement hilarant. Rui aimait bien rencontrer des gens pas communs et pour le coup elle était servi. Elle ne le trouve pas si étrange que cela, après tout il est tout à fait normal de faire n’importe quoi quand on est bourré, c’est vraiment quelqu’un qui met l’ambiance dans les soirées. On ne peut pas s’ennuyer avec une compagnie telle que celle-là. Et pourtant, s’il y a bien une chose que Rui ne pouvait comprendre, c’était le fait qu’il soit seul, sans ami. Et qu’il ne s’éclate pas autant qu’il le devrait la plupart du temps. C’est vraiment une chose inacceptable. Inacceptable pour Rui, la personne qui passe son temps à s’amuser, qui boit pour s’éclater. Rui, la femme qui profite de la vie. Elle ne peut pas concevoir qu’on ne s’amuse pas dans sa vie. Et pas parce qu’on ne le veut pas, mais parce qu’on ne le peut pas. Vraiment.

C’est bien pour cela qu’elle comptait bien lui faire passer la meilleure soirée de sa vie, quitte à en vomir ses tripes. Hum, charmant n’est-ce pas ? Après tout il était persuadé qu’elle chantait bien, sans même l’avoir écouté une seconde. Elle lui devait bien cela, il lui avait décroché un nouveau sourire. C’est bien pour cela que les shooters arrivèrent. Un alcool bruyant le plus profond de notre âme. Elle savait à quoi s’attendre, elle l’avala d’une traite, soufflant d’aise après. C’est vraiment trop bon, sentir son corps aussi vivant. Par la suite il restait à observer, la réaction de Nes. Elle patienta quelques secondes, avant de le voir s’effondrer sur le comptoir. Elle hausse les sourcils se demandant si elle n’était pas allée trop loin finalement. Mais voilà un magnifique appel à l’aide qui retentit alors dans l’enceinte du bar. Elle ne put se retenir de rire aux éclats devant une pose aussi… comment dire ? Mythique. Après tout, elle aussi commençait à ressentir les effets de l’alcool. Deux gros éméchés dans un bar, cela promettait. Elle lui tend le bras en rejetant doucement la tête en arrière telle une diva.

« Oooh Nes ! Je donnerai ma vie pour la tienne ! Restes en vie ! Bats-toi ! »

Digne d’une bonne scène de cinéma, cela valut de faire rire la plupart des personnes présente dans le bar, alors que Rui ne put se retenir de suivre alors la cadence par la suite. Elle l’observe en même temps, essayer tant bien que mal de se redresser. Quant à elle, son corps tangue doucement de gauche à droite. Elle sourit bêtement venant poser ses mains sur sa bouche en imitant un peu son compagnon de beuverie. Oui elle trouvait cela très amusant. Elle hausse les sourcils à sa dernière phrase, ne comprenant pas vraiment où il voulait en venir. Elle penche la tête doucement sur le côté avant de se relever de son tabouret. Peut-être un peu vite, elle se sentit tanguer fortement. Elle se rattrapa à la dernière minute au comptoir avant de poser une main sur l’épaule de Nes.

« Je pense…. Ouais je crois, qu’il faudrait… ouais c’est ça. Il faudrait qu’on change d’endroit. C’est l’heure… de faire un kara..oké live.. »

Elle rit à plusieurs reprises dans sa phrase avant de se calmer, tirant doucement le vêtement de Nes. Si cela continuait ici, elle savait pertinemment qu’il y allait avoir des dégâts. Les catastrophes elle connait après tout. Elle sourit se dirigeant vers la porte de sortie. Secouant sa main au rythme de la musique.

« Allez ! Mon pote, on y va ! »



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Too classy for whisky || ft. Rui   

Revenir en haut Aller en bas
 
Too classy for whisky || ft. Rui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les crevettes au whisky
» De la crème de whisky dans leurs filets de pêche...
» Quoi de mieux que de noyer son chagrin dans un verre de whisky?[Valentin]
» Aelred Aodan Flaherty # "Vous voulez un whisky ?" "Juste deux doigts." "Vous ne voulez pas un whisky d'abord ?"
» Comment dire non à un whisky de 20 ans d'âge!!! (X) Feat Daniel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG :: La ville et cie :: Uwabami’s District :: Le Bar-
Sauter vers: