Partagez | 
 

 arrest me; Junjie Wen | terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar


Messages : 117
Date d'inscription : 09/01/2016
Age : 23
Avatar : Merci Andromede, Merci Spica :face:
Post-it :






edit gen: et moi, tu m'aimes pas?
casse toi gen je t'aime pas


Carte d'identité
Occupation: Doctorant en biologie | Chercheur en biologie
Nationalité: Chinoise
Lié à: Inshi Sôseki
étoile

MessageSujet: arrest me; Junjie Wen | terminé   Sam 9 Jan - 23:59


 


https://i1.sndcdn.com/artworks-000107476274-0u25xs-large.jpg  
Nom — Wen.
Prénom — Junjie.
Âge — 27 y.o.
Sexe — M.
Race — Asiatique.
Nationalité — Hong Kong.
Occupation — Doctorant en biologie.
Orientation sexuelle — Hétéro.




physique

couleur des yeux — brun. ; couleur des cheveux — noir. ; taille — 1.76m ; poids — 67kg ; tatouages ou piercings — nope. ; cicatrices — caché. ; style vestimentaire — excentrique; casual.


pouvoir

Nom du pouvoir — Mémoire motrice spontanée.
Description du pouvoir — Capable de reproduire n'importe quel mouvement après l'avoir vu une fois. Si Junjie regarde un documentaire/film sur les arts martiaux ou bien quelqu'un dansé dans la rue, il sera tout à fait capable de reproduire chaque mouvement. I know kung-fu. - Neo.


caractère






- - - - - - ❀ - - - - - -

Les bras sur le comptoir, votre regard vacille entre la sélection de spiritueux majestueusement arranger et le regard impétueux du barman. L'atmosphère était pesante, gênante, bien que le local soit bien animé. Ambiance nocturne, élégant, très city, très moderne, ce lounge bar était très bien connu de tous, réputé pour son côté "select". Votre regard se tarde sur le plafond, éclairage tamisé bleu-violet, les ornements étaient majoritairement arrondi, extrêmement bien taillé, habilement illuminé, donnant au local un aspect légèrement futuriste. Vous vous mordez soudainement la lèvre en imaginant le prix exorbitant dépensé. Question qui se répéta de nouveau lorsque vous regardez au-delà de votre épaule. C'est sans surprise qu'une vue panoramique sur la ville était elle aussi présente, évidemment, cela va de soi.  Léger soupire et toussotement, vous faites face de nouveau au barman. Tous les sacrifices que vous faites pour le travail, épuisant, n'est-ce pas.  C'est sûr qu'être dans ce club tendance, à repousser les regards critiques est difficile. C'est une certitude.  

Dans un second soupire, votre tête se tourne vers la gauche. Vous croisez le regard de votre voisin. Ce garçon est votre cible. Votre but, votre objectif. Gêné votre regard vacille de nouveau.  La curiosité est bel et bien un vil défaut et vous ne pouvez vous empêcher de lorgner de nouveau en sa direction. Second coup d’œil, vous remarquez que ce jeune homme n'avait pas du tout sa place dans cet endroit. Les cheveux ébouriffés, les lunettes noires épaisses, veste noire, pull blanc au col roulé. Le garçon semblait être plus confortable devant un écran que sur le comptoir d'un club branché comme celui-ci. Toutefois, son pantalon tartan avait attiré votre attention. Vous n'arrivez toujours pas à imaginer que ce jeune homme est un criminel. Glissement de verre sur le bois, un cocktail brûlant s'arrête devant vous.

Avez-vous déjà goûté ce délice enflammé qu'est le Red Devil ? Cocktail nuancé tournant souvent du rouge intense au jaune brûlant. Une demi-once de vodka pour le pragmatisme, une demi-once de schnaps à la pêche pour l'audace, une demi-once de southern comfort à la pêche pour l'orgueil, une demi-once de gin aux prunelles pour l'ambition, deux onces de triple sec pour la détermination, deux onces de jus d'orange pour la franchise et quelques gouttes de sirop à la grenadine pour le charme. Vos lèvres embrassent délicatement le verre alors que le liquide s'évade de sa prison pour en rejoindre une autre, se séparant délicatement de vos lèvres alors que le spiritueux faisait déjà effet sur votre gorge. Votre regard se tourne vers le jeune homme et rapidement vous comprenez la symbolique de ce cadeau lorsque le garçon vous perce du regard, sourire joueur. Endiablé, en effet.

Avait-il compris la raison de votre présence ? Junjie Wen est connu pour son intelligence et son sens du spectacle. Il avait le flair pour le dramatique, faire les choses en grand. Qu'il sache qui vous êtes est sans nul doute la chose la moins étonnante du lot. Son action la plus surprenante. Son acte la plus insolite. Vous adressez la parole. Assurément, une simple discussion civilisée. Il ne cherchait pas à vous manipuler, ni d'en savoir plus sur vous; après tout, il devait déjà le savoir. Non, c'était étrange, il vous faisait sourire et plus le temps passait, chaque minute écoulée, semblait s'être ancré en vous. Dans une atmosphère amicale, dans une affection, une compassion inattendu, étrange, confus. Le jeune homme en est venu à raconter son histoire, à ses projets, à ses ambitions, à son ancien métier en tant qu'attaché de recherche clinique à son doctorat actuellement en cours de route. Vous le savez que tout ce qu'il dit est vrai. C'est sur son dossier, c'était expliqué au briefing, vous avez du mal à concevoir que cette personne est un dangereux criminel. Le garçon semblait franc, doux, d'une spontanéité rafraîchissante. Il a tout de même omis un détail, la source. La cause de toutes les actions criminels qu'il a commis. Qu'il n'en parle pas vous a semblé tout à fait naturel. C'est personnel après tout.


histoire






- - - - - - ❀ - - - - - -

Peu importe les actions, les gestures, les offrandes. Peu importe les illusions, les déclarations, les je t'aime.  C'était toujours "Je n'ai pas le temps en ce moment." ou "Je te rappelle plus tard." C'était souvent "On pourrait peut-être réservé tout ça pour le weekend." ou "On prendra des vacances ensemble.". Un gouffre s'était installé, les temps changeaient, la route s'était divisé.  Leur relation était soudainement devenu si difficile à maintenir. Cet amour éphémère, cet idylle éthérée. Impalpable, distante, s'évadant peu à peu vers l'horizon. Vers l'infini, vers l'invisible, l'intangible.

- - - - - - ❀ - - - - - -

C'était dans le tonnerre et le grondement d'un cyclone tropical que deux étoiles avaient atterrit près de Tai Mo Shan, non loin d'une route fréquemment emprunté par des randonneurs. Les deux enfants sortirent des cratères fumants et, guidé par leur instinct, guidé par un lien invisible, se dirigèrent l'un vers l'autre. Se faisant face. Communiquant du regard. C'était comme s'ils avaient passé une éternité ensemble, dans une autre vie, dans un autre monde. La façon dont ces deux enfants de cinq-six ans se regardaient. Sans dire un mot. Les yeux dans les yeux. Sans prêter attention au vent, sans prêter attention à la pluie, sans prêter attention à la colère des cieux. Indescriptible et incompréhensible. Ils n'avaient aucun souvenir de l'un l'autre, aucun fragment de rencontre à part ce moment présent. Moment étrange et irréel.

Tout s'enchaîna très rapidement, ils n'avaient même pas le temps de se tenir la main que les enfants furent emporté, emporté par des bras inconnus. Le jeune garçon leva les yeux vers son "sauveur" puis tourna la tête la jeune fille. De nouveau, leur regard s'était verrouillé dans l'un l'autre. Ne faisant plus attention au danger, ni à l'inconnu groupe désespéré de s'abriter. Maintenant que le garçon y pense, c'était surprenant, sachant qu'ils devaient être habitués à ce genre de choses. Peut-être le cyclone était plus grave que dans ses souvenirs, il ne s'en rappelle pas vraiment. Il ne se rappelle que de ses yeux, ce regard perçant le sien. Sans question, ni illusion, juste la forme la plus sincère de désir.  

Peu de temps après les deux enfants furent installé en foyer d'accueil. Ensemble, ils y restèrent un peu plus de deux ans. Cependant, le jeune garçon, Junjie, y restera pour l'entièreté de son enfance. Elle lui écrivait. Il lui répondait. Et ce manège continua pendant des années et des années, espérant trouvé à son tour une famille d'accueil. Chose au-quelle le jeune garçon perdait graduellement espoir. Junjie réalisa rapidement qu'il ne pouvait compter que sur lui-même et pour survivre il ne voyait qu'un moyen. Les études. Il devait réussir ses études, il se devait aller aussi loin qu'il le pouvait. Junjie est un garçon simple, il ne voulait pas d'une vie extravagante, il ne voulait pas la richesse ou la reconnaissance. Il n'avait que pour projet un domicile à lui et puis, elle. C'était tout ce qu'il voulait. Sommaire, humble, banal, sans problème. Cependant, le destin avait un goût pour le dramatique, chose qu'il enseignera au garçon dans les années à venir.

C'est au lycée que leur route se croisèrent de nouveau, cela était prédestiné après tout. Etait-ce pour le mieux ? Sûrement pas. Cependant, cela resta les meilleurs années qu'il avait vécus à ses yeux. Junjie n'avait jamais été aussi heureux que lorsque son regard croisa le sien. Depuis tout ce temps, toutes ces années, elle n'avait jamais quittée son esprit. C'était adorable. C'était innocent. Naïf. Beaucoup trop naïf. Mais, c'est la raison pourquoi ce sont les meilleures années. A vivre de nouvelles expériences, de nouvelles émotions, de nouvelles sensations. Bercé par l'ignorance. Plongé dans les limbes, n'attendant que la révélation. Tout était parfait. Sans aucun défaut. Ils vivaient une relation proche, tellement proche qu'ils finirent ensemble à leur 2eme année de lycée. Mais, je le répète de nouveau, la roue de la fortune va rapidement tourner.

En fin de 2ème année, le pouvoir de la jeune fille refit surface. Et non sans surprise, elle avait trouvé cette personne; cet individu partageant ce lien unique, irremplaçable, fantasque et incompréhensible. Ce cordon exceptionnel qui causera la perte de Junjie. Son adversaire. Son ennemi. Le diable.  Junjie qui ne connaissait pas encore l’existence des étoiles ne pouvait s'empêcher de ressentir une profonde gêne, émotion qu'il ne pouvait pas du tout écarter de son cœur. Petit à petit, le jeune homme se sentait à l'écart. Cependant, était-ce de sa propre main ou bien celle de son aimée ? Sûrement la sienne. Mais, le garçon était trop aveugle pour s'en rendre compte. Obnubilé par l'idée de la perdre. Le cœur lentement rongé par le manque, par les illusions que son esprit lui tissait. Lequel était la vérité, lequel était le mensonge. Quelle était la solution et quelle était la question. Il se sentait seul. Maudit. Et ne pouvait plus penser à autre chose que ces idées noires. Pensées qui restèrent gravé en lui toute sa vie.




Brisé par ses propres idées tordus. Junjie n'avait plus qu'un seul moyen de sortir de ce cercle abominable. Il ne comprenait pas encore que ces horreurs étaient les créations de son esprit, ces ombres qui le tourmentaient tant. Le jeune homme était beaucoup trop fixé sur la source de sa colère. Cet humain. Ce détracteur, ce voleur. Ou plutôt. Ce lien qui réunissait une étoile à un humain. Bien qu'il n'en savait rien encore. Il devait chercher, fouiller, trouver, peu importe l'endroit, peu importe comment. Il devait en savoir plus sur le monde, sur les êtres vivants, sur l'être humain. Il devait puiser dans sa folie, dans le vide puits de connaissance offerte par l'humanité. Junjie y donna toute son âme, quitte à se distancé d'elle. Il la retrouverait plus tard, se disait-il. Terminant son parcours scolaire avec brio, du lycée jusqu'à son master de recherche biologie. Junjie donnait absolument tout, pour juste vivre une seconde sans son chagrin.

Heureusement pour lui, si on peut dire ça, Junjie découvrit l'existence de son pouvoir que quelques mois plus tard, lorsqu'il devint attaché de recherche clinique pour un nouveau laboratoire de recherche installé au Japon. Junjie se rendit soudainement compte de son côté unique, lui aussi avait un pouvoir, un pouvoir si subtile qu'il était difficile de le deviner. Sa capacité à reproduire n'importe quel mouvement n'était pas dû au fait que son cerveau est capable d'analyser et reproduire rapidement ce qu'il voit. Cela est dut à son pouvoir. Une capacité qui lui rendait possible de copier et retenir tous les mouvements qu'il voit, de la façon à couper une pomme à opérer avec précision dans un corps humain. Cela était une révélation pour lui. Junjie savait qu'il était spécial, comme elle et surtout; il savait maintenant qu'il pouvait expérimenter sur lui-même s'il le fallait. Malgré sa détermination et son aisance pour l'extrême. Plus le temps passait plus Junjie trop occupé par sa croisade, oubliait la raison principale de son travail. Elle.

Cependant, Junjie, comme une marionnette, était encore pris dans les filets du destin. Et rien n'allait se passer comme lui l'aurait souhaité.

Le jeune homme avait commencé un doctorat en biologie, cela faisait déjà un an qu'il étudiait à l'école doctorale sur un sujet de neurosciences. Tout semblait sans problème, s'écoulant comme un calme rivière un printemps. Travaillant sur sa thèse le jour et sur ses recherches personnels le soir. Junjie a toujours été d'une nature solitaire et travailleuse. Et si vous lui faites la remarque, lui ne s'en rendra pas compte. Toujours absorbé par quelque chose, toujours le regard devant son écran. Junjie avait repris contact avec Elle. D'une fraîcheur sans égale, elle proposa de venir le visiter au Japon. Sourire fugace, Junjie était ravi de sa décision et attendait son arrivée avec impatience. Les choses étaient trop paisibles, bien trop paisible.

C'était inattendu. Son apparition. Certes, Junjie l'attendait, Elle, impatiemment. Mais, lui ? En réalité le scientifique ne savait même pas qu'elle était toujours en contact avec ce type. Elle ne lui avait pas dit. Elle ne lui avait rien dit. Cette persistante sensation qu'il avait oublié refit surface. C'était embêtant, vraiment embêtant. Cela le rendait fou, terriblement fou. Junjie ne savait quoi faire, quoi dire. Il ne répondit qu'avec d'insaisissable sourires. Il ne voulait pas leur adresser la parole. Il ne voulait pas lui adresser la parole. Junjie le haïssait du plus profond de son âme. Chaque seconde, chaque minute, chaque heure en sa présence était un supplice auquel Junjie exprimait en serrant le poing, en se mordant la lèvre. Il voulait sévir. Le diable au fond de lui voulait sévir. Le scientifique leur fit visiter la ville, passa un certain temps avec eux au restaurant, au karaoké, n'importe où ils voulaient aller. Subissant la lourde atmosphère personnelle qu'ils partageaient, de private joke a n'en jamais finir.

La jeune fille remarqua rapidement la gêne, l'inconfort, de Junjie. Elle ne voulait pas qu'il soit mal à l'aise, après tout elle est venue juste pour le voir, après tant d'année séparée l'un de l'autre. Et lorsqu'elle lui adressa la parole, prononçant de simple mots, taquine, cherchant à faire disparaître la tension, à désamorcé la bombe, elle provoqua l'effet inverse. Junjie ne sait pas comment l'expliquer. Et ne saura jamais comment l'expliquer. Quelque chose au fond de lui s'était brisé. La colère, la rage, un feu brutale rouge et incandescent c'était emparé de lui. Ils ne pouvaient pas comprendre sa solitude, ils ne pouvaient pas comprendre ses sacrifices, ils ne pouvaient pas comprendre sa jalousie, sa fierté, son orgueil, ils ne pouvaient rien comprendre. Personne n'avait jamais rien compris. Toutes ces émotions qu'il avait enfermées au plus profond de lui, toutes ces douleurs qu'il avait essayées de pansé au fil du temps. Un torrent, un incendie, une explosion. Junjie semblait incontrôlable. Un premier poing sur le visage, attrapant ses cheveux de l'autre main, dirigeant sa tête vers un second poing. Une rixe s'était engagée. Le jeune scientifique n'en pouvait plus. Il ne comprenait pas pourquoi il devait autant souffrir. Quel était donc ce lien maudit qui l'unissait à elle. Pourquoi était-il si obsédé par elle. Les coups étaient livrés succinctement. L'un l'autre, des droites, des cris, des attaques à un rythme effréné. Puis soudain une chute. Une fin. Des os qui se brisent. Des cris de stupeur.

"Ce n'était pas ce que je voulais faire !"
"Ce n'est pas ma faute !"

Junjie répétait ces mots sans arrêt en regardant le jeune homme agonisant sur le sol après avoir été percuté par un véhicule. Il répétait ces mots sans arrêt, sans relâche. Paralysé par ce qu'il venait de se passer. Son regard se tourna vers la jeune fille, tombant à son tour sur le sol. Le jeune scientifique s'empressa vers elle, répétant toujours ces mêmes mots. Il se demandait comment cela avait-il pu arriver. Au milieu de la foule, assis sur ses genoux, voyant son monde se brisé. Tenant fermement son corps inanimé. Répétant les mêmes mots sans interruption. Son regard vacillait, flou, enseveli par les larmes, le visage crispé, grimaçant de douleur alors qu'il criait vers la foule qui s'assemblait autour de lui. Pourquoi avait-elle aussi perdu la vie ? Quel était donc cette folie qui s'était accroché au jeune homme ? Qu'avait-il fait ? Pourquoi ?

Puis le silence. Le jeune homme était totalement brisé. Observant le vide d'un regard vide, d'une lueur sans vie. Il n'y avait que le silence et les sirènes miroitant de lumière au loin. Les autorités le séparèrent du corps sans vie de la belle. Il fut menotte autour des poignets, puis dirigé vers un véhicule. Toujours sans dire un mot. Sans broncher. Toujours rivé sur le vide. Plongé de nouveau dans les limbes. Dans le néant. Attendant la révélation.

Ce qu'il s'est passé après ça. Je n'en sais trop rien. Junjie n'a jamais voulu communiquer cette information. Bien que j'ai ma petite idée. Il fut incarcéré pendant presque un an. Où ça ? Quelque part, un endroit secret, qui, finalement, n'était pas si secret que ça. Un secret qui n'était pas suffisamment bien gardé, à la portée de main du crépuscule. Libre comme l'air grâce au groupe terroriste, il semblerait que plus personne ne l'aie jamais revu. Ce n'est qu'une question de temps avant que Junjie fasse de nouveau son apparition, en tant que membre du crépuscule ou bien seul.




deep dark fantasies



Pseudo — Cinderine/Caden
Vous; en cinq mots — geeky, nerdy, encyclopédie, galérien, sans-diplôme.
Personnage sur l'avatar — protagonist - persona 5
Comment avez-vous découvert le forum — l'adorable Cho-Hee Young
Présence (3 to 6/7) — ça dépend de mon emploi du temps.
Pedobear ou bisounours — pedonours
changerlelienparvotreimage100x100
http://hoshikami.forumactif.org




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 398
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 23
Avatar : Karamatsu Matsuno ☼ Osomatsu-san
Disponibilité : x
Post-it :





Carte d'identité
Occupation: Super héros !
Nationalité: Anglais
Lié à:
étoile

MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   Dim 10 Jan - 0:30

BIENVENUE !

J'aime trop tes vavas et ton pouvoir !

Bon courage pour la fin de ta fiche ! ♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   Dim 10 Jan - 0:38

coucou toi.♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 117
Date d'inscription : 09/01/2016
Age : 23
Avatar : Merci Andromede, Merci Spica :face:
Post-it :






edit gen: et moi, tu m'aimes pas?
casse toi gen je t'aime pas


Carte d'identité
Occupation: Doctorant en biologie | Chercheur en biologie
Nationalité: Chinoise
Lié à: Inshi Sôseki
étoile

MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   Dim 10 Jan - 1:21

Arthur; Merci Arthurrr qu'est-ce que ton avatar est fab, cette pose m'émoustille

Cho-Hee; Hey beauté ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   Dim 10 Jan - 2:01

Race — Asiatique.
Okay XD.

Bienviendu dude.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 117
Date d'inscription : 09/01/2016
Age : 23
Avatar : Merci Andromede, Merci Spica :face:
Post-it :






edit gen: et moi, tu m'aimes pas?
casse toi gen je t'aime pas


Carte d'identité
Occupation: Doctorant en biologie | Chercheur en biologie
Nationalité: Chinoise
Lié à: Inshi Sôseki
étoile

MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   Dim 10 Jan - 2:43

Hǔ Li a écrit:
Race — Asiatique.
Okay XD.

Bienviendu dude.

on est au-delà de la race humaine et étoile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   Dim 10 Jan - 10:14



cet avatar m'a mis la puce à l'oreille.
bienvenue ici. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 346
Date d'inscription : 30/12/2015
Avatar : Takashi Shirogane - Voltron Legendary Defender
Post-it :


DC : Victoria O'Callaghan

Carte d'identité
Occupation: Serveur dans un café concert, chanteur de temps à autres.
Nationalité: Japonais
Lié à: -
humain

MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   Dim 10 Jan - 11:09

J'aime ton avatar, j'aime ton vilain teaser. J'aime tout en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   Dim 10 Jan - 11:21

Bienvenuuuuue ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 963
Date d'inscription : 26/12/2015
Avatar : Shokudaikiri Mitsutada ©La badassitude d'une céleste.
Disponibilité : Déménagement et vacances. Je passe uniquement pour les validations et les nettoyages rapides. Désolé. ;;
Post-it : « You can't change me, cause we've lost it all. Nothing lasts forever. I'm sorry, I can't be perfect. »






Carte d'identité
Occupation: Commandant de la première division d'enquêtes.
Nationalité: Japonais.
Lié à: Dougal Wennolds, l'affreux. ♥
policier

MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   Dim 10 Jan - 14:11

dat pouvoir.
Il doit être super au lit then. chacun ses priorités.
L'avatar m'avait déjà fit crier sur la cb.
MAIS LA.
Quand je vois que c'est persona.
Voilà.
I love it. Cool
La race asiatique.
don't mess with it.
Ton perso' me vend déjà du rêve c'est impossible, gosh.
(On devra remercier cho-chan then. What a Face )
OH.
BIENVENUUUUUE PARMI NOUS AUSSI.
Que et te donnent des paillettes pour la suite de ta fiche.
Good luck charmant expert en cybersécurité. (Même le métier est classe. TU TE FOUS DE MOI.)




merci avrilchouw www. — meeercii Chlodamore www. — guide du forum www.
merci junjiesweetie www. ; www. — arigatou Charlie pour le gif I guess??? ;w;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   Dim 10 Jan - 14:24

BIENVENUUUUUUUUUUUUUE !!!
Ton avatar est tellement cool aha !
Pis son pouvoir est trop keuwl aussi !
Puis j'ai hâte de voir la suite tiens
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar



MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   Dim 10 Jan - 15:02

BIENVENUE MONSIEUR
Bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar



MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   Dim 10 Jan - 15:51

Bon courage pour ta fiche et bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 778
Date d'inscription : 30/12/2015
Avatar : Hakutaku - Hoozuki No Reitetsu MERCI FAYFAY ♥
Disponibilité : 2/3 rp ! dispoooo
Post-it :







Carte d'identité
Occupation: Infirmier scolaire hinhin
Nationalité: Japonais
Lié à: Skyler Rooks
Personnel de l'académie

MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   Dim 10 Jan - 16:01

Les Asiat sont une races à part c'est bien connus /ZBAFF

ET bordel, ton pouvoir! C'EST TROP BIEN! T'es puissament classe.
BIENVENUE!


Merciiii pour les vava! J'vous aimes tellement damn ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 117
Date d'inscription : 09/01/2016
Age : 23
Avatar : Merci Andromede, Merci Spica :face:
Post-it :






edit gen: et moi, tu m'aimes pas?
casse toi gen je t'aime pas


Carte d'identité
Occupation: Doctorant en biologie | Chercheur en biologie
Nationalité: Chinoise
Lié à: Inshi Sôseki
étoile

MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   Dim 10 Jan - 16:44

Vous me donnez trop d'amour, je verse des torrents de larme




psk jé la klass:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 62
Date d'inscription : 31/12/2015
Avatar : Ami Kawashima | Toradora. - MERCI MESY POUR L'AVATAR EEEEK :fangirl:
Disponibilité : euh
Post-it :



relationships


Carte d'identité
Occupation: Etudiante.
Nationalité: Allemande.
Lié à:
lycée; deuxième année.

MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   Dim 10 Jan - 20:12

PERSONA 5 AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH
Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche




Coron parle exclusivement en anglais avec un fort accent allemand en #C8A2C8.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   Ven 15 Jan - 11:11

Bon

Tu fais quoi ? Depêche toi, j'ai envie de t'arrêter

Bienvenue quand même, pour la forme
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 117
Date d'inscription : 09/01/2016
Age : 23
Avatar : Merci Andromede, Merci Spica :face:
Post-it :






edit gen: et moi, tu m'aimes pas?
casse toi gen je t'aime pas


Carte d'identité
Occupation: Doctorant en biologie | Chercheur en biologie
Nationalité: Chinoise
Lié à: Inshi Sôseki
étoile

MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   Ven 15 Jan - 11:45

à 11:11 le message en plus,
tu penses fortement à moi je vois ça




psk jé la klass:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   Sam 16 Jan - 13:10

J'adore trop ton histoire *^*
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 963
Date d'inscription : 26/12/2015
Avatar : Shokudaikiri Mitsutada ©La badassitude d'une céleste.
Disponibilité : Déménagement et vacances. Je passe uniquement pour les validations et les nettoyages rapides. Désolé. ;;
Post-it : « You can't change me, cause we've lost it all. Nothing lasts forever. I'm sorry, I can't be perfect. »






Carte d'identité
Occupation: Commandant de la première division d'enquêtes.
Nationalité: Japonais.
Lié à: Dougal Wennolds, l'affreux. ♥
policier

MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   Sam 16 Jan - 14:27

avatarspouvoirsrelationshipsrole playhome

OKAY.
ENFIN.
J'attendais cette fiche comme tout. 8D
Déjà parce que tu m'as posé mille questions qui foutent le suspense.
MEH VOILA.
Paske c'est intéressant aussi.
et.
WELL TU M'AS COMPRIS.
Pour plein de trucs finalement.
Et pour être sincère. C'est parfaitement un ... CRUSH INTENSE LA.
Je vais reprendre les paroles de Lucian.
"J'adore cette histoire."
On sent bien la rage qui s'est accumulé au fil des années; sa haine qui commence à se faire plus présente jusqu'à finalement ... Boum. Faire la connerie de sa vie.
Tuer deux personnes en une. ET UNE D'EUX EST SON AIMEE.
Je vais pleurer.
Surtout qu'au départ t'sais avec le début et tout. Je trouvais ça trop romantique, trop beau.
POURQUOI C'EST TELLEMENT UNE BAKA LA FILLE LA.
ahem.
Bwef.
C'est. franchement.
voilà. JE SAIS PLUS M'EXPRIMER. BRAVO.
J'ai trop envie de rp avec Junjie, c'est pas possible omg.
Je parie que j'suis pas le seul d'façon!
J'te valide sans hésitation, charmant ... Biologiste?
Amuse-toi bien parmi nous!
faudra que je remercie tout plein, Cho, pour t'avoir ramené.
Hésite pas à cliquer sur les liens plus haut.
ET EUH.
BAH.
LET THE GAME START. Cool


edit à la con: oh. j'adore tes musiques btw.
voilà.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: arrest me; Junjie Wen | terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 
arrest me; Junjie Wen | terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» PREVAL’S PRECARIOUS PRECEDENT: AN ARREST OF DUVALIER WILL PUT PREVAL ON A SLIPPE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG :: Premiers Pas :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: