Partagez
 

 Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
Invité
Anonymous



Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi Empty
MessageSujet: Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi   Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi EmptyLun 4 Jan - 19:59



Moi qui ne croyait pas au coup de foudre.

FT. Takashi Kimura & Aiden Owen

Le jeune homme, sa caméra à la main, se dirigeait vers le parc. Ça fait longtemps qu'il voulait aller afin d'y prendre des phots, mais chaque fois qu'il prévoyait d'y aller, il y avait un empêchement. À cette période-ci de l'année, le paysage y était magnifique, c'était quelque chose qu'il voulait absolument photographier, c'est dommage qu'il n'ait pas pu le faire avant. D'autant plus, il était persuadé que si sa mère était encore en vie, c'est quelque chose qu'elle aurait aimé voir. Qui sait, peut-être qu'elle aurait enfin quitté le foyer afin de l'accompagner à Hoshikami. Mais peu importe, ne vivons pas dans le passé.  

Après quelques minutes de marche il se retrouve enfin au parc. Le paysage était loin d'être décevant. Par où commencer? Il balaya le parc du regard. Peut-être qu'il devrait commencer par là où il y a moins de visiteurs, ainsi il s'assurerait de ne déranger personne. Après y avoir passé une partie de la journée, la faim le prit. Une pause ne lui fera pas de mal, de toute façon il pourra continuer après. Il quitta le parc en direction d'un petit restaurant et commanda une simple sandwich. Il retourna au parc et se dirigea là où il pourra s'asseoir, tranquille, au pied d'un arbre.

C'est alors qu'il remarqua la présence d'un autre garçon en pleine lecture au pied d'un arbre. Ça aurait été plutôt joli comme photo. "Ça aurait?" Non il n'allait pas laisser la chance passer. Il prit son courage à deux mains et s'approcha de lui, qu'il n'avait encore jamais vu par le passé. Il s'arrêta devant lui et se lança.  

- « Uhm... Salut- Uh... Je peux prendre une photo de toi? Je veux dire... Ugh.. C'est plutôt artistique avec tout le paysage... »


Il regarda plus loin en se disant qu'il refusera probablement et qu'il n'aurait probablement même pas dû essayer de l'approcher. Il aurait tellement pu l'approcher d'une façon différente, il allait probablement penser qu'il était bizarre maintenant. Une personne qu'il n'a jamais vu avant qui lui demande de prendre une photo de lui. Franchement, bravo Aiden.

Revenir en haut Aller en bas
Takashi Kimura


Messages : 14
Date d'inscription : 01/01/2016
Age : 21

Carte d'identité
Occupation: Rat de Bibliothèque & Futur Écrivain
Nationalité: Japonais
Lié à: Yoko Kizu 8)
humain

Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi Empty
MessageSujet: Re: Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi   Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi EmptyMar 5 Jan - 1:44

Takashi & Aiden
~

Je m'emmerdais cruellement dans la bibliothèque, tout en lisant ce livre que j'avais pris au hasard. Jamais je me serai cru dire cela un jour. Mais voilà. La bibliothèque commençait à me taper sur les nerfs. Tous ses mômes qui y accouraient m'énervaient solide. Serais-je un jour capable de lire en paix? Sans y bien faire attention, je fis basculer la chaise et je me levai. Cette dernière fit trébucher un jeune garçon. Je ne me fis pas prier et j'éclatais d'un rire sonore. Le môme éclata en sanglots, qui se tenait douloureusement son pauvre genou. Je m'y prêtai pas attention et je m'avançai vers la bibliothécaire, tendant ma carte et mon livre d'un ton froid. Je voulais quitter cette bâtisse littéraire au plus vite, et de me trouver un nouvel endroit pour me détendre sans me faire déranger par cette merde enfantine. La femme scanna le document et me tendit mes effets. Sans le moindre signe de politesse, j’attrapai mon livre et la carte avant de me retourner brusquement et m'avancer vers la sortie. L'enfant m'observa toujours de ces grands yeux larmoyants, ce qui me fit rire. Que c'était cons et laids, des enfants. Avouez-le. Sans plus m'en préoccupé, je sortis de cet enfer en soupirant de soulagement. J'étais enfin libéré. Je descendis les nombreuses marches de la bibliothèque, avant de prendre mon élan et sauter des trois dernières marches. Je faillis m'y planter à la dernière. Je n'étais pas très doué en ce qui était des sports, disons-le clairement. J'observais des deux bords, et je souriais de soulagement. Personne ne m'avait vu me planter comme un vulgaire faiblard... J'étais heureux. Je souriais du coin et je partis en direction du parc. Peut-être que je trouverai une place où je pourrais finir ce foutu bouquin? Je déposai mon livre dans mon sac tout en avançant vers la place verte. Mon regard lâchait pas le chemin que j'empruntais pour m'y rendre. Je voyais bien du coin de l'oeil les jeunes filles m'observer. Je fis un rictus de désespoir et je marchais plus rapidement. Je le sais. Je le sais! Pas besoin de m'observer ainsi, mes biches.Vous ne foutez rien de votre journée, vous passez votre temps à tenter de nous attraper dans vos appâts afin de nous servir comme jouet. Vous n'êtes rien. Peut-être affreuses. Foutez-moi la paix, sales garces. Sans plus m'en préoccupé je m'arrêtai devant un saule pleureur. Cet endroit semblait calme et à l’abri du soleil. Je m'installai, assis contre le tronc, et j'ouvris mon livre. Enfin a la lecture. Je fis un sourire narquois avant de m'y plonger. Jamais je n'aurais cru que lire serait vraiment l'une de mes passions. C'était une forme d'évasion, une façon de fuir le monde réel... Le temps passait. Depuis combien de temps étais-je là, assis contre l'arbre? Aucune idée. Je ne levai pas la tête de mon livre, j'avais une crampe au cou. Je lâchai un soupir, découragé. Pourquoi maintenant ? Arf... Une ombre s'avançait vers moi. Je levai avec difficulté ma tête, lançant un regard haineux. Non mais oh. Je ne pouvais pas lire en paix, deux minutes? Je laissai mon pouce sur la page, puis fermai violemment le livre. Mes yeux sondaient le jeune homme aux cheveux de jaï. Le jeune homme tenait à la main un appareil photo. Encore un fan ? Je fermais les yeux et frottai ma chevelure. Doucement. J'ouvris mes yeux en cessant toute activité et l'écoutai parler


«- Uhm... Salut- Uh... Je peux prendre une photo de toi? Je veux dire... Ugh.. C'est plutôt artistique avec tout le paysage...
- Pour être franc, je ne sais pas si ça me tente. C'était vraiment bizarre de ta part de me demander ça comme ça, dans un moment pareil... Tu es qui pour me demander ça ? Si je te dis non, tu diras quoi ?»

J'ouvris doucement mon livre et me replaçai en position de lecture. Oui. Je n'étais pas si méchant que ça. Ce jeune homme allait prendre sa photo qu'il voulait tant. Il me faisait quelque peu pitié... Non... Ce n'est pas ça, exactement. Je voulais lui faire plaisir. Bien mieux approprié, n'est-ce pas ? Sans effectuer le moindre sourire, je laissa le jeune homme en question prendre les photos. Sans attendre son autorisation, je me retournai vers le photographe, un petit sourire narquois sur les lèvres.

«- Tu es content ? Tu en veux d'autres ? Je commence à avoir mal à la nuque. J'vais marcher. Si tu veux m'accompagner, viens. Ou si tu ne veux pas, tant pis. J'ai pas envie de niaiser avec ça. Surtout avec le môme qui m'a mis en rogne une heure plutôt... J'ai pas envie de plaisanter.»


Mémo:
 



Takashi Kimura


Le rêve et la réalité font partie de la

vie.Il faut seulement savoir les

distinguer. Imbéciles.


Superbe ! Meugnifique !
Merci pour la belle signa, Aiden Owen ! *3*
Une rose pour toi ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous



Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi Empty
MessageSujet: Re: Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi   Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi EmptyMar 5 Jan - 2:52




En voyant le regard haineux du jeune homme, je fis quelques pas vers l'arrière. Je savais déjà ce qu'allait être la réponse. Bien que je comprenait parfaitement pourquoi il allait refuser, je me sentais vraiment déçu. De toute façon je savais que c'était stupide de le demander. Et seulement la façon dont je l'ai approché, c'était perdu à l'avance. J'aurais préféré ne pas l'avoir approché du tout. Je se sentait extrêmement mal, Je voyais bien que je l'avais dérangé. je m'apprêta donc à ranger mon appareil photo lorsqu'il me dit exactement ce à quoi je m'attendais. Malgré tout je ne pouvais m'empêcher de penser qu'il avait tellement de beaux yeux. J'aime les yeux verts, ils sont rares. J'avais l'impression de m'y perdre, mais je n'arrivais pas à continuer de le regarder, vu le regard qu'il m'avait lancé. Je pouvais sentir mes joues s'enflammer, et lorsque je rougit, ce n'est pas qu'un peu. J'avais probablement l'air du pire des imbéciles.

- « Pour être franc, je ne sais pas si ça me tente. C'était vraiment bizarre de ta part de me demander ça comme ça, dans un moment pareil... Tu es qui pour me demander ça ? Si je te dis non, tu diras quoi ? » »


Je lui jeta un regard désolé, baissa les yeux et hocha la tête. Je me sentais tellement comme un imbécile. Pour une fois que je fais des efforts pour approcher quelqu'un... Je me fais lamentablement rejeter. C'était la toute première fois que j'avais autant envie de photographier une paysage dans lequel on y retrouvait quelqu'un. Quelqu'un que je ne connaissais pas, que j'avais envie de connaître d'avantage. La photo aurait été parfaite, comme le vis- Mais qu'est-ce que je raconte. Il m'a complètement rejeté, il n'avait pas besoin d'être si rude. En fin de compte, peut-être que tout le monde est pareille. Qu'on soit en Bretagne, en Italie, en Afrique, ou peut-être même en Allemagne, peut-être que les gens sont bêtes comme leur pieds. Juste cette rencontre me donnait envie de m'enfermer à la maison et de ne plus jamais en ressortir. Il se replaça et semblait vouloir me laisser prendre les photos. J'ai hésité un moment. J'en tremblais. J'ai pris les photos rapidement afin de ne pas le déranger plus longtemps. Je me sentais déjà comme la pire des merdes après ce qui s'était passé. Je le regarda dans les yeux et fit une révérence avant de regarder plus loin. Au fond de moi j'avais tellement envie de rester. J'en avais oublié ma faim.

- « je suis vr- »


Soit je n'ai pas parlé suffisamment fort, soit il n'avait complètement rien à faire de ce que je voulais dire. Je dois dire que j'étais vraiment nerveux, j'en tremblais encore. Les photos que j'ai prises étaient probablement ratées. J'espère que j'en ai une qui est réussie au moins, je pourrais revoir son visage par-... Non, Aiden reprends toi le coup de foudre n'existe pas. Tu devrais pas te sentir comme ça après ce qui vient de se passer. Il est peut-être mignon, mais il ne semble pas très amical. Il a forcément une copine. Et pourquoi je pense à ça?! Ce n'est pas moi. Aiden ne panique pas.

- « Tu es content ? Tu en veux d'autres ? Je commence à avoir mal à la nuque. J'vais marcher. Si tu veux m'accompagner, viens. Ou si tu ne veux pas, tant pis. J'ai pas envie de niaiser avec ça. Surtout avec le môme qui m'a mis en rogne une heure plutôt... J'ai pas envie de plaisanter. »


- « Uh, oui, merci... (Arrête de rougir, pauvre imbécile...) Je ne vais pas te déranger plus longtemps, tu as l'air énervé maintenant... Je suis vraiment désolé pour ça... C'est juste que tu avais l'air tellement paisible et tu t'accordais parfaitement au paysage... »


Ma voix tremblait tellement, je dois arrêter de devenir si nerveux. Je suis vraiment le pire. Mon visage était tellement rouge, je me sentais presque comme si les larmes allaient déborder. Ce n'est pas normal. De toute façon c'était fort probablement la première et dernière fois que je le voyais. Il ne se souviendra pas de moi dans une semaine, j'en suis certain. Tout d'un coup je me souviens avoir été acheté une sandwich qui est maintenant introuvable. Tant pis, je suis tellement nerveux que je ne crois même plus avoir faim. Je mangerai plus tard.

- « Encore désolé pour ça... Je ne voulais pas te déranger... Je vais te laisser tranquille... »


Revenir en haut Aller en bas
Takashi Kimura


Messages : 14
Date d'inscription : 01/01/2016
Age : 21

Carte d'identité
Occupation: Rat de Bibliothèque & Futur Écrivain
Nationalité: Japonais
Lié à: Yoko Kizu 8)
humain

Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi Empty
MessageSujet: Re: Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi   Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi EmptyMar 5 Jan - 9:36

Takashi & Aiden
~

J'en avais marre, j'étais vraiment sur le bord des larmes. Il avait gâché ma fin de journée. Sérieux? Je laissai défiler ma colère et je me retournai vers le jeune homme. Il s'excusait? À quoi bon, il avait déjà tout détruire ma journée. Pour une photo. C'était assez idiot. Vraiment idiot. Je rangeai mon livre dans mon sac et je secouai négativement la tête. Je voulais de la tranquillité, du silence! Personne ne voulait comprendre ce que je voulais! Fallait-il que je le hurle en haut des montagnes? Je serrai mon poing. Je voulais que l'on me  comprenne et qu'on respecte cette décision. Cela serait-il possible de respecter mon opinion? Je leva mes yeux vers le jeune homme, près à lui cracher du venin... Puis je me figea . Il avait... des yeux bleu-gris. Wow. Je sentis mon regard se poser sur ce dernier. J'en fus... Je ne sais plus trop... Comment dire... C'était seulement. Hallucinant. Vivement, mes joues prirent feu et je baissa la tête, honteux. Je m'en... Fichais complètement. Ok? Vous n'avez rien entendu. Rien du tout. Je serrai mon chandail entre mes doigts avant de replonger mon regard plein de haine sur cet homme. Il... avait les joues rouges? Je fronçais les sourcils et je cessa d'avancer vers lui. Il avait l'air aussi honteux que comme je l'étais plus tôt, il y avait à peine deux minutes. Je faillis lâcher un rire moqueur en l’apercevant. Mais je me rappelais que j'étais en colère contre cet être, qui semblait fragile qu'un poussin. Non mais regardez le. Qui voudrait frapper un être aussi... mignon? Moi. Oui, moi. Je serra mon chandail plus fort, lutant contre la tentation de lui foutre ma main sur son visage. Je détestai son sourire gêné, il me tapait sur les nerfs... Ou je ne sais pas, finalement. Il me gênait. Mais, je ne me sentis pas capable de le repousser. Comparé aux autres, ce jeune homme était plutôt bien... spécial. Il avait quelque chose en lui que j'aimais bien. Je ne savais pas trop. Je sentais sa nervosité monter en flèche alors qu'il tenait fermement sa caméra, il stressait surement. Le jeune homme ne semblait pas vouloir rester en sa compagnie, peut-être avait-il compris mon message ? Sans trop m'en rendre compte, je me frottai la nuque. Peut-être était-ce par réflexe afin de soulager mon mal de tête ? Peut-être à cause d'un malaise inconnu ? Je ne savais pas à quoi l'identifier. Je sentis la fatigue monter. J'avais surement passé trop de temps à lire ce bouquin... Mais bon. Il fallait bien que j'en subisse les conséquences, non . Puis, première fois depuis la fin des photos. Le jeune homme à la chevelure noire corbeau ouvrit la bouche. Je haussai un sourcil, avant de me croiser les bras et de l'écouter attentivement. Qu'allait-il raconter encore une fois ?


«- Uh, oui, merci... Je ne vais pas te déranger plus longtemps, tu as l'air énervé maintenant... Je suis vraiment désolé pour ça... C'est juste que tu avais l'air tellement paisible et tu t'accordais parfaitement au paysage...
- Épargne-moi tes excuses, minable ! Je m'en fiche... Si je t'ai laissé faire, c'est que tu ne me dérangeais pas. Peut-être un peu. Il est rare que je me laisse prendre en photo par un type de ton genre. Alors considères-toi chanceux, le jeune. Eh ? Non Tu restes avec moi, t'as l'air bien trop faible pour te défendre, le faiblard. Viens avec moi et allons marcher. Et interdiction de me fausser compagnie. Compris ?! Tu le dois. En échange des photos... Ça te va ? »

Je  l'observait de haut. Mine de rien, j'observai le jeune trembler de tous ses membres. Je lui faisais autant peur ? Alors là... Un long râlement sortit de ma bouche et je finis par faire un petit sourire. Je détestais les enfants. Et il en était un. Je commençai la marche, attendant qu'il vienne m'y rejoindre. Je ne comprenais pas ce que j'avais. Pourquoi étais-je aussi gentil avec ce jeune homme que je ne connaissais seulement... même pas ? Je me sentais mal. Voilà toi. Vous allez surement vous dire : Kimura... Se sentir mal . Bah si. Vous en avez même la preuve. Je l'avais bien décris. Je me sentais mal pour lui. Je tournai la tête vers le jeune homme en soupirant. Allait-il cesser d'avoir autant peur ?!

«- Arrête d'avoir peur. C'est assez insultant comme ça ! Je fais autant peur ? Au fait, c'est quoi ton nom ? Je veux savoir... S'il te plaît ?»,disais-je en rougissant lentement, en détournant la tête.




Takashi Kimura


Le rêve et la réalité font partie de la

vie.Il faut seulement savoir les

distinguer. Imbéciles.


Superbe ! Meugnifique !
Merci pour la belle signa, Aiden Owen ! *3*
Une rose pour toi ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous



Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi Empty
MessageSujet: Re: Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi   Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi EmptyMar 5 Jan - 21:29




Je voyais bien qu'il n'avait pas envie que je l'accompagne. Je savais, maintenant je me sens encore plus mal de lui avoir demandé. Partir est probablement la bonne chose à faire. Il semblait lui aussi sur le bord des larmes. Je baisse les yeux à nouveau, en voyant qu'il s'avançait vers moi, j'avais l'impression qu'il allait me frapper. Je fis quelques pas vers l'arrière. J'avais peur, j'avais l'impression que je ne rentrerais pas chez moi en un morceau. Je lève alors les yeux vers lui pour remarquer qu'il s'est arrêté et qu'il rougissait, lui aussi. Il s'est mis à serrer son chandail. Mais qu'attendait-il pour me frapper? Je voyais que c'était tout ce qu'il voulait faire. Pourquoi se retenait-il alors? Peu importe. Ce n'allait pas être la première fois que je me faisais frapper. J'avais l'habitude, quand j'habitais encore en Bretagne avec mon père.

Peu importe, je rangea ma caméra que je tenais si fermement, j'avais l'impression qu'elle se casserait dans mes mains. J'étais toujours aussi nerveux et je tremblais toujours. La façon dont il agissait était tellement étrange, on dirait qu'il voulait se moquer de moi, mais il conservait son regard plein de haine. Je ne comprenait pas pourquoi il m'avait invité à le suivre alors qu'il était si énervé. Et encore moins comment il trouvait le courage de s'exprimer, comme je n'ai jamais su le faire. Il se mit alors à se frotter la nuque. Était-ce seulement parce qu'il avait mal? Ou peut-être que j'avais raison, je l'ai peut-être rendu mal à l'aise.

- « Épargne-moi tes excuses, minable ! Je m'en fiche... Si je t'ai laissé faire, c'est que tu ne me dérangeais pas. Peut-être un peu. Il est rare que je me laisse prendre en photo par un type de ton genre. Alors considères-toi chanceux, le jeune. Eh ? Non Tu restes avec moi, t'as l'air bien trop faible pour te défendre, le faiblard. Viens avec moi et allons marcher. Et interdiction de me fausser compagnie. Compris ?! Tu le dois. En échange des photos... Ça te va ? »


Par un type de mon genre? Était-ce si mal de demander à quelqu'un une simple photo? Il ne me connaissait même pas. Une bouffée de chaleur me pris, vous savez, lorsque vous vous faites gronder et que vous vous sentez super mal d'un coup. Le regret d'avoir déranger quelqu'un. Je suis un faiblard, je sais. Il n'était pas obligé de me le rappeler. Tout d'un coup une image de mon père m'est apparue. Je me frotte alors les yeux, je ne voulais plus avoir à me souvenir de lui. Il a ruiné mon enfance, mon adolescence. J'aurais préféré ne pas avoir de père du tout. Comme ça j'aurais pu prendre mes décisions moi-même. Il commença à marcher et semblait m'attendre. Je suppose que je n'avais plus vraiment le choix. Je me suis mis à le suivre, mais je restais un peu à l'arrière. Disons seulement que je n'avais pas vraiment envie de recevoir un coup en plein visage.

Jamais je n'aurais cru qu'un garçon si attirant pouvait s'avérer si froid. Mais ne sois pas stupide, Aiden. On t'a toujours dit de ne pas te fier aux apparences. La vie serait tellement plus facile si nous pouvions s'y fier, par contre. Avant même de lui parler, j'aurais cru qu'il était le genre de garçon souriant, accueillant... Attentionné, même. Ça aurait été bien. Je dois dire, peut-être que je n'ai que choisi une mauvaise journée pour lui parler. Peut-être qu'il avait eu une mauvaise journée et que normalement il est exactement comme je l'imaginais... Ou peut-être c'est juste ma tête qui me fait croire des choses, des choses que j'aurais aimé qui soit réelles. Mais merde Aiden, à quoi tu penses. Ce n'est qu'un inconnu. Tu l'as dit toi-même tout à l'heure, il t'oublieras probablement si rapidement... Le passage d'un simple poisson dans un océan. Si il était plus gentil, ça m'aurait probablement affecté... Enfin... Je ne peux pas dire que ça ne m'affecte pas... Peu importe, je préférais ne pas lui répondre. Jusqu'à ce qu'il m'adresse à nouveau la parole.

- « Arrête d'avoir peur. C'est assez insultant comme ça ! Je fais autant peur ? Au fait, c'est quoi ton nom ? Je veux savoir... S'il te plaît ? »


J'étais complètement perdu dans mes pensées. J'ai entendu la question, mais il me prit quelque secondes avant d'y répondre. Comme si j'étais dans un tout autre univers. Eh merde. J'espère que ça ne l'énervera pas plus qu'il l'était déjà. Je sursauta presque et leva les yeux vers lui.

- « Je n'ai pas peur... Je suis désolé... Je m'appelle Aiden, mais je ne crois pas que ça a beaucoup d'importance... Et toi? »


Je lui ai demandé son nom. JE LUI AI DEMANDÉ SON NOM. Mais qu'Est-ce qui se passe avec moi aujourd'hui? Qu'est-ce que ce sera la prochaine fois? Mon numéro de portable? Mon adresse? Il y a décidément quelque chose qui cloche avec moi. De toute façon pourquoi je répond à sa question si c'est si insignifiant? Je pouvais sentir le battement de mon cœur qui s'accélèrent, le stress qui remonte. Voir que je commençais enfin à me calmer. Mes joues qui s'enflamment à nouveau. J'aurais dû partir... Ça aurait probablement été mieux pour tout le monde... Il aurait pu retourner à ses occupations, et je ne me sentirais pas comme si mon cœur allait exploser.  


Revenir en haut Aller en bas
Takashi Kimura


Messages : 14
Date d'inscription : 01/01/2016
Age : 21

Carte d'identité
Occupation: Rat de Bibliothèque & Futur Écrivain
Nationalité: Japonais
Lié à: Yoko Kizu 8)
humain

Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi Empty
MessageSujet: Re: Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi   Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi EmptyMer 6 Jan - 20:25

Takashi & Aiden


Il accepta de me suivre, ce qui me fit effectuer un sourire amusé. Un petit chien qui suivait son maître. Mon sourire s'étira en quelque chose de plus tendre, de plus joyeux. Je ne savais pas comment l'expliquer. Mais... Je commençais à l'apprécier. Je glissa une main sur ma chevelure brune en soupirant, lui lançant un faux regard indifférent alors qu'il rangea sa caméra dans son sac. Je suivais du regard son geste, puis cessa tout mouvement. Il tremblait. Je me sentais... Mal. Il avait l'air si faible. J'avais bien envie de lui envoyer une pichenette sur son front pour le décontracter un tout petit peu. L'ambiance était bien maussade. Elle était étrange même. Ma colère se dissipait tranquillement, alors qu'observant les doux traits du visage du jeune garçon, mon cœur en battait violemment la chamade. Que se passait-il? Qu'elle était donc cette sensation agréable.... Euh, cette sensation désagréable dans mon estomac? Papillon. Je sentis bourdonner  joyeusement mon ventre, comme si j'étais... En amour. Je fronçais les sourcils, et je perdis mon sourire. Je ne voulais plus jamais ressentir de tel en moi, c'était tellement sale l'amour. On m'avait brisé le cœur maintes fois que pour moi, cela ne servait plus à rien d'aimer à nouveau. On avait joué avec ce dernier d’innombrable fois que j'avais décidé une fois pour tout de me foutre carrément des femmes. Mais des hommes? Non. Étrangement, je n'avais pas fermé cette porte qui menait vers mon cœur. Pourquoi? Pour vous répondre, je me sentais bien. Vraiment bien. Voilà tout. Je plaçai d'un élan mon sac sur mon épaule tout en poursuivant notre marche. Jamais je n'aurais marché avec un parfait inconnu. Mais il était complètement différend des autres; il ne recherchait pas la bagarre. C'était déjà un bon point positif pour lui. Pour nous, plutôt. S'il ne m'attaquait pas, je ne l'attaquerais pas. Dû donnant-donnant. Je fonctionnais de cette manière, ce qui déplaisait à certains d'entre vous. Je m'arrêtai quelques secondes afin de me pencher et d'attacher mes lacets. Sans perdre une seconde, je me relevai et me plaçai à ses côtés. Je ne me sentis pas insulté, moi qui détestais marcher avec quelqu'un. Je me surprenais, pour vous l'avouer. Cet homme avait une sorte de pouvoir sur moi. Une sorte de lien d'attachement. Je ne saurai le décrire. Quelque chose qui m'obligeait à prendre... Soin de lui. Je n'étais pas capable de le frapper. Encore moi de l'insulter aussi lâchement... Je ne me comprenais plus. Je me sentais surprotecteur tout d'un coup. Je sentis mon estomac gargouiller. J'avais faim. Je frottais d'un air agacé mon ventre. Je tournai de l’œil, ignorant ce cri de détresse. Je lançai un regard vers le jeune homme aux cheveux noirs corbeau. Il se nommait Aiden? Joli nom. De quelle nationalité était-il? Ce serait trop bête de lui demander, pas vrai? Il me demandait le mien. Sans me faire prier, je lâchai un petit sourire. Première fois que quelqu'un me le demandait. Peut-être n'était-il que trop bête pour comprendre que je ne suis pas celui qu'il pensait. Mais bon. Il me l'avait demandé, alors pourquoi pas lui répondre?

«-Je me nomme Kimura. Takashi Kimura. Je viens tout juste d'arriver en ville, dont je ne connais que le parc, la bibliothèque et mon chez moi. Génial n'est-ce pas? Je ne sais même pas où je pourrais bouffer! J'suis tellement idiot, Aiden ! »

J'éclatais de rire, avant de mettre mes mains dans mes poches. C'était la première fois que je riais autant dans une journée. Je commençais à croire qu'Aiden ne m'était pas apparu par accident. Je me tournais vers lui. Est-ce qu'il était un nouvel habitant de cette ville aux étoiles lui aussi? Je n'osais pas lui poser la question. Je posai ma main sur son épaule en soupirant, d'un air ennuyé.

«-Eumh... Tu connaîtrais pas une place où est-ce que je pourrais bouffer...? Je crève la dalle... »



Takashi Kimura


Le rêve et la réalité font partie de la

vie.Il faut seulement savoir les

distinguer. Imbéciles.


Superbe ! Meugnifique !
Merci pour la belle signa, Aiden Owen ! *3*
Une rose pour toi ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous



Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi Empty
MessageSujet: Re: Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi   Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi EmptyJeu 7 Jan - 1:54




J'avais décidé de le suivre et il en avait l'air heureux. Ça devait être la chose la plus mignonne que j'ai jamais vue... Non, C'ÉTAIT la chose la plus mignonne que j'ai vue de toute ma vie. J'avais seulement envie de le serrer dans mes bras- Non Aiden ferme la. C'est ta tête qui te joue des tours. Regarde comment il agis avec toi depuis le début. Je devais partir avant qu'il ne soit trop tard. J'ai trop peur de tout gâcher. Peu importe, ce que j'ai vu, je n'arrive même plus a trouver les mots pour le dire. Je sentais, encore une fois, mes joues s'enflammer. Je baissa ma tête. J'avais l'impression qu'il me fixais. Je leva alors les yeux vers lui. Bam, contact visuel. Encore une fois je me suis brièvement je me suis perdu dans ses magnifiques yeux. Définitivement les plus beaux. Des yeux d'un vert aussi riche... C'était presqu'irréel. Soudainement il se met à arrêter de sourire. J'avais encore foiré, j'en étais certain. Juste la façon dont il a arrêté de sourire, l'air qu'il a prit.

Il reprit alors son chemin, je décida donc de le suivre, encore une fois. Franchement, si je le connaissais depuis un moment déjà je crois que je l'aurais déjà rattrapé, je marcherais à ses côtés et je tiendrais son bras ou sa main.... Raah, dans mes rêves. Je l'attendais, le temps qu'il rattache ses lacets. Il se remit donc à marcher à mes côtés... Non, tu ne comprends pas... À côté de moi. Dans le sens où j'aurais qu'à faire un petit effort et je pourrais prendre sa main. En fin de compte il avait l'air plutôt gentil, maintenant qu'il s'était clairement calmé. Je pouvais ainsi voir son vrai visage. Enfin, je crois, j'espère. Je me contentais de marcher avec lui. L'atmosphère était tellement différent maintenant qu'il n'était plus énervé. J'avais l'impression que rien ne pouvait m'atteindre, maintenant. Pour la première fois de ma vie, je me sentais finalement en sécurité en compagnie de quelqu'un. Je sais, je dois faire attention. Mais il m'était impossible de douter de ce garçon. Ça peut paraître bizarre, mais... je crois avoir complètement changé d'avis en ce qui concerne le coup de foudre. En marchant, j'entendais son ventre lui crier famine. Je tourna la tête vers lui et regarda plus loin. Il allait probablement me fausser compagnie pour aller se chercher à manger maintenant. Mais peu importe, ça ne me gêne pas.. Il peut faire ce qu'il veut...

- « Je me nomme Kimura. Takashi Kimura. Je viens tout juste d'arriver en ville, dont je ne connais que le parc, la bibliothèque et mon chez moi. Génial n'est-ce pas? Je ne sais même pas où je pourrais bouffer! J'suis tellement idiot, Aiden ! »


Il m'adressait la parole à nouveau, j'avais franchement envie de lui montrer les plus belles places de cette ville. Du moins, celles que je connaissais. Et peut-être que je pourrai prendre des photos avec lui..? Ce serait tellement bien, je pourrais garder ce souvenir. Le souvenir de la première fois que je suis devenu si aveugle en rencontrant quelqu'un. La première fois que j'ai vécu le coup de foudre. Moi aussi je les sentais, ces papillons dans mon ventre. Encore une fois, je m'apprêtais à lui proposer quelque chose lorsqu'il m'interrompit. Ce n'est pas grave, c'est ma faute de toute façon, ce n'est qu'à moi à parler plus fort.

- « Si tu veux je peux- »



- « Eumh... Tu connaîtrais pas une place où est-ce que je pourrais bouffer...? Je crève la dalle...  »


Je lui aurais bien proposé cette place où je suis allé plus tôt, mais y retourner serait plutôt étrange de ma part. Mais de toute façon même si j'y allais je ne commanderais rien. Je n'ai toujours pas retrouvé l'appétit. J'allais presque lui agripper le poignet pour lui montrer un petit restaurant sympa, mais j'ai réalisé avant qu'il réagirait probablement mal.

- « Oui, enfin... Je connais plusieurs endroits où tu pourrais aller te chercher à manger... Suis moi...  »


Bon sang, je n'arrivais toujours pas à croire l'effet que me faisait ce garçon. Et attends... Qu'est-ce que je fais s'il m'invite à manger avec lui? Non, ça n'arrivera pas. De toute façon je n'en vaux pas la peine, et il pense probablement la même chose. Continue de rêver, Aiden. Tu sais parfaitement qu'aucun de tes petits rêves ne deviendront réalité. Bref, je me dirigeait vers un petit restaurant plutôt tranquille qui servait des repas plutôt variés pour un prix raisonnable. J'espérais que ça lui plairait. Nous y sommes arrivés après quelques minutes de marches. Je tourna la tête vers lui et désigna le restaurant.  

- « J'espère que ça te va... Sinon j'en connais d'autres, si tu veux.. »



Revenir en haut Aller en bas
Takashi Kimura


Messages : 14
Date d'inscription : 01/01/2016
Age : 21

Carte d'identité
Occupation: Rat de Bibliothèque & Futur Écrivain
Nationalité: Japonais
Lié à: Yoko Kizu 8)
humain

Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi Empty
MessageSujet: Re: Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi   Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi EmptyVen 8 Jan - 8:56

Takashi & Aiden

Aiden n'avait pas... L'air d'être à sa place. Ça me répugnait à l'idée qu'il tremblait de peur à cause d'une erreur que j'ai commisse il n'y a que quelques minutes. Pourquoi avais-je été aussi bête avec lui? Je ne le connaissais à peine, je me sentais nul sur ce point-là. Sans bien vous le cachez, je m'énervais à l'idée de savoir que je prenais en pitié ce jeune homme. Jamais je n'aurais pris un air aussi protecteur envers quelqu'un. Pourquoi fallait-il que ce soit avec Aiden? Pourquoi, disons, pas une autre personne? Je me sentais, insulté. Ou pas, je ne savais pas. Je n'avais pas à me rabaisser ainsi. Que devais-je faire? Le garder avec moi? Ou juste le laisser comme une vulgaire merde? Je ne pouvais pas choisir. Je ne savais pas quoi choisir. Mon cœur s'effrita chaque fois que je disais quelque chose de mal envers lui. Je ne comprenais pas. Rien de rien. Nada. Du tout. Mon cœur s'était-il fait... Voler par cet étranger? Enfaîte. Je le voulais, je le souhaitais. Umpf! Qu'est-ce que je racontais, là?! Il y à peine vingt minutes, je voulais l'assassiner pour son effronterie! Quelle effronterie, au fait? Le fait de m'avoir demandé une photo? Pour une photo de plus dans sa galerie d'art? Je me trouvais bien idiot, maintenant. Ce n'était qu'une photo. Je m'étais énervé pour rien. Pour rien... Comme toujours, quoi. Je laissai mon regard s'échapper sur la plaine verte à ma gauche. Serein. Tout était calme. J'avais bien envie de m'y étendre et d'ouvrir mon ouvrage, feuillant amoureusement ses pages blanches de ce dernier. Dans le silence. Mais... Je ne pouvais pas. Quelque chose m'obligeait à rester avec ce faiblard. Je n'avais pas envie de le laisser partir. Je ne le voulais pas. Je ne pouvais pas. Une voix retentit, ce qui me fit revenir graduellement dans la réalité. Je me retournais instinctivement vers le jeune homme en lâchant un soupir. Il pouvait m'y emmener . J'étais difficile sur beaucoup de points. J'aimais peu de choses, comme vous avez pu le remarquer. Je détestais. J’abhorrais. Pour aucune raison souvent. Mon regard se promenait entre les lèvres d'Aiden et ses yeux. Ses lèvres semblaient bien délicieuses. Ses yeux... je ne pouvais rien dire... Ils étaient incroyables. Ils étaient d'un bleu-gris perçants. C'était plus que parfait, je devais l'avouer. Je fermai les yeux et les rouvris, ce n'était pas le temps de penser à ça. Tendant l'oreille, j'écoutais ce qu'il avait à dire.


- « Oui, enfin... Je connais plusieurs endroits où tu pourrais aller te chercher à manger... Suis moi... »


Cette fois-ci, je n'ouvris pas la bouche. Je me contentai d'un bref signe de la tête et je le suivis. Aiden avait bien l'air pensif, ce qui me bloqua. Je voulais lui parler. Parler de tout et de rien, rire et même l'embrasser... Mais qu'est-ce que je raconte là ?! Roh mais ça ne va pas . Espèce de pensée idiote. Il ne... Ne m'intéressait pas. Je ne l'intéressais pas. Tout est clarifié . Personne n'aimait l'autre, c'était complètement inutile. Il avait sûrement quelqu'un dans sa vie, je ne croyais pas qu'il ne laisserait une personne indifférente grâce à son regard aussi... Craquant. Je le suivis, l'observant toujours du coin de l'oeil. Je ne pouvais pas m'en empêcher. Il était vraiment... Beau. Je sentis mes rouges se réchauffer. Je tournai légèrement la tête, grimaçant. Pourquoi je devais rougir à chaque fois que je parlais de ce gamin ? J'étais pourtant capable avec les autres hommes. Alors qu'avec lui, je n'en étais juste pas capable. Je me sentais bien avec lui... J'adorais sa présence, elle m'apaisait. Elle avait un pouvoir tranquillisant sur moi. Sans vous mentir, je l'appréciai. Je l'adorais. Je... L'aimais. Je devais surement l'aimer. Je ne cessais de sentir mon cœur palpiter chaque fois que je lui parlais, ou bien à le regarder... J'en mourais l'envie de le prendre dans mes bras, le serrer et l'embrasser sans l'avertir. Mais... N'allait-il pas trouver cela étrange ? Il y à peine quelques minutes, je l'insultais gratuitement. Je disais le détester. Mais était-ce le cas maintenant ? Est-ce que je le détestais maintenant ? Je... Non.


- « J'espère que ça te va... Sinon j'en connais d'autres, si tu veux..
- « Euh... Oui. Ça m'intéresse. Rentrons.
»


Sans trop m'y préoccuper, j'avançais vers la porte et je l'ouvrai. J'attendis qu'Aiden puisse passer avant de fermer la porte. Aussitôt, un serveur accourut nous accueillir. Je lui lançai un regard rempli de dégoût, ce qui le fit stopper net. Ce dernier inclina la tête et désigna une table. J'attrapai inconsciemment le poignet d'Aiden tout en m'avançant vers l'endroit ou l'homme nous avait désignés. Je pris place en soupirant et regardai Aiden.


- « Je paye la note. Choisis ce que tu veux, je vais te payer. Je sais que tu as faim... »




Takashi Kimura


Le rêve et la réalité font partie de la

vie.Il faut seulement savoir les

distinguer. Imbéciles.


Superbe ! Meugnifique !
Merci pour la belle signa, Aiden Owen ! *3*
Une rose pour toi ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous



Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi Empty
MessageSujet: Re: Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi   Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi EmptySam 9 Jan - 7:02




Lorsque je lui parlais, je remarquais que son regard se promenait de mes yeux à ma bouche. Ce qui faisait en sorte que j'arrivais encore moins à le regarder dans les yeux. Ce n'est pas parce que je n'avais pas envie de regarder ses yeux et de m'y perdre à journée longue, mais ça me rendait un peu mal à l'aise. Déjà, c'était bien que je passe ma journée avec quelqu'un... Je le trouvais tellement irrésistible. Peu importe, les rares personnes qui prenaient la peine de me parler faisaient la même chose que lui. Je ne me fais que de faux espoirs. Comme je l'ai dit auparavant, quelqu'un comme lui ne peut simplement pas s'intéresser à quelqu'un d'aussi banal que moi. Ah, si seulement je pouvais déchiffrer les pensées des autres. Quoique, je serais probablement déçu. Et si il tentait de me manipuler? ... Je devrais définitivement faire attention aux personnes qui m'approchent. Cette fois c'est différent, je l'ai approché, mais peut-être qu'il l'aurait fait, lui aussi. Enfin, probablement pas.

En lui proposant de me suivre, il ne répondit pas. Est-ce que j'avais fait quelque chose de mal? Le fait qu'il se contente de me suivre sans rien dire me rendit encore plus nerveux. J'aurais tellement aimé pouvoir parler avec lui, trouver un sujet de conversation et le conserver. Je n'aimais pas le malaise qui s'était installé. Tout le long tu trajet, nous ne nous somme rien dit. Un peu plus et je me serais mis à pleurer. Bon sang je dois changer ça. Se sentir comme si tu allais pleurer sans raison comme ça... C'est un truc de faiblard. J'en ai assez d'être faible. Je dois changer, ce n'est plus une option. Même lui, il ne me connaît même pas et il sait déjà que je suis un faiblard. Il l'a dit lui-même. Je ne parle pas nécessairement de force physique, mais psychologiquement... Je suis faible. J'espérais tellement qu'il ne me détestait pas pour ça. Ou qu'il ne se mettra pas à me détester, du moins.... Quoi qu'il ne m'aurait pas suivi si c'était le cas.

Bref, heureusement l'endroit avait l'air de lui plaire. Il a ouvert la porte et m'a laissé passer devant lui... J'hésita avant d'entrer, les joues enflammées à nouveau et y entra finalement. Seul un petit «merci» timide pouvait se faire entendre. Comme nous pouvions nous y attendre, un serveur courut nous accueillir, j'ai aperçu le regard que Takashi lui a envoyé avant qu'on nous indique une table. Il prit alors mon poignet pour m'amener à la table. Je me sentais comme si tout était au ralentit, je ne crois même pas qu'il a réalisé ce qu'il venait de faire. Bien que ce n'était pratiquement rien, mon cœur se mit à battre plus rapidement. Je n'arrive même pas à imaginer ma réaction si il avait pris ma main au lieux d'agripper mon poignet. J'en serais probablement mort. Bref, nous nous sommes installés à table. C'était presque romantique, une petite table à deux. Comme un tête à tête. Il ne manquait que les chandelles et tout était parfait.  


- « Je paye la note. Choisis ce que tu veux, je vais te payer. Je sais que tu as faim... »


- «J'apprécie, mais je n'ai pas très faim... De toute façon j'ai mangé plus tôt...»


Je me sentais tellement mal même si ça me rendait si heureux. On aurait dit un rendez-vous... Ce serait bien mon premier et probablement mon dernier. Personne ne veut de rendez-vous avec quelqu'un de si faible. Je parie qu'il a déjà quelqu'un dans sa vie. Même, une copine. En attendant que le serveur vienne nous voir afin de prendre nos commandes, nous regardions le menu. Des spaghettis.... je pouvais nous imaginer manger des spaghettis ensemble... Bon sang, je ne vais pas bien, mais ce serait tellement mignon... Je parie qu'il le fait avec sa copine, un souper en amoureux avec des chandelles et du spaghetti... Peu importe, je dépose le menu plus loin, de toute façon je ne prendrais rien, je me sentirais bien trop mal. Si quelqu'un devait payer ce repas, c'était moi, pas lui. Mes joues encore rouges puisque j'avais tellement d'idées qui me passaient en tête.

Le malaise étaient toujours un peu présent, si ce n'est pas plus. Surtout après qu'il m'ait agrippé le poignet et après que je me sois mis à imaginer des tonnes de trucs, tout ça probablement pour rien. De toute façon je n'ai besoin de personne dans ma vie, je peu très bien vivre moi-même. Bien que l'avoir à mes côtés serait tellement bien. Il a l'air du genre de personne plutôt attentionné, si je me fie à la façon dont il agit présentement... Espérons seulement que ce n'est pas un manipulateur ou l'un de ces joueurs... Je n'ai pas envie d'avoir le cœur brisé pour ça, et encore moins d'être en peine d'amour. Je ne l'ai jamais vécu avant et franchement ça me fait peur. Rah tant pis, la curiosité m'a complètement gagné.

- «Je me demandais, je suis vraiment désolé de te demander ça.... Uh... Non, rien, c'est stupide.... »

Revenir en haut Aller en bas
Takashi Kimura


Messages : 14
Date d'inscription : 01/01/2016
Age : 21

Carte d'identité
Occupation: Rat de Bibliothèque & Futur Écrivain
Nationalité: Japonais
Lié à: Yoko Kizu 8)
humain

Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi Empty
MessageSujet: Re: Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi   Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi EmptyMer 24 Fév - 22:10

Takashi & Aiden

Takashi observa directement les yeux du jeune homme installé devant lui. Il avait l'air mal à l'aise... Mais pourquoi ? Parce qu'il lui avait saisit le poignet ? Parce qu'il ne se lassait pas de l'observer droit dans les yeux ? Le garçon aux yeux d'émeraude échappa un soupir ennuyé et prit doucement le menu. Takashi n'allait pas se faire prier et allait bien payer un petit repas pour Aiden. S'il devait refuser... Il ne savait pas comment il allait réagir. Le jeune homme serait-il peiné, attristé ou en colère ? Lui même ne savait pas comment il allait réagir. Takashi laissa son regard se promener dans le menu, ne le détachant pas une seule fois. Intéressé par ce qui lisait ? Non, pas vraiment. Il tentait seulement d'éviter son regard. Il tentait d'éviter ce regard si gris, si magnifique, si... Enfin bref. Il sentit ses joues se teinter de rouge. Vivement, Takashi monta le menu à la hauteur de son visage, un faible sourire s'étirant sur ses lèvres amusées. Honteux ? Désespéré ? Il ne le savait pas trop. Il baissa doucement le carnet et regarda d'un air neutre. Aiden refusait ? Il gonfla les joues de colère. Il n'avait pas le droit de refuser une offre... Qui venait du cœur. Il avait déjà mangé ? Takashi s'en foutait. Le jeune aux yeux d'épinettes l'avait invité, chose rare de sa part. Il descendit cependant le menu d'une douceur qu'il ne croyait incapable, et regarda le jeune homme tout en soufflant :

- J'insiste, s'il te plais... Fais le pour moi au moins ?

Il fit les yeux doux, avant d'éclater d'un rire amusé. C'était la première fois depuis la confrontation des jeunes de l'Orphelinat. Il ouvrit ses yeux vers lui en reprenant son air calme et neutre, et déposa le menu sur la table. Takashi espérait qu'il accepterait. Car jamais il n'avait ressentit une émotion plus que positive pour quelqu'un qu'il venait tout juste de rencontrer. Takashi lâcha un soupir et regarda le serveur en grognant. Non. Ils n'avaient pas choisient leurs plats, baka. Takashi regardait le serveur d'un air contrarié.

- Fout nous dont la paix, on a pas encore choisit ! Je vais t'appeller quand nous aurons finalement choisit, compris ?! Tsht... Baka...


Le jeune serveur recula lentement le dos courbé tandis que Takashi croisa les bras. Il tourna la tête vers Aiden en lâchant un soupir désespéré, avant de le regarder droit dans les yeux. Le jeune aux yeux gris semblait encore plus timide. Il ouvrit la bouche. Takashi descendit ses yeux vers ses lèvres, les observant avec envie... Euh quoi ? Il sentit une fois de plus ses joues s'enflammées et rapidement, Kimura lui fit un regard complètement indifférent.

- Je... Je t'écoute. Même si c'est quelque chose de stupide, je t'écoute. Raconte moi... Je suis curieux !



Gneh:
 



Takashi Kimura


Le rêve et la réalité font partie de la

vie.Il faut seulement savoir les

distinguer. Imbéciles.


Superbe ! Meugnifique !
Merci pour la belle signa, Aiden Owen ! *3*
Une rose pour toi ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous



Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi Empty
MessageSujet: Re: Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi   Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi EmptyDim 27 Mar - 1:23





Le garçon me regarda et laissa s'échapper un soupir qui s'emblait ennuyé. Qu'avais-je fait? Peu importe, je ne le saurai peut-être jamais. Du moins, j'en suis certain. De toute façon si quelque chose lui déplaisait il avait l'air du genre de garçon à le dire clairement, comme si tout devait être comme il le devait. Je peux comprendre, je suis aussi frustré quand les choses ne se passent pas comme je l'espérais ou comme je l'avais prévu. Mais j'en avais l'habitude, c'est pourquoi aujourd'hui je n'attend plus rien de la vie, faire des plans est la chose parfaite pour se retrouver déçu par les évènements. Imprévus, accidents... Il y aura toujours quelque chose pour vous empêcher de faire ce que vous voulez réellement faire. C'est ma façon de penser... Regardez mon père, par exemple. Il s'amusait pratiquement à ruiner mes rêves en m'empêchant de partir. Je suis heureux d'être ici aujourd'hui, c'était de loin la meilleure décision que j'ai prise. Je suis heureux de ne pas avoir baissé les bras comme je l'ai toujours fait, le résultat est très concluant. Il faut dire que j'aurais tout fait pour quitter cet enfer. Je n'avais plus envie d'avoir un rôle de marionnette...

Il agissait bizarrement, je continuais de le regarder alors qu'il lisait le menu. Il semblait fuir quelque chose... Non, son regard ne trompait pas, il fuyait définitivement quelque chose. Je ne pouvais pas être plus nerveux. À un certain point, il cachait même son visage derrière le menu pour que... Je ne sois plus en mesure de le regarder? Je détourna le regard et passa une main dans mes cheveux. J'avais probablement tout foiré une fois de plus. Qu'avais-je à perdre? J'avais tellement envie de simplement m'excuser, de me lever et partir. je continuais de me répéter que c'était probablement la première et dernière fois que je le voyais... Quoi qu'il m'avait dit son nom... Comment devais-je l'interpréter? Était-il intéressé à une autre rencontre? À quoi je pense.. Personne n'est intéressé. Je le regarda à nouveau alors qu'il gonfla les joues, ça lui donnait un air tellement adorable. Je détourna une fois de plus le regard. L'effet qu'il tentait d'obtenir n'était probablement pas celui qu'il obtenait. J'avais simplement envie de le serrer dans mes bras.
- « J'insiste, s'il te plais... Fais le pour moi au moins ? »

Le regard avec lequel il me regardait... Je tentais si bien que mal de ne pas le regarder, mais j'en étais complètement incapable. Je me perdais dans ses yeux, j'avais envie de m'y perdre. Je les regarderais toute la journée et je ne me plaindrais pas. Jamais je n'avais vu des yeux comme les siens. Il était tellement difficile de refuser, avec les yeux doux qu'il me faisait... Qu'est-ce qu'il est difficile de se retenir de serrer quelqu'un dans nos bras, jamais je ne l'avais vécu encore... L'ambiance fut mise à néant par le rire qui avait éclaté. Je ne savais vraiment pas comment réagir, jouait-il la comédie? Il s'en moquait probablement, en fait. J'avais réellement envie de partir maintenant, j'étais tellement honteux. Je devais avoir l'air tellement faible. Je ne savais pas quoi répondre au jeune homme aux yeux parfaits... Heureusement un serveur venait prendre la commande. Je m'attendais à ce que Takashi commande quelque chose et qu'il abandonne l'idée de me payer quelque chose, mais il renvoya l'homme de façon assez brutale.

- « Fout nous dont la paix, on a pas encore choisit ! Je vais t'appeller quand nous aurons finalement choisit, compris ?! Tsht... Baka... »


Voir la réaction de ce serveur me faisait me sentir mal. Être serveur ne devait pas être de tout repos, Takashi ne devait pas être le premier client à agir ainsi envers eux. Malgré que celui-ci semblait ne jamais avoir reçu ce genre de réaction, son visage voulait tout dire, son insécurité était très présente. J'avais réussi à détacher mon regard de cet être si mignon, en fait j'étais complètement perdu dans mes pensées au point d'oublier que je n'étais pas seul. J'étais content de ne pas avoir tenté de travailler dans un restaurant, je ne sais pas si je serais capable de me pointer au travail après m'être fait traiter de cette façon. Juste plus tôt dans la journée, la réaction de Takashi me donnait envie de ne plus jamais m'approcher d'un parfait inconnu afin de prendre une photo. Je ne sais même pas si j'ai réussi à la prendre, tellement je tremblais. Je pris ma caméra et regarda les photo que j'ai prise du garçon alors qu'il lisait au pied de cet arbre. J'en avais pris plusieurs pour être certain d'avoir au moins une bonne prise. J'ai bien fait, seule la dernière n'était pas floue, elle était parfaite. je rangea la caméra et me reperdit dans ses yeux.

En levant les yeux vers lui, je remarqua que.... Le jeune homme regardait mes lèvres avec envie. Je pris un menu, simplement pour me cacher derrière à mon tour. Qu'est-ce que c'était gênant comme situation, j'avais l'impression d'être encore plus petit que je ne le suis réellement... Je fit un petit soupire pour reprendre mes esprits et redéposa le menu sur la table. Espérons qu'il ne se fasse pas une fausse idée en pensant que j'allais finalement accepter son offre. De toute façon j'étais tellement nerveux que je ne sais pas si j'étais réellement capable d'engloutir quoi que ce soit. Tout était tellement étrange, le teint de Takashi était clairement rougit, mais il m'offrait tout de même un air indifférent. Je ne savais pas quoi faire. Je sentais mon cœur battre la chamade, je tentais de contrôler ma respiration afin de me calmer.

- « Je... Je t'écoute. Même si c'est quelque chose de stupide, je t'écoute. Raconte moi... Je suis curieux ! »

Non, je ne pouvais pas lui poser cette question, c'était bien trop rapide. C'était étrange de lui demander ça, si il a un mot à dire c'est lui qui doit le faire et non moi qui doit lui tirer les vers du nez! De toute façon on venait tout juste de se rencontrer. J'étais trop gêné pour lui demander son orientation sexuelle. Je ne suis même pas capable de dire la mienne de toute façon... Si rien ne me retenais ici ce serait maintenant le moment où je quitte. Il était tellement intimidant mais si mignon en même temps.
- « Non, ce n'est rien. C'est vraiment stupide, ça ne vaux pas la peine. Je ne crois pas que tu répondrais de toute façon, la réponse est plutôt évidente, je crois.. »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi Empty
MessageSujet: Re: Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi   Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moi qui ne croyait pas au coup de foudre. PV. Aiden & Takashi
» « J'ai mis les doigts dans la prise. J'ai eu un coup de foudre pour l'adrénaline. »
» L'avantage du coup de foudre, c'est qu'il fait gagner du temps. [pv Kirstie Montgomery]
» Présentation de Maëva Reine (en cours)
» [Public][Vesna Jovanovic] Coup d'Foudre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG :: archives :: RP achevés-
Sauter vers: