Partagez | 
 

 Tu es ma moitié [PV Gwenn ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar


Messages : 22
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 33
Avatar : Mark de SirWendigo
Disponibilité : Disponible
Post-it : Présentation d'Aléric
Paroles en #3399ff

Carte d'identité
Occupation: Politicien
Nationalité: Américain
Lié à: Gwenn Siriah
humain

MessageSujet: Tu es ma moitié [PV Gwenn ♥]   Sam 3 Sep - 11:32

( Début -> Serais tu ma moitié ? )


Les gens dans la rue l'observent un peu étrangement, mais il n'y prête pas attention et continue sa route jusqu'à son immeuble. Montant ensuite rapidement les étages et ouvrant la porte avec quelques difficultées. Se déchaussant à l'aide de ses pieds pour ne pas avoir à poser Gwenn sur le sol.

Puis, il traverse l'entrée, la salle à manger et ouvre la porte de sa propre chambre. Le papier peint est noir avec des étoiles argentées parsemées dessus. Le parquet est gris pour éclairer un peu la pièce. Le lit en bois est assez grand pour au moins trois personnes. C'est sur les draps de coton blanc qu'il le dépose. Lui retirant ses chaussures, sa veste et posant sa canne à porté de main. Il le recouvre juste du dessus de lit en satin anthracite et vient dégager son visage des cheveux qui le barre.

L'abandonnant l'espace de quelques minutes, il va dans le bureau pour allumer son ordinateur et appeler Carter pour lui demander de tout lui envoyer par mail. Il avait un empêchement et travaillerait à la maison finalement. Puis, il va en cuisine chercher un plateau avec de l'eau, un peu de lait, des gâteaux, de la brioche. Ne sachant trop ce qui plairait à Gwenn pour son réveil. Il vient alors le poser sur la table de nuit.

Un dernier passage dans le bureau pour récupérer son ordinateur portable et il revient dans la chambre. S'installant dans son fauteuil pour travailler un peu tout en surveillant le jeune homme endormie. Il ne semblait pas mal en point et son coeur battait normalement. Aléric avait prit soin de tout vérifier évidemment. Très attentif à celui qu'il reconnaissait comme son lié. Même si Gwenn ne semblait pas vouloir l'admettre de son côté. Il se montrerait patient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 17
Date d'inscription : 29/07/2016
Avatar : The Doll - Guilt Pleasure
Disponibilité : Présent
Post-it :
Pouvoir:
 


Présentation

Tombé le 28 Mars 1996 à Paris, dans la Seine. Pas de souvenirs du ciel pour le moment.

Carte d'identité
Occupation: Accordeur de piano
Nationalité: Français
Lié à: Aléric Balec
étoile

MessageSujet: Re: Tu es ma moitié [PV Gwenn ♥]   Sam 3 Sep - 15:50

Il y a quelque chose de frustrant dans le fait de savoir que l'on doit se réveiller alors que l'on ne le veut pas. J'aimerai me plonger des heures dans les lourdeurs de ce sommeil forcé, m'échapper et oublier toute ma vie. Ma mère morte, mon père emplis de chagrin, mon frère qui me jalousait, le gnome qui m'attend dans ses bras. Les responsabilité, la musique. Surtout la musique. Oublier que j'ai été bon musicien, que je ne peux plus jouer aujourd'hui. Pouvoir ? Est-ce réellement le soucis ? Non, sûrement pas. Oublier donc le fait que je ne veux plus jouer. Pourtant quelque chose me pousse à ouvrir les yeux, du moins à revenir à moi pour le moment. Je tressaille. Les sons qui m'entourent reviennent doucement me percuter, mais les limbes sont encore trop présentes pour que je parvienne à me poser les bonnes questions, pour que je pense même à ouvrir les yeux. Il y a juste la lassitude, ce gout âpre et amer que l'on ressent à la sortie d'un sommeil réparateur qui n'a pas duré assez longtemps. Les brumes sont épaisses autour de mon cerveau, mes lèvres entrouvertes sur un souffle encore profond, mes pensées en vrac et divaguant dans un monde inconnu. Morphée est là, à deux pas seulement. Il m'appelle et prononce mon nom, se languit de ma présence qui lui a été arraché depuis déjà trop longtemps. Alors pourquoi je ne plonge pas à nouveau ? Je n'y parviens pas. Il y a quelque chose qui me dérange, quelque chose qui me fait doucement comprendre que je ne suis pas chez moi.

La brûlure au creux de ma poitrine me ramène plus brutalement à moi. Je prends une longue inspiration, papillonne des paupières, les laisse se soulever. S'il y a bien une chose à laquelle je ne m'habituerai jamais, c'est d'ouvrir les yeux sur le néant. Rien à observer, l'impossibilité à voir le monde qui m'entoure. Où suis-je ? Une respiration se fait entendre dans la pièce mais je n'ose pas bouger, de peur d'attirer l'attention de mon gardien qui pourrait se révéler dangereux. Mon cœur bat si fort que j'ai l'impression qu'on peut l'entendre à des centaines de mètres à la ronde. Mon souffle s'affole un peu, je m'efforce de le conserver à un rythme à peu près normal et commence à compter dans ma tête. Un. Le son d'un piano. Deux. Le visage de ma mère. Trois. La voix de mon père. Quatre. Un juron après une fausse note. Cinq. Les applaudissements d'un public. Six. Une chanson fredonnée à mon oreille d'enfant. Ma respiration se calme un peu, mes doigts relâchent le drap inconsciemment agrippé, comme une ancre, une bouée de sauvetage que je refuserai de lâcher pour ne pas sombrer. Sept. Un ciel bleu d'été. Huit. Un soleil couchant. Neuf. Amaury. Dix. La berceuse qu'il me chante parfois au téléphone, lorsque je l'appelle au beau milieu d'un cauchemar, bien incapable de me rendormir. Sa voix encore lourde de sommeil à l'autre bout, qui murmure quelques phrases, ramenant le calme et la confiance en moi, me permettant de plonger à nouveau dans le sommeil. Nous n'étions pas proches avant ça. Mais mon handicap, le bébé... Il a compris qu'il fallait que l'on soit plus solidaires, plus proches, qu'on cesse de se faire la guerre.

Un faible gémissement passe ma lèvre alors que je sens mon téléphone vibrer contre ma cuisse. Mais le temps de bouger ma main, de trouver la poche, ça a déjà raccroché. Nom de dieu, où est-ce que j'ai atterri ? J'espère que je ne suis pas à l'hôpital. Non. Sinon ils m'auraient sûrement retiré mon téléphone, il y aurait de l'agitation dans les couloirs, l'odeur insupportable et suffocante, le bruit des machines. Un frisson court sur mon échine, je me force à me redresser, grimaçant en sentant que mon centre de gravité est plus que précaire, sans comprendre vraiment pourquoi. On m'a drogué ? Non. Je n'en ai pas l'impression. Je remonte une main et la passe dans mes cheveux, grogne à nouveau, avant de relever le visage vers la source du bruit. Regard froid et visage totalement fermé. Bon, une bonne chose quand même : la maison n'a pas l'air de puer le cadavre, il n'y a pas de bruit trop bizarre qui pourrait être signe de tortures, de personnes séquestrées, et tout ce qu'on voit dans les films. Enfin ce qu'on entend pour ma part.

"Qui êtes vous ?"

La raison ne me trouve aucune explication, aucune hypothèse logique. Je ne sais pas où je suis, pourquoi, ce que je fous là. En plus mon frère doit s'inquiéter. Rah, et plus je me creuse les méninges, plus la panique revient au galop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 22
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 33
Avatar : Mark de SirWendigo
Disponibilité : Disponible
Post-it : Présentation d'Aléric
Paroles en #3399ff

Carte d'identité
Occupation: Politicien
Nationalité: Américain
Lié à: Gwenn Siriah
humain

MessageSujet: Re: Tu es ma moitié [PV Gwenn ♥]   Sam 15 Oct - 14:24


Bien installé dans son fauteuil, tapotant sur son clavier pour finir de taper un dossier important qu'il allait devoir faire suivre au bureau sans faute aujourd'hui. De temps à autre, il lançait un regard au jeune homme dans son lit. Le surveillant simplement et attendant son réveil. Faisant le moins de bruit possible pour ne pas le déranger, supposant qu'il devait avoir besoin de sommeil.

Le gémissement lui fait relever la tête et il le voit commencer à bouger. Croisant ce regard vide qui paraissait froid. Fermant son ordinateur pour le poser sur le côté. Se levant doucement pour s'approcher du lit. Mettant les oreillers contre la tête de lit et le poussant doucement à s'appuyer dessus.

-Je suis Aléric, nous nous sommes rencontrés à la gare. J'étais inquiet et je me suis dit que ce serait mieux de t'amener chez moi plutôt qu'à l'hopital.

Il n'aurait peut être pas eu le droit de rester là bas, n'étant pas de la famille. Et puis, il avait pas tellement confiance envers certains médecins qui n'aimaient pas trop les étoiles. Venant glisser une mèche de cheveux de Gwenn derrière son oreille, il écarte ensuite sa main. S'asseyant doucement sur le bord du lit.

-J'ai ramené du lait, mais aussi de l'eau. Des gâteaux et de la brioche. Tu veux manger ou boire un peu ? Ca te redonnerais un peu de force.

Une touche d'inquiétude pouvait se faire sentir dans sa voix. L'observant sans relâche maintenant qu'il était réveillé. Sûrement qu'il lui en voudrait de l'avoir amener ici. Il n'en savait rien, mais se doutait que ça lui plairait pas dans le fond. Gwenn lui faisait penser à un petit animal sauvage dur d'approche. Cependant, Aléric ne l'aurait pas laissé. Il se serait sentit trop mal. Une douleur qu'il n'aurait pu expliquer. Parce que lui en était sur qu'ils étaient liés. Malgré ce que pouvait dire le jeune homme.

Restant silencieux, il l'aida s'il voulait manger ou boire. Attentif à ce qu'il voudrait et prêt à être là pour lui au besoin. Mais, s'il voulait partir, il ne le retiendrait pas non plus. Pourtant ça ne pouvait pas lui faire de mal un peu de repos d'après ce qu'il avait vu. Et la question de sa présence à la gare lui brûlait un peu la langue, ne la posant pourtant pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tu es ma moitié [PV Gwenn ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu es ma moitié [PV Gwenn ♥]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partie 68 (deuxième moitié)
» Partie 70 (première moitié)
» " la moitié d'un ami, c'est la moitié d'un traître" - Lien d'Alaina of Cork alias Aline d'Argouges
» Partie 58 (première moitié)
» Ava B. Pytlik "La gaieté est la moitié de la santé" [Fiche OK]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG :: La ville et cie :: Yanari’s District :: Appartements :: Aléric Balec-
Sauter vers: