Partagez | 
 

 because your eyes, nose, lips ◮ cassiodore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar


Messages : 32
Date d'inscription : 17/05/2016
Disponibilité : dispo dispo dispo ♥
Post-it : fiche RS

Carte d'identité
Occupation: étudiante en licence d'anglais (mais, sécheuse pro) & serveuse dans un bar
Nationalité: japonaise
Lié à: Emilia Barbera
humain

MessageSujet: because your eyes, nose, lips ◮ cassiodore   Jeu 25 Aoû - 19:50

Because your eyes, nose, lips, Every look and every breath, every kiss Still got me dyin';

Assise sur le rebord de la fontaine, les genoux serrés l’un contre l’autre et les doigts accrochés à la pierre grisonnante, Kyou attendait. Elle sentait des gouttelettes  parsemer ses bras nus et ses cheveux noirs au son régulier de l’eau qui s’écoulait dans son dos. Parfois, ses yeux vaguaient entre les petites boutiques aux enseignes clignotantes et les visages des gens, des mains timides qui se pressèrent, des rires échappés à la volée, des talons qui claquaient contre le sol au rythme des tambours de son propre cœur mais, toujours, immanquablement, elle revenait sur l’horloge qui se dressait au milieu du centre commercial. Elle penchait un peu la tête, jetait un regard en arrière puis, comptait de combien de secondes la petite aiguille avait sauté – jamais jamais assez car quinze heures jamais ne venait.

Alors, elle levait les yeux au ciel dans un soupire d’impatience et étirait ses jambes de tout son long comme si elle allait tomber dans l’eau claire de la fontaine où se reflétaient les nuages. Par les grandes vitres encastrées dans les murs de béton, il lui semblait desceller des étoiles et des couleurs et un million de paillettes, tout était si brillant derrière ses cils étirés au mascara noir. Et Kyou se sentait comme un ballon, elle avait la poitrine remplie d’une étrange sensation un peu pastel, un peu sucré, et elle se sentait flotter tout doucement, dériver comme les spores d’un pissenlit portés par une brise d’été ou alors tomber interminablement dans un champs de guèdes.

L’impatience la reprenait toujours, Kyou se redressait mais, la petite aiguille avait à peine avancé alors elle passait nerveusement ses doigts peints d’un rose barbe à papa dans ses cheveux jais dont elle avait dégagé quelques mèches derrière une barrette coccinelle. Puis, elle laissa tomber sa main jusqu’à son sac pour en faire glisser les lanières entre ses phalanges. Il suffisait d’un rire qui Lui ressemblait, d’un fragment qui aurait pu être Lui pour qu’elle bondisse sur ses jambes avec pétulance parce que elle ne voulait pas le manquer, ô non, pas aujourd’hui car aujourd’hui était spécial, plus spécial que tous les autres jours ; si spécial qu’elle avait du mal à s’entendre penser avec les battements de son cœur et ce nom qu’elle se répétait inlassablement.

Cassiodore. Cassiodore. Cassiodore.

Il lui semblait qu’elle allait s’étouffer à force de le répéter, que certaines lettres allaient rester coincées dans sa gorge mais, fébrile, elle ne pouvait pas s’en empêcher parce qu’aujourd’hui, Cassiodore avait besoin d’elle. Ce n’était pas une histoire de travail, pas un client pénible ou un collègue un peu trop échauffé, pas même le manageur au crâne dégarni qui faisait des histoires. Cassiodore avait besoin d’elle pour quelque chose de personnel , de ses goûts à elle et il allait la retrouver au centre commercial. Cela sonnait comme un rendez-vous. Cela n’en était pas un n’est-ce-pas ?

Pourtant Kyou avait enfilé sa plus jolie robe dès qu’elle était sortie du bus et elle avait grimpé les escaliers en sautant des marches pour mettre son rouge à lèvres roses, dessiner un long trait noir d’eye-liner sur ses yeux et parsemer quelques paillettes sur son minois de gamine amoureuse. Secrètement, stupidement, Kyou espérait que Cassiodore la trouverait jolie comme une fille de magazine.

Alors, Kyou attendait mais, jamais quinze heures n’arrivait.


Picture, picture, smile for the picture, Pose with your brother, won't you be a good sister? Everyone thinks that we're perfect, Please, don't let them look through the curtains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 32
Date d'inscription : 02/05/2016
Avatar : Tsunami Jousuke (Inazuma Eleven)
Post-it :

Carte d'identité
Occupation: Barman
Nationalité: ??? (américaine)
Lié à: Willo #adoperdu♥
humain

MessageSujet: Re: because your eyes, nose, lips ◮ cassiodore   Sam 3 Sep - 22:54

EYES -- NOSE -- LIPS

ft.


« Arrive avec 15 minutes d’avance pour te familiariser avec l’environnement. »
« Arrive avec 5 minutes de retard pour laisser le temps à tes hôtes d’effectuer les derniers préparatifs sans s’affoler. »
« Arrive pile à l’heure pour démontrer que tu es capable de faire preuve d’une absolue précision. »

Il existe énormément de règles possibles quant à la ponctualité ; Cassiodore se souvient de chacune d’entre elles via la voix de sa mère mais cet après-midi il n’a su laquelle choisir alors il s’est laissé guider par ses angoisses, ce qui l’a amené au centre commercial vingt minutes avant l’heure du rendez-vous.
Vingt minutes c’est beaucoup trop tôt étant donné la nature de la rencontre prévue alors il s’est arrêté dans une librairie. Cinq minutes, juste cinq minutes, se disait-il.

Mais il a ouvert un livre d’astronomie (un gros bouquin, le même qu’il finit par ouvrir à chaque fois qu’il entre dans une librairie et qu’il repose toujours à regret sans l’acheter car il coûte affreusement cher) et s’y est perdu.

Une demi-heure durant il avait la bouche entrouverte et un index curieux qui traçait doucement le chemin des étoiles de la galaxie; il était concentré comme s’il voulait l'apprendre par cœur.

Lorsqu’il s’est rendu compte de son erreur, il a juré plusieurs fois à mi-voix avant de repartir au pas de course.

Devant le centre commercial, c’est la seule indication que Kyou lui a donné pour leur point de rencontre, et les portes du bus se sont refermées sur elle avant même qu’il n’ait le temps de lui demander de plus amples précisions –c’est la raison pour laquelle il était en avance à la base mais évidemment désormais c’est totalement vain.

Il en réduit à scruter la foule en espérant la retrouver et pourquoi est-elle si petite ???

Ah.

Là, elle est là, juste à côté de la fontaine.

Salut salut, enfin re --désolé je suis un peu en retard.

Kyou est jolie, Kyou est très jolie d’autant qu’elle s’est fait belle et alors Cassiodore culpabilise vaguement de s’être contenté de prendre une douche avant d’enfiler le premier T-shirt qui lui passait sous la main.
Il est vert pastel, comme ses baskets parce qu’il n’est pas au courant qu’on n’est pas censés assortir ses vêtements et ses chaussures.

Ca n’a rien à voir avec toi, j’étais en avance et puis je me suis perdu dans un livre d’astronomie dans une librairie, pas loin par là-bas, tu sais ?

Avant d’insister doucement  -« ça n’a rien à voir avec toi »-, d’insister parce qu’il la connait et il conçoit ses craintes bien mieux qu’il ne le devrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
because your eyes, nose, lips ◮ cassiodore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Hazel -- Behind Green Eyes .
» Myst eyes
» [Cinéma] Eyes wide shut
» bran ♣ the curves of your lips rewrite history

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG :: La ville et cie :: Nopperabō’s District :: Boutiques-
Sauter vers: