Partagez | 
 

 Brille, brille, petite étoile ! Ou pas... [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar


Messages : 14
Date d'inscription : 29/07/2016
Avatar : Kurokami no Onna | Death Parade
Disponibilité : 2 RP en cours | 0 RP disponibles
Post-it : Par ici la fiche !



Carte d'identité
Occupation: Politicienne à plein temps
Nationalité: Allemande-Japonaise
Lié à: Robin Aitken
humain

MessageSujet: Brille, brille, petite étoile ! Ou pas... [Terminée]   Sam 30 Juil - 1:15




changerlelienparvotreimage100x100
Nom — Schäfer
Prénom — Susanne Hoshiko (aka Susi)
Âge — 24 ans
Sexe — F.
Race — Humaine
Nationalité — Allemande-Japonaise
Groupe — Aurore
Occupation — Politicienne, ex-membre du parti conservateur
Orientation sexuelle — Asexuelle




physique

Yeux bruns aux reflets améthyste prononcés
Cheveux noirs comme une nuit sans lune avec une mèche blanche sur le côté droit de la frange
1m72
58 kg
Susanne porte principalement des tenues sombres, assez strictes quand elle est en déplacement pour son travail, un peu plus osées au niveau de la longueur de ses jupes et du décolleté quand ce n’est pas le cas mais jamais rien de vulgaire.


caractère

Pacifique – noble cœur – déterminée voire obstinée – calme/réfléchie – (trop) sûre d’elle/arrogante sur les bords (au point d’en être agaçante) – persuasive – dévouée à son parti – fermée d’esprit en ce qui concerne la politique – sociable mais méfiante – a tendance à se faire des ennemis – obsédée par son travail et fière de celui-ci


J’ai toujours haï la violence. Enfant, je ne comprenais pas le sens des guerres. Aujourd’hui je sais qu’elles n’en ont aucun. Le règne de la terreur n’a pour objectif que de blesser et de terroriser, il ne mènera jamais à l’idéal. Derrière nos écrans nous assistons, impuissants voire indifférents, à des massacres quotidiens. Nous ne réagissons pas. J’aimerais faire porter ma voix et secouer les gens. À quoi bon si personne ne m’écoute ? Qu’ont-ils à gagner en envoyant leurs enfants mourir à l’autre bout du monde pour un combat qui ne les intéresse pas ? Face à l’actualité, je me sens impuissante, simple être-humain parmi des milliards d’autres.

J’ai décidé que si je ne pouvais pas venir en aide au monde, je me dévouerais au Japon. Quoi qu’il arrive, ma détermination ne flanchera pas. Certains pensent qu’il faut avoir un cœur de pierre pour être politicien, au contraire. J’ai la conviction qu’un bon politicien est une personne qui reste ouverte mais sait prendre des décisions pour le bien du plus grand nombre. Il ne doit pas s’énerver à tout va, ne doit pas perdre pied ni se laisser influencer. C’est une qualité que je pense posséder, en partie du moins. Je sais me poser pour réfléchir. C’est dans ma nature de ne pas m’énerver, de ne pas crier, de ne pas frapper.

Je peux me tromper, néanmoins, mes proches ont toujours l’air d’aller dans mon sens quand je leur parle des Aurores. J’en suis arrivée à la conclusion que je dois avoir raison. Cela n’a que renforcé ma foi en mon nouveau parti. Je vois déjà Akinobu Eiko renverser le parti conservateur que j’avais suivi à tort. L’erreur est humaine, je n’en commettrai plus. Je sais à présent que mes convictions sont bonnes et je me battrai pour prouver que j’ai raison.

En dehors de mon travail, je reste une femme ordinaire. Je ne suis pas contre de nouvelles rencontres. J’éprouve néanmoins un certain mal-être en présence de personnes qui manifestent des pouvoirs et j’en viens à soupçonner ceux que je connais mal. Je n’ai rien contre les Étoiles en général, je ne pense pas qu’elles soient meilleures ou plus malfaisantes que n’importe qui mais certaines n'apprécient guère mes agissements qui ont pour but d’entraver leur « mission » et la fierté que j’en retiens. Elles ne comprennent pas que j’œuvre pour la liberté de tous. Aussi, je garde au fond de mon cœur cette crainte d’un jour me retrouver face à face avec ma propre Étoile. Je la cherche et la fuis à la fois.

Je ne vois pas ce qu’elle m’apporterait. Ma seule préoccupation actuelle est ce que les Aurores ont à apporter au Japon et la leçon qu’ils donneront au monde entiers en établissant leur politique sans recourir à la violence.

Nous représentons le futur.


histoire

À l’âge de onze ans, j’ai réalisé que rien n’est éternel. Élevée en Allemagne par ma grand-mère paternelle, je connaissais la culture japonaise autant que mes parents, c’est-à-dire très peu. Grand-ma me parlait souvent du pays où mon père était parti vivre après être tombé amoureux d’une jolie femme aux cheveux de jais. Il avait tout abandonné pour la suivre et reconstruire sa vie là-bas. Le printemps suivant son départ, ils étaient déjà mariés.

C’est de cette union que je suis née, à moitié Allemande, à moitié Japonaise. J’aurais passé les quatre premières années de ma vie au Japon avant d’aller vivre en Allemagne mais je n’en garde aucun souvenir. Grand-ma aimait beaucoup s’occuper de mes cheveux tout en me racontant des histoires qui datent d’avant ma naissance. Ma préférée était celle de sa rencontre avec mon grand-père que je n’ai pas connu. Elle me disait tout le temps qu’il était une étoile tombée du ciel. Petite, je croyais dur comme fer qu’il existait bel et bien quelqu’un dont la mission était de me protéger. J’essayais de l’imaginer, je me demandais comment je le reconnaîtrais.

Que de sornettes.

Après le décès de ma grand-mère, tout a changé pour moi. J’ai dû quitter cette maison que je chérissais tant, mes amis, mes repères. J’ai emménagé avec mes parents et j’ai compris pourquoi ils m’avaient laissée en Allemagne. Ils n’étaient jamais là. Je me suis sentie seule, la barrière de la langue faisait que je n’arrivais pas à m’intégrer à l’école. J’étais l’étrangère, celle qui comprenait le japonais mais était incapable de le parler, celle qui ne connaissait rien aux coutumes d’usage et faisait tout de travers, la bizarre avec la mèche blanche… Les enfants sont stupides, cruels. J’étais trop intimidée pour m’opposer à leur méchanceté. Malheureusement, il n’y avait pas toujours un adulte dans les parages pour me défendre. Je passais mon temps seule à pleurer ma grand-mère et à regretter mon existence paisible, sans personne pour me consoler. J’étais faible.

J’ai attendu cette étoile qui était censée me protéger, longtemps, très longtemps, mais elle ne s’est jamais manifestée. Petit à petit, j’ai compris que je ne pouvais compter que sur moi-même. J’ai cessé d’y croire.

C’était la fin de mon enfance.

À partir de cet instant, j’ai décidé de devenir forte. Je me suis forcée à vaincre mes peurs, à aller vers les autres, à leur parler. Le plus difficile a été d’oser leur demander d’arrêter de se moquer de moi car ils se sont montré étrangement compréhensifs. Par la suite, je n’ai plus eu à subir de railleries, lentement mais sûrement, on m’a acceptée. À la fin de ma scolarité, je faisais complètement partie du groupe, certains m’admiraient même. J’étais comme un poisson dans l’eau, j’avais un avant-goût du bonheur.

Un bonheur qui n’était pas uniforme. Quoi que je fasse pour y remédier, il y avait toujours eu cette distance entre mes parents et moi, accentuée par leur faible présence, j’étais incapable de me l’expliquer. Ils m’ont clairement fait comprendre qu’ils avaient déjà prévu mon avenir à ma place. J’allais étudier la politique et m’engager, comme eux, dans la politique. Je serais un personnage important, une fille dont ils pourraient être fiers.

Je ne sais pas où est passée ma combativité à ce moment-là. Peut-être n’avais-je pas assez de volonté pour m’opposer à cette décision qui, aussi injuste qu’elle soit, ne me déplaisait pas pour autant. Je n’ai pas protesté, du tout. Peut-être avais-je envie qu’ils me montrent leur affection comme le faisait grand-ma, je voulais qu’ils m’aiment sincèrement, d’un amour débordant qu’on ne peut contenir.

J’ai donc étudié la politique, je suis devenue politicienne. À l’époque, j’étais jeune, tout juste diplômée, je n’avais pas d’idéaux à partager, de convictions fortes, alors je me suis contentée de me ranger du côté du parti conservateur, comme mes parents. Avec la montée de ce groupe aujourd’hui dissous, le Crépuscule, et la soudaine prise d’ampleur du problème « Étoiles » sur le plan politique, j’ai commencé à remettre en doute l’approche de mon parti. Tout ceci me rappelait étrangement l’histoire de la rencontre entre ma grand-mère et mon grand-père. Je n’y croyais plus depuis longtemps, pourtant, j'étais en proie aux doutes.

Ce pouvait être une coïncidence.

Si un tel lien existait, était-ce réellement un danger, était-ce du moins une raison de recourir à la violence ? Soudain, l’idée d’être liée à un être que je n’avais pas choisi m’effrayait. Je ne voulais pas. Je voulais décider au moins un peu de ma vie. J’ai ressassé ces pensées jusqu’à en cauchemarder. Les réveils paniqués, le corps en sueur, le cœur battant à tout rompre, s’étaient insinués dans le quotidien de mes nuits. Ce lien, ou plutôt, éviter ce lien était devenu mon obsession. J’ai commencé à faire des allers-retours entre Tokyo et cette ville qui fait tant parler d’elle, Hoshikami, sans véritable raison. Je me convainquais que si je trouvais mon Étoile, il me serait plus facile de mettre de la distance entre elle et moi.

Puis j’ai entendu parler de lui, Akinobu Eiko. Je l’ai de suite admiré. L’aura qu’il dégageait lors de ses discours me fascinait, elle me donnait confiance en moi. Enfin, je sentais que j’avais quelque chose à accomplir en tant que politicienne. J’ai décidé de l’aider dans sa cause qui servait mes aspirations personnelles. Couper le lien entre nous les Étoiles sans avoir recours à la violence, c’était un plan magnifique qui m’était apparu de plus en plus irréalisable avant de le rencontrer. Aveuglée par mes peurs, par son éclat et par l’espoir, certaine de soutenir une cause qui profiterait à tous et permettrait une paix durable, je suis devenue membre des Aurores.

J’étais prête, déterminée à me battre pour leur nom et à soutenir leur leader.




Ceci est un titre



Pseudo — Elline
Vous; en cinq mots — Cinq mots, c'est fort peu ! (Paresseuse, Gourmande, Lente, Pas-drôle, Yaoiste) Pas-drôle n'est pas un mot ? Alors... Pessimiste ? Mais Yaoiste !
Personnage sur l'avatar — Kurokami no Onna | Death Parade
Comment avez-vous découvert le forum — Les top-sites, je suppose. Je ne sais plus.
Présence (5/7) — Je suis là ! Mais parfois j'ai une vie.
Pedobear ou bisounours — Bisounours ♥
changerlelienparvotreimage100x100
http://hoshikami.forumactif.org




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 778
Date d'inscription : 30/12/2015
Avatar : Hakutaku - Hoozuki No Reitetsu MERCI FAYFAY ♥
Disponibilité : 2/3 rp ! dispoooo
Post-it :







Carte d'identité
Occupation: Infirmier scolaire hinhin
Nationalité: Japonais
Lié à: Skyler Rooks
Personnel de l'académie

MessageSujet: Re: Brille, brille, petite étoile ! Ou pas... [Terminée]   Sam 30 Juil - 3:00

Yoooo!
Hâte d'en savoir plus sur ton perso, il a une aura cool /PAN

EN GROS BIENVENUE! Amuse toi bien ici


Merciiii pour les vava! J'vous aimes tellement damn ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 14
Date d'inscription : 29/07/2016
Avatar : Kurokami no Onna | Death Parade
Disponibilité : 2 RP en cours | 0 RP disponibles
Post-it : Par ici la fiche !



Carte d'identité
Occupation: Politicienne à plein temps
Nationalité: Allemande-Japonaise
Lié à: Robin Aitken
humain

MessageSujet: Re: Brille, brille, petite étoile ! Ou pas... [Terminée]   Sam 30 Juil - 11:04

Ahah, merci ! Ça ne devrait pas tarder, j'attends un feu vert pour finir ma fiche (plutôt que d'écrire n'importe quoi et de devoir l'effacer) donc ça devrait arriver dans la journée. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 106
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 23
Avatar : Konoha (Haruka Kokonose), Kagerou Project
Disponibilité : Disponible, mais long pour RP x)

Carte d'identité
Occupation: Policier
Nationalité:
Lié à: Lila Black
policier

MessageSujet: Re: Brille, brille, petite étoile ! Ou pas... [Terminée]   Sam 30 Juil - 11:23

Bienvenue à toi ! ^^
Bon courage pour ta fiche ^^


Larken's theme songe :



Why don't you let me hide from me ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Brille, brille, petite étoile ! Ou pas... [Terminée]   Sam 30 Juil - 12:06

Bienvenue !!!
Putain ce visuel que tu as choisi, c'est juste trop bien
Hâte de pouvoir en lire plus
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 14
Date d'inscription : 29/07/2016
Avatar : Kurokami no Onna | Death Parade
Disponibilité : 2 RP en cours | 0 RP disponibles
Post-it : Par ici la fiche !



Carte d'identité
Occupation: Politicienne à plein temps
Nationalité: Allemande-Japonaise
Lié à: Robin Aitken
humain

MessageSujet: Re: Brille, brille, petite étoile ! Ou pas... [Terminée]   Sam 30 Juil - 12:37

Merci à vous deux ♥
Le physique et le caractère sont maintenant en ligne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 963
Date d'inscription : 26/12/2015
Avatar : Shokudaikiri Mitsutada ©La badassitude d'une céleste.
Disponibilité : Déménagement et vacances. Je passe uniquement pour les validations et les nettoyages rapides. Désolé. ;;
Post-it : « You can't change me, cause we've lost it all. Nothing lasts forever. I'm sorry, I can't be perfect. »






Carte d'identité
Occupation: Commandant de la première division d'enquêtes.
Nationalité: Japonais.
Lié à: Dougal Wennolds, l'affreux. ♥
policier

MessageSujet: Re: Brille, brille, petite étoile ! Ou pas... [Terminée]   Lun 1 Aoû - 22:17

avatarspouvoirsrelationshipsrole playhome

AAAAAH. I'M FALLING IN LOVE WITH YOUU.
ahem. Enfin. Je crois que le fait de voir une aurore me met dans tous mes états. En plus. Une ex-parti conservateur. Je sens que son choix a pas du être très apprécié hehe.
Enfin. Grand-ma était vraiment quelqu'un de gentil. ;w; Dur qu'elle ait du s'en séparer aussi tôt.
Fin dans tous les cas, Su' semble sûre d'elle, puis c'est quelqu'un de kewl, donc j'suis sûr qu'elle se fera rapidement une place parmi les bleu.
Dans tous les cas, je ne vois pas d'incohérence (à part un Hoshikami transformé en Hoshikawa. ) et je serais même tenté de te demander un lien avec Akinobu. 8D
ça serait tentant tu trouves pas? /out
Enfin brefouille.
Je te valide cutie!
Pour l'avatar, je demanderais à Cael quand il se connectera demain donc don't worry!
Si tu as des questions n'hésite pas.
D'ici là. BIENVENDU PARMI NOUS.
et have fun. :hehe




merci avrilchouw www. — meeercii Chlodamore www. — guide du forum www.
merci junjiesweetie www. ; www. — arigatou Charlie pour le gif I guess??? ;w;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 342
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 16
Avatar : Adam de The Raven King
Post-it : www.fiche.com x [url=www]www.relations.com[/url]
Métro ...

Carte d'identité
Occupation: Libraire, étudiant en langues étrangères.
Nationalité: Française.
Lié à: Isaiah Mimasu
étoile

MessageSujet: Re: Brille, brille, petite étoile ! Ou pas... [Terminée]   Sam 6 Aoû - 21:13

JE T'AAAAAAAAAIME. SUZIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIE.
BIENVENUE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Brille, brille, petite étoile ! Ou pas... [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brille, brille, petite étoile ! Ou pas... [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Brille, brille, petite étoile ! Ou pas... [Terminée]
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )
» Bibiche ma petite étoile filante s'est envolée
» Murasaki Kuroichi Une petite femme au sang chaud [terminé]
» Enfin je t'ai trouvé ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG :: Premiers Pas :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: