Partagez | 
 

 Blblblblblblbl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar


Messages : 12
Date d'inscription : 18/07/2016
Avatar : Dunno
Disponibilité : 5/7
Post-it : Fiche

Carte d'identité
Occupation: Chômeuse
Nationalité: Americaine
Lié à: Kyou Yamashita
étoile

MessageSujet: Blblblblblblbl   Lun 18 Juil - 2:17




changerlelienparvotreimage100x100
Nom — Officiellement, Barbera. Mais elle ne le donne que rarement.
Prénom — Emilia.
Âge — 32 ans.
Sexe — Féminin.
Race — Étoile.
Nationalité — Américaine.
Occupation — Chômeuse et immigrante illégale.
Orientation sexuelle — Hétérosexuel sur le plan romantique.




physique

couleur des yeux — bleu ;
couleur des cheveux — Sombre au naturel. Se les teint souvent. ;
taille — 1m75 ;
poids — 67kg ;
tatouages ou piercings — Les oreilles. ;
cicatrices — Plusieurs blessures par balles, entailles et autres. Les restes d'une brûlure au second degré sur la hanche gauche. ;
style vestimentaire — Décontracté. Elle porte rarement de jupes ou de robes, même pour les occasions spéciales.


pouvoir


Nom du pouvoir — Superhero.
Description du pouvoir — Comme son nom l’indique, elle possède la capacité de devenir l’équivalent d’un super-héros. Force, durabilité, agilité et vitesse. Elle dépasse de loin le pique physique qu’un humain peut atteindre. Qui plus est, elle possède aussi le pouvoir de voler. Cependant, il ne s’agit pas d’une capacité passive mais bien active. Il n’y a pas de prérequis nécessaire, une simple pensée et hop, she lift yo mama easy.  
Ce n’est pas un pouvoir sans risque. Elle possède toujours le corps d’humain. Même si lors de l’activation, elle gagne en durabilité et en endurance, sa force cause de violents contrecoups. Déchirure des muscles, os brisés, organes qui n’arrivent pas à suivre la cadence et finissent par exploser. En soi, son corps devient une espèce de bouillie qui peine à se maintenir si elle abuse de ses capacités.
Heureusement, ou malheureusement, son pouvoir possède un second effet. Une fois l’activation terminée, elle est plongée dans un pseudo coma qui soigne toutes les blessures qu’elle a subi durant, et uniquement, l’utilisation. En soi, si elle est blessée avant ou après, son pouvoir ne soignera pas ces blessures.



caractère

Si elle devait avoir un animal spirituel, ce serait sans doute celui d’un félin. Vous savez, ce chat qui fait preuve de tendresse envers vous et la seconde d’après vous arrache la peau coup de griffes sans la moindre raison apparente ? Bah c’est exactement ça. Bien qu’elle se rapproche plus du tigre puisqu’elle démontre aussi cette tendance à s’isoler des autres. Enfin, allons chercher plus loin dans son comportement.  
Premièrement, tendre n’est pas le bon mot. Non pas qu’elle est incapable d’être gentille envers son prochain, loin de là. C’est simplement qu’elle est chaleureuse. Souriante, riante, on pourrait presque croire qu’elle est la personne la plus optimiste du groupe, encourageant son entourage dans cette voie. Et c’est sans doute la vérité mais ses proches la connaissent mieux que ça.
Deuxièmement… vous savez, cette personne qui fait quelque chose qui vous emmerde, vous blesse et que vous décidez de sourire passivement alors qu’intérieurement, vous avez qu’une envie, c’est de retourner une baffe à votre vis-à-vis ? Eh bien elle, elle est le contraire. Son sale tempérament la pousse à s’énerver aisément lorsqu’on aborde des sujets qu’elle n’apprécie pas ou qu’on lui pique une frite dans son assiette. Ou parce que les choses ne se passent pas comme elle le désire. En soi, il y a une infinité de choses qui peuvent l’agacer. Et c’est parfois juste une saute d’humeur passagère : le lendemain, elle oubliera la raison. Et pire encore, elle ne s’énervera probablement pas si le sujet est de nouveau abordé.
Troisièmement, et sans doute le rapprochement le plus important avec les félins, c’est qu’elle a tendance à procrastiné. Si elle n’a aucune raison de faire quelque chose, elle ne fera rien. Si elle peut se prélasser au soleil, elle le fera. Ou alors, elle ira boire quelques bières dans le bar d’à côté. C’est une personne qui aime faire la fête, qui aime profiter de la vie et s’amuser, d’où ce côté chaleureux. Faire de nouvelles rencontres ne lui fait pas peur. Au contraire.
En soi, elle fut une gamine particulièrement turbulente et donc, difficile à gérer. Ce fut son temps à l’armée qui la forgea tel qu’elle est : disciplinée et respectueuse. Bien évidemment, son sale tempérament n’a jamais vraiment disparu mais elle apprit avec le temps qu’il est nécessaire de faire preuve de respect envers ceux qui se tiennent au-dessus de soi, mais aussi en-dessous de soi. C’est pour ça qu’elle a toujours le même comportement envers autrui. Petit, grand, beau, moche : ça ne change rien à ses yeux, elle rira et s’énervera comme avec n’importe quel autre individu.
Autre chose qu’elle apprit avec l’armée, c’est qu’elle est stupide. Cependant, se complaire dans sa stupidité n’était pas une raison ni une excuse. Elle fit donc des efforts pour développer une curiosité et un intérêt envers tout… de ce fait, elle aime lire. Elle aime se plonger dans des univers différents ou découvrir des choses dont elle n’avait pas idée jusque-là. Enfin, elle n’est pas brillante donc retenir tout ce lot d’informations s’avère généralement difficile mais elle dispose d’une bonne culture générale. Et de la 4G.
Le truc dont elle est le plus fière, c’est sa maîtrise des langues. En-dehors de l’anglais, elle en parle l’allemand, le français et le polonais. Et apprend actuellement le japonais. Enfin, son accent et sa grammaire sont terribles mais elle est capable de tenir une conversation.
En soi, c’est une personne à laquelle il est facile de se lier mais qui a de la peine à faire le contraire. Une autre chose que son temps à l’armée lui a offert, c’est un regard différent et bien plus pessimiste du monde. Et un sacrée penchant pour la bouteille.


histoire

Plongée dans son coma, elle entendit quelqu’un l’appeler. Elle redressa lentement et difficilement la tête afin de faire face à l’importun.
Ah.
Cette gueule. Cette foutue gueule aux yeux sombres capable de faire frissonner le cul d’un pingouin sur la banquise. C’était sans doute l’une des choses qu’elle ne regrettait pas : d’avoir à se réveiller et de voir la tête de son supérieur. Les paupières mi-closes, allongée sur son canapé, elle renfonça immédiatement sa tête dans le coussin.
Le type en question, c’était Noah St. John. Un soldat prodige, décoré à plusieurs reprises pour ses actions durant les guerres du Golfe. Peu après 2003, il lui fut confié de créer une unité officieuse dont le but était d’agir clandestinement afin de régler des problèmes à l’étranger. Unité dont elle avait fait partie pendant près de six ans. Autant dire que cet homme était comme un mentor à ses yeux. Et ce qui devait se rapprocher le plus d’un ami. Avec une vingtaine d’années en moins, il aurait même pu être plus.
Elle ouvrit un œil et croisa son regard qui dénotait un brin d’impatience. Elle soupira et se redressa à nouveau. Cette fois-ci, elle s’assit en tailleur, enfonçant son dos dans le dossier du canapé. À peine eut elle le temps de s’installer qu’un t-shirt rencontra brusquement son visage. Forcément, elle ne portait pas de pyjama.
Une fois l’habit enfilé, elle entendit le son d’une tasse se poser sur la table basse. Tout de suite, elle comprit que la situation était grave. En tant qu’être supérieur dans la hiérarchie, ce n’était pas son rôle de faire le café. Noah ne le faisait que lorsqu’il comptait avoir une sérieuse conversation avec son ou ses vis-à-vis.
Elle déglutit suffisamment fort pour qu’il l’entende. Cette constatation avait suffi à éveiller la majorité de ses sens. Elle attrapa la tasse, et ce faisant, nota le torchon qui se trouvait juste à côté. Le journal du jour… avec les gros titres bien visibles.
« Une mystérieuse femme en sous-vêtements interrompt une course poursuite dans les rues Brooklyn. »
Elle détourna le regard et lâcha un rire nerveux avant d’engloutir une gorgée.
— Idiote.
Haaaa, elle était foutue. Il était en colère. Merde. Elle jeta un coup d’œil rapide vers le vieux. Beeeh, cette veine qui battait furieusement sur sa tempe. Définitivement en colère, et pourtant, il semblait toujours aussi froid. C’était le genre d’énervement auquel elle avait de la peine à faire face.
— Je vais supposer. Vu qu’il est… ( il jeta un coup d’œil à sa montre )… seize heure trente-quatre, tu es sans doute allée boire ?
On n’est même pas en matinée ? fut la première question qu’elle se posa.
Elle n’arrivait même pas à se souvenir de ce qui s’était exactement passé. Elle se souvenait d’être allée dans un bar, de s’être torchée comme jamais et… quoi, déjà ? Elle hocha de la tête en guise de réponse afin de ne pas l’impatienter.
— Et je suppose que tu es rentrée complètement ivre vers trois heures du matin et que tu as été dérangé par le bruit des sirènes alors que tu tentais de dormir
Ah, elle se remémorait. Les flics poursuivaient une voiture qui n’arrêtaient pas de tourner près de chez elle, l’empêchant de dormir. Agacée, elle avait bondi et était allée mettre fin à tout ça afin de pouvoir dormir. Elle se racla la gorge.
— Me dis pas que c’était retransmis… ? demanda-t-elle.
— Yep. Et ça avait trois millions de vue à midi sur youtube.
… un nouveau rire nerveux sortit de sa gorge. Elle but une autre gorgée. Elle devait vraiment arrêter de boire. Entre ça et la liste d’amants qu’elle regrettait, elle commençait à avoir suffisamment de raisons pour arrêter et fuir l’alcool comme le diable.
Elle attrapa son smartphone, ouvrit le navigateur et chercha la vidéo. Et elle sentit la tension montée lorsqu’elle vit qu’il y en avait plus d’une. Des passants intéressés par la course poursuite, sans doute.  
La vidéo ne durait pas plus de vingt secondes. Elle se vit atterrir avec une violence inouïe sur le capot du véhicule, arrêtant net ce dernier et détruisant le moteur par la même occasion. Vociférée quelques insultes et le respect des personnes qui tentaient de dormir et s’envoler aussitôt. Le pire ? Ouais… elle ne portait qu’une putain de culotte !
Noah l’interrompit avant qu’elle n’eut le temps de regarder sa quatrième vidéo.
— Pour le moment, il n’y aucune vidéo où on voit clairement ton visage.
Elle soupira de soulagement et parvint à se détendre à cette annonce. Elle lâcha un énième rire nerveux. Ça expliquait aussi pourquoi elle avait dormi aussi longtemps : le contrecoup de ses pouvoirs.
— Je ne sais pas pourquoi tu te détends. Tu te rends compte du bordel que c’est en ce moment ?
Elle s’intéressait suffisamment au reste du monde pour savoir que le monde découvrait peu à peu l’existence des étoiles. Et que certains étaient fascinés, tandis que d’autres étaient effrayés. Et honnêtement, elle avait bien plus peur de ceux qui s’intéressaient. Et c’était sans doute ce que Noah craignait dans l’histoire.
Ce dernier savait à peu près tout d’elle. Il savait comment qu’elle avait sans doute fait le tour de tous les orphelinats et foyers d’accueil de Brooklyn. Enfance turbulente, elle s’était engagée dans l’armée avec pour but de défendre son pays mais aussi le reste du monde des menaces terroristes et autres conneries du genre.
Et elle s’était retrouvée dans cette unité. Pourtant, elle avait toujours fait de son mieux pour ne pas trop se démarquer : avec des capacités comme les siennes, elle aurait pu battre tous les records mondiaux dans les domaines athlétiques. C’était sans doute cette retenue qui lui avait permis de se faire repérer et d’attirer l’attention de Noah quelques années auparavant. Farouche, sauvage, elle avait été déployée à deux reprises au Moyen-Orient et avait fait son taff suffisamment bien pour recevoir quelques distinctions.
Bien sûr, elle avait accepté malgré le sentiment partagé qu’elle avait. D’un côté, elle avait l’impression de ne pas en faire assez. Et de l’autre… eh bien, le tout semblait vraiment douteux. Une unité clandestine, équivalente aux forces spéciales, et déployée à l’étranger afin d’effectuer des missions officieuses ? Même Hollywood ne faisait pas des scénars aussi mauvais.
Pourtant, c’était bien ce qu’il s’était passé. Elle avait été envoyée dans des pays dont elle n’arrivait même pas à prononcer le nom. Trouver ceci, protéger ça, tuer ce type, escorter celui-ci et ainsi de suite. Les missions n’étaient jamais faciles puisqu’ils n’avaient généralement pas de soutien du pays : ils étaient abandonnés et la durée variait. Parfois quelques semaines à quelques mois. Elle avait accompli dix-sept missions… honnêtement, ça n’avait pas toujours été un franc-succès. Particulièrement la dernière.
Une chose dont elle pouvait se vanter, c’était de n’avoir que rarement utiliser ses pouvoirs. À vrai dire, que trois fois. Ah, non… quatre avec la nuit dernière. Enfin, la première fois fut lorsqu’elle avait pris conscience de ses capacités. Et la deuxième fois fut lorsqu’elle tenta de mieux maîtriser ses pouvoirs. Mais elle s’était rendue compte que le contrecoup était bien trop coûteux pour qu’elle puisse se permettre de l’utiliser sur le terrain. Et ça demandait de faire confiance en ses coéquipiers. Enfin, il y avait les exceptions où elle utilisait le moyen de transport pratique et économique : honnêtement, voler, c’était le pied.
Mais il y eut cette fois-là. Cette dernière mission avait été un véritable bordel. Ils avaient subi embuscade sur embuscade. L’ennemi savait qu’ils arrivaient et s’y étaient préparés. Deux hommes de son unité avaient été tué et dans un moment de panique, elle avait utilisé ses pouvoirs pour sauver le reste de ses compagnons. Ça avait suffisamment désorganisé l’ennemi pour leur offrir une occasion afin de s’enfuir.
Après ça, elle s’était réveillée un mois plus tard au bord d’une frontière. Noah était resté avec elle, laissant les deux hommes retourner au bercail après les avoir fait jurer de ne pas parler de ce qu’ils avaient vu. Et ils avaient tenu paroles, même deux ans après ce fiasco.
Ce qui s’était passé pendant la mission, que ce soit elle et ses étonnantes capacités, et le fait qu’ils avaient sans doute été envoyé à une mort certaine, devinrent des sujets tabous. Ils avaient supposé que quelqu’un les avait vendus. C’était la seule raison permettant d’expliquer pourquoi l’ennemi était si bien préparé : ils avaient décidé de ne pas se renseigner, de chercher le pourquoi. Contrairement à elle, les membres de l’unité avaient de la famille. Et si leur propre gouvernement avait été derrière l’échec de leur mission, personne n’était prêt à imaginer ce dont ils seraient capables s’ils avaient pris la décision de jouer aux détectives.
Mais le problème actuel, c’était les deux autres gars de l’unité. Ils n’avaient jamais parlé de ses capacités parce qu’ils n’avaient sans doute rien à gagner. Maintenant qu’elle était « publiquement » connue, c’était une autre histoire. Des récompenses en échange d’informations la concernant pointeraient sans doute le bout de son nez… et ces deux types la connaissaient suffisamment pour savoir qu’elle n’irait pas les menacer eux ou leur famille pour sauver sa peau.
— Merde, lâcha-t-elle en constant la situation dans laquelle elle se trouvait.
Noah soupira. Probablement à cause du temps qu’il lui avait fallu pour réaliser le merdier dans lequel elle était. Elle se mit à rire. Non, elle n’avait pas pété un câble. Au contraire, elle riait afin d’alléger le stress qui commençait à l’envahir. Elle riait pour ne pas perdre face au désespoir. Lorsque l’écho de sa voix disparut, elle planta ses yeux dans ceux de Noah.
— Qu’est-ce que je suis supposée faire ?
Noah avait toujours été un cas à part. Elle adorait ce vieux autant que sa bouille l’agaçait. Et c’était peu dire. Elle lui avait raconté énormément de choses et il avait écouté attentivement. Il ne l’avait jamais vendue. Il l’avait toujours aidée. C’était lui qui lui avait trouvé un taff. Et c’était le seul qui venait lui rendre visite de temps à autre. Il prenait même la peine de l’inviter lors d’événements afin qu’elle ne se retrouve pas toute seule. Non pas qu’elle était complètement seule. Elle avait des amis, des connaissances… des personnes avec qui elle traînait mais qu’elle oubliait lors des fêtes, et qui l’oubliaient aussi. Mais à cet instant, il était le seul vers qui elle pouvait se tourner.
— Si je me souviens bien, tu m’as dit que les… ( le mot peina à sortir de ses lèvres )… étoiles avaient toutes un but, non ? Peut-être serait-il temps que tu accomplisses le tien.  
Ses pensées se figèrent un instant. Il savait aussi ça. Elle n’avait jamais cherché à accomplir son devoir en tant qu’étoile. Ou plutôt, elle considérait que la tâche était en soi ridicule comparée à ce qui devait vraiment être fait afin d’aider ce monde. En soi, elle-même ne comprenait pas ce qu’on attendait exactement d’elle et avait évité de le faire en utilisant le prétexte du « j’vais aider un tas de personnes plutôt ».
Au final, elle n’avait pas vraiment aidé ceux dans le besoin. Uniquement des grosses compagnies et des politiciens. Elle soupira en pensant qu’elle avait perdu son temps en pensant qu’elle accomplissait quelque chose… alors qu’au final, elle n’avait été qu’un soldat qui avait accepté les ordres qu’on lui aboyait.
Elle finit par hocher de la tête, incertaine. Au final, il ne faisait que lui donner une excuse pour déguerpir. Et il n’avait pas tort : entêtée comme elle l’était, elle aurait été capable d’aller se vendre et tenter de plaider sa cause. Elle avait conservé une partie de sa naïveté et crédulité d’antan, oubliant parfois que la plus grande menace pour l’espèce humaine, c’était bien l’Humanité.
— Et toi ? demanda-t-elle.
Posée ainsi, la question aurait sans doute été incompréhensible pour certains. Mais pas pour lui. Il savait où elle voulait en venir.
— C’est pour te prévenir mais aussi couvrir mes arrières que je suis ici. Dès que t’auras foutu le camp, je saccagerais ton appart’.
Et elle n’eut pas besoin de plus d’explications pour comprendre où il voulait en venir. Il allait prétendre être intéressé par les quelques récompenses et c’était mis à la chasse. L’appât du gain était un puissant motivateur mais aussi quelque chose qui pouvait aisément écraser les valeurs morales d’un individu. Enfin, probablement pas celles d’un homme qui avait reçu la plus haute distinction militaire à trois reprises. Ce n’était pas la « médaille d’honneur » pour rien.
Il balança une enveloppe sur la table. Large et épaisse, elle n’eut pas besoin de poser la question pour en connaître le contenu. Par curiosité, elle l’ouvrit et fut surprise par la quantité de billets de cent qui se trouvaient à l’intérieur. La question était sur le bout de ses lèvres mais elle n’osa pas demander, ni refuser : en cavale, l’argent était sans doute le point qui faisait le plus défaut.
— Probablement que je m’inquiète pour rien mais avec toutes les rumeurs qui courent, il vaut mieux ne pas prendre de risque. Emporte le strict minimum et fonce vers le nord. Une fois au Canada, trouve-toi une planque et restes-y quelques semaines. Tu as une destination ?
Aucune pour le moment. Bien que, elle savait qu’il y avait une ville au Japon qui était le centre de l’attention des étoiles. Aller directement là-bas était sans doute un mauvais plan. Elle ne connaissait pas la situation et devrait sans doute se renseigner avant d’y aller.
Elle se redressa et chercha un sac à dos. Elle fit le tour de l’appartement, emportant quelques vêtements, de quoi assurer un minimum d’hygiène. Noah qui s’était levé attira son attention avant de lui lancer un sac en plastique. Elle fouilla à l’intérieur pour en sortir de la teinture pour les cheveux. Elle grimaça.
— C’est vraiment nécessaire ? J’veux dire…
— Ça l’est. Ça partira d’ici quelques semaines, le temps que tu disparaisses.
Elle soupira. Elle n’aimait pas balancer tous ces produits sur sa tête. Encore moins lorsqu’elle ne savait absolument rien du produit qui se tenait dans sa main. Elle leva un œil vers le vieux… et ce n’était sans doute pas lui qui s’intéressait à ce genre de choses.
Elle rangea le produit dans le sac. Une fois le paquetage terminé, elle s’habilla. Elle enfila sa vieille paire de ranger, des jeans délavés et un vieux t-shirt blanc. Elle hésita longuement sur le choix d’une veste : le blouson en cuir, la veste en jean ou plutôt le vieux poncho qu’elle avait ramené de son voyage an Mexique ?
Ce fut Noah qui coupa court à la décision et lui lança le blouson. L’envie de protester la prenant, elle le jeta au sol et attrapa le poncho, tirant la langue au vieux. Ce dernier soupira et commença à s’impatienter. Une fois prête, elle se dirigea vers la sortie et s’arrêta brusquement.
Ne se précipitait-elle pas ? Elle en avait le sentiment. Mais Noah était sérieux sur ce sujet. Suffisamment sérieux pour lui filer une grosse liasse de billets et lui faire un café. L’histoire ne pouvait pas être prise avec des pincettes : mais au final, elle n’avait fait de mal à personne. Le conducteur qu’elle avait arrêté histoire s’en était sorti avec quelques bleus.
Le vétéran lui mis une tape amicale dans le dos pour la sortir de sa soudaine confusion. Elle leva ses yeux vers lui et vit son visage vaguement s’éclairer d’un sourire. Chose plutôt rare… la situation était si grave que ça ?
— Rien ne t’empêchera de revenir. Laisse les choses se tasser. Je te l’ai dit, je préfère simplement prévenir que guérir. J’aimerais éviter d’avoir à reprendre les armes pour te sortir de je ne sais quel bordel.
Elle rit. Imaginer ce vieil homme se démener pour aller sauver une donzelle en détresse, c’était tout à fait son genre. Et c’était encore plus son genre de s’inquiéter pour quelqu’un qui était bien plus puissant et dangereux que lui : pour lui, ça n’avait sans doute pas d’importance.
— Je compte bien revenir et reprendre ma place à la table familiale pour les fêtes !
— Bien sûr. Tu seras toujours la bienvenue, gamine.
Un sourire s’étira sur ses lèvres. Elle changea de direction pour se diriger vers la fenêtre. Elle voulait éviter un maximum de témoins… entre autre, les voisins, les passants dans la rue et les commerçants qui se trouvaient par là. Sans doute que prendre son envol par la fenêtre était une solution quelque peu drastique mais c’était son avantage. Traquer quelqu’un capable de se déplacer dans les airs compliquerait la tâche.
De nouvelles aventures l’attendaient.
*
Six mois plus tard, elle déposait enfin le pied dans cette fameuse ville japonaise : Hoshikami. Il lui en avait fallu du temps pour arriver là. Non pas à cause de possibles assaillants qui n’étaient d’ailleurs jamais apparus : elle avait été bien trop hasardeuse dans son itinéraire pour être retrouvée. Et il savait qu’ils existaient bel et bien. Elle avait réussi à prendre quelques contacts avec Noah qui lui avait confirmé que ses suspicions étaient réels.
Elle avait été prudente, restant rarement au même endroit. Elle avait aussi volontairement laissé des traces afin de semer la confusion. Et c’était sans doute à cause de tout ce bordel qu’elle avait eu de la peine à atteindre le Japon. Enfin, elle avait vu du pays au moins. Afrique du Sud, Malaisie, Philippine… que des pays chauds et foutrement humide. Mais elle savait que le Japon n’était pas clément niveau climat. Des étés tout aussi chauds avec une humidité élevée. Et des hivers rigoureux.
Enfin, le problème ne venait pas du climat mais de sa condition actuelle. Elle était totalement une immigrante illégale. Elle avait réussi à trouver un proprio qui lui avait loué un taudis sans trop poser de questions.
En soi, elle avait quelques objectifs. Obtenir des papiers, vrais ou faux. Trouver un job décent. Et surtout changer d’appartement. Mais surtout, elle devait se renseigner sur la situation actuelle. Sa cavale l’avait empêché de parfaitement s’informer sur ce qui se passait dans la cité et elle savait que la plupart des infos qu’elle avait obtenus étaient vieilles ou fausses.
Beh, tu parles d’une aventure…




Ceci est un titre



Pseudo — Ragh.
Vous; en cinq mots — Bière. Clope. Bière. Clope. Thé.
Personnage sur l'avatar — No idea. Un dessin de Guveiz quelque chose. (EDIT: J'en sais toujours foutrement rien. Si quelqu'un sait... )
Comment avez-vous découvert le forum — Une certaine mélodie.
Présence ( /7) — J'lui donne un fort 5/7.
Pedobear ou bisounours — Why not both ?
changerlelienparvotreimage100x100
http://hoshikami.forumactif.org




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 35
Date d'inscription : 30/06/2016
Age : 22
Avatar : Alice d'Alice au pays des merveilles.
Disponibilité : Variable. Suivi en absences/mp o/
Post-it :
« Understand me. I’m not like an ordinary world. I have my madness, I live in another dimension and I do not have time for things that have no soul. » - Charles Bukowski


Carte d'identité
Occupation: Lycéenne.
Nationalité: Anglaise.
Lié à: Aernia Dubois.
lycée; deuxième année.

MessageSujet: Re: Blblblblblblbl   Lun 18 Juil - 2:36


Bienvenue mon père. (le plagieur)
Et voilà
Blbllblblbl


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 12
Date d'inscription : 18/07/2016
Avatar : Dunno
Disponibilité : 5/7
Post-it : Fiche

Carte d'identité
Occupation: Chômeuse
Nationalité: Americaine
Lié à: Kyou Yamashita
étoile

MessageSujet: Re: Blblblblblblbl   Lun 18 Juil - 3:03

On se connaît ?
Je t'ai jamais vue.
Du vent.
Pst. Pst. Zou, fous le camp avant que j'appelle la police. Ou que je mange ton chien.


blbl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 106
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 22
Avatar : Konoha (Haruka Kokonose), Kagerou Project
Disponibilité : Disponible, mais long pour RP x)

Carte d'identité
Occupation: Policier
Nationalité:
Lié à: Lila Black
policier

MessageSujet: Re: Blblblblblblbl   Lun 18 Juil - 10:54

Welcome ^^


Larken's theme songe :



Why don't you let me hide from me ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 778
Date d'inscription : 30/12/2015
Avatar : Hakutaku - Hoozuki No Reitetsu MERCI FAYFAY ♥
Disponibilité : 2/3 rp ! dispoooo
Post-it :







Carte d'identité
Occupation: Infirmier scolaire hinhin
Nationalité: Japonais
Lié à: Skyler Rooks
Personnel de l'académie

MessageSujet: Re: Blblblblblblbl   Lun 18 Juil - 19:42

Yoooo bienvenue! Ton perso a l'air sympa!
Par contre, ton ava j'pense c'est bien un OC de Guweiz mais Victoria l'utilise déjà ! Donc euh voilà



Merciiii pour les vava! J'vous aimes tellement damn ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 12
Date d'inscription : 18/07/2016
Avatar : Dunno
Disponibilité : 5/7
Post-it : Fiche

Carte d'identité
Occupation: Chômeuse
Nationalité: Americaine
Lié à: Kyou Yamashita
étoile

MessageSujet: Re: Blblblblblblbl   Lun 18 Juil - 22:46

Merci pour les deux bienvenues.
Et effectivement. Je changerai ça dès que je trouverais un truc potable.


blbl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 342
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 16
Avatar : Adam de The Raven King
Post-it : www.fiche.com x [url=www]www.relations.com[/url]
Métro ...

Carte d'identité
Occupation: Libraire, étudiant en langues étrangères.
Nationalité: Française.
Lié à: Isaiah Mimasu
étoile

MessageSujet: Re: Blblblblblblbl   Mar 19 Juil - 11:52

Bière. Clope. Bière. Clope. Thé.
BIERE ?
*vomit*
Bienvenue. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 282
Date d'inscription : 12/02/2016
Avatar : OC - Guweiz
Disponibilité : Now j'dirais 4/7 - 5/7
Post-it : "That’ll be a good time, bourbon on ice, pay no mind. It’s gonna be a rude night. With blue eyes, walk back, she pulls me aside and says to me : My ride is outside, my place is near by, do you wanna leave?" Line it up - Stephen

Fiche | RS





Carte d'identité
Occupation: Brigade d'intervention contre les crépusculaires
Nationalité: Américaine
Lié à: Gabriel Winsor
policier

MessageSujet: Re: Blblblblblblbl   Mar 19 Juil - 14:36

Pouet ! J'ai plus trop l'habitude de flooder sur les fiches.
Bienvenue !
Btw, de base j'étais venue pour te proposer des OCs par mp si jamais tu en voulais, j'en ai en masse, peut-être que j'ai ton bonheur dans mes réserves. c:


Ceci est une future signature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 12
Date d'inscription : 18/07/2016
Avatar : Dunno
Disponibilité : 5/7
Post-it : Fiche

Carte d'identité
Occupation: Chômeuse
Nationalité: Americaine
Lié à: Kyou Yamashita
étoile

MessageSujet: Re: Blblblblblblbl   Mar 19 Juil - 17:24

Cael : Huh. Shocked Quelqu'un vient de vomir sur ma fiche avant de me dire bienvenue... comment j'suis supposé prendre ça ?
...
merci, je suppose ?

Vic : Et eh, merci. J'veux bien deal des images dans un coin sombre :'D

btw, OC = Original Character, je suppose ?


blbl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 282
Date d'inscription : 12/02/2016
Avatar : OC - Guweiz
Disponibilité : Now j'dirais 4/7 - 5/7
Post-it : "That’ll be a good time, bourbon on ice, pay no mind. It’s gonna be a rude night. With blue eyes, walk back, she pulls me aside and says to me : My ride is outside, my place is near by, do you wanna leave?" Line it up - Stephen

Fiche | RS





Carte d'identité
Occupation: Brigade d'intervention contre les crépusculaires
Nationalité: Américaine
Lié à: Gabriel Winsor
policier

MessageSujet: Re: Blblblblblblbl   Mer 20 Juil - 13:36

Je te mp tout ça, btw je pourrais te grapher un truc if u want. c:
Et oui, OC c'est bien Original Character.


Ceci est une future signature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 390
Date d'inscription : 17/03/2016
Age : 19
Avatar : Marshall Lee; Adventure Time
Disponibilité : 7/7j 24/24h
Post-it :




www.fiche.
www.journal.





Carte d'identité
Occupation: Blogueur-détective privé
Nationalité: Japonaise
Lié à: Lorelei la rousse
humain

MessageSujet: Re: Blblblblblblbl   Mer 20 Juil - 21:07

BIÈRE
CLOPE
BIÈRE
CLOPE
THÉ



Tu m'plais déjà.

Bievenue


lula la biatch

ou comment avoir la flemme de faire une signa

j'écris en #990000
:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 12
Date d'inscription : 18/07/2016
Avatar : Dunno
Disponibilité : 5/7
Post-it : Fiche

Carte d'identité
Occupation: Chômeuse
Nationalité: Americaine
Lié à: Kyou Yamashita
étoile

MessageSujet: Re: Blblblblblblbl   Mer 20 Juil - 21:20

huéhué. Je me plais aussi Embarassed

Et merci pour le bienvenue !


blbl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 963
Date d'inscription : 26/12/2015
Avatar : Shokudaikiri Mitsutada ©La badassitude d'une céleste.
Disponibilité : Déménagement et vacances. Je passe uniquement pour les validations et les nettoyages rapides. Désolé. ;;
Post-it : « You can't change me, cause we've lost it all. Nothing lasts forever. I'm sorry, I can't be perfect. »






Carte d'identité
Occupation: Commandant de la première division d'enquêtes.
Nationalité: Japonais.
Lié à: Dougal Wennolds, l'affreux. ♥
policier

MessageSujet: Re: Blblblblblblbl   Mer 27 Juil - 21:38

avatarspouvoirsrelationshipsrole playhome

NoahxEmilia OTP.
étrangement, je les ship et faut pas se poser de question sur ça. Vingt ans de plus ou de moins, osef. Noah est juste la badassitude et Emilia le rattrape carrément en classe.
Enfin bon! Je crois que c'est la première fois que je vois une histoire qui prend une "situation donnée" tout en expliquant aussi bien la vie du personnage. Même si j'aime en savoir davantage sur l'enfance des petits chous
Dans le genre, on remarque plus l'évolution d'Emilia si on suit un point linéaire mais même ainsi ça ajoute une touche de mystère et ça évite les passages parfois ennuyeux. 8D Donc bon! C'était un vrai plaisir de lire cette histoire.
Puis tu expliques sa situation d'immigrante illégale (EN PORTANT UN PONCHO MEXICAIN? C'est un sous-entendu là ouuu???? Je suis outré.) du coup, je vais pas trop crier. /out 8D
Je n'ai rien à redire du coup!
J'ai hâte de voir ce que tu vas en faire irp.
Emilia aura-t'elle ses papiers? Trouvera-t'elle un job décent? Ou ira-elle rejoindre la mafia japonaise comme solution facile? ... Pourra-t'elle même se reconvertir en super-héros? La réponse ... Tu nous la donneras. What a Face
Je te valide cutie!
Amuse-toi bien parmi nous et plein de hugouilles sur toi.
Si tu as des questions, n'hésite pas.
Au plaisir de voir ta tête de partout.




merci avrilchouw www. — meeercii Chlodamore www. — guide du forum www.
merci junjiesweetie www. ; www. — arigatou Charlie pour le gif I guess??? ;w;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Blblblblblblbl   

Revenir en haut Aller en bas
 
Blblblblblblbl
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG :: Premiers Pas :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: