Partagez | 
 

 Ficelle un jour, ficelle toujours ~ [pv Isaac]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar


Messages : 83
Date d'inscription : 05/07/2016
Avatar : Yuuki Terumi
Disponibilité : Toujours libre pour rp ~
Post-it :



Carte d'identité
Occupation: Concierge
Nationalité: Japonaise
Lié à: Takeo Satô
humain

MessageSujet: Ficelle un jour, ficelle toujours ~ [pv Isaac]   Sam 9 Juil - 22:05

Isaac & Iason
Le ton monte, les paroles sont de plus en plus blessantes et les deux adversaires donnent l'impression d'être prêt à se sauter à la gorge. Mais ils n'ont pas les même expression, l'un ayant les larmes aux yeux pendant que l'autre, légèrement plus haut, toise sa victime d'un sourire mauvais et sadique. Personne ne semble intervenir, probablement parce que cela concerne deux hommes. Si l'un des "combattant" avait été une femme, tout le monde aurait créé, hurlé, et serait intervenu. Car une demoiselle en détresse se doit être secourue, surtout quand elle est dans le pétrin et c'est pourquoi Iason n'a pas choisi l'une d'elle comme proie. Beaucoup trop de problèmes. Et puis, le pauvre type en face de lui a le même gabarie, il y a donc peu de chance qu'ils en viennent en main. C'est ainsi que les gens pensent, la plupart du temps. Des "amis" qui se crient dessus les font détourner le regard, peu enclin à se mêler des affaires d'autrui. Sauf qu'ils ne sont pas potes. Mais ça, personne ne le sait et ce n'est pas le verdâtre qui risque de contredire les esprits.

Finalement, l'homme, face à une énième pique criée de Iason, finit par déclarer forfait et à battre en retraite, les nerfs en pelote, le visage aussi rouge qu'une tomate. Et ce n'est clairement pas de la gêne. Le vainqueur fait la moue, déçue que la partie soit déjà terminée, mais il ne tente pas de rattraper le fuyard. Il l'a déjà fait deux fois auparavant et il sait quand il pousse le bouchon trop loin. Une troisième fois et il risque d'y avoir une réelle bagarre et il prendra des coups. Il tourne la tête et observe les rares curieux des yeux, intensément, jusqu'à ce que la plupart ne s'éloigne, gênés ou ennuyés de ne plus voir les deux types se crier dessus. Quelle bande de cons. Tous. Il n'a jamais pu les blairer. Aucun d'eux ne mérite qu'il s'y attaque, aucun d'eux n'ayant tenter de l'empêcher de pousser à bout l'autre. Lui a déjà à la place de la victime, à se retrouver face à un homme plus grand, plus fort, qui n'a pas voulu le lâcher jusqu'à ce qu'il ne prenne ses jambes à son cou. Humiliante situation.

Il lève la tête, laissant le soleil baigner son visage, la chaleur étouffante ne le gênant que partiellement. Il porte ses vêtements habituels, un gilet jaune à capuche ultra long et sans fermeture éclaire et un jean sombre, noir. Une chemise au trois quart ouvert blanche et noir complète sa tenue. A vrai dire, il ne ressemble presque pas à un rebelle, s'il n'y avait pas sa tignasse verte, mais il se fiche des regards des autres sur sa personne. Lui ne désire que s'amuser, se distraire. C'est pourquoi il se met en marche, à la recherche de sa proie en fuite. Il semble oublier qu'il pourrait y avoir des coups, mais, en réalité, il s'en fout. Il tourne dans une intersection et cogne dans quelqu'un d'un poil plus grand que lui, à la chevelure blanchâtre et il lâche un grognement agacé.

- Regarde où tu vas, Morveux....

Il n'est pas d'humeur à tenter le bon dialogue. Il sait qu'il n'a aucune chance de retrouver son jouet, déjà bien loin, et il est prêt à bouder pour cette simple constatation. Quelle merde...
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ficelle un jour, ficelle toujours ~ [pv Isaac]   Lun 11 Juil - 17:24

ft. Isaac Ishikawa & Iason Strauss

Ficelle un jour, ficelle toujours


Le voilà qui marchait dans les rues d'Hoshikami. La chaleur étouffante ne s'était pas adoucis pendant l'après-midi et s'il était resté chez lui, Isaac serait probablement en ce moment même entrain d'agoniser sur son canapé miteux.
Il n'avait pas prit le chemin habituel et donc au lieu de se diriger vers le petit parc qui bordait son quartier, il se promenait désormais en plein cœur de celui-ci.

Il regardait le ciel en marchant. L'infinité bleue était dépourvue de nuages et le soleil tapait fort, beaucoup trop fort. Finalement, il aurait mieux fait de rester chez lui, le ventilateur à fond vers son visage.
Il préférait se promener la nuit. Les soirs où le ciel était dégagé, il s'allongeait sur un banc et regardait les étoiles. Il lui arrivait parfois de ressentir une certaine nostalgie de sa vie parmi les astres. Bien qu'il n'avait aucun souvenir de cette ancienne vie, il se disait parfois qu'elle devait être beaucoup plus simple que celle qu'il vivait actuellement.

Alors, qu'il cherchait un endroit où il pourrait se reposer, il entendit des cris au bout de la rue. Il s'y avança prudemment et vit un attroupement de personnes autour de quelque chose. Isaac n'était pas de nature curieuse, mais les cris qu'il entendait ne présageaient rien de bon. Il continua de se rapprocher, et réussit à se faufiler à travers les spectateurs. Ce qu'il vit le rendit fou de rage : un homme se faisant tabasser.
Isaac sentit son autre lui prendre le dessus, il sortit rapidement de la foule et s'éloigna. En tant normal, il se serait calmé mais pas cette fois. Cet abruti ne devait juste pas partir en tant que vainqueur. La violence n'était pas la solution à tout, mais la tout de suite Isaac s'en fichait royalement.
Ses yeux prirent une teinte rouge tendis qu'un étrange rictus déforma ses lèvres.

Enfin la foule commença à se disperser, signe que la bagarre était terminée.
Enfin, il vit son futur adversaire. Un homme, qui semblait plus vieux que lui, peut-être la trentaine. Ses cheveux étaient teins en vert, sûrement pour paraître plus jeune. Mais ce qu'Isaac détestait chez cet homme était ses yeux, deux iris jaunes qui semblaient vous juger et se moquer de vous à chaque coup d’œil. En s'approchant de lui, Isaac se rendit compte qu'il le dépassait de quelques centimètres.

Il décida de tourner au coin de la rue, espérant que l'homme y tourne à son tour. Au moment où il vit sa chevelure verte, l'étoile lui fonça délibérément dessus.

- Regarde où tu vas, Morveux....

Isaac lui lança son regard le plus et lui dit d'une voix grave.

- Ce serait plutôt à toi de faire attention le vieux...
Il sentit l'adrénaline monter en lui. Ça faisait longtemps qu'il n'avait pas laissé son autre lui prendre le dessus. Il avait oublié à quel point il aimait se sentir puissant et sans peur.
Il espérait que l'homme réagirait, sinon il trouverait un autre moyen, il en trouvait toujours...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 83
Date d'inscription : 05/07/2016
Avatar : Yuuki Terumi
Disponibilité : Toujours libre pour rp ~
Post-it :



Carte d'identité
Occupation: Concierge
Nationalité: Japonaise
Lié à: Takeo Satô
humain

MessageSujet: Re: Ficelle un jour, ficelle toujours ~ [pv Isaac]   Mar 12 Juil - 20:11

Isaac & Iason
Il n'est pas d'humeur à s'occuper des gamins perdus, à les ramener à leurs parents ou à pleurer sur leur sort. Celui-ci, qui ne doit pas avoir atteint la maturité, semble pourtant savoir où est son chemin, ou du moins n'est-il pas autant paumé qu'il l'a d'abords cru. Mais ce n'est pas ce détail qui le laisse perplexe mais son apparence. Jusqu'ici, il n'a jamais vu d'albinos en chair et en os, ne sachant d'eux que la couleur de leurs yeux, rouge sang ou rose, et de leurs cheveux blancs. Une peau cadavérique qui doit probablement choper de superbes coups de soleil bien douloureux et qu'il faut protéger. Il a aussi entendu dire qu'ils sont plus fragiles que les autres enfants, mais ça, ce n'est peut-être qu'une mauvaise information. Quoique, le gosse qu'il a en face de lui ne semble pas franchement être en parfaite santé, mais pas physique. Plutôt mental. Parce qu'il faut être cinglé pour se mettre des fils rouges dans le corps, il arrive à en remarquer sur ses lèvres et son cou du premier coup d'oeil et, avec un regard un peu plus appuyé, il en voit aussi au niveau des mains. Peut-être se dit-il qu'il trouvera l'amour avec ces conneries, l'élu de son coeur qui aura le bout d'un de ses fils autour du doigt. C'est flippant mais terriblement amusant parce que cela soulève beaucoup de questions.

Et il ose lui répondre ! Sale gosse !!! Ses parents n'ont pas été foutu de lui offrir une quelconque éducation ? Saleté ! A son âge, c'était différent ! ... Ouais, non, à son âge, il était sans doute pire. Mais cela ne l'excuse en rien ! En plus, il n'était pas vieux. Pas encore. Il n'a même pas sa première ride... A croire que le jeune tente de trouver une quelconque faiblesse dans sa carapace. Il aurait fait pareil. Et c'est sans doute ça qui l'énerve. Remarquer des points communs avec ce petit merdeux et devoir, à contrecœur, se dire qu'ils doivent sûrement en avoir d'autres.

Voilà qu'Iason relève le menton, dans un mouvement totalement hautain et supérieur, observant le jeune comme s'il était plus petit et misérable que lui, qu'il n'aurait jamais dû lui parler, même ! Il grince des dents, avant de sourire, se faisant malveillant. Il peut s'amuser. Il arrivera à faire enrager le gnome-géant, même si, dans un sens, il enrage déjà....

- A moi ? Sérieusement ? J'ai plutôt eu l'impression que tu t'es jeté sur moi tel un gamin qui aurait perdu sa mère ! Tu te serais pas égaré, quand même, mh ? Pauvre petit chose... Retourne donc vers ses jupons et laisse donc l'adulte que je suis en paix !

Il fait une petite manœuvre pour pouvoir le contourner, la tête haute, le sourire narquois aux lèvres. Il ne le quitte pas des yeux, d'ailleurs, mais il espère que le gamin ne le laissera pas filer aussi vite. Cela gâcherait son plaisir, sinon...

- La prochaine fois, fais gaffes, stupide gamin mal élevé !
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ficelle un jour, ficelle toujours ~ [pv Isaac]   Sam 23 Juil - 20:46

ft. Isaac Ishikawa & Iason Strauss

Ficelle un jour, ficelle toujours


Le voilà qui le regardait en souriant. Et ce regard, Isaac ne connaissait que trop bien ce regard, il était comme lui. Il aimait la bagarre et il savait que lui non plus ne le laisserait pas partir.

-  A moi ? Sérieusement ? J'ai plutôt eu l'impression que tu t'es jeté sur moi tel un gamin qui aurait perdu sa mère ! Tu te serais pas égaré, quand même, mh ? Pauvre petit chose... Retourne donc vers ses jupons et laisse donc l'adulte que je suis en paix !

Isaac sentit son sang bouillonner. Bien sûr que l'évocation de sa mère l'avait énervé, mais pourtant c'était un immense sourire qu'affichait son visage. Il essayait de faire comme lui, toucher là où ça faisait mal.

- La prochaine fois, fais gaffes, stupide gamin mal élevé !

Il avait dit cette phrase en le contournant tout en le fixant. Et le voilà qui faisait mine de partir maintenant. Oh que non il ne partirait pas, il s'était pris dans la toile de l'araignée, il devra se battre pour en sortir.

Soudain, Isaac partit dans un fou rire incontrôlable. Décidément, ça faisait beaucoup trop longtemps que son autre lui n'avait pas fait surface et cette situation le rendait fou. L'excitation, la joie et la rage se mélangeaient en lui et il devait faire sortir tout ça, où alors il allait exploser.

- Tu aimes t'attaquer au plus faible ?

Il avait dit cette phrase entre deux gloussements. Alors qu'il essuyait une larme à l'aide de son index, il s'approcha doucement de l'homme.
Il ne voulait pas " attaquer " en premier. Il s'arrangeait toujours pour que la bagarre passe pour un acte d'auto-défense.

- Je trouve que ça fait un peu lâche, non ?

Et le voilà reparti dans un fou rire... Il ne contrôlait plus rien, il n'était même pas sûr de pouvoir se battre correctement. Il avait l'impression de faire une mauvaise imitation du Joker. Il lui manquait les cheveux vert et cette immense sourire sanglant. Mais il devait paraître aussi fou que ce méchant à l'apparence clownesque.
Il espérait ne pas faire faire fuir son adversaire, mais ce dernier semblait coriace, il était peut-être même aussi fou que lui...

Soudain, une chanson lui vint en tête. Il s'était enfin calmé mais les paroles lui arrachèrent un gloussement.

Itsy Bitsy spider went up the water spout...


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 83
Date d'inscription : 05/07/2016
Avatar : Yuuki Terumi
Disponibilité : Toujours libre pour rp ~
Post-it :



Carte d'identité
Occupation: Concierge
Nationalité: Japonaise
Lié à: Takeo Satô
humain

MessageSujet: Re: Ficelle un jour, ficelle toujours ~ [pv Isaac]   Mar 2 Aoû - 15:48

Isaac & Iason
Son plan a fonctionné. Peut-être trop bien, même. Le jeune se met à rire. D'un rire fou, qui glace le sang d'Iason, le force à se retourner pour observer le jeunot pour voir s'il a encore toute sa tête, élan de pitié... Qu'il regrette quand il croise son regard. Il ne voit pas l'innocent d'un gamin, la joie de vivre qu'on s'attend un peu à voir chez un ado, ou du moins l'expression un peu boudeuse qu'il a souvent remarqué chez ceux-ci, quand il s'amuse à titiller leurs nerfs. Non... Là, il a droit à quelque chose de plus sombre, de plus froid. De terrifiant. A la limite de la psychopathie, du sadique pur, celui qu'on voit dans les bons films d'horreurs... Et on peut facilement dire que le verdâtre perd de sa superbe, sa panache envolée comme l'aurait fait un oiseau. Il ne sourit clairement plus. Ce n'est plus le même contexte...

Il frisonne quand le petiot ouvert la bouche, lui demandant s'il aimait s'attaquer aux plus faibles. En gloussant ! Son coeur rate un ou deux battements pendant que sa proie-pas-si-docile comble un peu la distance entre eux, le faisant presque regretter de ne pas être réellement parti. Presque. Parce qu'il est quand même curieux. On ne croise pas des fous furieux tous les jours - même s'il s'en se serait bien passé -, et il se demande même si ce n'est pas juste un jeu. Le jeune ne doit pas être réellement maboule... Il doit juste chercher à lui faire peur. Oui, voilà. Pas de quoi fouetter un chat. Un acteur, rien d'autre...

Et le voilà qui rigole de nouveau ! Une mauvaise imitation de méchant. Ce n'est définitivement qu'un môme qui essaye de faire peur à plus grand que lui. Iason ne tombera pas dans son piège et il sourit de nouveau, affichant un expression tranquille depuis qu'il a percé à jour ce pauvre jeune en manque flagrant d'attention. Pas question de perdre la face. Il finira bien par se calmer de lui-même et lui foutre la paix. Après tout, c'est lui qui n'a pas été foutu de regarder où il marchait et non l'inverse !

- Tu devrais arrêter la comédie, Minus. Ton numéro aurait mieux fonctionner si tu mesurais cinq bons centimètre de plus.

Certes, il est déjà bien plus grand que lui, mais il n'a jamais vraiment fait attention à la taille des autres. Il a même développé une attitude purement hautaine qui lui permet de regarder les gens de haut, même quand ceux-ci le dépassent. Il relève donc très légèrement le menton, un sourire copie conforme de celui du... Petit-grand blanc, tentant de lui montrer que lui aussi savait jouer à la comédie quand il le voulait bien.

- Tu sais, si tu veux te donner un style, évite de ressembler à un môme... Et à une fille. 

Il lui tapote la tête, gentiment, comme il l'aurait fait à un petit chien ou à un enfant, offrant le premier contact. C'est fou comme ce type a de beaux yeux. Superbes rouges. Si l'expression de fou ne titillait pas sa mémoire, il l'aurait trouver adorable. Mais il l'avouera jamais qu'il le trouve juste un peu flippant. Ce jeune est très dérangé. Mais que foutent ses parents ?
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ficelle un jour, ficelle toujours ~ [pv Isaac]   Sam 13 Aoû - 22:59

ft. Isaac Ishikawa & Iason Strauss

Ficelle un jour, ficelle toujours


Quand Isaac vit son adversaire perdre son sourire arrogant, il manqua d'avoir de nouveau un fou rire. Enfin il comprenait. Isaac n'était pas méchant habituellement, mais une fois que son autre lui ressortait, rien ni personne ne pouvait l'arrêter tant qu'il n'avait pas eu ce qu'il voulait. Ce qu'il voulait maintenant ? Donner une leçon à l'homme aux cheveux ridiculement vert face à lui, lui montrer que l'on ne tombait pas toujours sur plus faible que soit.  

Et pourtant, le voilà qui osait de nous nouveau le défier. Le menton relevé et un sourire plus que détestable sur le visage. A ce moment, Isaac arrêta de sourire et lança son regard le plus noir, espérant l'effrayer à nouveau.

- Tu devrais arrêter la comédie, Minus. Ton numéro aurait mieux fonctionner si tu mesurais cinq bons centimètre de plus.

Oh, il pensait qu'Isaac jouait la comédie ? Cet humain devrait faire attention à ses paroles. D'ailleurs ce doutait-il que le "minus" était une étoile ? L'avait-il deviné ou bien pensait-il qu'il était juste un de ces ados aux délires bizarre ? Isaac mourrait d'envie de lui demander, mais il voulait lui faire la surprise, voir son expression lorsque il lui montrerait son pouvoir.

- Tu sais, si tu veux te donner un style, évite de ressembler à un môme... Et à une fille.

Isaac allait lui répondre, quelque chose du style " Tu ne peux pas faire mieux ? " ou bien " Prépare toi à te prendre une raclée par une fille alors ! ", peut-être même en ricanant, histoire de l'énerver, mais la main de l'homme se posa sur sa tête. Aussitôt, l'étoile l'attrapa et la serra fort, il espérait même trop fort.

- Si tu veux pouvoir continuer à utiliser cette main, ne me touche pas comme si j'étais ton clebs.


Il avait pris sa voix la plus grave, la plus effrayante, et le regard qui allait avec. Si cet homme avait un minimum de bon sens, il s'arrêterait là, mais apparemment, il était tout aussi déterminé qu'Isaac à montrer qu'il était le plus fort. Qu'est-ce qu'il pouvait être agaçant...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 83
Date d'inscription : 05/07/2016
Avatar : Yuuki Terumi
Disponibilité : Toujours libre pour rp ~
Post-it :



Carte d'identité
Occupation: Concierge
Nationalité: Japonaise
Lié à: Takeo Satô
humain

MessageSujet: Re: Ficelle un jour, ficelle toujours ~ [pv Isaac]   Dim 14 Aoû - 10:31

Isaac & Iason
Il a droit à un regard noir. Celui qu'il recherche, qu'il convoite sans trop savoir pourquoi, mais il ne peut pas trouver cette expression terrifiante. Pas après avoir vu celle d'un psychopathe qui manque de jugeote pour rester calmer et se cacher. Il est presque déçu, en réalité, s'étant attendu à quelque chose d'autre, à ressentir autre chose qu'un gramme de plaisir à cette vision. Son feu intérieur a été plutôt bien douché par le rire précédent, mais il n'aurait pas imaginé à un tel point qu'il n'arrive pas à prendre un minimum de joie façon à une petite victoire. Tant pis. Il aura d'autres occasions de faire sortir l'albinos de ses gongs, le faire enrager à tel point qu'il ne pourra que le frapper. Ou du moins tenter. Il doute qu'il arrive à le toucher. Prétentieux.

Quand il ose offrir un contact, aussi infirme soit un tapotage de tête, le plus jeune le prend mal. Extrêmement mal. Il l'empêche de trop le décoiffer, attrapant son poignet d'une poigne de fer, plus fort que l'aurait cru Iason au vu de ses petits bras. Il arrive même à lui offrir une petite brûlure à force de serrer, le surprenant d'autant plus mais n'importe qui, quand il sait où viser, peu offrir un semblant de douleur à quelqu'un qui fait le double de sa taille. Le verdâtre n'est pas encore trop choqué, s'étant déjà fait massacrer par plus petit que le jeune qu'il a en face. Mais il reste sous le choc, ne sachant pas quoi faire actuellement, embêté, mais très vite agacé. Il n'aime pas être entravé quant il n'est pas question d'un lit et d'un partenaire de jeu, ne comprenant pas comment on peut aimer la sensation d'immobilité, d'incapacité à se déplacer comme on l'entend.

Il secoue son bras, cherchant à faire lâcher prise à l'homme ficelle, le trouvant pot-de-colle, alors que c'est lui qui l'a touché le premier. Il lui attrape le poignet à son tour quand il comprend que secouer la bras, c'est débile, serrant de sa main libre le bras qui le retient, ajoutant autant de force que lui. Il cherche même à en mettre plus, mais il n'est pas très bon et il doute d'y arriver. Mais qui ne tente rien, n'a rien.

- Comme si je voulais un clebs aussi moche. Avec des ficelles partout... On dirait un rôti de porc.

Il relève la tête, remarquant quelque chose dans le coin de son champ de vision et, quand il tourne son regard dans la direction, il remarque enfin une personne. Une petite dame, très jolie dans son tailleur et sa jupe crayon, les observe avec les yeux ronds. Elle semble hésiter à les arrêter ou continuer son chemin, son côté héroïque combattant son côté je-m'occupe-de-mes affaires. Un regard noir de la part du verdâtre et elle prend ses jambes à son cou. Il va passer pour l'agresseur, génial ! Il n'a pourtant pas encore fracasser le môme, qu'il sache ! Gamin qui est déjà un peu plus grand que lui, en plus.
(c) sweet.lips


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ficelle un jour, ficelle toujours ~ [pv Isaac]   Jeu 25 Aoû - 23:32

ft. Isaac Ishikawa & Iason Strauss

Ficelle un jour, ficelle toujours


Cette fois Isaac ne rigolait plus, il n'en avait plus envie. En sentant son adversaire secouer la main, il n'esquissa même pas un sourire, pourtant il fallait avouer que c'était assez drôle. Quand il lui attrapa à son tour le bras, essayant d'y mettre de la force, Isaac avait été sur le point de lever le poing. Oh oui, il allait le frapper et fort, mais cette femme était arrivée. Il l'avait aperçu du coin de l’œil mais ça avait suffi pour le stopper. Il allait le frapper mais pas devant cette bonne femme. Il le ferait, quand elle serait partie. Il sentait la peur dans son regard, et rapidement elle se mit à courir, fuyant le danger. Pendant un court instant Isaac se demanda s'il elle allait appeler la police, il espérait que non.
Lentement, sans que l'étoile ne s'en rende vraiment compte, les fils qui entouraient son bras se mouvèrent. Bien que ce soit léger, on pouvait voir la chemise d'Isaac bouger légèrement, et rapidement la soie rouge se retrouva enroulée autour du bras de son adversaire.

- Si j'étais toi, chuchota t-il, je ne bougerai pas...

Si il ne voulait pas perdre son bras il le ferait. Pour être honnête, bien que Isaac avait une extrême envie de le frapper, pour le moment il voulait juste lui faire peur. Par contre, si il continuait à le défier, l'étoile n'était pas sûr de pouvoir continuer à jouer le gentil.
Bizarrement, sa première vraie bagarre lui revint en mémoire. C'était un peu après que son père perde son travail, il se souvint avoir bu, beaucoup trop pour un si jeune âge et juste pour une parole déplacée, Isaac avait tout simplement pété un câble. Heureusement que quelqu'un avait été là pour l'arrêter. Il se souvint de la rage qui l'avait envahi se jour là... Heureusement pour cet homme aux cheveux verts, Isaac était bien loin de cet état d'esprit.

- Si tu bouges, ces fils se resserreront de plus en plus fort... Je ne les ai jamais utilisé sur un humain, du coup je ne suis pas sûr de ce qu'ils peuvent faire... Je ne pense pas que tu veuilles le savoir, je me trompe ?


Encore et toujours cet étrange sourire accroché sur son visage...

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 83
Date d'inscription : 05/07/2016
Avatar : Yuuki Terumi
Disponibilité : Toujours libre pour rp ~
Post-it :



Carte d'identité
Occupation: Concierge
Nationalité: Japonaise
Lié à: Takeo Satô
humain

MessageSujet: Re: Ficelle un jour, ficelle toujours ~ [pv Isaac]   Dim 11 Sep - 17:38

Isaac & Iason
Une menace plane dans l'air, quelque chose qui fait taire les oiseaux des villes, qui effraye les rats et ne semble pas naturelle. L'instinct d'Iason s'emballe, cogne dans la boite crânienne, tire sur les nerfs pour alerter le cerveau, en vain. Celui-ci fait la sourde oreille, il n'écoute pas, trop concentrer à arrêter le flot d'émotions contradictoires qui l'assaille de toute part. Il croule sous les informations et agit aussi vite qu'il le peut pour éviter le désastre, mais il est déjà bien trop tard. Il aurait dû le comprendre face à la fuite de la jeune femme, celle-ci qui a hésiter un long moment avant de choisir de déguerpir. Qu'est-ce qui l'a poussé à se raviser au dernier moment ? Le regard noir du verdâtre ? Certainement pas ! Il ne sera jamais essayé effrayant et imposant pour empêcher quiconque d'assez déterminer de venir les embêter d'un simple regard. Il ne faut pas rêver. Peut-être le môme ? Il est vrai que son sourire n'est pas très engageant, semblant promettre beaucoup de choses morbides, et qu'il a de quoi impressionner si on n'est pas un minimum préparer. Et si on ne sait pas que c'est un stupide jeu d'acteur. De plus, il est trop frêle pour inquiéter Iason,

Un frôlement se glisse sur son bras, aussi léger que le serait le touché d'une mouche sur la peau, mais tout aussi agaçante. Il baisse les yeux, près à secouer la main pour balayer le gêneur, mais il s'arrête en voyant ce qui le touche. Il pâlit, écarquille les yeux et lâche un injure. Des fils, ceux du môme, s'entrelacent et serrent son membre. Il avale sa salive et relâche le bras du jeune ado, observant attentivement ces machins qui osent taquiner sa chaire, qui semblent décidés et motivés à s'accrocher à lui. Il entend l'avertissement de l'albinos, mais il n'est pas sûr de la comprendre. Il attend la suite, et fronce les sourcils. Il aurait presque envie de rire si ce n'était pas lui la victime. Il se croirait dans un film. Un mauvais en plus. Avec un truc extraterrestre à l'apparence humaine qui est capable de prodigue et balance des "vous les humains" à tout va sans que personne ne tilte. Si c'est une blague, elle est mauvaise. Très.

Il tente de reprendre contenance, serrant les poings, près à se battre si c'est nécessaire. Il tire violemment sur les liens qui l'unis au jeune, testant leur solidité, mais elles ne font que se resserrer, mordant impitoyablement sa chaire. Il grimace, lâche un cri de douleur, surprit et il tombe à genoux, sa main libre tentant de retirer les fils qui semblent lui cisailler la peau. Jusqu'où ces trucs peuvent serrer ? Jusqu'au sang ? Plus loin ? L'idée a tôt fait de le faire frémir et de le révulser. Il foudroie le jeune, d'un regard haineux, mais d'où on peut lire une certaine crainte. Intérieurement, il flippe. Il connait les coups de poings, de pieds, de tête, il sait faire face à un corps à corps. Mais pas à CA. Il ne sait même pas comment ce type fait pour lui faire mal !

- Crève ! Relâche moi, Ducon !
(c) sweet.lips


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ficelle un jour, ficelle toujours ~ [pv Isaac]   Sam 12 Nov - 17:07

Hors RP:
 

ft. Isaac Ishikawa & Iason Strauss

Ficelle un jour, ficelle toujours

Après que l'homme soit tombé à genoux, les liens se desserrèrent peu à peu, libérant le bras de son adversaire.
Laisse moi revenir.
Et voilà que Isaac le gentil se ramenait...

- Laisse moi lui faire peur !

Avait-il dit ça à voix haute ? Il ne s'en était même pas rendu compte. Il sentait qu'il perdait peu à peu le contrôle, est-ce que Isaac le gentil se rendait compte de la situation ? Si il lui laissait place, il se ferait tabasser, et Isaac n'était pas certain de vouloir rentrer chez lui à moitié mort.
Après une lutte mentale qui sembla durer une éternité, Isaac releva la tête. Ses yeux rouges avait laissé place à deux grands yeux noirs qui reflétaient la peur. Il ne se souvenait de rien.
Il ne remarqua pas de suite l'homme à terre, et fut plus qu'heureux de ne voir qu'une marque sur son poignet. Il s'approcha de ce qui devait être son adversaire, les bras en avant, montrant qu'il en avait fini.

- Excuse-moi. Jusqu'où suis-je allé ? Tu es blessé ?

Voilà la question qu'il se posait. Jusque où était-il allé ? Y avait-il d'autres blessés ? A première vu, il semblait que non, mais il devait lui demander et espérer ne pas se prendre de coups par la suite.
Son crâne le faisait souffrir, et il sentait que son second lui luttait pour reprendre sa place. Il ne devait le laisser faire... Saurait-il redevenir lui même ? Il n'en savait rien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 83
Date d'inscription : 05/07/2016
Avatar : Yuuki Terumi
Disponibilité : Toujours libre pour rp ~
Post-it :



Carte d'identité
Occupation: Concierge
Nationalité: Japonaise
Lié à: Takeo Satô
humain

MessageSujet: Re: Ficelle un jour, ficelle toujours ~ [pv Isaac]   Mer 28 Déc - 20:40

Isaac & Iason
Le coeur battant, l'âme en tourment, l'allure d'un pauvre manant, Iason perd peu à peu son attitude de vaurien. Il ne comprend pas ce qui se passe, n'arrive pas à piger ce que le jeune est en train de lui faire, seul la douleur de sa peau qui se fait cisailler lentement le fait savoir qu'il n'est malheureusement pas en train de rêver. Mais, bientôt, elle se fait plus légère, puis disparaît, les fils rouges qui l'enlaçaient venant à se desserrer sans raison apparente, laissant leur proie filer. Cela n'avait-il donc été qu'un jeu puéril et glauque ? Où est la caméra cachée, qu'il puisse se dire qu'il n'est pas en train de devenir complètement marteau. Personne n'est supposer manipuler des cordons de cette manière, surtout pas pour agresser des personnes.

Des paroles le font écarquiller les yeux alors qu'il se frotte le bras, évaluant les dégâts avec inquiétude. Il n'a rien, pour le moment, mais le jeune lui flanque une belle trouille à se parler tout seul. Parce qu'il doute d'être le destinataire de la précédente phrase et il n'y avait malheureusement personne d'autre dans le coin. C'était vérifié, ce type était dingo. Et dangereux et imprévisible en plus ! Le mélange de choc qu'il aurait préféré ne pas croiser.

Il se redresse lentement avant d'effectuer un mouvement de recule quand l'autre se permet d'avancer, les bras ouverts, dans une attitude apaisante. Mais Iason ne se laissera pas avoir si facilement ! On ne la lui fait pas à l'envers, à lui ! Voilà pourquoi il balance son bras pour éjecter ces mains tendus vers lui, trop brusquement et trop vite pour qu'on ne remarque pas l'empressement et la gaucherie de son geste. Il est effrayé et il déteste cette sensation. Elle l'agrippe aux tripes, mais il n'est pas question pour lui de se laisser faire. Il nourrit sa colère avec sa peur, préférant ressentir la première que la seconde.

- Ne me touche pas ! Tu m'as fait quoi, au juste, hein ? C'était quoi ton truc des fils ?!

Il crie presque, sa voix montant trop haut à son goût. Il se haït d'avoir laisser sa trouille se montrer, même une seule seconde. Il se recule doucement, un pas. Puis un deuxième. Il adopte une attitude défensive, les poings serrés, prêt à détaler, mais son visage renfrogner exprime sa rage et sa colère. Il n'est plus question de fanfaronner. Il a vu de quoi le jeunot était capable et il n'a clairement pas envie de se retrouver entre ses bouts de ficelles. Parce que question hygiénique, ce n'est pas le top. Le truc lui sort de sous la peau et on ne sait pas combien de cochonnerie on peut trouver la dessous !

- Putain, j'ai l'impression d'être dans un mauvais filme d'horreur, là... grommelle-t-il entre ses dents.
(c) sweet.lips


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ficelle un jour, ficelle toujours ~ [pv Isaac]   Dim 22 Jan - 16:51

ft. Isaac Ishikawa & Iason Strauss

Ficelle un jour, ficelle toujours

- Ne me touche pas ! Tu m'as fait quoi, au juste, hein ? C'était quoi ton truc des fils ?!

Isaac eut immédiatement un mouvement de recule. Il n’avait aucune idée de comment aller réagir son adversaire. Il voyait la peur dans le regarde de ce dernier, même sa voix trahissait ce qu'il ressentait. Un sentiment de culpabilité s'empara de l'étoile, était-il allé trop loin ? Pourtant, il ne semblait pas vraiment blessé.

- Ecoute, si j'ai réagi comme ça, c'est pour te faire peur !

Sa voix n'était pas aussi ferme qu'il l'aurait voulu. Ce n'était pas à lui de dire ça, il n'avait ni le mental, ni la carrure pour. Il aurait dû laisser son autre lui lui parler, il aurait sût quoi dire. Pourtant, il continua :

- Je... si je t'ai blessé, j'en suis désolé... ce... ce n'était pas mon but !

Maintenant qu'il se retrouvait seul face à lui, Isaac n'avait aucune idée de comment réagir. Pour être honnête, lui aussi avait peur désormais, il ne sentait plus son autre lui, peut-être avait-il décidé de lui faire la tête et de rester dans son coin, histoire de le punir. Isaac n'en savait rien, et cela le stressait, il n'avait aucune idée de comment les choses allaient se dérouler désormais, est-ce qu'il allait devoir se battre ? Ou peut-être que l'autre avait eu assez peur et qu'il déciderait de laisser tomber.

La nuit était pratiquement tombée. Le ciel se teintait d'une couleur rose-orange, c'était tout simplement magnifique et en tant normal Isaac aurait observé ce spectacle avec plaisir mais là, il cherchait juste un moyen de calmer son adversaire. Il n'avait pas osé s'approcher de nouveau et cette impression de perdre le contrôle de la situation le déstabilisait totalement. Si il ne se reprenait pas rapidement, son adversaire finirait par avoir le dessus. Ça ne devait pas arriver...

Tu dois revenir... je ne vais pas y arriver... pas tout seul...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ficelle un jour, ficelle toujours ~ [pv Isaac]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ficelle un jour, ficelle toujours ~ [pv Isaac]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss|
» Scout un jour, Scout toujours !
» Gaffeuse un jour, gaffeuse toujours ! (Libre)
» Neiges un jour, neige toujours. [Pv: Ledha]
» Boursouf un jour, Boursouf toujours ! [Donald & Irving]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG :: La ville et cie :: Yanari’s District-
Sauter vers: