Partagez | 
 

 Petit chou face à buisson [pv Kiku][Terminé !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar


Messages : 83
Date d'inscription : 05/07/2016
Avatar : Yuuki Terumi
Disponibilité : Toujours libre pour rp ~
Post-it :



Carte d'identité
Occupation: Concierge
Nationalité: Japonaise
Lié à: Takeo Satô
humain

MessageSujet: Petit chou face à buisson [pv Kiku][Terminé !]   Sam 9 Juil - 19:50

Iason & Kiku
L'été, c'est con. Il y a trop de mauvaises choses pour qu'on arrive à l'aimer pleinement, à profiter des bons moments avec lui. Premièrement, en été, il fait chaud. Telle une fournaise, la chaleur assèche les plus humides gosiers et fait regretter l'hiver frisquet. Et impossible de se cacher à l'ombre, esquivant à grande peine les coups de soleil, car le chaud vous y attend également. Et s'il n'y avait que cette stupide canicule qui rend les gens nudistes... Non, il doit y avoir également les moustiques ! Ces sangsues qui reviennent quand le temps se montre plus clément, venant à chercher le sang comme on vient chercher une bonne bière. Sauf qu'évidemment, cela ne leur suffit pas. Non seulement il doit y avoir un affreux bouton, mais il se doit de gratter. Beaucoup. Et on ne sait pas où cette saleté est allée avant votre petite personne, à qui elle a pu piquer avant de se tourner sur vous. Mais on peut se protéger. Contrairement à ce stupide soleil qui se couche tard pendant que certains doivent se coucher tôt, devant travailler le lendemain face à un horaire de merde.

Mais tout ça, Iason s'en fout. C'est le week end, moment où il peut se reposer un peu, et il a brillante intelligence de sortir le soir, alors que l'obscurité prend lentement ses droits sur la lumière. Mais est-il vraiment futé ? Pas réellement. Son désire de se promener ne vient pas d'une quelconque envie, mais d'une obligation. La fournaise de l'été l'a empêché de dormir, lui qui doit chaque soiré se battre pour s'endormir, usant des techniques les plus étranges et les moins chers qu'il peut. Ne pouvant s'acheter de ventilateur, il doit souvent tenter de se doucher à l'eau glacé pour trouver le sommeil. Mais pas ce soir. Parce que ses songes le fuient ou parce qu'il n'en peut plus de se retrouver à tourner dans son appartement comme un lion en cage, il a finit par sortir. Il a ainsi enfilé son gilet sans fermeture éclair jaune, torse nu en dessous et un jean noir. Et même vêtu comme ça, il a tout de même chaud.

Il marche d'un pas vif, traversant les rues et les ruelles, la capuche redressée sur sa tignasse et les mains dans les poches. Il évite le Michinzane's District pour se concentrer sur Uwabami's District, sachant qu'à cette heure de la nuit, il y a bien plus foules là-bas. Et bien plus de personnes qui seront susceptibles de répondre à ses provocations. Mais il doit commencer léger, pour débuter. Une victime qu'il pourra pousser à bout et la voir partir pour s'attaquer à la suivante. Quelqu'un qui aura le physique aussi frêle que le sien...

Il s'arrête lentement, observant autour de lui d'un oeil attentif. Il y a deux-trois groupes, mais il ne leur accorde qu'un bref regard, peu enclin à leur donner un peu d'attention. Plus loin, adosser contre un mur, un type baraqué. D'ordinaire, à défaut de quelqu'un d'autre, il serait allé lui parler... Mais il remarque un jeune homme beaucoup plus intéressant. Déjà parce qu'il lui plait. Ensuite, il est parfait. Un gars aussi frêle que lui et qui semble seul. Il s'approche d'un pas décidé, d'une démarche fluide et tranquille, et se place en face de sa proie, un sourire tranquille sur les lèvres.

- Salut. Désolé de te déranger, mais tu aurais une cigarette à me prêter ?

En réalité, Iason ne fume pas. Jamais. Il accepte d'être un fumeur passif, mais rien d'autre. Ce n'est donc qu'une phrase pour aborder l'autre, tentant un peu la subtilité pour commencer. Pas question de lui rentrer tout de suite dans le lard ! Pas à la première phrase. Mais peut-être à la troisième ou quatrième.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 803
Date d'inscription : 30/12/2015
Avatar : Hakutaku - Hoozuki No Reitetsu MERCI FAYFAY ♥
Disponibilité : 2/3 rp ! dispoooo
Post-it :







Carte d'identité
Occupation: Infirmier scolaire hinhin
Nationalité: Japonais
Lié à: Skyler Rooks
Personnel de l'académie

MessageSujet: Re: Petit chou face à buisson [pv Kiku][Terminé !]   Dim 10 Juil - 19:57

 Petit chou face à buisson
Iason & Kiku

You're pretty fucking weird you know that? ✻✻✻

Chaleur. Insupportable. Putain de climatiseur pété. Fenêtres ouvertes, rideaux fermé, tentant de conserver un maximum de fraîcheur dans son appartement bouillant, Kiku avait l'impression qu'il allait fondre dans deux minutes, dans une dégoûtante flaque de sueur. Allongé sur le sol, le carrelage étant décidément plus froid que le tissu de son canapé, il se demandait s'il n'aurait pas mieux fait de rester dormir à l'infirmerie de l'école, là-bas au moins, l'air était vivable.
Kiku aime bien l'été, il adore ça même ! Presque autant que le printemps. Les orages, la plage, les gens visiblement plus souriant dans leurs petites tenues parfaites pour se rincer l'œil. Faire la sieste au soleil, boire du thé glacé et manger des cerises... Tout ça, il ne pouvait le détester ! Mais par tous les dieux, qu'est-ce qu'il aimerait avoir un vent frais constamment autour de lui... Hm, peut-être qu'une étoile a ce pouvoir là d'ailleurs... Chanceuse. Il soupira, ça ne servait à rien de continuer de grogner à terre comme un idiot, il ferait mieux de se bouger loin de l'air étouffant de son appartement. Dehors il serait bien. De toute façon, il s'ennuyait comme un rat mort ici et les douleurs dans sa colonne vertébrale lui hurler qu'il était temps de se lever au lieu de se bousiller le dos à rester étalé sur le plancher. En deux secondes, il était debout, refoulant un soupir de soulagement en s'étirant, il prit une douche, aussi bien pour se rafraîchir que pour se débarrasser de l'odeur parasite qui était de loin la chose la moins glamour de cette saison et s'en alla. Pas à poil bien sûr, vous le prenez pour qui ? Y'a des limites à sa connerie, s'il vous plaît. Nan, il avait pris le temps d'enfiler un t-shirt noir et un pantacourt, pas la tenue la plus classe du monde mais  dans la chaleur, il s'en foutait complètement, si ça ne tenait qu'à lui il serait sorti torse nu, alors bon...

Direct, le brun se dirigea vers le quartier « du soir », soit Uwabami's district, l'endroit qui n'abrite que des poivrots la journée et qui s'éveille la nuit, s'il ne voulait pas trop s'emmerder c'était le lieu idéal. Bon, le hic, c'était que c'était bien plus sympa avec des amis, alors après un ou deux verres à discuter avec le barman il décida d'aller faire un tour plus loin, errer dans les rues, parler à deux trois personnes qu'il reconnaît en chemin et finalement, il se pose deux minutes, passant la main dans ses cheveux et s'adossant contre un mur. Il soupire, peut-être devrait-il allait se lâcher en boîte... Oui mais non... Il n'avait pas quitter son appart' étouffant pour se retrouver dans pire.

« Salut. Désolé de te déranger, mais tu aurais une cigarette à me prêter ?
- Uhm ?
 »

Kiku regarda l'homme qui lui adresse la parole, un peu surpris d'être tiré ainsi de ses pensées, le moment d'étonnement passé, il lui fit un grand sourire, ne voulant pas paraître impolis ou quelque chose du genre.

« Nope ! Désolé, je ne fume pas. Tu devrais demander au groupe là-bas, il leurs en reste peut-être ! »

Il pointa derrière lui, quartes amis clopes aux becs, rigolant sur des trucs divers qu'il n'a pas pris le temps d'écouter, il s'en fout après tout. Après ça, il prit le temps d'examiner son interlocuteur, trouvant son style intéressant, ses yeux restèrent un peu plus longtemps sur des cicatrices sur le ventre de l'autre, trois, elles devaient être profondes pour laisser une marque pareille... Puis il revient à son visage et là, il crut apercevoir quelque chose sous la capuche jaune, alors sans réfléchir, il tendit le bras et la tire, oubliant que non, non ça ne se fait pas vraiment d'enlever la capuche d'un parfait inconnu juste pour voir ce qu'il y a en dessous.

« Waoh, gars ! J'adore tes cheveux ! Ça en jette ! »

Il voulait toucher, curiosité et tout le bordel,  mais finalement, éclair soudain d'intelligence, il retire sa main, la fourrant dans sa poche. Le gars allait sûrement le laisser tranquille maintenant, il voulait seulement une clope alors il n'avait pas de raison de rester, bien que Kiku trouvait ça dommage, il avait l'air marrant, tout coloré comme ça ! Ah, il ferait mieux de ne pas le dire à voix haute par contre, histoire de pas se prendre un poing dans la tronche. Juste par précaution.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


Merciiii pour les vava! J'vous aimes tellement damn ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 83
Date d'inscription : 05/07/2016
Avatar : Yuuki Terumi
Disponibilité : Toujours libre pour rp ~
Post-it :



Carte d'identité
Occupation: Concierge
Nationalité: Japonaise
Lié à: Takeo Satô
humain

MessageSujet: Re: Petit chou face à buisson [pv Kiku][Terminé !]   Lun 11 Juil - 20:38

Iason & Kiku
Ce type lui ressemble un peu. Du moins, à lui du passé. Les yeux bridés, l'air totalement japonais si ce n'est un dessin autour de ses yeux. Du maquillage ? Les cheveux plats et noirs. Il lui ressemblait. En plus mignon. Parce qu'il lui donne presque envie de lui pincer les joues et de tirer dessus. Mouais. Sauf que ça ne se fait pas et puis, ça fait mal. Mais il garde tout de même l'idée dans un coin de sa tête, certain de pouvoir le mettre à application à un moment ou à un autre. Il s'en fout du temps que cela prendra, il lui tirera ses joues de bébés !

Il lui sourit malicieusement quand il comprend qu'il est fixé, mais se rembrunit quand il note une minuscule différence entre leur taille respective. Et bien entendu, ce n'est pas lui qui est le plus grand ! Il en aurait presque crier s'il n'avait pas peur de paraître cinglé et de l'effrayer. Ce serait bête de devoir lui courir après parce qu'il l'a fait détaller comme un lapin.

L'autre ne fume pas. Bon point pour lui. Il n'aura pas à devoir supporter l'odeur de tabac, nauséabonde pour son petit nez délicat. Il observe la direction que le noiraud lui montre, grimaçant un peu face à ce groupe de quatre potes en train de fumer. Pas question. Trop de monde. Pas qu'il déteste quand il y a foule, mais il y a moins de plaisir, chaque ami prêt à défendre l'autre face à ses piques. Il peut facilement détruire un seul bouclier, mais difficilement deux, alors quatre...

- Nan, c'est pas grave, je ne vais pas les déranger...

Il est un moment distrait par ces gens, trouvant un plutôt beau garçon, et cela lui est fatal. Le type en face de lui, sans gêne, lui retire le capuchon qu'il porte sur sa tignasse rebelle. Et comme un lapin face aux lumières des rétroviseurs d'une voiture, il ne bouge pas, choqué, paralysé par l'incompréhension. Il regarde le petit-grand comme s'il le voyait pour la première fois. Mais qu'est-ce que c'est que ce spécimen encore ? Il n'a jamais demandé à avoir face à lui un type si curieux qu'il en devient effronté ! Petit con ! Il doit se calmer, ne pas lui sauter à la gorge... Mais au moins aime-t-il. Manquerait plus qu'il l'insulte, tiens ! S'il avait osé, il aurait pris des baffes !

Il se compose un sourire taquin, qui se veut gentil et essaye de donner l'impression d'aimer le compliment. Il se permet de lui ébouriffer les cheveux, le traitant comme un gamin, une lueur presque hostile dans le fond des yeux.

- Merci, Petit ! Ils sont clairement plus classe que les tiens, mais bon, le compliment me va droit au coeur.

Voilà, il a osé. Grâce à sa tignasse verte en plus. Son sourire s'agrandit, devenant un peu plus mauvais et il lui tourne deux fois autour, le jugeant, observant ses vêtements, ses cheveux, son dos. Mouais. Il est mignon. Dans le style victime. Pour le moment, c'est l'impression qu'il lui donne.

- Comment tu fais pour ne pas te faire frapper, en fait ? Tu as la tête d'un parfait punching-ball... J'imagine que tu dois bien les occuper pour ne pas être défiguré.

A voir s'il comprend l'insulte. Il vient de comprendre qu'il a également la tête d'un gigolo, ceux qui se prostituent pour obtenir de l'argent, le soir. Mais peut-être exagère-t-il un peu trop, là...
(c) sweet.lips


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 803
Date d'inscription : 30/12/2015
Avatar : Hakutaku - Hoozuki No Reitetsu MERCI FAYFAY ♥
Disponibilité : 2/3 rp ! dispoooo
Post-it :







Carte d'identité
Occupation: Infirmier scolaire hinhin
Nationalité: Japonais
Lié à: Skyler Rooks
Personnel de l'académie

MessageSujet: Re: Petit chou face à buisson [pv Kiku][Terminé !]   Mar 12 Juil - 1:52

 Petit chou face à buisson
Iason & Kiku

You're pretty fucking weird you know that? ✻✻✻

Il ne veut pas les déranger ? Alors, pourquoi est-il venu vers lui de base ? Parce qu'il était seul ? ... Quoique, c'est logique, eux, il aurait pu les interrompre dans leur conversation, ce qui ne risquait pas d'arriver avec une personne non-accompagnée... Il serait peut-être parti s'il n'avait pas décidé d'envahir quelques secondes l'espace personnel du gars en lui tirant sa capuche, enfin, c'est ce qu'il croyait du moins, mais dans tous les cas, capuche ou pas, ce fut au tour du brun d'être pris au dépourvu. Déjà, par la main venant foutre en l'air sa coupe, pas qu'il en avait grand-chose à faire d'être décoiffé, ses cheveux étaient assez fins pour n'avoir besoin que d'un ''brossage'' de doigts pour être remis en place et puis, avec ce qu'il avait fait plus tôt, avait-il vraiment le droit de se plaindre ? Mais bien sûr, le karma est un enfoiré, c'est bien connu et le vert ne se contenta pas de ça. Petit ? Lui ? Sérieusement ? Il aurait mis pourtant sa main à coupé que le gars en face de lui ne devait pas être bien plus âgé, voire le même âge, sans compter que Kiku était plus grand que lui, de quelques centimètres seulement, mais pourquoi ''petit'' alors ? Attends un peu... Il vient de l'insulter ? Plus classe ? L'infirmier porta inconsciemment sa main à ses cheveux, ses joues se teintant un peu de rouge, honteux peut-être ? Mais il ne pouvait pas le nier, l'autre avait effectivement plus de style que lui.
Il n'ose rien dire, son sourcil tressaute un peu, signe qu'il se retient tout de même de ne pas cracher sur ce connard malpoli, faut dire, il le fout un peu mal à l'aise, à lui tourner autour comme ça...
Sérieux, on dirait un prédateur inspectant son buffet, ça donne des frissons dans le dos...
Il s'arrête. Il lui parle. Il... va... crever.

« Je te demande pardon ?!  » Kiku sert le poing, le fixant, clairement énervé par les dires de l'autre. « D'où tu me dis ça ?! Je vais t'en foutre du parfait punching-ball enfoiré ! Et puis ça veut dire quoi ça ''bien les occuper'' sérieusement, c'est totalement stupi...de... » Il marque une pause, l’incompréhension disparaissant petit à petit de son visage, ses yeux s’écarquillant légèrement en réalisant le sous-entendu que l'inconnu vient de faire. S'il n'était qu'à peine rouge avant, il est maintenant complètement cramoisi.

« ...Tu... as dit quoi ?! » Il n'élève pas trop la voix, ne voulant pas attirer l'attention, mais le choc lui est tellement tombé dessus comme trois tonnes de brique qu'elle est tout de même assez forte pour faire tourner quelques regards vers eux. Heureusement, il n'y a que peu de personnes ici et la plupart ne veulent pas se mêler dans des affaires douteuses, pas à cette heures-là pas alors qu'ils ne sont qu'à la moitié de leur nuit folle. Kiku lève la main, voulant foutre une baffe au gars, il l'aurait mérité, mais finalement, il se mord la lèvre et se rétracte, il n'est peut-être pas le gars le plus réfléchi du monde, mais causer une fight ici n'est pas une bonne idée. Il est furieux, c'est vrai, impossible de ne pas le voir, les yeux noirs, les sourcils froncés et les jointures de ses doigts blanchis à force de fermer les poings. Il est embarrassé aussi, être traité de faible, ça oui, il connaît, mais de prostitué ? C'est nouveau et pas du tout bienvenus. 

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


Merciiii pour les vava! J'vous aimes tellement damn ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 83
Date d'inscription : 05/07/2016
Avatar : Yuuki Terumi
Disponibilité : Toujours libre pour rp ~
Post-it :



Carte d'identité
Occupation: Concierge
Nationalité: Japonaise
Lié à: Takeo Satô
humain

MessageSujet: Re: Petit chou face à buisson [pv Kiku][Terminé !]   Ven 15 Juil - 17:58

Iason & Kiku
Impossible de ne pas sourire. Impossible de ne pas voir chez ce petit noiraud une victime de choix. Peut-être trop, même. Après tout, les souffres-douleurs ont tendance à se rouler en boule, à encaisser sans réagir plus par habitude que par plaisir. La plupart, lui semble-t-il, n'ont jamais réellement la force de surmonter leur peur et à oser répliquer, s'imposer face à l'autre débile qui le harcèle. Comme une chiffe molle, il préférera probablement servir de carpette plutôt que de devenir un bon gros lion plein d'assurance. Certains y arrivent, mais ils gardent souvent des séquelles. Ils sont donc moins amusant à pousser à bout, certains se recroquevillant comme des huîtres pour échapper à une nouvelle menace. Il a déjà eu ce genre de réactions très... Bizarres et s'est promis d'éviter, à l'avenir, de s'attaquer à des faiblards. Parce qu'ils ne sont pas drôles.

Tiens, ses insultes ne sont pas tombées dans l'oreille d'un sourd. Le type a le sourcil qui tressaute, mais trop peu pour qu'il sache si ce n'est que son imagination ou si le bonhomme compte réagir violemment. Il remarque également que son adversaire serre les points après avoir ouvert la bouche, montrant clairement son mécontentement. Quelle émotion superbe sur son visage si mignon ! Il serait prêt à parier que le plus jeunot a l'habitude sourire tout le temps et qu'il ne doit pas avoir connu un type comme lui, aussi insultant dès le départ. Mais le meilleur est à venir ! Il doit prendre un moment pour comprendre ce qu'Iason a osé lui balancer et, une fois cela fait, il a l'air choqué. Le verdâtre ne sait même pas si le rouge qui montre à ses joues sont dû à de la colère ou de la honte. Mais dans les deux cas, cela le fait marrer intérieurement.

Un sourire victorieux se colle à ses lèvres quand le noiraud lui demande, un peu trop fort, de répéter, lui offrant une sorte de chance de se rattraper, de faire comme s'il avait mal compris. Mais il n'en fera rien et il n'en a pas vraiment le temps, l'autre levant le bras bien haut, prêt à lui en coller une. Et lui, il attend, patiemment, le regardant de ses yeux pétillants de malice. Il en crève d'envie, mais rien ne vient. Le joli joufflu se rétracte, bat légèrement en retraite et revisite son action. Tous deux se mordent la lèvre, mais pas pour les même raisons, il en est certain. Quel lâche ! Froussard ! Ses yeux lancent à leur tour des éclairs et s'il pouvait tuer d'un seul regard, le jeune serait déjà mort.

Mais il se calme assez vite. Hors de question qu'il remarque combien son action l'a atteint, même s'il sait qu'il est un peu tard pour ça. Il doit se rattraper, le pousser dans ses retranchements. Pourquoi ne pas continuer sur le même chemin ? Car il ne compte pas frapper le premier. Ainsi, si on vient à porter plainte, il pourra toujours dire que ce n'était que de la légitime défense, qu'il a été la victime, pas l'attaquant.

- Ce que j'ai dis ? Petit, tu es déjà sourd à ton âge ? A force de taille des pipes, on devient sénile, j'imagine. Pauvre de toi... On te paye bien, j'espère ? Ou peut-être que tu fais ça par plaisir... Ouais, t'as l'air d'être le type qui prend son pied tout en faisant semblant de détester ça !

Un sourire carnassier se glisse sur ses lèvres alors qu'il offre une petite pichenette sur le museau du noiraud. Il se recule ensuite, ricanant, en remettant sa capuche sur sa tignasse verte. Ses iris dorées le rendent dangereux, mais il sait que face à un vrai combat, il peut autant mordre la poussière que son adversaire. Sauf si l'autre à appris un sport de combat. Là, c'est foutu. Iason n'en connait aucun, ne sachant que jouer des poings et des pieds, voir des dents quand il arrive à attraper la chaire avec celles-ci, parfois des ongles quand il oublie de les couper. Peu de chose, en somme, pour être qualifié comme étant une bonne expérience de la rue...

- Tu sais, j'ai presque cru que tu étais mon genre, mais franchement... T'es trop soumis pour ça. Moi, il me faut du challenge, pas une étoile de mer.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 803
Date d'inscription : 30/12/2015
Avatar : Hakutaku - Hoozuki No Reitetsu MERCI FAYFAY ♥
Disponibilité : 2/3 rp ! dispoooo
Post-it :







Carte d'identité
Occupation: Infirmier scolaire hinhin
Nationalité: Japonais
Lié à: Skyler Rooks
Personnel de l'académie

MessageSujet: Re: Petit chou face à buisson [pv Kiku][Terminé !]   Ven 15 Juil - 20:43

 Petit chou face à buisson
Iason & Kiku

You're pretty fucking weird you know that? ✻✻✻

Enflure... Enflure... Enflure... Putain d'enfoiré. Crevard. Fouille-merde. Tant d'insultes passe dans la tête du brun sans pour autant les dires à voix haute. Il ferme les yeux, écoutant les insinuations de l’autre, serrant les dents dans l'espoir de ne pas hurler sa haine et lui mordre le cou assez profondément pour le buter. Suffirait de percer sa carotide, comme c'est tentant... Mais non, non, il ne le fera pas, il est infirmier pas meurtrier et puis, s'il pétait les plombs à chaque provocation il pourrait dire byebye à sa petite vie tranquille. Sa respiration s’accélère un peu, il prend de plus grande bouffée d'air par le nez, se répétant comme un mantra qu'il ne doit pas céder à la violence, que c'est juste un con venu l'emmerder, que ça lui ferait plaisir si Kiku frappé, calme, reste putain de calme !
... Il l'a touché. Il lui a foutu une chiquenaude. Kiku rouvre les yeux, remplit d'un tel sentiment d'aversion qu'une aura noire aurait pu se composer autour de lui, du moins, si on était dans un manga. Cette fois, il se mord tellement pour ne pas exploser qu'il réussit à entailler sa lèvre inférieure. Bordel. Le pire du pire ? C'est qu'il commence presque à apprécier ce type vulgaire. Y'a peu de gens qui poussent aussi loin le brun à bout et encore moins volontairement, si l'on excepte Ming. Faut avouer aussi, ses piques sont en quelque sorte plutôt créatives. C'est n'importe quoi. Il rigole en plus le vert, il prend plaisir à piétiner la fierté non-existante de sa victime, en même temps, si ce n'était pas fun, il serait déjà parti. Il remet sa capuche, ça énerve encore plus Kiku, qui aimait les cheveux de l'autre, même si la situation actuelle ne lui avait pas permis de bien les observer.
Soumis. Etoile de mer. Ça résonne dans son crâne et cette fois, c'est à son tour de rire.

« Mais tu te fous de moi... T'as rien trouvé de mieux qu'étoile de mer pour me faire péter un câble ? Gars, tu t'affaiblis. Ton cerveau a grillé à force de me traiter de putain ? D'après ce que t'as dit, il faut que je me débatte pour que tu m'apprécies ? C'est tordu. Mais soit. J'adore faire plaisir aux gens ! » Il le regarde, essuie avec son pouce la goutte de sang sur sa bouche qu'il s'est faite lui-même comme un con. Il lui sourit, pas un sourire gentil, pas un sourire innocent ou plein de sentiments positifs comme il fait à chaque fois. Nan, il déborde d'animosité, on lirait presque ''va chier'' sur ses lèvres. Et là, il frappe. En plein dans le plexus solaire. Rien à foutre des spectateurs. Kiku n'est pas un combattant, mais il connaît les points vitaux, il connaît les points vulnérables du corps humain, s'il touche, ça fait mal et il le sait. Cet endroit coupe le souffle, c'est simple. Il aurait pu faire pire, il aurait pu lui péter le sternum, mais pour quoi ? Lui rendre la monnaie de sa pièce ? Ça aurait était extrême. Il montre seulement qu'il n'est pas le gars sans défense, ''l'étoile de mer'' comme l'autre dit. 

« Alors ? Je suis ton genre maintenant ? » Ah. Il va sûrement se faire défoncer. Il a réussi à toucher l'inconnu juste à cause de la surprise, un coup de chance. Il ne sait pas si l'autre sait se battre, mais bordel, il va finir crevé dans un caniveau, avec une étiquette ''100 yens la passe'' comme ultime blague. 
Super.
Quelle belle journée.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


Merciiii pour les vava! J'vous aimes tellement damn ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 83
Date d'inscription : 05/07/2016
Avatar : Yuuki Terumi
Disponibilité : Toujours libre pour rp ~
Post-it :



Carte d'identité
Occupation: Concierge
Nationalité: Japonaise
Lié à: Takeo Satô
humain

MessageSujet: Re: Petit chou face à buisson [pv Kiku][Terminé !]   Mar 19 Juil - 19:20

Iason & Kiku
Bizarre. Au lieu de prendre la mouche, le jeune éclate de rire, semblant trouver ses remarques drôles, ses insultes idiotes au point d'en mourir d'hilarité. Qu'est-ce qui ne va pas chez lui, à la fin ?! Il semble apprécier le fait qu'il ait osé employé le mot étoile de mer. N'est-ce pas la pire insulte pour un duo quand l'autre tente t'imiter ce genre de bestiole pendant une partie de jambe en l'air ? A-t-il mal compris ? Non. Probablement que l'autre n'a jamais entendu l'humiliation ou qu'il s'en fout. Mais il est vrai qu'il aurait pu trouver mieux. Probablement. Mais ses blagues pourris et les mots qui blessent ne sont pas intarissables, et il a de temps en temps quelque difficulté à trouver LA phrase qui tue pour chaque personne. Qui retourne le couteau dans la plaie en découpant comme un boucher ce qu'il rencontre sur son passage. Malheureusement, il veut bien le reconnaître, il n'a pas user de la bonne méthode avec le noiraud. Et voilà que celui-ci se fout de sa tronche, allant jusqu'à dire qu'il adore faire plaisir aux gens ! A d'autre !

Iason fronce les sourcils, remarquant une fine perle de sang couler des lèvres du plus jeune. L'était malade ? Nan, il aurait toussé. Peut-être s'est-il mordu à force de serrer les dents et cette simple idée lui fait énormément plaisir car cette petite goutte aperçue montre qu'il a quand même réussi à le pousser dans ses retranchements. Mais ce sentiment n'est qu’éphémère quand il remarque le sourire rempli de froideurs et tout autant de chaleur qui s'est glissé sur les lèvres du noiraud.

Et là, paf.

Le coup est violent. Il en a le souffle coupé, se pliant en deux et se tenant l'estomac dans un geste protecteur. Il a mal, mais pas autant qu'il l'espérait. Mais suffisamment pour qu'il se méfie un minimum de l'agresseur. Il met un instant à s'en remettre, d'ailleurs, se redressant lentement, voir si rien n'était cassé et s'il pouvait respirer normalement. Il a une pointe de douleur à chaque souffle, mais rien de grave. P*tain de m*rde. Ça lui a fait un mal de chien ! Il l'observe d'un regard rageur, violent, menaçant. Il n'y a plus aucun amusement dans ses yeux, juste la douleur sourde d'une vengeance qui ne saura tarder.

Et il s’exécute. Rapide comme l'éclair, de son point de vu, il balance sa jambe dans celle de sa proie, au niveau de l'intérieur du genoux droite, de toute sa stupide force. S'il a bien fait son attaque, ça devrait faire mal. Ou au moins le déstabiliser assez pour qu'il arrive à mettre un peu de distance entre lui et le petit-grand. Il fait donc deux-trois bons en arrière, sautillant un petit peu, puis s'immobilise, les bras prêts du corps, le sourire aux lèvres. Il veut donner l'impression d'être un type qui s'y connait, qu'il vaut mieux éviter de s'approcher de lui si on ne veut pas recevoir une superbe raclée. Mais en réalité, il n'y connait que dalle. Il frappe au hasard et il a juste mémorisé les zones qui ont fait davantage de mal chez ses précédents adversaires. Qui l'ont pratiquement tous mis au tapis, mais chut !

- Complètement ! Tu devrais te mettre à quatre pattes, maintenant, vu que t'adore faire plaisir aux autres ! Je te ferais peut-être l'honneur de t'insérer une bouteille !

Il éclate de rire alors qu'intérieurement, le simple fait d'en parler le révulsait. Il n'a jamais vécu, jamais vu, mais juste entendu et l'imaginer l'a pratiquement fait vomir, la première fois. Surtout que dans le journal où il a lu l'information, la victime ne s'en était pas très bien sortie et a dû être recousu. Il n'a jamais pu lire la fin et n'a pas su ce qu'elle a dû endurer en plus de ce traumatisme. Mais autant faire peur à ce petit prétentieux !

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 803
Date d'inscription : 30/12/2015
Avatar : Hakutaku - Hoozuki No Reitetsu MERCI FAYFAY ♥
Disponibilité : 2/3 rp ! dispoooo
Post-it :







Carte d'identité
Occupation: Infirmier scolaire hinhin
Nationalité: Japonais
Lié à: Skyler Rooks
Personnel de l'académie

MessageSujet: Re: Petit chou face à buisson [pv Kiku][Terminé !]   Jeu 21 Juil - 23:52

 Petit chou face à buisson
Iason & Kiku

You're pretty fucking weird you know that? ✻✻✻

« Put- ah ! » Il n'avait rien vu venir, il tombe à genoux, l'endroit frappé lui a fait mal et perdre l'équilibre. Il se masse l'endroit endolori. Merde ! Il aurait un bleu, un gros, c'était certain, il aurait beau rentrer chez lui et se mettre du baume, ça serait trop tard. Et l'autre con qui se marre ! Ah ça, il doit être content ! Il a bien réussi son coup, bon bagarreur où endroit viser au pif ? Menaçant en tout cas, faudrait pas trop faire le malin avec lui. Du moins, Kiku ne devrait pas faire trop le malin avec lui. L'autre à définitivement plus de force que lui et il n'a pas vu le type se battre assez pour juger ses capacités et savoir si les chances de s'en sortir dans une fight contre lui sont de 50/50 aux minimum. Trop risqué donc on ne va pas tenter le diable, se montrer au boulot avec une face défoncée faisait mauvais genre, surtout pour un infirmier qui est plutôt supposé être contre la violence et venter l'amour et les confettis. Non, ça ne ferait pas sérieux du tout.
Il se relève, boudant comme un enfant en imaginant la tâche bleuâtre qui allait décorer sa jambe droite, il avait souvent des hématomes et autres blessures, mais c'était souvent à cause de sa maladresse, pas d'un semi-combat ridicule dans une ruelle. Ou alors si ça arriver, il avait au moins plus de trois verres dans le nez, ce qui n'était pas le cas ici, il n'était pas saoul.
Ignorant presque le début de la phrase du gars, il grimace en entendant la fin, l'idée n'était pas, mais alors pas du tout plaisante.

« Ew, non ! C'est super dangereux ton truc ! Et pas hygiénique... Je te supplie de ne jamais faire ça à tes partenaires, même si leur délire c'est de se défoncer, ça serait vraiment trop ! » Il lui aurait bien dit de se le foutre au cul son foutu honneur, mais bon, il ne serait pas écouté de toute façon. Mais sérieusement, il espérait vraiment que le gars ne pratiquait pas ce genre de choses ! C'était bon pour un aller à l'hosto ces idioties ! Bon, ceeeertes, les tabassages de rues ne sont pas mieux, mais dans un sens c'est moins irresponsable. Dans un sens. Petit sens. Ce n'est pas une excuses pour aller frapper les gens au hasard. Enfin, il avait sûrement juste dit ça pour le rabaisser encore... Oui, oui ça devait plutôt être ça.

« D'ailleurs, tu comptes continuer longtemps à m'inventer une vie ? C'quoi ton problème, on se connaît même pas. J'suis ta victime du jour ? Tu aimes rabaisser les gens ? Môsieur à besoin de ça pour se sentir supérieur peut-être. » Pour oublier la petite merde que tu es probablement, mais ça, Kiku ne le dira pas, qui sait, l'autre avait peut-être des raisons ? Il y a du bon en tout le monde non ? Naïve vision du monde, mais pourquoi pas. Il ne sait rien du type en face de lui. Seulement que c'est un gros connard. Pourris jusqu'à la moelle ? Pas certain.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


Merciiii pour les vava! J'vous aimes tellement damn ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 83
Date d'inscription : 05/07/2016
Avatar : Yuuki Terumi
Disponibilité : Toujours libre pour rp ~
Post-it :



Carte d'identité
Occupation: Concierge
Nationalité: Japonaise
Lié à: Takeo Satô
humain

MessageSujet: Re: Petit chou face à buisson [pv Kiku][Terminé !]   Mar 26 Juil - 20:04

Iason & Kiku
Le gamin - quiconque est plus jeune que lui égale à un gamin - tombe à genoux face à son coup, lui donnant la preuve qu'il a bien visé et qu'il l'a, au minimum, fait perdre l'équilibre. Bien. Une bonne chose de faite. Il l'observe masser la zone touchée, probablement à cause de la douleur. Deuxième point pour lui ! Il n'y aurait pas cru. Mais il s'y connait assez, ayant eu droit à ce genre de frappe, pour savoir que la souffrance ne se déclenche pleinement que le lendemain. Lui en tout cas s'est-il retrouvé souvent en train de boitiller légèrement. Mais c'est probablement aussi à cause des nombreux coups qu'il a reçu en plus de celui-ci... Ouais. Mais il aime imaginer que le noiraud se retrouve à traîner de la patte pour se rendre à son boulot. Coiffeur ou styliste, voir tatoueur, peut-être... Il a une tête à ça en tout cas.

Il le fixe en train de se relever avant d'expliquer son... Plan de bouteille. Et le type semble autant révulsé que lui, mais à une chose près. Il ose mentionner le mot hygiène. Est-ce qu'il est... sérieux ? Est-ce un de ces types qui ne supporte pas la moindre poussière sur ses beaux vêtements ? Il déteste ce genre d'individu, mais il écoute la suite, attentif, fronçant les sourcils, perplexe. Mais il reprend bien vite son sourire, le trouvant drôle. Oui, drôle, aussi bizarre que cela puisse paraître. Il a du répondant et il aime ça. Il y a plus de challenge avec des personnes comme lui et il remonte instinctivement dans son estime. Bon, il est vrai qu'il l'énerve avec ses réponses, mais il est compliqué !

Son sourire s'efface bien vite sous la suite. Lui inventer une vie ? Il est vrai qu'il ne cesse de le traiter comme un gigolo, voir plutôt comme un satyriasique. Mais il n'arrive pas à empêcher un ricanement sortir de ses lèvres aux mots "victime du jour". Déjà parce que c'est vrai. Et deuxièmement, parce que... Il est le soir. C'est stupide, mais ça le fait marrer comme un gamin. Il ne le dira heureusement pas, sachant que cela serait trop immature. Mais à vrai dire, le noiraud ne s'est-il pas mis à bouder, un peu plus tôt ?

- Et toi ? Pourquoi tu ne pars pas ? T'es maso pour vouloir rester ? Ecoute, si tu n'as plus envie de m'écouter "t'inventer une vie", tu n'as qu'à foutre le camp. Ce n'est pas comme si je pouvais t'en empêcher.

Il se colle un sourire victorieux sur les lèvres. Il s'imagine avoir toucher un point sensible, se posant même la question sur la fierté du jeunot. Pourquoi reste-t-il si ce n'est que par stupide amour propre ? Il ne veut probablement pas perdre la face, ce qui l'oblige à se défendre et à contre-attaquer. Alors qu'il pourrait juste l'ignorer ou se barrer ! C'est là que, normalement, le bât blesse. Et il va en profiter ! Déjà, en se rapprochant, s'exposant à des coups, mais qu'importe. Il attrape le menton de sa victime, l'expression vicieuse et sadique et rapprochant un peu son visage du sien jusqu'à pouvoir sentir son souffle sur sa peau.

- Est-ce que tu aimes ça, être insulter ? Voir attaquer ? Ou c'est peut-être ma gueule qui te plait ? Ou qui te revient pas, au choix. Rentre chez toi... Tu peux encore oublier cette soirée et passer une bonne nuit dans ton lit si tu ne tardes pas trop.

Il ricane. Il ne peut pas s'en empêcher. Le voir partir la queue entre les jambes seraient un spectacle splendide et excitant, mais il a l'espoir que le type ne fuit pas, qu'il reste campé sur ses positions, quitte à s'en mordre les doigts. Parce qu'il l'amuse, même s'il ne voudra jamais l'avouer. Quelqu'un qui reste aussi longtemps sans le battre à mort - même s'il a bien essayé - mérite un bon point.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 803
Date d'inscription : 30/12/2015
Avatar : Hakutaku - Hoozuki No Reitetsu MERCI FAYFAY ♥
Disponibilité : 2/3 rp ! dispoooo
Post-it :







Carte d'identité
Occupation: Infirmier scolaire hinhin
Nationalité: Japonais
Lié à: Skyler Rooks
Personnel de l'académie

MessageSujet: Re: Petit chou face à buisson [pv Kiku][Terminé !]   Lun 1 Aoû - 23:47

 Petit chou face à buisson
Iason & Kiku

You're pretty fucking weird you know that? ✻✻✻

Et ça continue. Bien sûr que ça continue, l'inconnu n'allait pas s'arrêter en si bon chemin n'est-ce pas ? Kiku l'écoute, il ne dit rien, le laissant cette fois le comparer à un masochiste, souriant totalement fière de ce qu'il raconte. Le brun voudrait lever les yeux au ciel tellement ça le fatigue. Parle, parle, parle, il est habitué à faire ça, ça se voit. Il s'approche, beaucoup, trop pour n'importe qui, mais Kiku est quelqu'un d'envahissant également alors il ne bouge pas, rougissant peut-être un peu, mais les actes sont toujours moins puissants sur lui que les paroles, il n'apprécie cependant pas vraiment d'avoir été saisi de la sorte. C'est insultant. Le vert pense avoir tellement de pouvoir sur lui. Ce n'est pas totalement faux remarque, l'infirmier est bien en position d'infériorité ici. Par l'étoile divine que ce genre de chose peut l'énerver. Savoir être plus faible. Devoir rester là, à écouter sa fierté déjà infime se faire marteler par quelqu'un dont il ne connaît même pas le nom. Stupide. Stupide situation. Il pourrait lui redonner un coup. Enfoncer ses doigts derrière la clavicule de l'homme ou presser les tempes de celui-ci avec la jointures des phalanges de ses index. C'est douloureux si c'est bien fait. Mais pour se prendre possiblement un poing dans le ventre après ça ? Non, trop risqué. Il manquerait plus qu'il ai une hémorragie interne.  Bien, il a fini son petit discours. C'est à son tour maintenant ? Parfait, il devrait mettre quelques petites choses au clair.

« Tu as raison sur deux choses. D'un, je pourrais partir, me coucher, oublier ta tronche et tes propos absolument exaspérant. Deux, ouais, ta gueule me plaît, en quelque sorte. Mais je te l'ai déjà dit non ? Que je trouvais ta coupe classe. J'aime bien le vert. » Il sourit aussi maintenant, sourcils tout de même froncés. Il décide de faire comme l'autre a fait, envahir son espace personnel. Il colle son front sur le sien, utilisant les quelque deux centimètres qu'il a de plus pour faire légèrement supérieur. Pas que ça marché vraiment, il ne cherchait pas à l'impressionner, ce serait stupide considérant que l'autre l'humiliait depuis une bonne dizaine de minutes. C'était plus pour prouver qu'il n'était pas exactement le genre a se laisser marcher sur les pieds pendant trop longtemps. « En revanche, tu as tort pour le reste. Je n'aime pas du tout être insulter. Je ne reste pas ici parce que j'adore t'écouter me traîner dans la boue. » Le brun se redresse, séparant de nouveau leur tête de peu. « J'te trouve juste marrant en fait. »

Il lui fait un grand sourire cette fois, comme au début, avant qu'il commence à être appelé ''prostitué'' par le gars. « Genre, t'es inventif un peu et surtout, tu fais ça, pour aucune raison apparente ? Tu m'énerves, honnêtement, t'es un sacré enfoiré. Mais hey, jamais vu quelqu'un comme ça ! C'est intéressant. » Au moins, il lui a répondu. Mais dans sa tête, c'était clair. Pas logique, mais clair. Ce gars vicieux lui tapait sur les nerfs. Il lui donnait envie de tuer des chatons. Mais la créativité et le manque de motif pour sa grossièreté l'intriguait. Il aime les gens Kiku, alors à la fin, venant de lui, ce n'était pas si étonnant qu'il soit curieux envers le vert. Idiot oui, mais typiquement lui.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


Merciiii pour les vava! J'vous aimes tellement damn ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 83
Date d'inscription : 05/07/2016
Avatar : Yuuki Terumi
Disponibilité : Toujours libre pour rp ~
Post-it :



Carte d'identité
Occupation: Concierge
Nationalité: Japonaise
Lié à: Takeo Satô
humain

MessageSujet: Re: Petit chou face à buisson [pv Kiku][Terminé !]   Mer 3 Aoû - 12:57

Iason & Kiku
Oh, tiens, le jeunot lui révèle ce qu'il sait déjà. Il a raison. Bon, malheureusement, ce n'est que sur deux choses, mais c'est mieux que rien. Surtout qu'il était sûr d'avoir toucher un point crucial... Parce qu'il n'a pas encore capté pourquoi ce bonhomme reste en face de lui, acceptant par sa présence, et ceux même à contrecœur, de se faire cracher à la gueule par un pauvre type qu'il n'a jamais rencontré. Apparemment, sa tronche lui plait. Ou du moins ses cheveux verts... C'est une excuse bidon. Personne n'accepterait de se faire traîner dans la boue par un petit con juste parce que celui-ci a une crinière avec une couleur sympatrique. Peut-être qu'il est comme lui, à aimer le danger, à la rechercher parce qu'il a une vie tellement pourrie que cela lui permet de l'adoucir, de se sentir un minimum puissant ? Ouais. Ce serait plus juste. Mais le type aime le vert. C'est juste ça qui le fait rester. Est-ce qu'il bande face à un gazon ?

Iason se retrouve dans une mauvaise passe, l'autre s'amusant à combler la distance pour poser son front contre le sien. Il ne sait pas comment réagir, sentant juste une pointe de rouge colorer ses joues, les yeux écarquillés. Mais il ne cède pas de terrain, plongeant un regard amer dans celui de l'autre. Putain ! Qu'est-ce qu'il déteste devoir lever un peu les yeux pour devoir faire face à l'adversaire ! Merde. Il a de jolis yeux en plus. De près, c'est beaucoup plus flagrant. Est-ce qu'il peut tenter de le faire partir en lui faisant un beck ?

Il n'en a pas besoin vu que le noiraud se redresse, décollant son front chaud et plutôt confortable du sien. Il aurait aimé que sa capuche l'arrête, mais il ne l'a jamais dressé pour ça... Et personne n'a jamais osé poser son front contre le sien ! Il en grommelle de mécontentement, foudroyant le petit impertinent du regard. Marrant. Il le trouve drôle ! Mais il n'y a rien de folichon à se faire emmerder ! Il doit avoir une casse en moins. Ça doit être ça. Ça ne peut être que ça.

Du coup, Iason, lui, dit rien. Il l'observe, perplexe, l'incompréhension collé sur sa tronche. Il l'intéresse.... parce qu'il est inventif ? Ou parce qu'il l'agresse sans raison apparente ? D'abords, il a une raison. Bien à lui, certes, mais il n'est pas sûr de vouloir la lui dire. Est-ce qu'il comprendrait, au moins, s'il prenait le temps de le lui expliquer ? Clairement que non. Mais bon, il doit attendre une réponse.

- Donc... Tu vis dans le monde des bisounours... C'est zarb', mais bon, tu fais ce que tu veux. Des enfoirés comme moi, il y en a des tas. Quoique, ils ne doivent pas être si cons et si audacieux que moi.

Il sourit. De toute ses dents blanches. Il a l'éternel expression de gamin qui fout le bordel sur sa tronche et il fait un pas en arrière, tourne un peu sur lui-même et s'éloigne de deux-trois mètres. Non, ce n'est pas une fuite ! Il s'adosse juste à un mur, pas loin, parce qu'il est fatigué de tenir tout seul, c'est tout. Il croise les bras, baille à s'en décrocher la mâchoire, avant de sourire paisiblement. Voilà. Maintenant qu'il y a de la distance entre eux, il peut réfléchir convenablement. Il est hors de question de lui laisser une nouvelle opportunité de retourner la situation à son avantage.

- Tu veux savoir pourquoi je t'agresse ? Ça m'amuse. Et puis, t'étais là, à disposition, tout seul. Comme une brebis qui attend d'être bouffé par un méchant loup. T'as une gueule d'innocent. On a envie de frapper.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 803
Date d'inscription : 30/12/2015
Avatar : Hakutaku - Hoozuki No Reitetsu MERCI FAYFAY ♥
Disponibilité : 2/3 rp ! dispoooo
Post-it :







Carte d'identité
Occupation: Infirmier scolaire hinhin
Nationalité: Japonais
Lié à: Skyler Rooks
Personnel de l'académie

MessageSujet: Re: Petit chou face à buisson [pv Kiku][Terminé !]   Jeu 4 Aoû - 1:06

 Petit chou face à buisson
Iason & Kiku

You're pretty fucking weird you know that? ✻✻✻

Ah, il semblerait que ces dires n'ont pas vraiment de sens pour l'autre. Soit, Kiku ne s'attendait pas à ce qu'il comprenne son raisonnement plutôt bancal. Monde de bisounours ? Toujours souriant, le brun acquiesce légèrement, c'est une façon de voir les choses, un bon moyen d'expliquer ce qui se passe dans la tête de l'infirmier, même si ce n'est pas totalement vrai. Kiku vit dans un monde de bisounours oui, mais ça ne l'empêche pas d'en sortir de temps à autre. En fait, c'est plutôt une bonne excuse, comme un vieux se disant sourd alors qu'il veut juste qu'on lui fiche la paix. Sourd quand ça l'arrange. Voilà, c'était ça, Kiku était dans sa bulle rose d'amour et de papillons colorés quand ça l'arrangeait.
Il ricane un peu en l'entendant se comparer aux autres "enfoirés comme lui ", bien, le gars à un égo assez développé aussi, ça ne peut pas être pour se sentir supérieur qu'il fait son petit numéro de trou-du-cul. L'intérêt pour ce personnage n'en est que grandi. 
Marrant, ce type est pratiquement le contraire du brun. Il a l'air débrouillard, bagarreur, intriguant et prend du plaisir a foutre la merde. Kiku lui a l'air empoté, faible, commun et prend plaisir à voir les autres heureux. Étrange. C'est peut-être pour ça aussi qu'il n'est pas parti ? Pour observer celui dont le caractère est aux antipodes du siens ? La liste s'allonge...

Il sourit. Il a repris confiance. Il a un drôle de sourire. C'est beau et flippant un peu, comme quelqu'un te regarderai avant de te jeter une tarte à la crème au visage. Pas un faux sourire, seulement agressif en quelque sorte. 
Il s'éloigne. Pas pour partir, non, il n'en a pas fini après tout, foutre le camp maintenant reviendrais à déclarer la paix et une mini-défaite. L'autre n'est pas du genre à vouloir perdre, du moins, c'est ce que le plus grand assume, surtout après avoir vu sa réaction un peu plus tôt. Il n'avait pas rêvé, l'autre avait bien rougi. Peu, mais ça voulait bien dire qu'il avait réussi à le déstabiliser un minimum et ça, c'était une victoire, petite, mais non-négligeable. Qu'aurait-il fait si Kiku n'avait pas reculé de lui-même? Il l'aurait frapper? Insulter? Où aurait engagé une bataille de regard fixe? Le dernier peut être... Aucun moyen de le savoir. En tout cas, la vue avait été apprécié.

« Ah, je me doute que ça t'amuse. Quand tu m'as provoqué, t'avais la tête d'un gamin qui déballe ces cadeaux à Noël et qui obtient le jouer qu'il avait demandé. T'es un peu ça en fait, un gosse qui fait joujou. » Le brun ricane, il avance de quelques pas, ils sont aussi proches qu'ils l'étaient au début, ni trop, ni pas assez. 
« C'est étrange comme façon de penser tout de même, moi, quand je vois quelqu'un qui a l'air innocent, ça me donne envie de lui mettre une tape dans le dos, pas de lui maraver la gueule. » Il hausse les épaules, ça ou leur faire des câlins, mais il ne le dit pas, il a le sentiment que s'il exprimait ses pensées-là l'autre se moquerait encore plus. « Mais tu n'as pas tort. On me l'a déjà dit, que j'avais une tête de victime. Pourtant faut se méfier des apparences. T'aimes pas trop l'imprévu non ? T'aurais fait quoi si je savais me battre ? Ça t'aurait amusé ça aussi ? » Pendant un instant, il imagine le vert avec la tronche en sang, le nez pété, le haut jaune en lambeaux, la cicatrice étrange de son ventre rouverte, les dents de devant en moins. 
Ça aurait été idiot. Si Kiku pouvait lui arranger le portrait comme ça, il l'aurait soigné ensuite, comme le bon bisounours qu'il est.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


Merciiii pour les vava! J'vous aimes tellement damn ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 83
Date d'inscription : 05/07/2016
Avatar : Yuuki Terumi
Disponibilité : Toujours libre pour rp ~
Post-it :



Carte d'identité
Occupation: Concierge
Nationalité: Japonaise
Lié à: Takeo Satô
humain

MessageSujet: Re: Petit chou face à buisson [pv Kiku][Terminé !]   Jeu 4 Aoû - 14:25

Iason & Kiku
Un... Gosse qui fait joujou. Et qui est tout content des cadeaux qu'il a reçu à noël. Bizarrement, il ricane sous cette description, la trouvant amusante et plus ou moins stupide. Probablement parce qu'il n'a jamais aimé cette fête, ses parents prétextant qu'elle n'est que commerciale pour ne pas avouer qu'ils n'avaient pas assez de sous pour lui acheter le moindre jouet. Il n'a donc été bercé par l'histoire du père noël qu'une fois qu'il est allé à l'école, et il n'y a jamais cru. Du coup, l'idée d'être l'enfant qui a les yeux brillants au moment de déballer ses cadeaux le fait bien marrer. Parce que cela ne lui correspond pas. Pour lui, il ressemblerait davantage à un bébé lionceau qui va pouvoir goûter pour la première fois à un morceau de viande. Et non, ce n'est pas pareil. L'excitation n'est pas la même.

Il se crispe quand l'autre se met en mouvement, se rapprochant un peu, se demandant jusqu'où il compte s'arrêter. Mais il peut se détendre, la distance étant acceptable. Ce n'est pas qu'il a peur de se retrouver de nouveau à le regarder dans le blanc des yeux, avec un front qui se permet de se coller à lui. Non, pas du tout. C'est juste qu'il ne veut pas revivre ça si ce n'est pas lui qui fait ça. Parce qu'il ne faut pas faire ce que lui fait.

Le revoilà qui fronce les sourcils ! Parce que le bonhomme en face lui parle de ce que lui ferait face à un type au visage innocent. Sauf qu'Iason a dit vouloir frapper tous les mignons de la terre, mais c'est un peu faux. Un peu car il faut avouer qu'ils lui donnent quand même cette envie, avec leur bouille trop chou où on voudrait leur tirer les joues... Et leur offrir des papouilles.

Bref ! Il ricane lentement, apportant une main à ses lèvres pour cacher son visage. Qu'il est si amusant ! Et imprévisible. Et un peu idiot. Parce qu'il lui révèle qu'il ne sait pas se battre, sans le vouloir probablement. Avouer une telle chose face à un potentiel adversaire, qu'on a déjà frappé en plus, est une erreur de tactique. mais vu qu'Iason est aussi mauvais en combat, il ne lui en tiendra pas rigueur.

- L'amour du combat... tu ne dois pas connaître. C'est pour ça que je t'ai abordé, en gros. Je voulais te fracasser la tronche. Sauf que maintenant, tu m'ennuies.

Il remet un peu en place son capuchon avant de se décoller du mur. Il le trouve de nouveau trop proche alors qu'il n'a pas avancer et il s'en va combler une nouvelle fois la distance. Sauf qu'il ne fera pas l'erreur d'être trop près ! Cette fois, il envahit l'espace personnelle sans forcément le toucher. Puis, il lui tourne autour, une expression de chacal plaquer sur les lèvres.

- Ecoute, Petit... Je ne veux pas être méchant, mais tu n'es pas vraiment... Très attractif. Dis-moi ton nom, barre-toi et va faire ta petite vie. Je ferais pareil de mon côté.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 803
Date d'inscription : 30/12/2015
Avatar : Hakutaku - Hoozuki No Reitetsu MERCI FAYFAY ♥
Disponibilité : 2/3 rp ! dispoooo
Post-it :







Carte d'identité
Occupation: Infirmier scolaire hinhin
Nationalité: Japonais
Lié à: Skyler Rooks
Personnel de l'académie

MessageSujet: Re: Petit chou face à buisson [pv Kiku][Terminé !]   Jeu 4 Aoû - 20:10

 Petit chou face à buisson
Iason & Kiku

You're pretty fucking weird you know that? ✻✻✻

Il ricane encore. Au moins, Kiku aura eu la satisfaction d'avoir fait rire quelqu'un, même si la personne riait de lui et non pas avec lui. Amour du combat qu'il dit, vraiment ? Du frisson, du danger ? Non, le brun ne connaît pas vraiment cette envie de frustrer les gens, en revanche, celle de l'adrénaline, si. Il aime le risque, même si ça ne se voit pas trop. Pas du tout. Il aimerait faire du saut à l'élastique, de la chute libre, de l'escalade. Rien à voir avec le fait de vouloir briser sa petite vie tranquille qui n'a jamais eu d'élément particulièrement marquant. Il aime bien sa vie après tout, pourquoi la changer ? C'est ça qui fait la différence, lui, il n'a pas besoin de frisson, il aime juste ça quand l'opportunité lui est présentée, pas besoin de courir après. Enfin, tout le monde n'est pas comme lui, comme le prouve l'autre type qui admet sans aucun problème qu'il voulait lui casser la figure. Kiku lui, préfère regarder un combat plutôt que d'en prendre part. Regarder la souffrance plutôt que de la subir, ça ne le dérange pas. Qui a dit qu'il était un total pacifiste dans un monde doré ?

Il fronce les sourcils, un peu tard pour dire ''je ne veux pas être méchant'', pas être méchant, mon cul oui. Non seulement ça, mais il continue à faire ses petites remarques désobligeantes. Tch, c'est bien connu de toute façon toutes les phrases commençant par ''Je ne suis pas ...mais'' sont mensongères. On peut oublier tout ce qui a été dit avant le ''mais'', parce que c'est juste de la merde. En plus, il lui retourne autour. Honnêtement, c'est a se demander qui des deux a le plus une expression de tête à claques sur le moment.

« Eh, vexant. » Il est un peu rouge encore une fois, entendre cela aussi cash n'est jamais quelque chose de plaisant. Il soupire, ce gars est vraiment une énigme. À quoi ça servirait de savoir son nom s'il devait se barrer ? Aucun sens, mais il se plie à la demande.
« Kiku Shima. » Il lui balance un sourire aussi acerbe que celui que le vert porte. « Mais tu sais, je ne donne pas mon nom au hasard, je compte bien te recroiser un jour. Tu m'as vraiment fait chier ce soir, alors croit pas que j'vais lâcher l'affaire seulement parce que môsieur me dit de retourner à ma p'tite routine. Attends-toi à me revoir quand tu ne t'y attends pas. » Il pouffe un peu avant de rajouter, l'air peut être un peu heureux même si honnêtement, il n'y a pas de quoi l'être. « Merci pour une chose quand même, tu m'appelles ''petit'' depuis tout à l'heure, ne ferais-je pas mon âge ? Parce que j 'pense pas être plus jeune que toi. C'est plutôt moi qui devrais t'appeler petit non ? »
C'était gratuit, juste pour bien dire au revoir. Conclure par une énième pique résumée bien le contenu de cette ''conversation''. Il a même l'audace -la terrible idée- de commettre ce qu'il voulait faire en voyant le gars. Il lui ébouriffe les cheveux. Passant sa main en dessous de cette capuche embêtante.

Au moins, il est content de ça.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


Merciiii pour les vava! J'vous aimes tellement damn ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 83
Date d'inscription : 05/07/2016
Avatar : Yuuki Terumi
Disponibilité : Toujours libre pour rp ~
Post-it :



Carte d'identité
Occupation: Concierge
Nationalité: Japonaise
Lié à: Takeo Satô
humain

MessageSujet: Re: Petit chou face à buisson [pv Kiku][Terminé !]   Ven 5 Aoû - 12:13

Iason & Kiku
Le noiraud est vexé. Il le dit et il le montre, devenant un peu rouge sous le coup de la colère, probablement. Iason en rit discrètement, heureux de le voir une nouvelle fois perdre un peu de sa superbe. La dernière fois, s'en souvient-il, il a été frappé et peut-être qu'il le sera une nouvelle fois ? Son plexus solaire se souvient encore du dernier, le faisant encore un peu mal, mais ça finira par passer. Mais si le bonhomme en face de lui se montre aussi vicieux à chacun de ses coups, même s'il a dit être mauvais combattant, le verdâtre ne risque pas de gagner. Sauf en étant plus méchant et plus bas que l'autre.

Kiku Shima. S'il ne lui avait donné que son prénom, il aurait pu croire à une salutation mal placée au vu de sa ressemblance avec le mot kikou. Mais il aime bien. Ça ne roule pas sous la langue, ce n'est pas trop exotique, pas comme le sien - à se demander ce que ses parents ont fumés pour le nommer comme ça - et il est cool. Il ressemble un peu à celui d'un héro de manga, mais il ne sait plus lequel et il a la flemme de réfléchir convenablement.

Un haussement de sourcil termine la tirade de Kiku, le trouvant un peu bizarre de vouloir le recroiser. Et est-il en train de le menacer ? Avec un sourire comme le sien, on peut s'attendre à tout ! Iason grimace un peu, peu sûr d'apprécier la suite, et il a eu raison de s'attendre au pire. Salop. Oser le traiter de petit pour la fin ! Il a fait fort et il doute de pouvoir faire mieux. Et ça l'agace profondément, déjà à la recherche d'un pique qu'il pourrait lancer pour que la partie se termine.

Sauf qu'évidemment, le noiraud ne lui en laisse pas le temps, faisant une action qu'il n'a pas vu venir : il passe une main dans sa capuche pour lui ébouriffer les cheveux. Il veut mourir, là. Il va mourir. Il hésite à frapper, serrant les poings face à cette humiliation, mais il trouve mieux à faire. Bien mieux, même ! Il lui attrape le haut et le force à se rapprocher, près. Trop près. Il plonge ses yeux dans les siens pendant que ses lèvres viennent se poser sur leurs jumelles pendant une à deux secondes. Juste de quoi établir un contact, une pression délicate, un baiser chaste. Aussi léger que peu l'être une plume. Mais ce n'est pas déplaisant pour lui. C'est même doux. Il le repousse ensuite assez violemment, comme s'il l'a brûlé, dégoûté par la chose. Mais il affiche un sourire des plus moqueurs, aucune rougeur sur ses joues. Parce que c'est lui qui a fait ça, pas cet idiot. Il s'est donc préparé mentalement à ça.

- Iason Strauss. Retiens-le bien si tu veux me retrouver, Gamin ! Et tant que tu auras ta bouille d'hamster, je te t'appellerais comme je veux ! Allez, à la revoyure.

Il tourne les talons et s'éloigne. Voilà une chose de faite ! Il va pouvoir dormir comme un bien heureux. Il n'a peut-être pas gagné le duel, mais c'est lui qui a réussi à avoir le dernier acte physique, à être le plus imprévisible. Il en sifflerait presque ! Il glisse ses mains dans les poches après avoir redonner un semblant d'ordre dans sa chevelure. Quel crétin, n'empêche. S'attaquer à sa crinière ! S'il avait eu une tondeuse, il aurait rasé ce type impertinent, quitte à aller en prison pour tonte illégale.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 803
Date d'inscription : 30/12/2015
Avatar : Hakutaku - Hoozuki No Reitetsu MERCI FAYFAY ♥
Disponibilité : 2/3 rp ! dispoooo
Post-it :







Carte d'identité
Occupation: Infirmier scolaire hinhin
Nationalité: Japonais
Lié à: Skyler Rooks
Personnel de l'académie

MessageSujet: Re: Petit chou face à buisson [pv Kiku][Terminé !]   Ven 5 Aoû - 22:59

 Petit chou face à buisson
Iason & Kiku

You're pretty fucking weird you know that?
juste parce que tu voulais sa réaction✻✻✻

Hehehe, il ne s’attendait pas à ça ! Kiku appréciait grandement voir la tête de l'autre se décomposer à son 'insulte' et son acte. Ça se voyait qu'il y avait pris plaisir et il allait partir après ça, se tourner, rentrer chez lui, voir le lendemain ou un mois plus tard pour retrouver ce type et se venger correctement. Il n'aurait eu pas trop de mal à le retrouver, après tout il connaissait certaines personnes qui avait des yeux et des oreilles un peu partout, des fouineurs, alors avoir des infos sur un gars aux cheveux verts qui piquait des fights aléatoirement, ça devait pas être un gros challenge. Voyons, à qui pouvait-il demander.. ? Ming, elle aurait sûrement des trucs à dire, en échange d'un devoir de math ou une autre connerie elle accepterait peut-être. Corvus avait l'air au courant de pas mal de truc aussi... Au pire, il demanderait aux gens dans la rue, dans ce coin-ci de la ville, ça devrait faire mouche. Prendrais plus de temps mais pas de chance, on ne se débarrasse pas de la rancune de Kiku Shima aussi facilement. Ça et en plus ça lui permettrait de lui parler un peu plus.
Ouais. Il comptait faire juste ça, à commencer par regagner son appart' tranquillou. Comptais.

Parce que non, il n'avait pas du tout anticipé la suite. Il n'avait pas prévu d'être attrapé par le col de son T-shirt, pas prévu d'être forcé dangereusement proche du visage de l'autre et encore moins prévu que cet autre l'embrasse. Pas longtemps, a vrai dire, c'était plus un contact entre deux paires de lèvres qu'un vrai baiser, néanmoins pas désagréable. Pas du tout. Merde. Deux secondes. Le gars avait les yeux plongés dans les siens, une sorte de lueurs de défi dans les yeux. Oh.
Il avait gagné.

D'un coup il le repoussa, bien plus que content de son acte. Kiku était figé, hébété et rouge. Oooh tellement rouge.. ! Il se pinça les lèvres, il avait voulu faire le malin avec les cheveux de l'autre, bam, dans ta gueule imbécile ! Il était adulte! Pourquoi être aussi embarrassé! 'Tain! Et l'autre vert qu'est fière de lui en plus!
Iason Strauss. Un nom aussi excentrique pour un personnage tout aussi bizarre. Ça lui allait parfaitement. Maintenant, le brun ne savait pas s'il avait vraiment envie de retrouver l'autre. S'il le revoyait, il balbutierait de façon ridicule un tas de choses incompréhensible. Mais s'il ne le faisait pas, ça serait admettre sa défaite non ? Il ne pouvait pas faire ça. Il allait retrouver ce gars. Lui montrer ce que cette ''bouille de hamster'' peut faire. Bien. Pump it up ! Il avait déjà un sourire malsain aux idées de représailles qui lui tournait dans la tête. Oui, ça allait être drôle. Hmf.

Il sentit des regards sur lui et vit les quelques personnes qui étaient là quand toute cette merde avait commencé, Kiku leur jeta un regard mauvais avant d'agiter la main comme s'il leur disait de dégager.
« Le show est over mesdames et messieurs. Tch. » Il avait sommeil d'un coup.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


Merciiii pour les vava! J'vous aimes tellement damn ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Petit chou face à buisson [pv Kiku][Terminé !]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit chou face à buisson [pv Kiku][Terminé !]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit challenge assez chaud ! [Isaac ft. Oerst] [Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )
» Un petit rp [terminé]
» On se sent si petit, noyé dans l'Univers.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG :: La ville et cie :: Uwabami’s District :: Ruelles sombres.-
Sauter vers: