Partagez | 
 

 Pizza étoilée [pv. Uriel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar


Messages : 17
Date d'inscription : 16/05/2016
Age : 27
Avatar : Tenka Kumo - Donten ni Warau
Disponibilité : Dispo ♥

Carte d'identité
Occupation:
Nationalité:
Lié à: Urichou ♥
humain

MessageSujet: Pizza étoilée [pv. Uriel]   Dim 12 Juin - 23:41





« Pizza étoilée. »


Samedi soir. Voilà bien longtemps qu'il n'avait pas pris le temps de se faire une petite soirée tranquille avec sa sœur. Ils avaient beau habiter dans la même ville, Yue et lui ne se voyait que peu de fois. C'était un peu frustrant pour lui. Pourquoi ? Parce qu'il ne pouvait pas profiter de sa petite sœur et qui sait ce qu'elle faisait le samedi soir ? Les clubs ? Les bars ? Ramener un garçon à la maison ? Cette idée ne lui plaisait pas. Il ne voulait pas que le premier venu mette ses pattes sur sa chère et tendre petite. Non non non ! Lui-même qui avait l'habitude de sortir le soir n'avait pas daigné, accepter quelconque invitation car lorsqu'il s'agit de la petite souris, rien de plus important n'existe.
Ayant fini de travailler un peu plus tôt aujourd'hui, il était rentré rapidement pour faire le ménage dans son appartement avant de sortir faire quelques courses histoire d'avoir quelque chose à boire mais également d'acheter quelques friandises pour son invitée spéciale. Le reste du repas ? Il allait commander des pizzas, cela faisait une éternité qu'il n'en avait pas mangée. Avouons-le, en manger trop souvent n'est pas vraiment bon pour la ligne alors bon. Riant légèrement tout seul à cette pensé, il était enfin de retour chez lui.

Finissant quelques préparatifs, il attrapa le prospectus d'une pizzéria où il avait l'habitude de commander depuis qu'il vivait seul. Soirée pizza voulait souvent dire, présence de son petit trésor ♥. Il était tellement content... Non pas que ses semaines de boulot ou même ses sorties l'ennuyait bien au contraire. Il y a juste certaines choses plus importantes que d'autres et qui jouent inévitablement sur votre humeur. Envoyant un nouveau message à Yue pour savoir quand elle comptait arriver, il en profita pour la prévenir qu'il avait loué son film préféré et qu'il allait commander les pizzas. Choses dites, choses faites~.
Tohka fini donc par passer un coup de téléphone pour passer commande. Il connaissait les goûts de sa sœur alors c'était plutôt facile pour le coup.

"Très bien, c'est noté monsieur. Le livreur arrivera d'ici trente minutes !"

Voilà qui était fait. Que faire en attendant ? Il avait déjà tout préparé et il n'avait plus qu'à attendre que la nourriture et la petite souris ne viennent à lui. S'installant avec un magazine sur son canapé, il attendait sagement, son portable finissant par vibrer.

"Il y a eu un petit soucis à la boutique du coup, je ne pourrai pas venir ce soir. Rien de grave ! Je dois juste donner un coup de main à la patronne. Je t'appelle demain promis ! Pardon pour ce soir..."

"Mais ! Yue... Tu !"

Le brun avait à peine eu le temps de placer deux mots que déjà la petite avait raccroché. Voilà de quoi l'inquiéter pour le coup. Elle lui avait dit qu'il n'y avait rien eut de grave mais pour le coup il avait l'impression du contraire et se posait tout un tas de questions, tournant en rond dans son salon. Sérieusement... Il s'était passé quoi ?
Tohka allait attraper sa veste et mettre ses chaussures pour sortir lorsqu'il entendit sonner à la porte.
Les pizzas... Il avait oublié avec tout ça. Il allait payer, les poser dans un coin et sortir rejoindre sa petite sœur. Oui, c'était bien ça.
Le portefeuille à la main, il ouvrit la porte, restant comme bloqué devant le livreur.

"Désolé pour l'att..."

C'était quoi ça ? Cette sensation là qu'il avait ? Ce mec devant lui dont il n’arrivait pas à détacher son regard alors qu'il ne l'avait jamais vu de sa vie ni rien et pourtant... Il avait l'impression du contraire. Ce n'était pas comme lorsque ses parents et lui étaient tombés sur Yue mais... Il y avait quelque chose qui lui rappelait ce souvenir. Le brun était bloqué. Clairement.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 124
Date d'inscription : 16/05/2016
Avatar : 'Nah - Creature13
Disponibilité : Dispoo
Post-it :


Carte d'identité
Occupation: Livreur de pizza
Nationalité: Anglo-jap'
Lié à: Toccard. ♥
étoile

MessageSujet: Re: Pizza étoilée [pv. Uriel]   Lun 13 Juin - 18:37

Mon patron cet enfoiré…
Ça résume assez bien ma journée. Journée qui, normalement, aurait dû être de repos. Sauf qu’un autre livreur, mon collègue qui devait bosser aujourd’hui, a un empêchement momentané. Et au lieu d’aller demander à l’autre collègue de mon âge qu’est un peu son p’tit chouchou au patron, ben c’est sur ma gueule que ça tombe.

« J’te demande pas ton avis, j’ai besoin de quelqu’un pour assurer les premières livraisons jusqu’à l’arrivée de Kei. En gros, tu bosses aujourd’hui quelques heures, je te compterais ça comme une journée entière et je te fais cadeau de demain pour ton repos. Non négociable. »

V’là c’qu’il m’a dit. Et comme je sais que, même s’il m’aime bien au fond, j’suis sur la corde raide avec lui. Qu’au moindre pas de travers, il me virera sans hésiter. Alors j’suis bien obligé d’obéir et de venir faire ses livraisons comme exigé. Et puis ça traine pas, hein. Me v’là à peine arrivé que j’dois déjà repartir pour livrer trois commandes. J’exécute les ordres du patron, prend bien note des adresses, enfourne les pizzas dans le caisson isolé de mon scooter de fonction et me voilà parti, casque sur le crâne, je mets le moteur en route et m’élance vers ma première destination. Puis la seconde, et enfin la troisième. Le tout sans encombre, pas de souci ni rien. Une fois terminé, je retourne à la pizzeria. Y a des clients qui se sont déplacés. Mais le téléphone sonne. Une nouvelle commande. Suivi par l’appel de Kei pour dire qu’il devrait arriver d’ici quarante minutes. Du coup, le patron me fait signe de venir le voir.

« Kei ne sera pas encore là pour la commande qu’on vient de recevoir. Alors j’aimerais que tu t’occupes de la livraison. Et une fois que tu l’auras fait, tu seras libre de vaquer à tes occupations. Merci d’être venu dépanner. »

Ok, j’avoue, je lâche un soupire. Encore une à me farcir, même si, au final, je n’ai franchement pas fait grand-chose par rapport à une journée complète. Mais je n’étais pas vraiment d’humeur aujourd’hui, faut bien dire ce qui est. Contrarié qu’on ait avorté mon jour de repos de la sorte, en fait.

Bref. Scooter. Casque sur la tête. Pizzas dans le coffre. Adresse en tête. J’m’y rends au plus vite. Je veux pas trainer, j’veux juste rentrer. Et ne pas finir seul, non plus. V’là que j’me fais renverser à un carrefour, à cause d’une grognasse au téléphone au volant. Rien de grave, dieu merci. Elle sort, vient m’engueuler d’avoir abimé sa caisse. Et alors, ma ranger vient se poser sur son capot, avant que je ne sorte mes clés et lui raye sa peinture.

« Qu’est-ce tu l’ouvres, la grognasse ? J’te signale que c’est toi qu’étais au téléphone et qui regardait pas la route. J’ai noté ta plaque d’immatriculation. Si tu veux pas que j’aille porter plainte, tu te la fermes, retournes dans ta caisse et t’tires de suite. »

Et elle s’exécute, me laissant seul avec mon scooter renversé. Et les pizzas sûrement flinguées. Merde… fait chier. Mais tant pis, j’vais pas faire demi-tour. Pis c’est pas parce que c’est moche que ça se mange pas. Bref, j’suis à une rue. Et mon scoot veut plus démarrer. Ca va être fun à expliquer au patron, ça… Et… j’ai un truc qui me coule sur la face. Merde… j’me suis cogné la tête. Fait chier. Tant pis. J’termine mon taff.

J’arrive à la porte, les pizzas en main. Je sonne à la porte, avant qu’on me l’ouvre. Et le mec fait un arrêt sur image sur moi. Et je fais un arrêt sur image sur lui aussi. Y a un truc qui cloche. Un truc qui me… gêne. Je crois. Je… Nan. Nan nan nan. C’est mort ! Y a rien entre lui et moi, pas possible ! Ta gueule l’instinct, j’t’ai dit que c’était mort ! J’inspire profondément, me force à rester le plus calme et impassible possible.

« … Scuse mec mais … j’ai un truc sur le tronche ? »

Bon. Oui, en fait, je le sais bien. Je porte ma main à mon front, avant de l’essuyer doucement.

« Oh, c’est rien ça, hein… Maintenant, s’tu veux bien m’payer, que j’me casse… »

Ok. J’suis tendu comme un string. Cette sensation là…. C’est bien trop bizarre. Vraiment trop bizarre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 17
Date d'inscription : 16/05/2016
Age : 27
Avatar : Tenka Kumo - Donten ni Warau
Disponibilité : Dispo ♥

Carte d'identité
Occupation:
Nationalité:
Lié à: Urichou ♥
humain

MessageSujet: Re: Pizza étoilée [pv. Uriel]   Mer 13 Juil - 12:26





« Pizza étoilée. »


Tohka était littéralement bloqué pour le coup et il bougea à peine en entendant le son de la voix du livreur. Du sang. C'était ça qui l'avait fait bloquer ? Mh... Pas moyen, enfin un peu si mais on ne bloque pas à ce point pour un peu de sang. D'ailleurs, son interlocuteur ne semblait pas des plus à l'aise lui non plus étrangement. C'était parce qu'il n'arrivait pas à défaire son regard de sa personne et ça le dérangeait ? En même temps qui apprécierait être fixé de cette façon sérieusement...?

"Mais. Vous êtes blessé ça va aller ?"

L'autre semblait s'en moquer mais le brun est de nature un peu beaucoup protectrice avec les gens et c'est un grand inquiet pour certaines choses. Remerciez Yue de l'avoir rendu ainsi mais c'est mieux que de se soucier de rien non ?
Il parti rapidement chercher un truc dans son appart, un mouchoir oui oui avant de le tendre au livreur.

"Tenez, en attendant d'aller voir un médecin ou quoi."

Oui bon okay, il lui avait demandé de le payer e là il lui donnait un mouchoir à a place de quelques billets. On parle de Tohka là, il passe vite d'une chose à l'autre et puis tout ça ne changeait pas le trouble qu'il avait avec ce mec. Il se gratta un peu nerveusement la tête, se lançant dans un moment de réflexion. Il le connaissait ? Il l'avait déjà croisé en boîte ? Dans sa boutique ? Le brun doutait qu'il soit un client aussi peu régulier soit-il. Il avait beau réfléchir rien ne venait.

"On s'est déjà rencontré ? Je dis pas ça pour faire un vieux plan hein mais ya un truc qui me perturbe depuis que j'ai ouvert la porte et j'ai l'impression de vous connaître..."

Voilà qui était dit et il allait certainement se faire magistralement envoyé sur les roses. Au vu du personnage face à lui, il ne doutait pas vraiment de cette issue mais bon lui il cherchait une explication, peut-être que le livreur avait une meilleure mémoire que lui. Après il risquait certainement de ne jamais avoir de réponse. Vous seriez prêt à lui répondre vous si vous étiez en train de bosser et qu'un mec que vous ne connaissez pas fini par vous poser ce genre de question ? Après tout, il ne pouvait pas savoir qu'il n'était pas le seul perturbé par cette rencontre.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 124
Date d'inscription : 16/05/2016
Avatar : 'Nah - Creature13
Disponibilité : Dispoo
Post-it :


Carte d'identité
Occupation: Livreur de pizza
Nationalité: Anglo-jap'
Lié à: Toccard. ♥
étoile

MessageSujet: Re: Pizza étoilée [pv. Uriel]   Dim 7 Aoû - 19:13

J’aime pas cette sensation. J’aime pas sa façon de me fixer. J’aime pas me douter qu’il doit ressentir la même chose que moi. J’aime rien de tout ça. J’ai qu’une envie : celle de me casser le plus vite et loin possible. Ne pas le revoir. Ne pas le laisser savoir qui je suis. Ne lui donner aucun moyen de me retrouver. Seul bémol dans tout ça ? Il sait où je bosse. Il peut aisément tenter de se renseigner sur moi. Et ça me fait chier. Cette impression d’être coincé. De pas pouvoir m’échapper de tout ça. Mais le type me parle, me tirant de mes pensées. Je darde sur lui un regard qui se veut tout sauf amical.

Blessé ? Ha. Ouais. J’avais failli oublier. Mais ce truc, là… cette sensation… ça me donne tellement la nausée que je n’y pensais plus… Je passe ma main sur mon front, essuie le sang, lentement, avant de venir frotter ma main sur mon jean.

« Ouais. Ça va aller… »

Sauf que j’ai à peine le temps de répondre qu’il a disparu pour aller me chercher… un mouchoir. Ok. C’est pas le truc qui m’intéresse le plus. Pourtant, ben… j’l’accepte. C’pas tous les jours qu’on est gentil avec moi. Mais ça me fait chier. Je veux pas qu’il soit gentil. Parce que je peux pas vraiment être méchant avec eux. Et moi, je sais pas être gentil. Et si j’le rembarre comme le salaud que je suis, je vais me sentir mal. Coupable. Je vais m’en vouloir. Je soupire, ferme les yeux, viens plaquer le mouchoir contre la plaie… et grogne en faisant la grimace. Ok, ça pique un peu. Fait chier…

Quand je rouvre les yeux, je le vois en proie à une réflexion intense. Y a une petite pliure qui se fait entre ses deux sourcils. J’trouverais presque ça sexy s’il avait pas autant une tronche de victime. De tocard. C’est ça, je vais l’appeler comme ça, à défaut de connaître son nom.

« On s'est déjà rencontré ? Je dis pas ça pour faire un vieux plan hein mais ya un truc qui me perturbe depuis que j'ai ouvert la porte et j'ai l'impression de vous connaître... »

… Il me fait quoi là ? Il veut tenter de me cuisiner ? Je croise mes bras sur mon torse, penche la tête sur le côté, et le fixe avant de lui répondre.

« De toute façon, même si tu me faisais un plan, je t’enverrai balader. T’es absolument pas mon genre. Quant à savoir si on s’est déjà rencontré ? J’sais pas. Et même si c’est le cas, t’as une tronche tellement passe-partout que tu risques pas de m’avoir marqué. »

Et voilà… comme je le disais, je me sens un peu coupable de me montrer salaud avec lui. Je soupire, doucement, baisse la tête. J’ai la nausée… sérieusement, je veux me casser. Mais…

« Dis… puisque t’as pas l’air de vouloir me payer tes pizzas de suite… tu voudrais pas au moins… enfin, si t’as ça en stock… me passer du coton et du désinfectant, pour que je m’occupe de mon front ? Et que j’lave un peu les traces de sang ? S’agirait pas que j’me fasse arrêter pour je ne sais trop quoi -agression ? Meurtre ?- par les flics… ceux là, ils flippent tellement pour rien… alors forcément, imagine avec un peu de sang sur la gueule… »

Et je relève les yeux. Décidé. Et puis comme ça, j’aurais des chiottes pas loin si vraiment je me mets à vouloir gerber…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 17
Date d'inscription : 16/05/2016
Age : 27
Avatar : Tenka Kumo - Donten ni Warau
Disponibilité : Dispo ♥

Carte d'identité
Occupation:
Nationalité:
Lié à: Urichou ♥
humain

MessageSujet: Re: Pizza étoilée [pv. Uriel]   Lun 22 Aoû - 13:54





« Pizza étoilée. »


Visiblement, le jeune homme face à lui n'avait pas remarqué qu'il était blessé. C'était possible ça ? Sérieusement ? Tohka avait quelques doutes mais il n'avait pas non plus l'intention de le prendre pour un idiot ou quoi que ce soit, il ne se le permettrait pas. Il était juste tellement perturbé par cette sensation qui le prenait aux tripes là... C'était quand même compliqué de réfléchir correctement et puis bon les habitudes de mère poule ça revient rapidement malheureusement, même avec les gens qu’on ne connait pas. Mais bon, vous laisseriez le gars avec son sang sans rien dire vous ? Hein ?
L'autre avait voulu faire passer ça style de rien mais le brun était déjà parti chercher de quoi enlever le sang. Il allait finir par s'en mettre partout et c'était pas très classieux si ? Il était sûrement trop gentil, comme d'hab mais que voulez-vous qu'il fasse ? C'est compliqué de perdre les habitudes bonnes ou mauvaises.

Revenant, il avait donné le mouchoir à l'autre, réfléchissant. Son cerveau c'était mis en route et il voulait tenter de découvrir le pourquoi de cette sensation qui le prenait aux tripes. Lui il n'arrivait pas à savoir. Il était presque sûr de ne pas avoir vu le livreur mais parfois on voit les gens sans vraiment faire attention et puis il suffisait qu'il l'ait croisé en boîte ou quoi et voilà mais il y avait autre chose. C'est pas une simple rencontre qui vous fait ça. Ah ça non.
Mais voilà, le livreur n'était visiblement pas vraiment enclin à discuter et il finit par envoyer balader notre pauvre Tohka. Nan mais il était pas obligé de le rembarrer de cette façon... Il finit par soupirer. C'est ce qu'on appelle se faire envoyer sur les roses. Lui qui était juste curieux de savoir si c'était juste lui qui avait cette sensation quoi...

Alors qu'il pensait qu'avec tout ça il allait prendre la fuite, l'autre fini par lui demander s'il avait de quoi le soigner. Il est vrai que voir quelqu'un avec le front en sang c'était une façon pour cette personne de s'attirer des soucis mais vu comment il s'était fait envoyer paître, était-ce une bonne solution ? Sa bonté allait sérieusement le perdre.
Il finit par se dégager de l'entrée, lui faisant signe d'entrer.

"Venez, je vais vous soigner ça ira plus vite."

Sûrement qu'il allait encore se faire envoyer balader mais il s'en foutait. L'autre avait demandé des soins et bien il lui en proposait. Après il retournera à sa petite vie s'il en a envie.

"Je mange pas les gens, juste les pizza alors ya rien à craindre. Le canapé est à votre disposition, je vais chercher de quoi vous soigner."

Trop gentil sérieusement. Il attendit qu'il se décide à entrer avant d'aller chercher désinfectant et coton.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pizza étoilée [pv. Uriel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pizza étoilée [pv. Uriel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pizza
» La pizza...
» Avatar et bannière pour Uriel Sol
» Apocalypse Pizza Vidéo
» Demande de RP par Uriel Sol.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG :: La ville et cie :: Yanari’s District :: Appartements-
Sauter vers: