Partagez | 
 

 Emma Kane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar


Messages : 19
Date d'inscription : 15/01/2016
Avatar : OC by Wenqing Yan
Disponibilité : Disponible

Carte d'identité
Occupation: Étudiante & Stagiaire
Nationalité: Américaine
Lié à:
policier

MessageSujet: Emma Kane   Mer 1 Juin - 19:10




changerlelienparvotreimage100x100
Nom — Kane
Prénom — Emma
Âge — 21 ans
Sexe — Féminin
Race — Humaine
Nationalité — Irlandaise née Américaine
Occupation — Stagiaire à la Drake industry et Étudiante
Orientation sexuelle — Pansexuelle




physique

couleur des yeux — Bleu d’azure ; couleur des cheveux — Brun, mais elle les teint en bleu, comme ses yeux ; taille — 1m70 ; poids — 60 kg ; tatouages ou piercings — Oui, partout. Elle a des percings aux oreilles, un au nombril et un immense tatouage celtique dans le dos qui représente un arbre et ses racines.  ; cicatrices — aucunes ; style vestimentaire — Peut-être pour compenser son style visuel, elle porte des couleurs plutôt sombres qui font ressortir la couleur de ses cheveux. Évidemment, au boulot, elle s’habille avec classe, mais lorsqu’elle est chez elle c’est mini-jupe et bas long avec une camisole assortie à coup sûr.



caractère

Emma, elle aime les chatons, la pluie comme les beau jours, bref, elle est facile à vivre. Elle a un peu du mal à tenir en place et est du genre à changer d’appartement et de colocataire souvent, pas parce qu’elle s’embrouille avec les gens, non, elle est simple à vivre, mais plutôt parce qu’elle a constamment besoin de changer de scène.  Elle aime la musique, Emma, tout sorte de musique, qu’elle écoute bien fort pour bien se décaper les oreilles. Tant que ça a une mélodie qui se fredonne, c’est bon. Du Queen, donnez-lui-en. Des comédies musicales, donnez-lui-en plus encore. Elle porte toujours des écouteurs dans la rue, mais elle est toujours contente de les enlever pour vous parler. Elle adore jouer aux devinettes –même si elle est nulle- et a un esprit encore tout éveillé à la découverte des choses. Ça vient avec le fait de débarquer tout juste dans une nouvelle culture j’imagine.

Elle refoule, depuis son adolescence, un côté plus destructeur qui aime contredire l’autorité. Il s’est apaisé en vieillissant, mais il en reste toujours des relents parfois quand elle s’emporte en parlant. Ne commencez pas à lui parler d’environnement, vous allez comprendre bien vite qu’elle est complètement fêlée. Si ce n’était que d’elle, elle ne mangerait pas d’animaux ni de plantes… mais ne pouvant se contraindre à le faire, elle mange le strict nécessaire et passe le reste en vitamines. Pas très sain tout ça, mais elle fait bien attention à manger ce qui cause le moins de dommage pour la planète. Autant dire qu’elle ne mange pas beaucoup de poisson, sauf si elle sait d’où il vient et comment il a été pêché, ce qui n’est pas évident au japon.

Elle a entendu parler de cette fable sur les étoiles, et se demande bien d’où ça peut venir, mais sans preuve tangible elle n’y porte pas plus attention qu’il n’y faut. Après tout, c’est des histoires pour enfants tout ça, elle a passé l’âge d’y croire, même si elle trouve le folklore japonais tout simplement charmant.



histoire


1.0 – Une histoire de gamètes et de chromozones
Lorsque papa Alban et maman Abigail, tous deux de descendance irlandaise, eurent un enfant, c’était la joie : elle était belle comme tout et, surtout, elle était en forte santé. De ses yeux bleus elle explorait le monde autour d’elle; de ses petites lèvres elle gazouillait des choses incompréhensibles; ses quelques cheveux, fraichement essuyés et encore collés sur le sommet de son crâne, étaient résolument bruns, comme ceux de ses deux parents. Le portrait craché des deux quoi, un joli amalgame entre monsieur et madame. Elle naquit un mois d’août 1995, le 13 plus exactement, une journée fort chaude pour madame qui n’en pouvait plus de ne pas voir ce bébé qui se faisait désirer. 12 heures de dure labeur plus tard, elle était née, à la grand satisfaction de tous. Mais ce n’était que le début d’une plus grand histoire, tout ça, et ce n’était certainement pas lorsqu’elle était agée de quelques minutes à peine qu’on aurait pu dire qu’elle allait être comme ci ou comme ça. Et elle, dans son insouciance de bébé tout juste née, elle faisait amplement confiance à ses parents pour la protéger du monde extérieur. Et si c’était eux, le danger?

2.0 – ELFES des temps modernes.
ELF – court pour «Earth Liberation Front». Ses parents étaient des activistes du Front de libération de la Terre, un groupe éco terroriste agissant sous une couverture autonome dans plusieurs pays pour contrer l’exploitation et la destruction de l’environnement  par la guérilla et le sabotage économique. Ses parents, le 12 octobre 1996, participèrent en Oregon aux diverses mesures contre la chaine de restaurateurs McDonald. Ce qui passa dans les journaux fût simplement l’explosion de tags revendiqués pour les différents groupes ELFES, mais il en fût tout autre pour ses parents, qui firent exploser un cocktail molotov dans un des bâtiments en signe de protestation. Autant dire qu’ils prirent rapidement la poudre d’escampette, un blessé ayant été retrouvé sur les lieux. C’étaient des parents aimants, avec un bon fond à quelque part, mais aussi irresponsables. Comment allaient-ils rester en cavale avec un bébé sous les bras? C’est ainsi que commença vraiment la vie qu’elle connue depuis toute petite : la voiture. On ne reste jamais au même endroit bien longtemps, parce que ses parents ne peuvent pas s’empêcher d’avoir des fréquentations avec d’autres groupes d’ELFES. C’est comme si, peu importe où ils allaient, ils trouvaient des sympathisants, des gens qui avaient des plans.

3.0 – Emma Kane
Elle était plutôt énergique, comme gamine, pour un enfant élevé dans le siège arrière d’une automobile. Dès qu’elle pouvait sortir, elle se dégourdissait les jambes, courrait à pleine vitesse dans les rues. Elle se faisait des amis facilement, du coup; elle était la nouveauté du coin, à tout coup, et elle était facile à vivre. Ses parents, qui étaient loin d’être riche, l’inscrivirent quand même tous les étés dès qu’elle fût en âge à des camps natures, afin qu’elle puisse se faire sa propre perspective sur le monde. Pour qu’elle connaisse autre chose que le bitume et la nature artificielle, comme ils disaient. Quoiqu’on pourrait dire qu’il n’y a pas plus artificiel comme contexte d’apprivoisement de la nature que le camp de vacances, mais bon, passons. Ils n’étaient pas des lumières non plus, et tant qu’elle était là-bas, ils la savaient en sécurité. Pour elle, c’était l’école à la maison. Pas étonnant, donc, de constater qu’elle sût comment réagissait les composantes chimiques d’une bombe artisanale avant de savoir écrire correctement. Comme enfant, elle était brillante et allumée, aussi on lui fournit livre après livre sur la chimie et la biologie, qu’elle s’empressait de lire; et la lecture eu raison de lui faire apprendre l’écriture, à un certain niveau.

4.0 – La centrale
Ses parents finirent par passer par le Canada un jour, une fois qu’ils eurent acquérir un passeport pour eux et leur fille. Ils ne craignaient plus vraiment le fait qu’on les mette en prison, depuis le temps, mais ils s’étaient tranquillement habitués à leur mode de vie, et leur fille aussi. Enfant unique, elle n’avait rien à envier aux autres, et à dire vrai elle n’aurait sû que faire d’une petite vie rangée. Du haut de ses quinze ans et demi, c’est en plein hiver Canadien qu’elle tomba, elle qui était née au sud des États-Unis. Ses parents lui firent visiter une centrale Hydro-électrique. Pour elle, se fût tout d’abord l’histoire de deux déclics. Le premier, c’était la beauté de l’énergie infiniment renouvelable et propre. Elle était émerveillée par autant d’ingéniosité et se promis de lire tous les livres qu’elle pourrait sur le sujet. Le deuxième fût beaucoup moins positif. Alors qu’elle parlait en bien, au souper, de la centrale hydro-électrique, sa mère lui lâcha qu’en fait, ce genre de bâtiment détruisait la faune et la flore locale lors de sa construction, en déplaçant les masses d’eau et inondant les terres environnantes, un peu à la manière d’un castor. Ce ne fût que désillusion pour la petite, qui quitta table sans demander de restes. Le soir venu, elle s’était empressée de voler des bombonnes de peinture dans un petit magasin local pour mettre son plan à jour. Parce que depuis tout ce temps, elle savait pour ses parents, qui en avaient parlé devant elle depuis qu’elle était toute jeune : elle allait tagger la centrale hydro-électrique. Elle était loin de savoir que les ELFES n’étaient plus actifs depuis longtemps, outre de petits événements isolés. Même ses parents ne faisaient presque plus rien, comme s’ils avaient pris leur retraire.

5.0 – La police
Il ne lui fallut pas plus de 10 minutes pour se faire chopper par la police. Pas de bol ma belle! Ils t’avaient suivis en douce lorsqu’on avait signalé le vol de peinture, et te voilà prit en fragrant délit de dégradation de biens publics. Elle passa la nuit au poste de police, trop sous le choc pour leur révéler où étaient planqués ses parents. Elle se demanda si c’était pour ça, au fond, que ses parents avaient passés toute leur vie à fuir. La prison, c’était pas sympa. On vous faisait vous déshabiller, on vous fouillait, il y faisait froid et vous n’aviez pas votre cellulaire pour parler avec vos copains. Elle n’avait pas une tête à rigoler, à ça non. C’est au petit matin qu’on retrouva ses parents, qui la sortir de prison en promettant qu’elle ne recommencerait plus, c’était sa première offense après tout. Se retrouver en prison dans un autre pays, c’était quand même la galère. Le voyage jusqu’aux États-Unis se fit dans le silence le plus complet. Une fois arrivés à leur hôtel, tout éclata. Son père resta de marbre, comme sous le choc; sa mère, elle, se mit à pleurer. Elle souhaitait autre chose pour sa fille. Elle aurait espérée qu’elle tourne différemment, qu’elle ne soit pas comme ses parents. C’était hypocrite à quelque part, mais voilà, c’était comme ça qu’elle se sentait. Et elle, elle ne savait pas quoi répondre. Son père finit par briser son mutisme, et sa voix grave résonna longuement dans sa tête.

«Il faut briser le cercle destructeur Emma. Il faut créer, découvrir, apprendre à trouver de nouvelles solutions. Avoir un impact positif. C’est ce que nous voulons pour toi, de toi»

Des mots qu’elle tient à cœur encore aujourd’hui.

6.0 Le lycée
Elle intégra, à sa propre demande, l’école classique. Ce fut le bordel pour son intégration, et elle eut besoin de classes spéciales pour se rattraper dans certaines classes et faire le pont avec l’école à la maison, alors que sur certains sujets elle était en avance sur les autres enfants de son âge. Elle se fit des amis, se teignit les cheveux en signe de rébellion contre ses parents –elle l’avait encore un peu sur le cœur, cette histoire de canne de peinture- commença à écouter de la vrai musique, pas de la musique de radio que l’on écoute en auto avec ses parents, et bien qu’elle était un cancre en arts, elle adorait travailler avec ses mains. Lorsque vint le jour de l’orientation carrière, elle était prise au dépourvu. Elle n’avait jamais vu ses parents vraiment travailler, et ne s’était jamais posée la question non plus. D’où venait tout cet argent dont ils avaient bénéficiés toutes ces années? Elle s’empressa de poser la question à ses parents une fois rentrée, trop troublée pour vraiment se pencher sur la question de son propre futur emplois. Son père lui annonça que ses défunts grands-parents avaient amassés une grande fortune, et que c’était sur ça qu’ils vivaient, et qu’elle pourrait probablement, si elle faisait attention à ses dépenses, vivre confortablement dessus aussi. Elle répondit que non; qu’elle allait faire une différence, et claqua la porte derrière elle. Pas parce qu’elle était fâchée, mais juste parce qu’elle avait le flair pour le dramatisme. Et c’est là qu’elle se décida. Elle allait créer une énergie saine à utiliser par l’homme, pour l’environnement. Rien de moins.

7.0 Hoshikami
Elle attend dans le lobi d’une grande salle, propre et spacieuse, et elle a le trac. Pas parce qu’elle a vraiment peur de ne pas être choisis parmi tant d’autres –enfin si, un peu- mais parce qu’elle a peur que son passé éco-terroriste ne vienne la rattraper. Il s’en est fallu du temps pour qu’elle se réforme intérieurement, et ce n’est pas qu’en taggant des murs que l’on peut s’imaginer faire ce genre de choses. Ici, toutes sortes méthodes étaient étudier dans le domaine de l’énergie, durable et moins durable, et elle n’était pas d’accord avec toutes les solutions apportées pour l’industrie. Mais s’il y avait bien un endroit où elle rêvait de travailler, c’était bien ici, parce que c’était dans ce genre d’entreprise qu’elle pourrait faire le plus de différence. Alors elle attendait patiemment, tournant une de ses mèches bleus entre son pouce et son index. Elle avait peur que son apparence choque, mais elle n’aurait rien changé chez elle; ils allaient la prendre comme elle était. Parce qu’elle avait une vision, du cœur, des tripes. Voilà. Elle avait appris le japonais rien que pour ça, c’était fait enrôlée à l’université ici rien que pour ça… elle espérait, franchement, que tout ne foire pas pour un emploi de stagiaire.






Ceci est un titre



Pseudo — Doomed_Cookie
Vous; en cinq mots — Je mange tes cookies.
Personnage sur l'avatar — OC de Wenqing Yan
Comment avez-vous découvert le forum — Lucian Drake
Présence ( /7) — 2/7
Pedobear ou bisounours — Câlinours!
changerlelienparvotreimage100x100
http://hoshikami.forumactif.org






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 342
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 16
Avatar : Adam de The Raven King
Post-it : www.fiche.com x [url=www]www.relations.com[/url]
Métro ...

Carte d'identité
Occupation: Libraire, étudiant en langues étrangères.
Nationalité: Française.
Lié à: Isaiah Mimasu
étoile

MessageSujet: Re: Emma Kane   Dim 5 Juin - 19:59

Heu. Wesh.
Pourquoi personne t'a souhaité la bienvenue là ?
Cael donne plus l'exemple parce qu'il est absent et ça part en cacahuètes ?
FORUM DE SOUMIS. SOUMIS A MOI.
Bienvenue sinon. ♥
J'espère que tu te plairas bien parmi nous, et surtout, fais pas attention aux tarés ingrats et impolis de ce forum. Faut juste leur donner une bonne correction. Je t'offre un fouet à ta validation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 106
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 23
Avatar : Konoha (Haruka Kokonose), Kagerou Project
Disponibilité : Disponible, mais long pour RP x)

Carte d'identité
Occupation: Policier
Nationalité:
Lié à: Lila Black
policier

MessageSujet: Re: Emma Kane   Lun 6 Juin - 0:04

Rewelcome ! :D


Larken's theme songe :



Why don't you let me hide from me ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Emma Kane   Lun 6 Juin - 9:39

Waaaa tu reboot ?! Caliiin =D
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 414
Date d'inscription : 27/12/2015

Carte d'identité
Occupation: Inconnu.
Nationalité: Error 404.
Lié à: Hehehehe.
pnj

MessageSujet: Re: Emma Kane   Lun 6 Juin - 9:49

Re-Salut toi 8D

Je me souviens avoir déjà validé ton histoire il y a quelques temps, du coup qu'est-ce qui a changé dans ta fiche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 19
Date d'inscription : 15/01/2016
Avatar : OC by Wenqing Yan
Disponibilité : Disponible

Carte d'identité
Occupation: Étudiante & Stagiaire
Nationalité: Américaine
Lié à:
policier

MessageSujet: Re: Emma Kane   Mer 8 Juin - 3:08

Bah en fait avant j'était Marvel Itô, du coup tout la fiche est différente?

#yayj'aidroitàunfouetàmavalidation!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 414
Date d'inscription : 27/12/2015

Carte d'identité
Occupation: Inconnu.
Nationalité: Error 404.
Lié à: Hehehehe.
pnj

MessageSujet: Re: Emma Kane   Sam 11 Juin - 18:00

avatarspouvoirsrelationshipsrole playhome

Au temps pour moi !

J'ai donc le plaisir de te valider, et de te souhaiter de nouveau la bienvenue ! J'espère que tu t'amusera bien parmi nous 8D

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Emma Kane   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emma Kane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Emma Pillsbury ✿ Wanna go halfsies on a pb&j ?
» Kane Vs John Morrison
» Kane, Dolph Ziggler & Randy Orton VS Edge, Justin Gabriel & Chris Jericho
» Kane Vs HHH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG :: Premiers Pas :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: